Cultures associées

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps cookie.png
Cet article fait partie du
Thème S'alimenter

Cueillette sauvage
Agriculture
Permaculture
Apiculture
Potager et Verger
Alimentation
Aliments biologiques
Fruits et légumes de saison
Chasse
Pêche
Recettes de base
Végétarisme


Voir aussi :
Catégorie:S'alimenter
Portail:S'alimenter

Certaines plantes poussent mieux, ou moins bien, au voisinage d'autres plantes, notamment par un phénomène nommé allélopathie. Certaines plantes vivent en symbiose les unes avec les autres, et d'autres s'entraident... Elles sont alors dites plantes compagnes ou plantes amies.

La mise en association volontaire de ces espèces par l'homme est appelée culture associée, ou encore compagnonnage botanique.


Ce type de mise en cultures, permet de mieux polliniser, de stimuler et protéger efficacement les plantes cultivées, de divers parasites, micro-organismes et maladies. La qualité et les rendements productifs sont alors meilleurs.
Mais les cultures mises en association, ont encore bien d'autres avantages...

Les écosystèmes peuvent être facilement régénérés et protégés. On peut ainsi désherber un jardin grâce à ce système d'association végétale. Par exemple, la pomme de terre plantée en forte densité, supprimera le liseron, une plante invasive.

En fait, dans un cadre de cultures associées, l'utilisation dans un jardin potager ou un champs, des herbicides (ou d'autres coûteux pesticides), est fortement limitée; voir peut être totalement supprimée (cas des cultures bio et biodynamiques).

En termes de définitions, à l'est de l'Océan atlantique, les très « agricoles » francophones français parlent de "cultures en association"; ou de « cultures associées ».
Alors qu'à l'ouest, les francophones canadiens plus « environnementalistes » préfèreront le terme de "compagnonnage végétal"; ou en forme abrégée de « compagnonnage ».
Enfin, sous le terme "Mutualism", les anglophones évoqueront un mutualisme botanique[1].

Mais sous ces divers termes est toujours présente l'idée de symbiose ou d'association entre plantes, aux fins de mettre en commun divers moyens d'entraide et de protection végétales.

Principes[modifier]

Wiki2.png

Wiktionnaire, le dictionnaire universel libre qui apporte des définitions, mots dérivés ou locutions, sur le thème :
« Cultures associées »

Dans la nature et à tous moments, certaines espèces de la flore s'associent à d'autres plantes (ou même à la faune), aux fins de mieux prospérer. Depuis des centaines de millions d'années, les espèces sauvages font naturellement de l'association végétale...

C'est pourquoi, pour désigner les cultures associatives d'espèces végétales domestiquées, les botanistes ont des difficultés à s'accorder sur le choix du bon terme :

  • Pour certains scientifiques, la désignation « cultures associées » semble indiquer qu'il y a eut au moins une intervention humaine, et exclue donc de fait les espèces sauvages non cultivées.
  • Alors que les termes de « mutualisme » ou de « compagnonnage végétal » sont soit trop humanistes, soit trop floristiques. Et ils excluent ou font des cultures de jardin ou d'agriculture, des cas particuliers.

Dans la pratique, et malgré ces questions de linguistique francophone et anglophone, tous les jardiniers éclairés de notre planète savent depuis la nuit des temps que les plantes :

  • s'associent pour s'entraider,
  • s'évitent, si elles n'ont pas d’intérêts communs
  • ou même s'entretuent, si elles se sentent attaquées par des rivales.

En fait c'est bien le biotope particulier de notre jardin, si diversifié en arbres fruitiers, en plantes potagères et en plantes sauvages comestibles, qui est un lieu privilégié d'expérimentations pour isoler ou mettre en association certaines plantes. Et ceci dans le but qu'elles fructifient plus abondamment...)

Cultiver son jardin potager et son verger
Article Liste de plante
Jardin potager Liste des plantes potagères
Arbre fruitier Liste des arbres fruitiers
Fruits et légumes de saison

Les types de plantes mises en association[modifier]

En matières de compagnonnage végétal - cultures associées, on peut classifier trois types de plantes associatives :

Plantes auxiliaires : œillet d’Inde ou tagète avec tomates.

- les plantes compagnes, dites aussi "à marier", (Se placent au plus près l'une de l'autre...):
Ce sont celles qui vivent en totale symbiose, l'une avec l'autre. Leur croissance respective est ainsi fortement stimulée (elles poussent mieux, et plus, souvent grâce aux diverses "secrétions" de leur compagne)

- les plantes amies (Se placent à certaines distances l'une de l'autre, suivant leurs rôles précis):
Ce sont celles, qui de près ou de loin, s'entraident (pollinisation par ex.), se soignent (les antichampignons microscopiques, par ex.), ou se protègent des prédateurs (des "épouvantails" à chenilles, ou les tueuses de pucerons, par ex.), etc...

- les plantes ennemies (à éloigner au plus loin l'une de l'autre ! ):
Ce sont celles qui se combattent (lutte pour la lumière, par ex.), s'annihilent ou même s'entretuent (secrétions herbicide sélectif, par ex.), etc... Dans la nature, elles ne se tolèrent pas, et vivent loin les unes des autres... Leur réunion au jardin conduirait à une très mauvaise production.

Le groupe des plantes COMPAGNES[modifier]

Elles jouent le rôle de stimulateur de croissance sur certaines autres plantes qui sont attirées par elles. On qualifie alors ces "plantes à marier", de plantes compagnes.
Leurs actions peuvent être de type hormonal ou de type fertilisant.
Le coté pratique et bénéfique de leurs actions, a été découverte, il y a fort longtemps par l'homme, qui les a exploité à des fins alimentaires... A titre d'exemple, nous pouvons citer la fameuse technique des "trois sœurs" amérindiennes, que les indiens Iroquois d'Amérique du Nord pratiquaient, et pratiquent toujours, depuis des lustres...

Vista-xmag.png Consulter aussi l’article :   Plante compagne.

Les Activatrices de croissance, de vraies compagnes[modifier]

Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !

Les Fertilisantes, des compagnes nourricières[modifier]

Pour vivre, les Fabacées ou légumineuses puisent de l'azote dans l'air : elles fixent l’azote atmosphérique (N2) dont elles ont besoin pour réaliser la synthèse de leurs protéines.
Ces légumineuses (le pois, par exemple) et d'autres genres de plantes, deviennent ainsi les "compagnes" de certaines plantes (des légumes gourmands, tel l'épinard ou la laitue, etc) dont la croissance est stimulée par la présence de cet engrais providentiel...

Le groupe des plantes AMIES[modifier]

Noia 64 apps cookie.png
Cet article fait partie du
Thème Cultiver

Haie
Apiculture
Agriculture : bio-dynamique ou naturelle
Jardinage : (Potager et Verger)
Potager en carrés
Cultures associées
Outils agricoles
Compost et Paillage
Plante (liste)
Liste de fleurs comestibles
Cueillette sauvage et domestique
Producteurs AMAP
Récolter les semences
Reproduire les plantes
Semis, graines Bio
Graines germées
Bouturage / Greffage / Marcottage
Calendrier (lunaire)


Voir aussi :
Catégorie:Cultiver
Portail:Cultiver

Elles attirent certains oiseaux ou insectes
D'autres, peuvent posséder une capacité de soins
Etc...

Les plantes auxiliaires, d’utiles amies[modifier]

Ces plantes attirent les pucerons et par conséquent les empêchent d'aller sur vos autres plantes.

Toutes les plantes mellifère(Liste_de_plantes_mellifères_par_type) s attirent les insectes pollinisateurs.

Les plantes passe partout, amies de tous[modifier]

Ces plantes peuvent se cultiver aux côtés de n'importe quelle plante (ou presque).

Ces plantes n'ont pas de contre-indications particulières :
Aneth, Artichaut, Basilic, Cardon, Celtuce, Cerfeuil, Chicorée, Chicorée sauvage, Cresson, Endive, Frisée, Laitue, Mâche, Mélisse, Menthe, Navet, Panais, Pastèque, Phacélie, Piment, Pois-asperge, Poivron, Radis, Rhubarbe, Roquette, Salsifis, Scarole, Scorsonère, Souci, Tagète, Tétragone.

Vista-xmag.png Consulter aussi l’article :   Plantes amies.

Le groupe des plantes ENNEMIES[modifier]

Les solitaires, ennemies de tous[modifier]

Ces plantes sont à cultiver plutôt en massif isolé, seules ou en associations spécifiques. Ce sont des solitaires ennemies (envahissantes / herbicides / etc...), de presque toutes les autres plantes :


Vista-xmag.png Consulter aussi les articles :   Plantes ennemies   et   Herbe indésirable.

Cultiver en association des plantes utiles (INDEX)[modifier]


Tournesol.png          Les plantes utiles sur Ékopédia          33px

Thématiques et articles principaux
_______________________________________________________

Listes de plantes utiles
___________________________________________________
Anti-pollutions   >>   Plante antipollution (air, eau, terre), filtres plantes, phytoépuration... Liste des plantes antipollutions (lagunage)
Arboriculture   >>   Forêt comestible, forêt fruitière... Liste des arbres fruitiers
Apiculture   >>   Insectes auxiliaires pollinisateurs, ruche, miel... Liste de plantes mellifères
Liste détaillée de plantes mellifères
Liste de plantes mellifères par type
Agroforesterie   >>   Arbres fruitiers, haies, forêts, vergers... Liste des arbres fruitiers
Cueillette   >>   Glanage, plantes sauvages comestibles Catégorie des plantes sauvages comestibles :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Cuisine   >>   Bio, plantes sauvages cultivables (cat)... Liste de produits alimentaires d'origine végétale
Liste de recettes de base
Liste de graines germées
Jardins d'ornements   >>   Jardins sauvages, plantes amies, haies, plantes compagnes... Liste de plantes (noms vernaculaires)
Liste d'arbres et arbustes par pays
Jardins potagers   >>   Jardin en carrés, jardins collectifs, fruits et légumes de saison... Liste des plantes potagères
Liste de légumes perpétuels
Liste de fleurs comestibles
Herboristerie   >>   Glaner, plantes médicinales... Catégorie des plantes médicinales :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V...

Permaculture   >>   Cultures associées, flore auxiliaire... Catégorie des plantes cultivables
Catégorie de la flore auxiliaire
Sylviculture (cat)   >>   Bois, BRF, bois de chauffage, énergie de la biomasse, maison en bois, papier... Liste de plantes appelées arbres
Liste d'arbres mellifères
   
Pratiques et listes diverses :
Comment fait-on ceci ? - L'homme qui plantait des arbres -
La magie des haies - 1001 trucs pour protéger l'environnement -
Bases de données de plantes
Liste de plantes sauvages toxiques
Liste des herbes indésirables dites « mauvaises herbes » :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Liste des Cultures Associées (GUIDE)[modifier]

Nota Bene:

  • "Dans les rangs", indique une association spécifique de plantations en ligne. Cette association peut aussi être réalisée en plantation "en côte à côte" (aux côtés de).
  • Pour chaque étoile référencée ci dessous, l'association de plante a été citée dans un ouvrage ou sur un site internet (INDEXATION AVEC LES ÉTOILES ACTUELLEMENT EN CONSTRUCTION).
  • Les ouvrages et sites internet, objets de ces étoiles, sont énumérés à la suite de ce guide.
  • Plus une association entre deux plantes ("aux cotés de") comporte d'étoiles, plus elle est fiable et mérite donc d'être réalisée dans votre jardin (meilleures récoltes)...
  • Plus le compagnonnage entre deux plantes est à éviter (beaucoup d'étoiles pour une plante citée), plus elle est néfaste à l'écosystème de votre jardin. Cette disharmonie vous prive de bonnes récoltes...



- TABLEAU GÉNÉRAL des CULTURES ASSOCIÉES (compagnonnage) des LÉGUMES -



- Liste légumes A à E -


Alliacée annuelle dite : "Ail commun" ou "Ail cultivé" (Allium sativum)

    • Les capacités de l'ail planté :

      • Cet allium aide à lutter contre des parasites et maladies :
  1. Champignons  : mildiou, oïdium, rouille et cloque...
  2. Planté à leur pied, il évite les cloques de l'amandier, du camélia, du nectarinier, du prunier, et surtout du pêcher.
  1. Les insectes :acariens, aphydés, charançons, chenilles, pucerons, scarabée japonais, ainsi que doryphores des pomme de terre, mouche de la carotte, et piéride du chou;
  2. Les asticots, escargots, lapins, lièvres et taupes l'évitent aussi !

  • Implantation de l'ail en tant que plante compagne ou amie :
    • Aux côtés de ces plantes vivaces ou perpétuelles :
  1. Arbres / Arbustes : Arbres fruitiers(*) (dont le Pêcher qu'il adore), Framboisiers, et les Rosiers.
  2. Potager : Camomille vivace (dite Camomille romaine), Épinard perpétuel, Poireau perpétuel, Salade perpétuelle (dite Laitue à couper), Sarriette vivace (dite Sarriette des montagnes), et Fraisiers (sauvages et domestiques).
    • Aux côtés de ces plantes annuelles ou bisannuelles :
  1. Plantes compagnes (vie en symbiose) : Betterave, Carotte, Épinard, Laitue, Tomate.
  2. Autres bonnes associations (amis protecteurs) : Camomille allemande (annuelle), Concombre, Oignon, Poireau, Pommes de terre, Sarriette commune (annuelle), ainsi que toutes les Salades (*).


Alliacée vivace dite : "Ail d’Espagne" ou "d'Égypte" (Allium scorodoprasum)

    • aux côtés de : la plupart des plantes, en particulier les roses, les carottes, les bettes et la camomille.
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      Ne peut précéder ou succéder des fabacées (légumineuses), dont en particulier la luzerne. Celle-ci inhibe la croissance des Ails.


  • Alliaires
    • aux côtés de :
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      [[]]


  • Aneths
    • aux côtés de : Betterave rouge, Fève(*),
    • dans les rangs de : Carotte,
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      [[]]


  • Arroches
    • aux côtés de :
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      Pomme de terre(*),




  • Aubergines
    • aux côtés de : Haricot nain(*), Laitue(*), Poireau(*), Radis(*), Piment(*), Poivron(*), Phacélie(*) (plante mellifère, favorise la pollinisation), Tagète(*) (évite les pucerons),
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      Pomme de terre(*),


  • Basilics
    • aux côtés de : Tomate(*),
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      [[]]



  • Betteraves rouges (aussi appelée Betterave potagère)
    • aux côtés de : Aneth, Haricot, Oignon, Sarriette
    • dans les rangs de
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      Épinard


  • Bettes, Blette : voir à Poirée


  • Cardons
    • aux côtés de : Mâche(*), Radis(*),
    • dans les rangs de : Mâche, Radis,
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      [[]]






    • Cerfeuils
      • aux côtés de : Chou de Bruxelles(*), Laitue
      • dans les rangs de : [[]],
      • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
        [[]]






    • Choux de Chine
      • aux côtés de :
      • dans les rangs de :
      • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
        les autres Choux






    • Choux rouges
      • aux côtés de : Céleri (protège de la piéride du chou)(*), Tomate (protège de la piéride du chou)
      • dans les rangs de
      • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
        [[]]


  • Ciboules, Ciboulettes
    • aux côtés de : Carotte
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      [[]]


  • Cucurbitacées (calebasse, cantaloup, citrouille, coloquinte, concombre, cornichon, courge, courgette, gigérine, giraumon, gourde, melon, pastèque, pâtisson, pépon, etc...) :
    • Concombres
      • aux côtés de : Ail, Tagète(*) (Aleurode), Chicorées sauvages(*), Endives(*),
      • dans les rangs de :
      • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
        Tomate(*)], Pomme de terre(*), Melon(*),


    • Cornichons
      • aux côtés de : Tagète(*) (Aleurode), Chicorées sauvages(*), Endives(*),
      • dans les rangs de :
      • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
        Tomate(*), Pomme de terre(*), Melon(*),


    • Courges
      • aux côtés de : Dahlia(*) (fraîcheur), Maïs(*),
      • dans les rangs de :
      • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
        Pomme de terre(*), Melon(*),


    • Courgettes
      • aux côtés de : Dahlia(*) (fraîcheur), Maïs(*),
      • dans les rangs de :
      • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
        Pomme de terre(*), Melon(*),


  • Cressons
    • aux côtés de : Carotte(*), Persil(*), Radis(*),
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      [[]]





  
- Liste légumes F à W -


  • Fenouils
    • aux côtés de : Navet(*),
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (tueurs / ennemis) :
      Presque toutes les autres plantes, et particulièrement Chou fleur(*), Chou rave(*), Épinard(*),


  • Fèves
    • aux côtés de : Aneth(*) (puceron), Maïs(*),
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      Poireau(*),






  • Mâches
    • aux côtés de : Chou frisé(*), Choux(*), Cardon(*), Tomate(*),
    • dans les rangs de : Tomate, Choux, Cardon,
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      [[]]


  • Maïs
    • aux côtés de : Courge(*), Courgette(*), Fève(*), Haricot(*), Pois(*),
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      Betterave(*), Céleri(*),


  • Melons
    • aux côtés de : Chou, Haricot
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      Concombre, Courge, Courgette


  • Mélisses
    • aux côtés de :
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      [[]]


  • Menthes
    • aux côtés de : Chou pommé
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      Carotte,


  • Morelle de Balbis
    • aux côtés de :
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      [[]]


  • Navets
    • aux côtés de : Fenouil (mouche du Chou), Chicorées sauvages, Endives, Laitue, Poirée, Pois
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      [[]]




  • Panais
    • aux côtés de : Oignon, Poireau, Salsifis, Scorsonère
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      [[]]


  • Pastèques
    • aux côtés de : tout
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      [[]]



  • Phacélies
    • aux côtés de : Aubergine, Fraisier
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      [[]]


  • Physalis
    • aux côtés de :
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      [[]]






  • Pois-Asperges
    • aux côtés de :
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      [[]]





  • Rhubarbes
    • aux côtés de : seule
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      [[]]


  • Roquettes
    • aux côtés de : Chou (ombre, plantes hautes), etc
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      [[]]


  • Rosiers
    • aux côtés de : Ail
    • dans les rangs de
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      Autre Rosier (Risque épuisement des sols),



  • Sarriettes
    • aux côtés de : Betterave rouge
    • dans les rangs de
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      [[]]


  • Sauges
    • aux côtés de :
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      [[]]




  • Soucis
    • aux côtés de : bordure potager, Chou de Bruxelles
    • dans les rangs de :
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) :
      [[]]




  • Tétragones
    • aux côtés de : tout
    • dans les rangs de : tout
    • Mauvais mariages à éviter absolument (ennemis / tueurs) : Rien




- FIN -

Comment bien récolter les graines[modifier]

Si vous voulez récolter les graines de vos plantes et que vous souhaitez qu'elles conservent leurs caractéristiques pour les ressemer l'année suivante, certaines plantes ne doivent pas être plantées au côté de plantes de même famille et de variété différentes, sinon elles s'hybrident l'une l'autre entre variétés. Ex : courge, carotte

Vista-xmag.png Consulter aussi les articles :   Calendrier   et   Récolter les semences.

Après essais... Plantes associées, ou pas ?...[modifier]

Modèle:Permaculture

Noia 64 apps locale.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Vivre ensemble...


L'Éphéméride du jour
Calendriers
Noël
Animaux de compagnie
Cultures associées
Donner (Portail)
Décroissance
Économies alternatives
Entreprise autrement (Portail)
Activités coopératives
Sociétés alternatives
Écologie (Portail)
Écovillages
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Énergie (Portail)
Énergies renouvelables
Naturisme
Organismes (Portail)
Politique
Publicité
Sciences humaines et sociales
Transports en commun (Portail)



Vivre ensemble (Catégories)
Vivre ensemble (Portail)

Les multiples avantages des associations de plantes[modifier]

La technique des cultures associées permet:

  • de ne pas introduire d'espèce invasive de plantes ou d'animaux.
  • d'utiliser les atouts des plantes et leurs complémentarités.
    • Ainsi, par exemple, certaines plantes (carotte, livèche, persil, etc) stimulent la croissance d'autres plantes qui de ce fait, poussent plus vite....
  • une action préventive sur les maladies et contre les ravageurs des cultures.
    • Des aromatiques ou certaines plantes notamment de la famille des liliacées dont l'ail cultivé (Allium sativum, Famille: Liliaceae) brouillent par leur odeurs les insectes "nuisibles", qui totalement désorientés, fuient. On parle alors de "lutte biologique" et d'organisme auxiliaire.
  • d'optimiser l'utilisation des substances nutritives disponibles pour les plantes.
  1. La famille des légumineuses (ou Fabaceae d'où sont issues les plantes des sous familles Papilionoideae et Mimosoideae), fixent l'azote sur leurs racines dans des nodules, et apportent au sol et au sous-sol de votre jardin, un engrais vert naturel pour vos plantations, en cours et futures.
  2. Ces légumineuses (fève, haricot, pois, trèfle, etc) seront donc à associer en priorité à des légumes ou autres plantes, gourmandes en azote (épinard, laitues, mais, poireau, etc).
  • de rendre plus gustatives certaines plantes.
  1. Le gout de certaines plantes change et devient plus fin ou plus prononcé suivant le type de plante amie voisine (Fenouil, Lin, Poireau, etc).
  2. Et certaines autres plantes (Choux, Poireau, etc) au contact de plantes amies tel que la menthe poivrée, deviennent plus digestes. Elles fermentent moins dans notre appareil digestif.
  • de créer un jardin qui va devenir un véritable "petit laboratoire de vie".
  1. Les méthodes combinées "des cultures associées", des "cycles de cultures" et du "paillage", permettent d'obtenir de meilleur rendements, tout en respectant un équilibre naturel.
  2. Votre jardin de cultures associées attirera une faune plus variée. Il deviendra même un asile pour certaines espèces en voie de disparition...
  • et enfin, d'occuper utilement et plus complètement dans le temps, la zone racinaire souterraine, de couvrir et de protéger le sol.
  1. L'association de cultures de plantes compagne ou/et amies à cycles courts, telles que laitues ou radis (à pousse rapide), et d'autres à cycles longs, telles que choux ou carottes (à pousse lente), permet de mieux rationaliser et couvrir le sol. Dans cet exemple des laitues, radis, choux et carottes, nous aurions deux planches séparées de cultures associées: laitues + choux /et/ radis + carottes.
  2. En tenant compte des cycles de cultures, vous pouvez ainsi cultiver plus de plantes, sur une surface et dans un temps plus réduits.
  3. De plus, un sol, couvert de plusieurs strates (en hauteur donc) de végétations associées, s'érode moins.
  4. Il garde aussi plus longtemps son humidité. Le jardinier a moins de travail d'arrosages.
  5. Et les plantes font une meilleure pousse et plus de fructifications. Par exemple,une culture associé réunissant fraisier + ail + haricots à rames: va apporter trois strates de végétations qui rationalisera et protègera au mieux, le sol de votre jardin.
  6. Cette occupation maximale du sol se fait ainsi au détriment des herbes dites "mauvaises", qui gène tant le jardinier. Si l'on adjoint en plus un "paillage" du sol, ces herbes ne poussent quasiment plus. Et cela, évite l'emploi de désherbant si néfaste à la vie du jardin...

Les quelques inconvénients des associations de plantes[modifier]

Nulle technique de jardinage n'est jamais parfaite...
Ainsi la technique des cultures associées peut poser les quelques difficultés suivantes :

  • Les plantes compagnes peuvent parfois avoir des besoins différents (eau, fumure, entretien, etc). Ces différences de besoins de nos plantes peuvent poser des petites difficultés de gestion culturale.
    • De ce fait, les associations de plantes sont encore assez peu pratiquées en maraîchage qui est très standardisé, pour cause de grandes superficies de cultures.
      • Mais en revanche, elles se développent de plus en plus en jardinage, qui permet des ajustements au cas par cas, sur les plantes.
        • Dans votre jardin, une division par groupe de plantes associées cultivéesn rendra la chose encore plus facile...
  • Des essais de cultures associées sont parfois nécessaires, en fonction du type de terre, de l'exposition et du climat de votre jardin.
    • Des différences de pousses apparaissent chez nos plantes, suivant leurs orientations par rapport au soleil, l'altitude du jardin au dessus de la mer, la situation géographique du lieu.
      • Pour exemple, la Normandie aura un retard de pousse sur la Cote d'azur. Ses plantes adaptées seront plus gourmandes en eau, qui est plus abondante que dans le sud de la France. Ses plantes auront aussi un plus grand besoin de sol à terre profonde.
        • De plus, à l'intérieur d'une même région, des variations locales existent encore, suivant l'exposition aux vents ou la nature du sol local.
          • Mais le jardinier, en dehors de ses cultures associées traditionnelles, peut facilement se réserver un ou deux massifs pour ses nouvelles expérimentations...

En conclusions[modifier]

  • Les méthodes combinées "des cultures associées", des "groupes de cultures", des "cycles de cultures", du "paillage", du "troc de graines rares" et de la "l'Ado-fuste ou butte tiède" permettent d'obtenir par un moindre effort, les meilleurs rendements; et ceci sans pollution.
  • Et votre jardin ainsi sera luxuriant de vies animales et végétales...

Il faut bien oser le dire: en commençant à cultiver par association de plantes, vous tomberez à vie "dans la marmite"...


Voir aussi[modifier]

[[Cultures associées/Témoignage|<span title="Le présent Article Ékopédia propose en compléments d'infos : des expériences de lecteurs, dont un témoignage sur Cultures associées... Cliquez pour plus d'informations">   ]]
Le présent Article Ékopédia propose en compléments d'infos : des expériences de lecteurs, dont un témoignage sur Cultures associées... Cliquez pour plus d'informations
Bulle.png  Le présent Article Ékopédia propose en compléments d'infos : des expériences de lecteurs, dont un témoignage sur Cultures associées...

Références[modifier]

  1. Mutualism (biology), un article Wikipédia anglais (Traduction en français)

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Bibliographie sur les associations de plantes[modifier]

  • Mariages réussis: Associations écologiques au jardin d'ornement de B. Lapouge-Dejean, V. Klecke et S. Lapouge, Broché, novembre 2005 aux éditions Terre Vivante.
  • Cultures associées de Haase Magda, Ulmer, 1991.
  • Les tomates aiment les carottes de Riotte Louise, Edisud, 1997.
  • Le poireau préfère les fraises de Wagner Hans, Terre Vivante, 2001. ISBN 2-904082-88-3

Noia 64 apps cookie.png S'alimenter – Articles Ékopédia concernant alimentation et aliments.
Vista-licq.png Portail Permaculture – Créations de systèmes humains et agricoles imitant les inter-relations écologiques.
Vista-licq.png Portail Écologie – Articles d'Ékopédia concernant écologie et écosystèmes.