Épinard

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Épinard
Cet article n'est pas illustré. Vous pouvez importer une image sur la base de fichiers Ekopédia
Nom latin : Spinacia oleracea
Famille : Chénopodiacées
Exposition :
Multiplication : Semis
Utilisation : Plante potagère
Avertissement
Avertissement important.gif
Liens
Nuvola apps kuickshow.png  Portails : Cultiver  •  Permaculture  Fruit-cherries.svg.png
FloreListe de plantesPlantes utiles

L'épinard est une plante potagère annuelle ou bisannuelle. Originaire de l'Iran, il est aujourd'hui cultivé dans toutes les régions tempérées pour ses qualités nutritionnelles.

Description[modifier]

L'épinard est une plante dioïque, c’est-à-dire que des pieds différents portent soit des fleurs mâles soit des fleurs femelles.

La pollinisation se fait par le vent (anémogame) et le pollen, très petit et léger, se transporte sur des kilomètres. Ceci explique pourquoi les fleurs sont elles-mêmes petites et vertes, ne cherchant pas à attirer les insectes pour sa reproduction.

Ses feuilles, lisses ou cloquées, sont d'un vert foncé.

Culture[modifier]

Il est cultivé pour ses qualités gustatives et nutritionnelles.
Il se cultive toute l'année dans les climats tempérés, fleurit en été en raison de la hausse de la température. Il existe des épinards de printemps, d'été et d'hiver. Selon la date du semis, l'épinard est donc annuel ou bisannuel.

Utilisation[modifier]

Il est utilisé en cuisine, cru ou cuit, haché ou en branches, dans de nombreuses recettes.

Propriétés[modifier]

L'épinard est riche en nitrates qui se transforment en nitrites grâce à des bactéries de la bouche. Ces nitrites sont impliqués dans la vasodilatation et la fluidification du sang, ce qui améliore l'afflux de sang dans certaines zones du cerveau qui, avec le temps, sont moins perfusées. Une dose quotidienne d'épinard peut potentiellement prévenir la démence et la baisse cognitive en améliorant cet afflux sanguin cérébral[1].

L'épinard est l'une des meilleures sources connues de vitamine B9 ou acide folique. La consommation d'une quantité suffisante d'acide folique à partir de 4 semaines avant la grossesse permet de diminuer fortement l'incidence du Spina bifida et des mal-fermetures du tube neural, des malformations graves du fœtus[2].

La légende du fer[modifier]

Contrairement à une légende tenace (illustrée dans les aventures de Popeye), l'épinard n'est pas la meilleure source de fer alimentaire. Cette légende serait née de la faute de frappe d'une secrétaire américaine[3]. Cette erreur, qui multiplia par dix le taux de fer alimentaire contenu dans la plante, est passée inaperçue pendant des dizaines d'années. La viande et les légumes secs font beaucoup mieux que les épinards.

Par ailleurs, le fer des épinards est beaucoup mieux absorbé par le corps lorsqu'il est accompagné d'une source de vitamine C, par exemple avec du jus de citron. Une belle salade d'épinards nutritive souvent connue dans le milieu végétarien est celle des épinards avec mandarines ou clémentines.

Voir aussi[modifier]

Notes et références[modifier]

  1. (eng) Tennille D. Presley et coll., « Acute effect of a high nitrate diet on brain perfusion in older adults », Nitric Oxide, 15 octobre 2010 [lien DOI (page consultée le 21 novembre 2010)] 
  2. http://www.cdc.gov/MMWR/preview/mmwrhtml/rr5113a1.htm
  3. article de La Libre Belgique, reprenant Du fer dans les épinards et autres idées reçues, sous la direction de Jean-François Bouvet, Seuil, 1997


Noia 64 apps cookie.png S'alimenter – Articles Ékopédia concernant alimentation et aliments.
Nuvola apps kuickshow.png Portail Cultiver – Accédez aux articles d'Ékopédia concernant l'agriculture.
Wiki.png
Cet article provient partiellement de Wikipédia.
Vous pouvez consulter la source ainsi que la liste des contributeurs.