Mélisse officinale

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
(Redirigé depuis Mélisse)
Aller à : navigation, rechercher
Mélisse officinale
Cet article n'est pas illustré. Vous pouvez importer une image sur la base de fichiers Ekopédia
Nom latin : Melissa officinalis
Famille : lamiacées
Exposition : mi-ombre mais tolérante
Multiplication :
Utilisation : Plante médicinale, tisane...
Avertissement
Avertissement important.gif
Liens
Nuvola apps kuickshow.png  Portails : Cultiver  •  Permaculture  Fruit-cherries.svg.png
FloreListe de plantesPlantes utiles


Caduceo7colori.jpg
•   Avertissement   •    Les espèces d'algues, champignons ou plantes peuvent fortement se ressembler...
De tout végétal récolté pour consommer ou se soigner, il faut se poser la question : COMESTIBLE ou TOXIQUE ?
Au moindre doute, il faut impérativement faire contrôler la flore cueillie par un pharmacien ou un herboriste agréé.

La 'mélisse est une plante sauvage comestible utilisée en phytothérapie. C'est également une plante mellifère, son nom vient d'ailleurs du grec melissophullon qui signifie « feuille à abeilles ».


Description[modifier]

La mélisse ressemble à une menthe avec des feuilles vert clair larges, mais elle s'en distingue facilement par son odeur caractéristique de citronnelle. La plante est d'ailleurs parfois appelée à tort citronnelle, la véritable citronnelle (Cymbopogon citratus) est une plante totalement différente de la famille des graminées.


Culture[modifier]

La mélisse est une plante vivace qui pousse facilement au soleil comme à l'ombre. Elle se bouture difficilement mais par contre, la division de touffe se fait très bien ainsi que le marcottage (même dans un pot ou une jardinière). On récolte les feuilles aux alentours du 15 juin, feuilles qui seront alors utilisées fraîches ou séchées. Les sommités fleuries sont cueillies juste avant la floraison (qui s'étale de juin à septembre) puis seront ensuite séchées.

Usages pharmacothérapeutiques[modifier]

Composants[modifier]

On trouve notamment :

  • du citral (ou lémonal) est une substance chimique qui est antiseptique (mais allergisante)
  • du citronnellol (une substance chimique qui elle aussi être allergisante)
  • de l'eugénol, est une substance chimique antiseptique
  • du géraniol (ou rhodinol) est une substance chimique répulsive pour les insectes
  • des flavonoïdes : des substances chimiques anti-oxydante, qui sont particulièrement efficaces pour réduire la perméabilité des vaisseaux sanguins (vasculoprotectrices et veinotoniques)
  • des polyphénols : des substances chimiques qui peuvent être antioxydantes et pourrait être utile dans la prévention des cancers, des maladies inflammatoires, cardiovasculaires et neurodégénératives. Les polyphénols de la mélisse sont antiviraux : contre l'herpès qui produit des vésicules blanchâtres.
  • des triterpénoïde.

Ces molécules se retrouvent dans son huile essentielle

Propriétés thérapeutiques[modifier]

Elle possède des propriétés :

  • digestives et antispasmodique
  • calmante, relaxante, apaisante et sédative (somnifère) : elle régule l'influx nerveux
  • action bénéfique sur la tachycardie, mais réduit aussi les spasmes de l'estomac et du côlon
  • sudoripare : par forte chaleur chez le nourrisson et les personnes âgées.
  • antivirale (contre l'herpès)

Utilisations[modifier]

On peut en faire de la tisane, car elle est réputée digestive et sédative (somnifère)ou encore la manger. Mais ce n'est pas forcement très bon en grande quantité : recette ajouter quelques feuilles de mélisse à une salade classique.
Pour combattre l'insomnie on peut préparer l'infusion suivante:
Mettre 20g de boutons floraux dans un litre d'eau bouillante. On laisse infuser une dizaine de minutes avant de filtrer. Il est conseillé de sucrer. Prendre une tasse de cette infusion au coucher.
Pour aider la digestion on pourra réaliser la même recette mais avec quelques feuilles, et on prendra une tasse après les repas.
Autre préparation d'infusion possible : plonger deux belles branches de mélisse (50-100 g) dans un litre d'eau portée à ébullition. Laisser infuser. À boire tiède ou frais.

Son alcolat, est un tonique nerveux. Il était fabriqué avec les feuilles de mélisse fraîches (eau de mélisse ou Eau des Carmes)

Les polyphénols de la mélisse sont antiviraux : contre l'herpès qui produit des vésicules blanchâtres, une infusion appliquée régulièrement sur les lésions élimine les éruptions en quelques jours et en réduit la fréquence d'apparition.

Voir aussi[modifier]

Liste des principales plantes sauvages comestibles

Cat - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Bibliographie[modifier]

Noia 64 apps cookie.png S'alimenter – Articles Ékopédia concernant alimentation et aliments.