Graines Bio

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
(Redirigé depuis Graine)
Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps cookie.png
Cet article fait partie du
Thème S'alimenter

Cueillette sauvage
Agriculture
Permaculture
Apiculture
Potager et Verger
Alimentation
Aliments biologiques
Fruits et légumes de saison
Chasse
Pêche
Recettes de base
Végétarisme


Voir aussi :
Catégorie:S'alimenter
Portail:S'alimenter

Depuis le début du siècle, la plus grande partie des anciennes variétés de graines bio a disparu et cette tendance s'est profondément intensifiée à partir de 1961 et de la création du système des "obtentions végétales" (UPOV) qui a permis aux multinationales de la pétrochimie de racheter un bon millier de semenciers dans l'hémisphère nord en l'espace d'une trentaine d'années pour s'assurer ainsi le contrôle du vivant.Les mêmes firmes nous vendent les graines et les pesticides. Une dizaine de multinationales contrôle actuellement près de 40% du marché mondial de la semence dont les quatre principales sont Du Pont, Novartis, Limagrain et Monsanto.

L'éradication des anciennes variétés et leur remplacement par des variétés hybrides F1 a généré un marché totalement dépendant des fournisseurs de semence. En effet, ces variétés hybrides, issues de croisement non stable, ne produisent pas de graines identiques à la plante d'origine et ne peuvent donc pas être correctement réutilisées. Les jardiniers, les maraîchers et les agriculteurs doivent donc les racheter tous les ans. Certains organismes qui conservent des variétés anciennes et travaillent à la biodiversité comme Kokopelli qui distribue des semences gratuitement aux paysans en Inde ou en Afrique ont même eté inquiétés par le GNIS[1].

Dans les marchés, et surtout, supermarchés, on ne trouve plus que quelques variétés différentes par type de fruits et légumes. Ces variétés ont été sélectionnées pour leur capacité à résister aux produits chimiques, aux longs transports, etc. et non pour leurs qualités gustatives et nutritionnelles. Avant, chaque région avait ses propres variétés adaptées au terroir.

D'où l'utilité, si on possède un peu de terrain de cultiver ses propres fruits et légumes, issus de semence paysanne, de graines biologiques (Bio= vivant) et non hybrides F1[2], puis de reproduire soi-même les graines. Pour se procurer de telles graines, au départ, on peut soit les acheter auprès de fournisseurs bio, soit rejoindre un groupe d'échanges de graines (voir "Liens externes" ci-dessous).

Un avocat d'amour

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. Gnis
  2. hybrides F1

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Échanges de graines et de plants[modifier]

Divers[modifier]

Bibliographie[modifier]


Noia 64 apps cookie.png S'alimenter – Articles Ékopédia concernant alimentation et aliments.
Nuvola apps kuickshow.png Portail Cultiver – Accédez aux articles d'Ékopédia concernant l'agriculture.