Rhubarbe

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Rhubarbe
Rhubarbe-Rheum.JPG

Rhubarbe en été


Nom latin : Rheum rhaponticum - Rheum officinalis
Famille : Polygonacée
Exposition : Ensoleillée
Multiplication : Semis et repiquage
Utilisation : Légume perpétuel
Avertissement
Avertissement important.gif
Limbe des feuilles toxique[1]
Liens
Nuvola apps kuickshow.png  Portails : Cultiver  •  Permaculture  Fruit-cherries.svg.png
FloreListe de plantesPlantes utiles


Caduceo7colori.jpg
•   Avertissement   •    Les espèces d'algues, champignons ou plantes peuvent fortement se ressembler...
De tout végétal récolté pour consommer ou se soigner, il faut se poser la question : COMESTIBLE ou TOXIQUE ?
Au moindre doute, il faut impérativement faire contrôler la flore cueillie par un pharmacien ou un herboriste agréé.

La rhubarbe est un légume à longues tiges et grandes feuilles. Elle préfère les sols profonds et frais, riche en matière organique (fumure).

Utilisation[modifier]

Chez la rhubarbe seul le pétiole est comestible. Le limbe des feuilles est toxique. La récolte peut se faire dès le mois d'avril.

Multiplication[modifier]

par division des pieds[modifier]

On divise les pieds de rhubarbe en automne, période à laquelle celle-ci entre en période de repos, ou au printemps au moment où les bourgeons commencent à apparaître. Pour procéder à la division, on fait d’abord une tranchée autour du pied de rhubarbe à l’aide d’une bêche. Ensuite, avec cette bêche, on tranche la souche entre deux bourgeons. On continue ainsi pour avoir 5 ou 6 éclats selon la taille. Chaque éclat doit présenter au moins un bourgeon. On peut laisser la souche mère en place, et combler le trou par du compost. Les tiges de celle-ci peuvent être consommées la même année. Pour les pieds nouvellement plantés, on attend la deuxième année pour récolter.[2]

Rhubarbe en fleur : est-ce un problème?[modifier]

Le but de la plante est de se reproduire grâce aux graines. Une grande partie des nutriments est utilisée pour produire de grandes hampes de 1,5 mètre qui dissémineront ainsi les graines au vent à l'automne. Les graines ont une durée germinative de 2 ans (à conserver au sec dans un sachet en papier opaque). Les plantes obtenues risquent de ne pas être une réplique exacte de la plante mère, mais seront du fait de leur biodiversité génétique plus résistantes et adaptées à leur environnement. Si vous optez pour ce mode de reproduction et que vous continuez la récolte, veillez à laisser suffisamment de tiges à disposition de la plante pour qu'elle continue sa croissance et surtout qu'elle constitue ses réserves pour l'hiver.
Par contre, pour la consommation des tiges comme à l'habitude, il est préférable de couper les hampes dès leur apparition au centre du pied de rhubarbe ; ainsi les tiges seront plus grosses et plus juteuses. Dans tous les cas, les tiges restent comestibles.

Purin[modifier]

Le purin de rhubarbe est un répulsif pour les limaces.

Laisser macérer pendant 5 jours 500 grammes de feuilles fraîches de rhubarbe dans 5 litres d’eau. Puis diluer dans 5 volumes d’eau.

Références[modifier]

  1. Système canadien d'information sur les plantes toxiques ; Informations sur l'intoxication: Rheum rhaponticum, consulté en juin 2012
  2. http://www.le-jardin-de-jenny.fr/multiplication-pieds-rhubarbe.html
Noia 64 apps cookie.png S'alimenter – Articles Ékopédia concernant alimentation et aliments.