Utilisateur:Hermes/Cultures associées

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher

Certaines plantes poussent mieux au voisinage d'autres plantes. Sélectionner des plantes potagères compagnes ou autres plantes amies, les associer, et utiliser diverses techniques de jardinage et d'agriculture naturelle, vous donnera accès à un nouveau type de jardin plus productif et plus écologique.

Dans ce sujet, nous nous intéresserons aux techniques d'agriculture biologique pour réaliser, dans notre jardin, un potager et/ou un verger en cultures associées. Nous utiliserons les "herbes indésirables" à notre profit. Nous récolterons des plantes médicinales d'herboristerie pour se soigner (Phytothérapie), des plantes sauvages comestibles, et des fruits et légumes bio de saison pour s'alimenter toute l'année.


Sommaire

Généralités sur les "Associations" de plantes[modifier]

Compagnonnage végétal, associations végétales, plantes compagnes ou amies, cultures ou plantes associées, plantes ou animaux auxiliaires... Tant de termes parents qui désignent la vie en symbiose de plantes, en relation avec d'autres plantes, des animaux, ou d'autres organismes plus petits, tels que des bactéries.

L'intégration de ce type de biotope dans votre jardin familial, crée un écosystème équilibré, aux bénéfices de notre planète et du jardinier que vous êtes...

Sans effort supplémentaire, et à moindre cout, vous cultivez ainsi un jardin biologique performant, non polluant et qui est un lieu d'asile pour quantité d'êtres vivants. [1]

"Mère-Nature" travaille pour vous. Et elle vous nourrit avec le meilleur d'elle même...


Qu'est ce qu'une "Culture Associée" ou un "Compagnonnage" ?[modifier]

En botanique, le compagnonnage (ou "Culture Associée") est une technique d'horticulture consistant à associer les unes avec les autres, des plantes "compagnes" ou "amies", au sein d'une même culture.

Ces plantes compagnes et amies peuvent s'échanger divers services: activation de croissance, fertilisation, action répulsive ou toxique sur des insectes, des micro-organismes spécifiques et/ou des "mauvaises" herbes, etc.

Grâce au compagnonnage, cet expérimentateur naturel en biologie pratique, qu'est le jardinier, laisse les plantes "amies" de son jardin, se charger de ces tâches...


Les avantages des associations de plantes[modifier]

La technique des cultures associées permet:

  • de ne pas introduire d'espèce invasive de plantes ou d'animaux.
  • d'utiliser les atouts des plantes et leurs complémentarités. Ainsi, par exemple, certaines plantes (carotte, livèche, persil, etc) stimulent la croissance d'autres plantes qui de ce fait, poussent plus vite....
  • une action préventive sur les maladies et contre les ravageurs des cultures. Des aromatiques ou certaines plantes notamment de la famille des liliacées dont l'ail cultivé (Allium sativum, Famille: Liliaceae) brouillent par leur odeurs les insectes "nuisibles", qui totalement désorientés, fuient. On parle alors de "lutte biologique" et d'organisme auxiliaire.
  • d'optimiser l'utilisation des substances nutritives disponibles pour les plantes. La famille des légumineuses (ou Fabaceae d'où sont issues les plantes des sous familles Papilionoideae et Mimosoideae), fixent l'azote sur leurs racines dans des nodules, et apportent au sol et au sous-sol de votre jardin, un engrais vert naturel pour vos plantations en cours et futures. Ces légumineuses (fève, haricot, pois, trèfle, etc) seront donc à associer en priorité à des légumes ou autres plantes, gourmandes en azote (épinard, laitues, mais, poireau,etc).
  • d'occuper utilement et plus complètement dans le temps, la zone racinaire souterraine, de couvrir et de protéger le sol. L'association de cultures de plantes compagne ou/et amies à cycles courts, telles que laitues ou radis (pousse rapide), et d'autres à cycles longs, telles que choux ou carottes (pousse lente), permet de mieux rationaliser et couvrir le sol. Dans cet exemple des laitues, radis, choux et carottes, nous aurions deux planches séparées de cultures associées: laitues + choux /et/ radis + carottes. En tenant compte des cycles de cultures, vous pouvez ainsi cultiver plus de plantes, sur une surface et dans un temps plus réduits. De plus, un sol, couvert de plusieurs strates (en hauteur donc) de végétations associées, s'érode moins. Il garde aussi plus longtemps son humidité. Le jardinier a moins de travail d'arrosages. Et les plantes font une meilleure pousse et plus de fructifications. Par exemple,une culture associé réunissant fraisier + ail + haricots à rames: va apporter trois strates de végétations qui rationalisera et protègera au mieux, le sol de votre jardin. Cette occupation maximale du sol se fait ainsi au détriment des herbes dites "mauvaises", qui gène tant le jardinier. Si l'on adjoint en plus un "paillage" du sol, ces herbes ne poussent quasiment plus. Et cela, évite l'emploi de désherbant si néfaste à la vie du jardin...
  • de rendre plus gustatives certaines plantes.Le gout de certaines plantes change et devient plus fin ou plus prononcé suivant le type de plante amie voisine (Fenouil, Lin, Poireau, etc). Et certaines autres plantes (Choux, Poireau, etc) au contact de plantes amies tel que la menthe poivrée, deviennent plus digestes. Elles fermentent moins dans notre appareil digestif.
  • de créer un jardin qui va devenir un véritable "petit laboratoire de vie". Les méthodes combinées "des cultures associées", des "cycles de cultures" et du "paillage", permettent d'obtenir de meilleur rendements, tout en respectant un équilibre naturel. Votre jardin de cultures associées attirera une faune plus variée. Il deviendra même un asile pour certaines espèces en voie de disparition...


Les inconvénients des associations de plantes[modifier]

Nulle technique de jardinage n'est parfaite. Ainsi la technique des cultures associées peut poser les quelques difficultés suivantes.

  • Les plantes compagnes peuvent parfois avoir des besoins différents (eau, fumure, entretien, etc). Ces différences de besoins de nos plantes peuvent poser des petites difficultés de gestion culturale. De ce fait, les associations sont encore assez peu pratiquées en maraîchage qui est très standardisé pour cause de grandes superficies de cultures.

Mais en revanche, elles se développent de plus en plus en jardinage, qui permet des ajustements au cas par cas sur les plantes. Et dans votre jardin, une division par groupe de plantes associées cultivées rendra la chose encore plus facile...

  • Des essais de cultures associées sont parfois nécessaires, en fonction du type de terre, de l'exposition et du climat de votre jardin. Des différences de pousses apparaissent chez nos plantes suivant leurs orientations par rapport au soleil, l'altitude du jardin au dessus de la mer, la situation géographique du lieu. Pour exemple, la Normandie aura un retard de pousse sur la Cote d'azur. Ses plantes adaptées seront plus gourmandes en eau, qui est plus abondante que dans le sud de la France. Ses plantes auront aussi un plus grand besoin de sol à terre profonde. De plus, à l'intérieur d'une même région, des variations locales existent encore, suivant l'exposition aux vents ou la nature du sol local. Mais le jardinier, en dehors de ses cultures associées traditionnelles, peut facilement se réserver un ou deux massifs pour ses nouvelles expérimentations...


En résumé[modifier]

  • Les méthodes combinées "des cultures associées", des "groupes de cultures", des "cycles de cultures", du "paillage", du "troc de graines rares" et de la "l'Ado-fuste ou butte tiède" (que nous étudierons ci-après) permettent d'obtenir par un moindre effort, les meilleurs rendements et ceci sans pollution.
  • Et votre jardin ainsi sera luxuriant de vies animales et végétales...
  • En commençant à cultiver par association de plantes, vous "tomberez dans la marmite"...


Les plantes "Compagnes" et "Amies"[modifier]

Si on sait les utiliser, les plantes "compagnes" et les plantes "amies" ont un rôle très positif en jardinage.

- Les plantes "compagnes" alliées à certaines plantes, stimulent leur croissance et leur fructification. Au moins l'une des deux est nécessaire à l'autre sur le plan vital. Ce sont des "compagnes" de jardin...

- Les plantes amies, collaborent avec diverses plantes. Elles jouent un rôle très spécifique, qui bien que moins vital est très important Ce rôle peut être d'appel d'insectes pollinisateurs ou d'amélioration gustative ou de protection contre des ravageurs ou autres ennemis, etc. ; et quelquefois aussi, en plus, de stimulation de leur croissance. Ce sont leurs "amies" de jardin...


Les plantes compagnes et amies "passe-partout"[modifier]

Les plantes dites "passe partout" peuvent se cultiver aux côtés de n'importe quelle plante (ou presque). Car elles ne sont les ennemies de quasiment aucune autre plante.

Elles sont donc très importantes pour le jardin. Car elles servent de base au jardinier qui veut réaliser dans un massif, un parterre, ou sur une butte tiède, au lieu de simples duos ou trios associatifs (deux ou trois types de plantes associées ensemble dans un massif), des partenariats à très nombreuses plantes associées (un massif, avec par exemple, sept à quatorze plantes différentes et mélangées qui se protègent et s'entraident mutuellement).


Les plantes compagnes et amies "passe-partout" sont:

  1. Achillée millefeuille - Achillea millefolium - ou herbe de la Saint-Jean... Plante entière aux propriétés : Antispasmodique, emménagogue, cicatrisant, tonique, peptique
  2. Alyssum - - Une annuelle ou vivace non comestible qui attire des insectes prédateurs et pollinisateurs...
  3. Bourrache - Borago officinalis - Cette plante de phytothérapie (Tisane pulmonaire), est aussi un belle plante qui attire quantité d'insectes pollinisateurs. Elle est très utile car elle éloigne aussi certains ravageurs tel que les limaces...
  4. Camomille - Chamaemelum nobile - Une plante de phytothérapie (Tisane digestive), qui est aussi un anti limace et un insectifuge,
  5. Capucine - Tropaeolum majus - La consommation des fleurs est aphrodisiaque. Elle est dite aussi auxiliaire car attirant les aleurodes, les pucerons et les limaces. Et par conséquent, elle les empêchent d'aller sur vos autres plantes...
  6. Digitale - - Attention: DANGER NE PAS CONSOMMER CETTE PLANTE qui est un tonicardiaque. Mais elle est très utile car elle stimule la croissance et la résistance de certaines plantes...
  7. Estragon - Artemisia dracunculus - Cultivé pour ses feuilles parfumées à usage condimentaire.
  8. Figuier - Ficus carica - Arbre cultivé pour ses fruits.
  9. Haricot vesce - - Couramment cultivé comme aliment et comme fourrage, mais aussi comme engrais vert..
  10. Hysope - Hyssopus offinalis - Plante aimée de toutes les autres sauf du radis, l'hysope est une plante potagère en tant que plante condimentaire et qui entre aussi dans la composition de certaines liqueurs, du pastis, de l'eau de mélisse, de l'absinthe suisse. C'est l'un des éléments essentiels de l'élixir de la Grande-Chartreuse, de la bénédictine.
  11. Lavande - - Qui est un anti-pucerons...
  12. Lin - - Qui est un anti-doryphores qui augmente la saveur de la pomme de terre, qui stimule sa croissance...
  13. Livèche - Levisticum officinale - ou ache des montagnes ou céleri perpétuel, dont les graines sont utilisées comme condiments alimentaires et qui stimule la croissance de presque toutes les plantes légumes...
  14. Marjolaine - Origanum majorana - Condimentaire qui a un effet répulsif sur beaucoup de ravageurs... C'est une des plantes les plus bénéfiques au jardin (sauf du thym)...
  15. Menthe poivrée - Mentha x piperita issue d'un croisement entre Mentha aquatica et Mentha spicata - qui améliore la digestibilité du poireau, de la courge et de la courgette et est un anti piéride du chou.
  16. Pastèque - Citrullus lanatus - Chair agréable à manger crue.
  17. Phacélie - - Qui est une mellifère qui favorise la pollinisation des autres plantes et donc la productivité.
  18. Pois de senteur - - Superbe plante grimpante annuelle non consommable qui attirent les pollinisateurs et permet donc de meilleures récoltes sur les plantes à laquelle on l'associe.
  19. Romarin - Rosmarinus officinalis -
  20. Roquette - Eruca sativa - Plante aime beaucoup les plantes hautes
  21. Sainfoin - Onobrychis viciifolia - Plante qui aime les plantes hautes et qui fixe l'azote dans le sol (engrais naturel pour les autres plantes)
  22. Sarrasin - -
  23. Souci - Genre Calendula - Dite auxiliaire, car très utile: elle attire pucerons et limaces. Et par conséquent elle les empêchent d'aller sur vos autres plantes...
  24. Tagète - Genre Tagetes - ou "œillet d'inde" qui attire les pucerons et les limaces et a facilité à ressortir de terre, tous les ans, sans aide.
  25. Tétragone - Tetragonia expansa - appelé aussi Epinard de Nouvelle-Zélande
  26. Thym - Thymus vulgaris -


Ces plantes ne semblent pas avoir de contre-indications particulières de mésententes (pas de "à éviter" sur le Guide des Cultures Associées) et pourraient donc peut-être devenir des plantes passe partout... à vous maintenant de les expérimenter cette année dans votre jardin, en plantes "passe partout",... et de nous tenir au courant :

Ache des marais , Ache officinale, Alliaire, Aneth, Artichaut, Basilic sauf avec la Rue, Bette à carde, Cardon, Carvi, Céleri, Céleri à couper, Celtuce, Cerfeuil, Chicorée, Chicorée sauvage, Citronnelle, Citronnier , Cresson, Cresson alienois, Endive, Frisée, Haricot vert, Laitue (sauf avec le Tournesol), Mâche, Mélisse, Murier noir, Murier sauvage, Navet, Nectarinier, Oseille, Panais, Pastèque, Pécher, Physalis, Piment, Poirier, Pois-asperge, Poivron, Potiron, Radis, Radis noir, Rhubarbe, Roquette, Rosier, Salsifis, Sarriette, Scarole, Scorsonère, Soja, Souci, Tagète, Tanaisie, Tétragone, Trèfle, Vesce,



Les plantes "Compagnes"[modifier]

Elles ont le rôle de stimulateur de croissance sur certaines autres plantes que l'on qualifient alors de plantes compagnes de celles ci. Leurs actions peuvent être de type hormonal ou de type fertilisant.

Le coté pratique et bénéfique de ces actions, sur le plan alimentaire, a été découverte, il y a fort longtemps par l'homme. A titre d'exemple, nous pouvons citer la fameuse technique des "trois sœurs", décrite ci-dessus, que les indiens Iroquois d'Amérique du Nord pratiquent depuis des lustres...


Les plantes "Compagnes-Activatrices de croissance"[modifier]

Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !


Les plantes "Compagnes-Fertilisantes"[modifier]
Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !
Les plantes dites "légumineuses"[modifier]

Les espèces appartenant à l'ancienne famille des légumineuses ont été réorganisées en deux familles : Papilionacées (Papilionoideae) et famille Fabacées (Fabaceae)...
Les Fabacées (du latin faba, « fève ») ou Fabaceae comporte trois sous-familles : Caesalpinioideae, Mimosoideae et Faboideae.
En dehors de la sous-famille des Caesalpinioideae (presque toutes non fertilisantes), les Fabacées sont toutes des plantes fertilisantes ou engrais vert. Parmi ces nombreuses Fabacées-légumineuses fertilisantes, nous pouvons citer ces plus communes :


Pour vivre, les Fabacées puisent de l'azote dans l'air : elles fixent l’azote atmosphérique (N2) dont elles ont besoin pour réaliser la synthèse de leurs protéines.
Pour fixer l'azote, ces plantes légumineuses ont recours à des bactéries fixatrices d'azote ou rhizobactéries, qu'elles capturent, élèvent et stockent.
En effet si les bactéries azotobacter peuvent fixer l’azote atmosphérique en étant libre, les bactéries du genre Rhizobium doivent être associées aux légumineuses pour pouvoir réaliser cette fixation (le rendement est alors bien meilleur que celui des azotobacter)...

La symbiose plante-bactérie est une collaboration mutuelle. Elle se réalise de cette manière :

  • Les cellules pilifères des racines des jeunes Fabacées émettent des substances chimiques de reconnaissance (type flavonoïdes/isoflavonoïdes). Ces exsudats attirent certaines bactéries...
    • Arrivées sur la racine, et pour ne pas être détruites, les rhizobactéries synthétisent et sécrètent des facteurs de nodulation2 (facteurs nod). Ces facteurs nod spécifiques, sont alors reconnus par la plante. Elle ne s'attaquera pas aux bactéries si celles-ci sont de famille Rhizobium (Rhizobia, au pluriel) et de sous famille tolérée par la plante. Chaque plante fabacée s'associe à une espèce particulière de bactérie de famille Rhizobium.
    • Les bactéries Rhizobia autorisées peuvent alors coloniser la racine et se multiplier en "infectant" certaines de ses cellules. Si la cellule ne meurt pas, il y a formation d'un nodule.
      • Des modifications morphologiques et cytologiques de la racine apparaissent alors, conduisant à la formation de nombreux nodules. La zone du cortex racinaire se développe ainsi. La plante stockera toutes ses Rhizobia au niveau des nodosités existantes. Ses racines joueront ainsi un rôle de réservoir durant le processus de fixation de l'azote...
      • Dans le cytoplasme de chaque cellules, les bactéries ne sont pas libres. Elles sont regroupées dans des vésicules appelées symbiosomes. La plante possède ses élevages" de bactéries qui travailleront pour elle, en échange du "couvert et du gite"...
        • la plante fournit des substrats carbonés (ou glucides) issus de la photosynthèse. Elle synthétise des sucres pour nourrir les bactéries;
        • « En échange », les bactéries produisent alors des oligosaccharides, sucres complexes porteurs d’un lipide (substance huileuse qui constitue la matière grasse des êtres vivants),
        • les bactéries réduisent l’azote atmosphérique (de formule N2) en ammonium (de formule NH4+), directement assimilable par les plantes hôtes. Dans l'ion ammonium, l'atome d'azote forme quatre liaisons covalentes (au lieu de trois comme dans l'ammoniaque), et formant une structure électroniquement semblable à celle d'une molécule de méthane.
        • Cet ammonium permet à la plante de pousser dans un sol pauvre ou non fertilisé. La quantité d'engrais azoté fabriqué est plus ou moins grande. Les variétés les plus performantes de Rhizobium peuvent fixer jusqu'à 600 kg d'azote/hectare, alors que d'autres en fixe 100 fois moins.

En fin de vie, les racines et leurs nodules de la plante se décomposent dans la terre. La rhizosphère (zone de sol qui est sous l'influence des exsudats racinaires) s'enrichit ainsi d'un engrais qui sera profitable aux nouvelles plantes qui naitront...

Ces légumineuses (le pois par exemple) et d'autres genres de plantes, deviennent ainsi les "compagnes" de certaines plantes (les légumes gourmands par exemple tel l'épinard ou la laitue) dont la croissance est stimulée par la présence de cet engrais providentiel...

On réalise donc des associations de plantes compagnes telles que: pois + laitue ou pois + épinard. On peut également faire des mélanges d'engrais verts. Par exemple :

  • mélange « azote » : 50 % de trèfle incarnat, 20 % de vesce, 20 % de fenugrec, 10 % d'avoine,
  • mélange drainage, couvre-sol, et abeilles : phacélie 60 %, trèfle incarnat 30 % et Mélilot 10 %

Engrais verts[modifier]

- faire résumé article -

Vista-xmag.png Consulter aussi l’article :   Engrais vert.


Un engrais vert est une plante, ou un ensemble de plantes associées, à croissance rapide et à capacités fertilisantes. Ces plantes sont aussi choisies pour se développer de façon importante en mauvaise saison, et aussi pour couvrir l'ensemble du sol.
La culture d'engrais verts est une technique agricole biologique qui permet sur une courte période, de constituer une forte quantité de matière organique récupérable afin d'enrichir naturellement la terre.

Qu'est-ce qu'un engrais vert[modifier]

  • Définition : Un engrais vert est une culture d'une, ou de plusieurs plantes associées, destinée à être enfouie dans le sol pour l'engraisser, et réalisée soit par culture dérobée (implantée entre deux cultures annuelles principales), soit par jachère cultivée.
  • Cette technique culturale consiste à cultiver des plantes choisies sur un sol, puis de les détruire et les laisser sur place (sur ou dans le sol) pour fertiliser; ou même pour supprimer un trop plein de fertilisants.
    • Dans le cas d'un assolement en rotation triennale, la culture en engrais vert est pratiquée sur une parcelle A, et les 2 autres parcelles B et C sont emplies de cultures vivrières pendant une année. L'année suivante, la parcelle A passe en culture vivrière et la parcelle B en engrais vert. La troisième année, c'est la parcelle C qui contient l'engrais vert. Puis la quatrième année le cycle recommence. Le but de cette technique est d'améliorer constamment l'aptitude culturale du sol (propriété physique, chimique et biologique). C'est une pratique ancestrale de culture qui a fait ses preuves

Rôles d'un engrais vert[modifier]

Les engrais verts sont des végétaux qui "travaillent" pour les jardiniers et autres cultivateurs :

Protéger les sols de l'érosion[modifier]

La couche de terre végétale (couche nourricière) est très fine et longue à se former. Il est donc indispensable de la protéger particulièrement dans les zones où les hivers sont pluvieux et dans les terrains pentus. L’implantation d’un engrais vert à croissance rapide protégera la surface du sol durant tout l’hiver

Prévenir de l'enherbement des sols par les mauvaises herbes[modifier]

Autre intérêt non négligeable : la lutte contre les mauvaises herbes. En effet, la concurrence entre les plantes est acharnée. La mise en place rapide d’un "engrais vert" après la récolte des légumes empêchera tout développement des herbes indésirables.

Limiter le gaspillage et prévenir la pollution[modifier]

Après toute culture, un certain nombre d’éléments minéraux restent disponibles dans les sols (excédent des apports d’engrais, minéralisation de l’humus) et sont donc, tels les nitrates , susceptibles d’être lessivés pendant l’hiver. La mise en place d’un « engrais vert » a donc pour objectif de faire consommer ces excédents mais aussi de les rendre à nouveau disponibles pour la culture suivante après broyage et enfouissement en fin d’hiver. Le choix d’une plante, autre qu’une légumineuse s’imposera lorsque le risque d’excédent azoté se présentera (apport en lisier ou fumier important). En effet, les légumineuses ont la particularité de synthétiser l’azote nécessaire à leur croissance à partir de l’azote de l’air. Elles sont donc peu consommatrices d’azote d’origine minérale.

Améliorer la structure des sols et limiter le drainage[modifier]

Décompacter le sol qui peut se faire par un labour profond ou encore par le semis d’un « engrais vert » ayant un développement racinaire important. En outre, ce décompactage améliore la vie microbienne ; au printemps, au moment du réchauffement du sol, cette flore microbienne participera à la restitution d’éléments fertilisants. L’importance du développement racinaire et du couvert végétal contribuera ainsi à limiter le lessivage qui conduit à l’accumulation des nitrates dans les ruisseaux et les nappes phréatiques.



    • Ces plantes engrais verts apportent de la "nourriture" aux futures plantes cultivées qui ainsi se développeront bien.
    • elles améliorent la composition et la structure du sol comme le feraient des amendements ou du compost.
    • elles concentrent certains éléments nutritifs, tel l’azote.
    • Elles sont semées à l’automne (ou au printemps, si besoin) pour protéger, en hiver, un sol nu de l'érosion.


Types d'engrais vert[modifier]

Deux types de plantes s’emploient comme engrais verts :

  • Plantes absorbante des engrais du sol grâce à un important système racinaire (racines denses et profondes) :
    • elles aèrent la terre
    • En croissance, elles remontent des profondeurs des éléments minéraux qu’elles accumulent en elles
    • elles absorbent les nutriments en excédent dans le sol : atout précieux pour lutter contre la pollution par les nitrates
    • En mourant, elles libèrent sur le sol les éléments minéraux et ses matières en se décomposant : le sol est enrichi en surface pour les futures plantes qui suivront dans le cadre d'une rotation des cultures.
  • Sont classés dans cette catégorie : La moutarde, le seigle, la phacélie, le sarrasin...


  • Plantes fabriquantes d'engrais grâce à une symbiose avec des bactéries :


    • - Le second type d’engrais verts est composé de plantes issues de la famille des Fabacées (anciennement Légumineuses) comme la luzerne, les fèves, le lupin, le trèfle, la vesce, le pois… Elles ont élaboré un système d’alimentation astucieux qui enrichit leurs tissus en azote. En effet, en observant leurs racines, vous verrez que celles-ci comportent des petits renflements : les nodosités. À l’intérieur, vivent des bactéries en complète symbiose avec la plante : ces dernières se nourrissent des substances élaborées dans les feuilles pendant la photosynthèse. En échange, elles fournissent à la plante de l’azote puisé dans l’air. Par cette collaboration, les Fabacées sont les seules plantes capables de capter l’azote atmosphérique.


  • Sont classés dans cette catégorie : la luzerne, les fèves, le lupin, le trèfle, la vesce, le pois…


Les engrais verts ont de multiples qualités[modifier]

  • Parties aériennes offrent :

une couverture au sol et le protègent contre le dessèchement, l'érosion et la battance (c'est-à-dire la constitution d'une croûte en surface).

De la sorte, les éléments nutritifs comme le nitrate restent dans le sol au lieu d'aller polluer les cours d'eau.




Récolte et utilisations des engrais-verts[modifier]

Fichier:Green compost bin.JPG
Engrais vert mis en compost (Green compost, en anglais)
Fichier:Compost pile.JPG
Mélange de plantes en compost
Mélange de plantes en compost
Culture de seigle


Semés à l'automne pour une récolte printanière[modifier]

Avant implantation de nouvelles cultures, les plantes engrais verts sont arrachées ou fauchées ou broyées. Puis le cultivateur, le maraicher ou le jardinier les emploie à son choix :

  • broyées AVANT floraison (engrais plus riche en azote) et enfouies dans la couche superficielle du sol, où elles vont se décomposer rapidement tout en libérant les éléments fertilisants (engrais).
    • coupées À LA FLORAISON (développement de la plante maximal : contient le plus d’éléments minéraux, de manière équilibrée), puis séchées et enfin répandues en paillage (ou mulch) qui protégera de la sécheresse et de la pousse de "mauvaises" herbes. Ce paillage se décomposera doucement en humus qui nourrira lentement le sol.
      • fauchées APRÈS floraison (la quantité de matière organique sera supérieure) : accumuler en tas, elles formeront un compost qui en se décomposant fera un riche terreau qui servira au rempotage ou l'engraissement des sols. Les éventuelles graines de ces plantes seront détruites par la chaleur du compost.


Semés au printemps[modifier]

Vista-xmag.png Consulter aussi l’article :   Cultures associées.

L'engrais vert idéal[modifier]

On utilise en engrais vert les plantes fourragères légumineuses, comme le trèfle, la luzerne, la vesce ou non légumineuse comme la moutarde, phacélie ou l'avoine (commune dans les champs sans culture). Les légumineuses sont utilisées pour leur faculté à fixer l'azote de l'air et pour la masse de leur feuillage. En fermentant rapidement, ces engrais améliorent de façon certaine la structure du sol, en apportant humus et azote.

L'engrais vert idéal est à croissance rapide, telles ces espèces fourragères annuelles à installation rapide :

  • Brassicacées (pousse très rapide) : colza fourrager, radis chinois, moutarde blanche (la plus utilisée en France comme couvert), radis, choux, navet...
  • Fabacées (légumineuse à azote) : pois, fèverole, trèfle incarnat, trèfle violet, vesce, sainfoin, luzerne,...
  • Poacées : ray-grass d'Italie, seigle, avoine (avena strigosa),...
  • Autres familles : phacélie, consoude, ortie, tournesol, nyger, sarrasin...
Plante . F
A
M
I
L
L
E
L
E
G
U
M
I
N
E
U
S
E
Durée
de
vie
S
E
M
I
S
Rapidité d'installation Effet
sur
sol
E
N
G
R
A
I
S

V
E
R
T
Masse
du
couvert
M
E
L
L
I
F
E
R
E
S
Couvert
végétal
(anti-lessivage
des engrais)
Utilisations
Choux

(Multiples cultivars)
.
.
.
.
.
Brassicacées :
Brassica oleracea
Brassica rapa
Crambe maritima
Pringlea antiscorbutica

non
Annuelle
[02] à [10]
+ + +
+ + +
 ???
+ +
+
+ +
Chou en feuilles libres ou serrées - Plante potagère - "Caulos" citée dans le capitulaire De Villis (vers l'an 800) parmi les plantes potagères recommandées
Chou rave

(Chou de Siam / Chou-pomme)
.
.
.
.
.
Brassicacées :
Brassica oleracea
var.
gongylodes
non
Herbacée bisannuelle
(cultivée en annuelle)
03
04
[05]
[06]
+ + +
+ + +
 ???
+ +
+
+ +
Chou avec boule en ras de sol - Plante potagère - "Ravacaulos" citée dans le capitulaire De Villis (vers l'an 800) parmi les plantes potagères recommandées
Colza

---
.
.
.
.
.
Brassicacées :
Brassica napus
var.
napus
non
Crucifère annuelle
+ + +
+ + +
OUI
+ + +
+ + +
+ +
- Plante fourragère - Fournit une huile de table, un biocarburant ou le tourteau de colza (protéines pour l'alimentation animale) - Fleurs donnant le « miel de printemps »
Mélilot officinal

(Mélilot jaune)
.
.
.
.
.
Fabacées :
Melilotus officinalis

non
Herbacée bisannuelle
+
+ +
OUI
+ + +
+ + +
-
- Plante médicinale et plante fourragère -
Moha

(Millet des oiseaux)
.
.
.
.
.
Poacées :
Setaria italica
var.
moharia
non
Graminée annuelle
+ +
+ +
 ???
+ +
+
+ + +
- Plante fourragère dont les graines sur pieds pour attirer des oiseaux auxiliaires, et celles récoltées pour les oiseaux de volière
Moutarde blanche

(Sénevé)
.
.
.
.
.
Brassicacées :
Sinapis alba

non
Herbacée annuelle
03
04
[05]
[06]
+ + +
+ + +
OUI
+ + +
+ + +
+ +
- Plante condimentaire - L'hiver lui convient bien : n'aime pas beaucoup le soleil.
"Sinape" citée dans le capitulaire De Villis (vers l'an 800) parmi les plantes potagères et condimentaires recommandées
Navet

(Chou-navet / Rave)
.
.
.
.
.
Brassicacées :
Brassica rapa
var.
rapa
non
Herbacée bisannuelle
+ + +
+ +
 ???
+ +
+
+ +
Chou dont la partie consommée est sa racine charnue - Plante potagère -
Phacélie

(Phacélie feuilles de tanaisie)
.
.
.
.
.
Hydrophyllacées :
Phacelia tanacetifolia

non
Herbacée annuelle
+ + +
+ + +
OUI
+ + +
+ + +
+ +
On plante souvent des Phacelia en bordure des champs pour nourrir les syrphes, dont les larves dévorent les pucerons.
Ray-grass anglais

(Ivraie vivace / Bonne-herbe)
.
.
.
.
.
Poacées :
Lolium perenne

non
Herbacée
vivace
+ +
+ +
 ???
+ +
+
+ + +
Cultivée seule, ou en association avec du trèfle blanc, comme plante fourragère et entre aussi dans les mélanges pour gazon.
Sarrasin

(Blé noir)
.
.
.
.
.
Polygonacées :
Fagopyrum esculentum

non
Annuelle du genre Triticum (blés)
+ + +
+
 ???
+ +
+ + +
+ +
Alimentation humaine et animale : grain hautement nutritif, riches en protéines et acides aminés - Sans gluten -
Seigle

(variétés d'hiver existantes)
.
.
.
.
.
Poacées :
Secale cereale

non
Graminée bisannuelle
07
[08]
[09]
+ +
+ +
 ???
+ +
+
+ + +
Les terres froides, à sol pauvre et acide lui convienne bien : se sème (200 grains/m2) en septembre-octobre, soit seul, soit associé à une légumineuse grimpante dont il soutient les tiges. - Alimentation humaine (farine à pain) et animale (grains ou seigle vert) - Paille
Trèfle violet

(Trèfle des prés)
.
.
.
.
.
Fabacées :
Trifolium pratense

OUI
Herbacée vivace
+
+ +
OUI
+ + +
+
-
- Plante fourragère - Plante médicinale - Graines germées -
Vesce commune

.
.
.
.
.
Fabacées :
Vicia sativa

OUI
Annuelle
09
10
11
+ +
+ +
OUI
+ +
+
-
Agriculture biologique : Les Vicia sont les plantes hôtes des chenilles de nombreux papillons auxiliaires. système racinaire puissant pour le travail du sol, en particulier en permaculture dans la Technique culturale simplifiée ou TCS (pas de labour / rotations des cultures / paillage). Souvent en association avec une céréale (seigle, avoine, triticale) qui sert de tuteur à la Vesce qui est une grimpante.

- Les plantes "Amies" (appelées aussi auxiliaires)[modifier]

Certaines plantes dite "amies" ont avantage à être introduites dans notre jardin.

Car elles jouent un rôle positif sur d'autres plantes ou sur le milieu lui même.

Elles sont, soit protectrices de plantes, soit des aides à la pollinisation, ou bien améliorantes de saveur de certaines plantes, ou même enfin, des aides à une bonne digestion des gourmets que nous sommes...

Ces plantes "amies" sont qualifiées de "plantes auxiliaires".


A) Plantes auxiliaires "attirantes d'insectes"


  • Plantes auxiliaires attirantes "d'insectes ravageurs":

Ces plantes auxiliaires, très utiles, jouent le rôle d'appâts, et attirent par exemple les pucerons qui s'en nourrissent. Et par conséquent, en les retenant sur elles, elles empêchent ces insectes ravageurs nuisibles d'aller sur vos autres plantes légumières cultivées...


Ces plantes attirantes d'insectes ravageurs sont:

  1. Capucine
  2. Moutarde
  3. Soucis ou Calendula
  4. Tagète ou Œillet d'Inde
  5. [[ ]]...
==> Une idée à "traiter"...


Si la plante "attirantes d'insectes ravageurs" est trop recouverte de ces insectes nuisibles, on peut alors la traiter avec un insecticide biologique. C'est un gage de bonne santé pour elle et vos plantes cultivées. Elle continuera ainsi à jouer son rôle de fixatrice de ces parasites qui n'iront pas voir ailleurs...


==> Une idée "mielleuse"...


Le meilleur moyen d'attirer rapidement, dans votre jardin, beaucoup d'insectes pollinisateurs, c'est tout simplement de posséder sa propre ruche d'abeilles. Vous bénéficierez ainsi d'un coup d'une meilleure récolte légumière et fruitière; et aussi d'un merveilleux miel "fait maison"...


A ce propos, vous pouvez consulter les sites ci-contre sur les plantes et arbres mellifères et aussi sur l'art de l'apiculture et la production de miel: [3] et [4]

  • Plantes auxiliaires attirantes d'insectes pollinisateurs et dites "mellifères":

Toutes les plantes dites mellifères attirent les insectes pollinisateurs, tel que abeilles, bourdons, etc... Ces insectes pollinisateurs, augmentent le degré de pollinisation des plantes. Ils permettent ainsi d'accroitre le nombre de fruits sur ces plantes. Le jardinier, intelligent possesseur de plantes mellifères, "engrange" ensuite une meilleure récolte...

Il est utile de rappeler que la pollinisation des plantes se fait à plus de 75 % par des insectes pollinisateurs...


Sur ce que sont les plantes mellifères et à quoi elles servent, l'on pourra lire:

- Cette intéressante étude de la Ligue pour la Protection des Oiseaux: [5]

- Liste détaillée de plantes mellifères: [[6]]

- Liste de plantes mellifères par saison de 'floraison" et de production du pollen: [[7]]

- Liste de plantes, arbustes et arbres mellifères par "noms vulgaires": [[8]]

- Liste d'arbres et arbustes mellifères par "noms scientifiques": [[9]]


  • Plantes auxiliaires attirantes "d'insectes parasitoïdes":

Ce type de plantes auxiliaires attirent des insectes parasitoïdes. Ces insectes, des guêpes par exemple, pondent leurs œufs sur des insectes nuisibles à vos plantes cultivées. Leurs larves se nourrissent de ces insectes jusqu'à ce qu'ils meurent...

Les plantes de la famille des Ombellifères (Coriandre, Maceron, etc) abritent souvent des insectes parasitoïdes. On se doit donc d'en posséder dans son jardin de cultures associées...


Les plantes qui attirent les insectes parasitoïdes, sont:

  1. Angélique
  2. Coriandre
  3. Cumin
  4. Maceron
  5. [[ ]]...
==> Une idée "parasite"...


Semez une ou plusieurs plantes bien choisies, qui attirent les insectes parasitoïdes. Placées à proximité immédiate de la plante cultivée à protéger, elles seront un gage de bonne santé pour elle. Car certains ravageurs parasites trop curieux, seront à leur tours... parasités. Et ils en mourront...


B) Plantes auxiliaires "insecticides"

Quelques plantes sont consommées par des animaux parasites. Elles les empoisonnent jusqu'à ce que mort s'en suive.


Ces plantes insecticides contiennent des poisons insecticides puissants (pyréthrine par ex.). Une partie d'entre elles possèdent en plus des odeurs qui attirent certains ravageurs (tel que le doryphore), qui attirés, y gouttent, puis intoxiqués, en meurent.

Elles doivent être employées avec prudence, car elles sont aussi toxiques par absorption pour les hommes (et notamment les enfants...) et aussi les animaux. Les animaux sauvages savent d'instinct s'en éloigner. Mais il vaut mieux en préserver les jeunes animaux domestiques (chiots, chatons, etc) qui pourraient en absorber en jouant...


Les plantes insecticides qui possèdent ces qualités d'empoisonnement, sont:

  1. Chrysanthème Certaines variétés contiennent de la pyréthrine. Autant cultiver ces variétés comme "fleurs de la Toussaint". On fera ainsi "d'une pierre deux coups"...
  2. Datura Datura stramonium est notamment un anti-doryphore...
  3. Pyrèthre D'où était tirée à l'origine, le poison pyréthrine...
  4. Ricin (Ricin commun) est notamment un anti-doryphore...
  5. Solanum Solanum nigrum est notamment un anti-doryphore...
  6. [[ ]]...
==> Une idée "tuante"...


Semez une ou plusieurs plantes insecticides bien choisies, à proximité immédiate de la plante cultivée à protéger. C'est un gage de bonne santé pour elle. Car certains ravageurs leurrés se poseront sur la mauvaise plante. Et ils en mourront...

C) Plantes auxiliaires leurrantes "insectifuges"

Ces plantes auxiliaires insectifuges sont des plantes aromatiques qui font fuir les insectes.

Elles les leurrent en émettant des poisons répulsifs et/ou certains signaux chimiques (odeurs typées, phéhormones, etc) qui éloignent les prédateurs. Ainsi ces prédateurs ne trouvent pas les plantes cultivées qu'ils affectionnent tant.

En résumé, l'odeur des plantes aromatiques masque celle des plantes cultivées dont ils se nourrissent normalement.

==> Une idée pleine "d'arômes"...

Semez une ou plusieurs "Plantes aromatiques" (Auxiliaires leurrantes "insectifuges) bien choisie, à proximité immédiate de la plante cultivée à protéger.

C'est un gage de bonne santé pour elle. Car certains ravageurs ne la trouveront pas et iront voir ailleurs...

Les plantes insectifuges qui possèdent ces qualités répulsives, sont:

  1. Ail Famille: Allium
  2. Ciboulette Famille: Allium
  3. Ciboule Famille: Allium
  4. Échalote Famille: Allium
  5. Oignons Famille: Allium
  6. [[ ]]...
Les plantes Amies "améliorantes du goût"[modifier]

- En construction -


Les plantes Amies "améliorantes de la digestion"[modifier]

- En construction -


-- Les plantes solitaires "Ennemies" à cultiver plutôt en massif isolé[modifier]

Elles sont rebelles à toutes associations de plantes ou presque... En général, elle restent en place plusieurs années de suite et elles sont souvent de grandes tailles. Ils font donc les isoler au maximum des autres plantes car elles secrètent des substances néfastes aux autres plantes ou elles sont trop envahissantes...





--- PREMIÈRE ANNÉE; ou comment bien débuter dans votre jardin de plantes "associées" ---[modifier]

-- L'idée d'une classification écologique des types de plantes...[modifier]

Petit rappel sur ce que sont les plantes:

Ce sont des êtres pluricellulaires à la base de la chaîne alimentaire. Elles sont ainsi indispensables à certains Mammifères, Insectes, Poissons ou autres strictement herbivores. Dans nos jardins, sont totalement ou en partie herbivores: certains Champignons, la Chenille (avant de devenir Papillon), l'Ecargot (qui peut aussi manger de la matière animale), le Lapin, la Mésange (à certaines saisons), la Limace, le Puceron (suceur de sève des plantes), ou la Souris et autres petits Rongeurs, etc... [10], [11]

Elles forment l'une des subdivisions ou règne végétal: des Eucaryotes. On trouve des plantes presque partout sur la Terre et même dans les déserts chauds (Sahara par ex.) ou froids (Arctique par ex.), dans les zones tropicales, et sous l'eau. Toutefois, leur répartition à la surface de la terre est fonction des conditions climatiques.


Leurs organes végétaux sont:

- Aériens: On parle alors de BourgeonBulbeÉcorceÉpineFeuilleFolioleCotylédonFleurFruitGraineTigeTroncTuberculeVrille

- Souterrains: On les nomme selon leur types soit RacineRadicelleRhizomePoil absorbant • Stolon • [[Thalle


Une première classification, parmis tant d'autres, peut-être réaliser selon la taille et le type de la tige de la plante. Ainsi une grande division est souvent faite entre les plantes ligneuses (celles qui forment du bois ) et les autres, non ligneuses ou plantes herbacées.


Mais, Christen Christiansen Raunkiær, botaniste danois, a établi une classification écologique, qui intéresse plus particulièrement les jardiniers qui différencient leurs plantes de semis saisonniers en plantes de sol ou d'eau, en plantes vivaces, ou annuelles ou bisannuelles.

Cette classification de Raunkier par types biologiques organise tous les végétaux selon le positionnement de leurs organes de survie (méristèmes de croissance) durant la période défavorable (mauvaise saison froide ou sèche selon les latitudes).

Cette classification distingue sept types biologiques de végétaux... [12]


On peut rassembler ces sept types de plantes en quatre groupes généraux qui satisferont les jardiniers:

Plantes immergées (totalement ou en partie sous l'eau) / Plantes Vivaces de sol (plante vivant plus de deux ans; arbres, arbustes, arbrisseaux sont vivaces par définition) / Plantes bisannuelles (plante vivant deux années) // Plantes annuelles (plante vivant qu'une seule année).


Les plantes immergées (au moins en partie) couvrent deux types "Raunkier" de plantes:


  1. Hydrophytes: Ce type de plantes possèdent possèdent des bourgeons dormants sous l'eau, et des feuilles immergées aussi.

Les hydrophytes-flotteurs flottent à la surface, telle la Lentilles d'eau de nos marais.

Les hydrophytes fixés (enracinés dans le sol) sont, soit à feuilles flottantes (comme le Nénuphar de nos bassins et rivières), soit à feuilles submerses (sous l'eau) comme l'Elodéede nos aquariums et rivières. Les Hydrophytes sont en général des plantes vivaces, mais qui sont immergées totalement...


  1. Hélophytes(du grec halos : sel, phuton : plante) : Ce type de plantes possèdent des bourgeons dormants sous l'eau, mais leurs feuilles sont émergées (hors de l'eau) au moins en partie. Ces végétaux sont capables de prospérer en milieux saumâtres et en eaux douces (Bord de mer, Chott, Estuaire, Marais, Rivière). Les Hélophytes sont en général des plantes vivaces, mais qui sont immergées partiellement... Pour exemple, citons la Spartine ou la succulente Salicorne.


Les plantes [vivaces]]" appelées aussi "pérennes" (Arbres, Arbustes, Arbrisseaux, certaines Herbes et plantes à fleurs ou à fruits, et autres qui vivent plus de deux ans. Elles possèdent un organe de survie qui peut-être un bulbe (cas de la Tulipe) ou un corme, un tubercule, des rhizomes (cas des géophytes), des bourgeons (cachés dans le sol dans le cas des cryptophytes), etc. Ce groupe des vivaces de sol couvre 3 types "Raunkier" de plantes:


  1. Phanérophytes (du grec phaneros : apparent ; phuton : plante): Ce type de plantes possèdent des bourgeons dormants aériens à plus de 50 cm de la surface du sol. Elles affrontent l'hiver en exposant à ses rigueurs des tiges porteuses de bourgeons. Ce sont des plantes dont les bourgeons sont situés en haut d'une tige. Leurs feuilles tombent ou non. Et les zones les plus sensibles (méristèmes) sont protégées par des bourgeons (structures temporaires de résistance). Appartiennent à ce groupe, par exemple le Pin, le Hêtre, l'Abricotier, le Noisetier)
Les Phanérophytes sont les: - Arbres - Arbustes - Arbrisseaux


  1. Chamaephytes (du grec khamai : à terre ; phuton : plante) : Ce type de plantes possèdent des bourgeons dormants aériens qui sont proches du sol (à moins de 50 cm de la surface du sol). Leurs feuilles tombent ou non. Leurs bourgeons les plus bas bénéficient de la protection de la neige. On distingue dans ce type de plantes, les chamaephytes frutescents (buissonnants, plus ou moins dressés) et les chamaephytes herbacés (beaucoup plus proches du sol). Le Myrtiller est un exemple de Chamaephytes. Les Chamaephytes sont des: - Plantes basses -


  1. Géophytes (du grec gê : terre, phuton : plante) appelées aussi Cryptophytes: Ce type de plantes possèdent des bourgeons dormants sous la surface du sol. Ces plantes distinguées selon la nature de leur organe de conservation souterrain, passent ainsi la mauvaise saison, protégées dans le sol. Leur partie aérienne, seule, meurt (ex. Crocus sativus). Ce sont les: - Plantes à bulbe - Plantes à rhizome - Plantes à tubercule


Les plantes annuelles (plantes qui vivent moins d'un an, et qui accomplissent donc leur cycle de vie en une seule année, passent l'hiver uniquement sous forme de graines. Elles sont appréciées pour leur capacité à fleurir rapidement un jardin pendant les saisons d'été et d'automne. Par exemple : bourrache, colza, marguerite, soja, violette...). Ce groupe correspond à un seul type "Raunkier" de plantes:


  1. Thérophytes (du grec theros : saison, phuton : plante): Ces plantes disparaissent pendant la mauvaise saison. Elles survivent sous la forme de graines. On désigne par ce terme une plante qui "boucle" son cycle de vie en quelques mois et dont ne subsistent, à l'entrée de la mauvaise saison, que les graines qui formeront de nouveaux individus l'année suivante [synonyme de plante annuelle] (ex. Mercuriale annuelle, bourse-à-pasteur). Ce sont les: - Plantes annuelles - Plantes Bisannuelles -


Les plantes bisannuelles Ce sont des plantes qui accomplissent leur cycle de vie en deux années. Il y a beaucoup moins de plantes bisannuelles que de plantes annuelles ou pérennes/vivaces). Ce groupe correspond à un seul type "Raunkier" de plantes:


  1. Hémicryptophytes (du grec hemi : à demi ; kryptos : caché ; phuton : plante): Ces plantes ont une stratégie mixte qui combine celles des géophytes et des chaméphytes. Elles possèdent des bourgeons dormants à la surface du sol. À la « belle saison », un hémicryptophyte développe une touffe de pousses s'il est cespiteux (Qui forme une touffe serrée), ou une rosette de feuilles plus ou moins prostrées s'il est à rosettes, ou une tige érigée qui prend appui sur des supports variés s'il est grimpant. Par exemple la Pâquerette est un hémicryptophyte à rosette. Les Hémicryptophytes sont d'ailleurs souvent des: - Plantes à rosette -


-- L'idée d'une récolte permanente...[modifier]

Après avoir révisé ce que sont les plantes et leurs catégories, et pour débuter facilement et sans stress dans un jardin français (situé au niveau de la mer), on ne peut que conseiller de semer en premier, certaines plantes et certains légumes faciles et particulièrement résistants. Ceux ci permettent, en annuels ou en vivaces, sans cultiver en serre, de récolter en toutes saisons, tous les mois de l'année ou presque:

  • Débutez donc par ces plantes:

Capucine (annuelle protectrice et décorative qui se ressème seule), Chénopode Bon Henri, Chou-fleur (de mars à décembre), Chou pommé, Ciboule, Ciboulette, Estragon, Laitue (de mars à octobre), Laurier sauce, Livèche, Oseille, Poireau perpétuel, Raifort, Romarin, Sauge, Thym, etc...

-- La planification de votre jardin...[modifier]

Attention, avant de planter ou semer ces plantes, organisez votre jardin sur le papier. Dessinez les massifs, en tenant compte de la future association de ces plantes avec leurs plantes amies protectrices... Voir à cet effet, notre Guide des plantes associées: [[13]]


==> Une idée "planifiante": Semez des légumes par planches thématiques est un gage de facilité. On peut ainsi diviser, les plantes légumières en quatre groupes qui possèdent des particularités de culture (division selon la partie que nous consommons). Puis à l'intérieur de ces groupes, on peut commencer des association de plantes du type Plante passe-partout + Plante Compagne Racine (ou Feuille ou Fleur ou Fruit) + Plusieurs plantes amies des deux premières


-- L'idée des graines bio rares à semer...[modifier]

Les graines bio sont en général plus gustatives, plus résistantes et de meilleurs rendements. Si vous n'avez pas de graine pour débuter votre jardin, vous pouvez en commander par correspondance. A ce sujet voir: [[14]] Choisissez des variétés de votre région ou/et de vieilles variétés devenues rares qui pourtant sont les meilleures. Car elles sont le résultat, "le fruit", de dizaines ou de centaines d'années d'expériences jardinistes. Les plantes comestibles dites perpétuelles sont aussi fort intéressantes. Car elles n'ont pas besoin d'intervention humaine pour se reproduire ou se régénérer puisqu'elles existent en pleine nature...


  • Technique du trempage avant semis:

Pour accélérer la germination de certaines espèces à graines très dures, comme la capucine, le haricot ou le persil, faites tremper les graines dans de l'eau tiède pendant deux à trois jours avant de les semer. Les graines germées, permettront à la culture de se développer plus rapidement et aux plantes de pousser plus surement... [[15]],


  • Résoudre le problème de l'hybridation:

Si vous achetez plusieurs variétés d'une même plante ou si vous voulez récolter les graines de vos plantes. Et que vous souhaitez que les futures graines à venir conservent leur caractéristiques pour de nouveaux semis les années suivantes: Vous ne devez pas semer ou planter ensemble certaines plantes de même famille et de variété différentes Car les variétés d'une même plante s'hybrident les unes avec les autres. Et leur semence dégénère après quelques années. Les nouvelles plantes sont moins adaptées et robustes. Les récoltes sont moins bonnes. Pour exemples, risque d'hybridation entre les différentes variétés de : courge, carotte, etc…


  • Résoudre le problème de la profondeur du semis:

Sous la surface du sol, la graine trouve l'humidité qui lui est nécessaire pour germer. Toutefois, plus elle est semée profond, plus elle puise de réserves pour que sa tige atteigne la surface du sol. Les graines semées trop profond ne lèvent jamais ou donnent des plantules chétives. Ainsi, au jardin, on sème les petites graines presque en surface et les plus grosses à 3-4 cm de profondeur. On doit donc vérifier espèce par espèce, la profondeur de semis à venir...


  • Résoudre le problème de l'espacement du semis:

- en cours de construction -


  • Comment réaliser facilement un bon Semis:
  1. Si le terrain est compact, passer le à la grelinette. Elle est efficace et évite de "retourner" le terrain. Ce qui tuerait certains organismes dont les bactéries aérobies (celles de surface qui ont besoin d'oxygène) et anaérobies (celles plus profondes qui sont tuées par l'oxygène) nécessaires à vos cultures);
  1. Désherber manuellement si nécessaire (herbes placées en tas de compost pour faire de l'engrais naturel);
  1. Sarcler (avec un râteau par ex.) pour aérer et aplanir la terre (sans la retourner);
  1. Semer vos graines du jour (en fonction des cycles lunaires, [16]) à bonne distance les unes des autres (différentes selon chaque espèce) et à bonne profondeur (différentes selon chaque espèce);
  1. Puis recouvrer d'un peu de terre meuble toujours en tenant compte de la profondeur maximale de semis pour la plante en question;
  1. Puis pailler votre terrain (5 cm de paille ou d'herbes sèches ou de fouin sur le sol), pour éviter que la "mauvaise" herbe ne pousse, pour garder de l'humidité le plus longtemps possible. Ce paillage en se dégradant servira d'engrais pour votre sol... - pas de paillage bien sur au dessus de chaque graine plantée pour évidemment qu'elle pousse...
  1. Arroser le terrain en pluie fine pour tasser le paillage et pour que la terre agglomère à la graine, qui poussera ainsi plus vite.


Exemple de système de récupération des eaux pluviales pour l'habitation (Source: Wisy et [2])

Pour l'arrosage de vos plantes, l'idéal est soit d'utiliser une eau souterraine puisée ou de les arroser avec de l'eau de pluie récupérée et stockée (celle de vos toitures).

La récupération de l'eau de pluie est une tradition ancienne qui ne s'est jamais complètement perdue; de nombreuses citernes destinées à l'arrosage sont encore visibles aujourd'hui dans les jardins privés de maisons de campagne.

Elle consiste en la mise en place d'un système pour stocker l'eau de pluie et l'utiliser par la suite de manière collective ou individuelle. L'objectif est de pouvoir utiliser facilement une eau non polluée (ou salie).

La récupération d'eau de pluie peut se révéler un système simple et peu coûteux à mettre en place. Elle permet de ne plus utiliser de l'eau 'potable' (donc traitée) pour l'arrosage du jardin (et aussi les toilettes, la douche ou encore la lessive)...

- en cours de construction -


  • Entretien de votre jardin et de ses plantes:

L'entretien du jardin doit se faire naturellement, de manière à avoir au final un Aliment biologique et ceci sans effort supplémentaire... - en cours de construction -


  • Récolte de vos [{fruits et légumes]]:

- en cours de construction - Votre herboristerie avec techniques et calendrier de cueillette: [[17]]


- en cours de construction - Des méthodes de conservation de vos aliments: [[18]]






--- SECONDE ANNÉE et suivantes; sélection des graines de votre jardin "associatif" et troc ---[modifier]

-- Si vous désirez récolter vos graines, puis les ressemer dans votre jardin "associatif"[modifier]

- Choisissez dans votre jardin, quelques plants sains (sans maladie et ravageur), qui ont eu la meilleure croissance et/ou le plus de fruits parmis tous vos plants qui ont poussés. Cette sélection vous donnera des plantes non dégénérative, plus fortes et à meilleur rendement, l'année suivante.


Rappel: Si vous désirez récolter les graines de vos plantes et que vous souhaitez qu'elles conservent leurs caractéristiques pour les ressemer l'année suivante:

- Ne pas acheter et semer de graines hybrides...

- Certaines plantes ne doivent pas être plantées aux cotés de plantes de même famille et de variétés différentes. Car elles vont s'hybrider les unes aux autres, entre variétés (telles les différentes variétés de carottes...) et ainsi perdre leurs caractéristiques propres...[19]




-- Conservation des graines:[modifier]

L'objectif d'une bonne conservation est le maintien d'une faculté germinative aussi élevée que possible, le plus longtemps possible.

- Séchage: En général, on doit sécher les graines pour mieux les conserver. Les méthodes les plus courantes sont le séchage dans un local chauffé ou au séchoir à cônes ou mieux le séchage ventilé solaire ( [20] et [21] ).

- Stockage: Puis une fois le séchage réalisé, la méthode la plus simple et la plus ancienne de stockage, consiste à conserver les graines en tas, en couche mince, en sacs ou dans des bidons. Les graines doivent être protégées des attaques des rongeurs et conservées dans une cave fraîche et bien ventilée ou dans un local spécial (magasin à graines) dans lesquels la température, bien que non contrôlée, varie peu en fonction de la saison. Le meilleur procédé de conservation de toutes les graines qui supportent une dessiccation poussée est probablement un séchage convenable, suivi de la mise en récipients étanches en l'absence d'oxygène et à basse température. Cela permet de conserver la graine pendant de très nombreuses années sans problème (durée variable selon chaque espèce; ex: pour la laitue: 1 à 3 ans dans une enveloppe ou un sac papier, pour les courges graines bien sèches et au congélateur en sacs plastique « minigrip »: 10 ans... ).


-- Le troc de graines et de plants...[modifier]

Par la suite, vous pourrez trocquer vos propres graines contre d'autres graines rares, que vous n'avez pas encore...

Voir à ce sujet: [[22]] et [23]

Vous posséderez ainsi un jardin, qui tout en nourrissant votre "petite famille", sera exceptionnel...




--- GUIDE des Cultures Associées (avec données statistiques) ---[modifier]

Ce guide rassemble, par ordre alphabétique de noms communs, l'ensemble de la faune végétale cultivée ou sauvage de votre jardin. Il est aussi un récapitulatif des recherches faites dans le domaine des cultures associées.

Son but est de réunir un maximum de recherches, de celle du jardinier amateur à celles d'organismes scientifiques.

De l'ensemble de ces données, se dégagera un résultat statistique sur les plantes "compagnes", "amies" ou "ennemies" pour chacune de vos plantes cultivées.

Grâce à ce guide, vous pourrez ainsi réaliser, chez vous, en toute quiétude et au moindre effort, un jardin écologique et prolifique...


-- Description du Guide[modifier]

  • - Nom vulgaire, Famille, Genre, Espèce, Variété..." -

Afin que tous, initiés ou non du jardinage, puisse reconnaitre et utiliser facilement une plante, il a été précisé les appellations de la plante. D'abord son nom vulgaire employé communément, puis si besoin, dans l'ordre scientifique sa Famille, son Genre, son Espèce, et enfin sa Variété (Var.)...


  • - NON COMESTIBLE - -

Les plantes présentées dans ce guide sont en général des plantes comestibles. Mais certaines plantes non comestibles, lorsqu'elles sont utiles à nos plantes de jardin, sont aussi présentées dans ce guide. Elles sont alors inscrites avec l'annotation: - NON COMESTIBLE - , suivi de la nature de leur utilité en tant que plante compagne ou amie


  • - Descriptif des avantages "cachés" de la plante -

L'utilisation d'une plante est conditionné par le fait qu'elle soit utile ou non au jardinier et à l'écosystème du jardin. Une description des qualités cachées de cette plante est donc fait après l'avoir nommée.


  • - "Aux cotés de:" -

indique que les deux plantes sont au moins "compagnes" (l'une d'elle favorise la croissance de l'autre). Elles peuvent aussi être "amies" (l'une d'entre elle joue un rôle spécifique, comme de protéger l'autre ou d'en améliorer le gout par exemple). Dans ce cas, une annotation en italique indique ce rôle...

Dans tous les cas, "Au cotés de:" veut dire qu'il est impératif que les deux plantes soient être planter l'une à coté de l'autre pour s'entraider...


  • - "Dans les rangs de:" -

est une sous rubrique de "Aux cotés de:" qui indique que les deux plantes amies peuvent être plantées ensemble sur une même ligne (ou rang). Leur décompte d'étoiles est déjà réalisé dans la rubrique "Aux cotés de:".


  • - "éviter:" -

indique que les deux plantes sont "ennemies". Elles ne doivent pas être planter l'une à coté de l'autre pour "éviter" qu'elles dégénèrent. Car l'une des deux au moins nuit à la croissance de l'autre pour toutes sortes de raisons. Il faut les éloigner le plus possible l'une de l'autre...


  • - Concernant les étoiles du présent Guide des Cultures Associées -

L'association de chaque plante est le fruit d'expériences de jardiniers... Ces associations de plantes sont référencées dans des ouvrages ou sont présentées sur des blog, des forum ou des sites internet à répertorier.


  • - Étoile(s) pour Association bénéfiques de plantes (section "Aux cotés de:") -

Plus une association entre deux plantes amies ("aux cotés de") comporte d'étoiles, plus elle est fiable et mérite donc d'être réalisée dans votre jardin. Il bénéficiera d'un biotope équilibré et de meilleures récoltes...


  • - Étoile(s) pour Associations négatives de plantes (section "Eviter:") -

Plus le compagnonnage entre deux plantes est "à éviter" (beaucoup d'étoiles), plus elle est néfaste à l'écosystème de votre jardin. Cette disharmonie vous privera de bonnes récoltes...


  • - Prime jardinière aux Plantes compagnes étoilées -

A chaque fois qu'une plante amie ou ennemie est citée dans un nouveau document, elle fait l'objet d'une étoile supplémentaire. Il est évident qu'il peut y avoir redondance entre certaines sources. Mais si pour une plante donnée, une de ses plantes amies ("Aux cotés de:") possède beaucoup plus d'étoiles que les autres plantes amies référencées, c'est que la véracité et l'efficacité de son utilisation sont reconnues par tous. Vous pourrez donc, sans crainte, faire cohabiter la plante et son amie dans un des massifs de votre jardin...


  • - Les ouvrages, sites, blogs et forums internet, supports des étoiles de ce Guide -

Les sources statistiques sont listés et accessibles à la suite de ce guide des cultures associées. Je remercie l'ensemble des contributeurs volontaires ou involontaires, anonymes ou connus, à ce projet d'étude statistique. Je souhaite quand le lisant, ils puissent améliorer leurs propres recherches sur le sujet. Que tous, contributeurs ou non, profitent des bienfaits de "Dame Nature"...


  • - L'étude statistique est en cours -

Certaines plantes sont, pour le moment, citées à la fois en amies "aux cotés de:") et en ennemies ("éviter")... Elle sont annotées avec "???" après leur décompte d'étoiles. Ceci, en attente d'en savoir plus à leur sujet et de comptabiliser plus d'éléments statistiques sur elles..."






-- Les Cultures Associées par noms de plantes (de A à H...)[modifier]

  1. - A -





- NON COMESTIBLE - Plante vivace non comestible mais nécessaire dans certaines associations où elle repousse certains prédateurs grâce à son odeur et à ses principes actifs (anti altise par exemple)




  • Ache (Ache officinale) - Levisticum officinal - Famille ?, Genre ?


- NON COMESTIBLE - Utilisée en phytothérapie


  • dans les rangs de :
  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),



  • Ache des marais (Céleri sauvage) - Apium graveolens var. graveolens - Famille ?, Genre Apium


Une des quatre variétés de Céleri


  • aux côtés de : [[ ]](*),
  • dans les rangs de :
  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),




- NON COMESTIBLE - Utilisée en phytothérapie


  • aux côtés de : Nombreuses plantes, [[ ]](*),
  • dans les rangs de :
  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),



  • Ail - Allium sativum - Famille des Liliacées, Genre Allium


très intéressante sur le plan phytosanitaire (protège de certaines maladies et l'apparition de certains champignons). Sa forte odeur repousse pucerons, doryphores, mouche de la carotte, piéride du chou, charançons, acariens, et même... les lièvres et lapins !






  • aux côtés de : [[ ]](*),
  • dans les rangs de :
  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),




Une annuelle ou vivace qui attire des insectes prédateurs et pollinisateurs...


  • aux côtés de : [[ ]](*),
  • dans les rangs de :
  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),



  • Aneth - Anethum graveolens - Famille ? Genre Anethum


Plantée à leurs cotés, elle améliore le gouts des légumes racines et est un anti-puceron...


  • dans les rangs de : Carotte(*)???, Tomate(*),
  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),



  • Anis - Pimpinella anisum - Famille ? Genre ?


Utilisée en phytothérapie


  • dans les rangs de :
  • éviter : Carotte(*),
  • [[ ]](*),




La ciboule ou la ciboulette, placée au pied des arbres fruitiers, décourage les insectes grimpants...






  • aux côtés de : [[ ]](*),















  1. - B -




  • Basilic - Ocimum basilicum - Famille ? Genre ?


qui est un anti-nématodes (parasite des tomates notamment. Il améliore le gout et la croissance de la tomate


  • dans les rangs de :
  • éviter: Rue(*),
  • [[ ]](*),





  • [[ ]](*),





  • dans les rangs de :
  • éviter : [[ ]](*),
  • [[ ]](*),







  • Bourrache - Borago officinalis - Famille ? Genre ?


qui en plus d'être une plante de phytothérapie (Tisane pulmonaire), est aussi un belle plante qui attire quantité d'insectes pollinisateurs. Elle est très utile car elle éloigne aussi certains ravageurs tel que les limaces...


  • dans les rangs de :
  • éviter : [[ ]](*),
  • [[ ]](*),



  • Camomille - Chamaemelum nobile - Famille ? Genre ?


qui en plus d'être une plante de phytothérapie (Tisane digestive), est aussi un anti limace et un insectifuge,


  • dans les rangs de :
  • éviter : [[ ]](*),
  • [[ ]](*),




Plante favorable à presque toutes les plantes. Elle est dite auxiliaire car attirant les aleurodes, les pucerons et les limaces. Et par conséquent elle les empêchent d'aller sur vos autres plantes...


  • dans les rangs de :
  • éviter : [[ ]](*),
  • [[ ]](*),





  • dans les rangs de : Mâche, Radis,
    • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),




Prof maxi de semis: 1 cm A noter que les odeurs fortes de certaines plantes tel l'oignon, repoussent la mouche de la carotte




  • Carvi - Carum carvi - Famille ? Genre ?


Une Aromatique


  • aux côtés de : Pois(*),
  • dans les rangs de : Fenouil,
    • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),



  • Céleri Apium graveolens L., famille des Apiacées, Genre Apium.


Noms communs : céleri, ache odorante, ache des marais, persil des marais, persil odorant, céleri d'Italie, céleri-branche, céleri-rave, céleri-navet. Dans l'antiquité, connue sous le nom de « Selenon », ou « plante de la lune » Le céleri ou ache des marais, est une plante herbacée bisannuelle, cultivée comme plante potagère pour ses feuilles et sa racine tubérisée consommées comme légumes. À l'état sauvage, il pousse au bord des ruisseaux et dans les endroits humides. On distingue quatre grandes variétés dans cette espèce, dont trois sont couramment cultivées :

   * Apium graveolens var. graveolens : l'ache des marais ;
   * Apium graveolens var. dulce : le céleri-branche ou céleri à côtes ;
   * Apium graveolens var. rapaceum, le céleri-rave ;
   * Apium graveolens var. secalinum : le céleri à couper.

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9leri

Céleri sans précision de la variété: Le céleri éloigne les papillons blanc des choux.


  • dans les rangs de :
  • éviter : [[ ]](*),
  • [[ ]](*),





  • aux côtés de : [[ ]](*),
  • dans les rangs de :
  • éviter : [[ ]](*),
  • [[ ]](*),





  • dans les rangs de :
  • éviter : Maïs(*),
  • [[ ]](*),





  • dans les rangs de :
  • éviter : Persil(*), Maïs(*),
  • [[ ]](*),





  • aux côtés de : [[ ]](*),
  • dans les rangs de :
  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),



  • Cerfeuil - Anthriscus cerefolium - Famille Apiaceae Genre Anthriscus [24]


qui est un anti-limaces


  • dans les rangs de :
  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),









  • dans les rangs de : Chou fleur,
  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),



  • Chou Famille des Brassicaceae, Genre Brassica,


Plante comestible et engrais vert

         o le chou commun (espèce Brassica oleracea), un groupe de plantes alimentaires de la famille des Brassicacées, dont le chou pommé, le chou-fleur, le chou-rave, le chou romanesco, le chou de Milan, le chou de Bruxelles, etc.,
         o le chou chinois : pe-tsaï ou chou de Chine ou chou de Pékin (espèce Brassica rapa),
         o le chou palmiste, bourgeon terminal de certains palmiers consommé comme légume (ne pas confondre avec le Chou palmier, une sous-espèce du chou commun: Brassica oleracea palmifolia) ;
         o le chou marin, espèce de Brassicacée des côtes européennes,
         o le chou de Kerguelen, plante endémique des îles Kerguelen,



  • Chou commun Brassica oleracea: Famille des Brassicaceae, Genre Brassica, espèce oleracea


Le chou commun est une plante comestible de la famille des Brassicacées originaire du sud-ouest de l'Europe. Il s'agit d'une crucifère bisannuelle dont les feuilles forment une tête compacte ou « pomme ». Leur culture en tant que légume remonte à la plus haute Antiquité, à partir de formes sauvages originaires de l'Europe méridionale. Le chou, légume volumineux, dense et nutritif, est réputé être l'aliment qui donne la plus grande quantité de matière comestible au mètre carré cultivé. La sélection bimillénaire de la très vaste et polymorphe Brassica oleracea a abouti à des variétés ou formes très différentes des formes d'origines, mais aussi très différentes entre elles : La variété « acéphale » qui réunit les choux sans têtes comme le « moellier » et le « chou noir de Toscane ». La variété « gemmifère » qui produit des choux minuscules constitués de bourgeons globuleux, dits choux de Bruxelles. La variété « à rosette » (bullata) appelée communément « chou vert ». La variété gongyloides (ou caulorapa) qui est un chou-rave surmonté d'une tête charnue... capitata dite « chou rouge » ou « capucin » / cauliflora : Brocoli / italica : chou romanesco / alboglabra : Brocoli chinois / gemmifera : Chou de Bruxelles / botrytis : Chou-fleur / sabellica : Chou frisé / viridis : Chou cavalier (ou chou fourrager) / costata : Chou à grosses côtes / sabauda : Chou de Milan / medullosa : Chou moellier / palmifolia : Chou palmier / capitata : Chou pommé, chou cabus, chou rouge, chou pointu / gongylodes : Chou-rave / oleracea : Chou sauvage / ramosa : Chou vivace // (Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Chou_commun )


Sans précision de variété











  • Chou de Chine ou pe-tsaï ou chou chinois ou chou de Pékin (espèce Brassica rapa)



  • aux côtés de : [[ ]](*),
  • dans les rangs de :
  • éviter : Les autres types de Chou(*),
  • [[ ]](*),




Le chou fleur favorise la croissance du haricot

















condimentaire de la famille des liliacées très intéressante sur le plan phytosanitaire (protège de certaines maladies). Leur forte odeur repousse doryphores, pucerons, mouche de la carotte, piéride du chou, charançons, acariens, etc. La ciboule ou la ciboulette, placée au pied des arbres fruitiers, décourage les insectes grimpants...




  • Ciboulette - Allium schoenoprasum - Famille ? Genre ?


condimentaire de la famille des liliacées très intéressante sur le plan phytosanitaire (protège de certaines maladies). Leur forte odeur repousse doryphores, pucerons, mouche de la carotte, piéride du chou, charançons, acariens, etc. La ciboule ou la ciboulette, placée au pied des arbres fruitiers, décourage les insectes grimpants...




  • Citronnelle - Melissa officinalis - Famille ? Genre ?


Condimentaire


  • aux côtés de : Tomate(*),
  • dans les rangs de :
  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),




Un Arbre fruitier dont les fruits sont consommables frais ou cuits pour agrémenter de délicieux plats ou de succulentes confitures Il permet de faire aussi des boissons.


  • aux côtés de :Ail(*)
  • dans les rangs de :
  • éviter : [[ ]](*),
  • [[ ]](*),





  • aux côtés de :Camomille(*) qui la protège de certains insectes, Maïs(***), Marjolaine(**) qui la protège de certains insectes,











  • Coriandre - Coriandrum sativum - Famille Ombellifères, Genre Coriandrum


une aromatique, qui éloigne les doryphores et la mouche de la carotte. Comme la plupart des ombellifères, elle attire plusieurs espèces de guêpes parasitoïdes utiles pour détruire certains insectes ravageurs (elle pond sur l'insecte et sa larve se nourrit avec, jusqu'à le tuer)


  • dans les rangs de :
  • éviter: Fenouil(*),
  • [[ ]](*),









  • aux côtés de : Dahlia(*) pour la fraîcheur qu'il apporte, Maïs(*),Poireau(*) qui favorise la digestibilité de la courgette et lui donne un gout plus relevé, Menthe poivrée(*) qui favorise la digestibilité de la courgette, Epinard(*) qui donne à la courgette un gout plus relevé





  • dans les rangs de :
  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),





  • aux côtés de : [[ ]](*),
  • dans les rangs de :
  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),




Une plante aromatique


  • aux côtés de : [[ ]](*),
  • dans les rangs de :
  • éviter: Absinthe(*),
  • [[ ]](*),




Attention: DANGER NE PAS CONSOMMER CETTE PLANTE qui est un tonicardiaque Elle stimule la croissance et la résistance de certaines plantes


  • dans les rangs de :
  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),




très intéressante sur le plan phytosanitaire (protège de certaines maladies). Leur forte odeur repousse pucerons, mouche de la carotte, piéride du chou, charançons, acariens, etc


  • dans les rangs de :
  • éviter : Haricot(*),
  • [[ ]](*),





  • dans les rangs de : Chou fleur,
  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),




Prof maxi de semis: 2 cm




  • Estragon - Artemisia dracunculus - Famille , Genre ?


Une plante condimentaire


  • dans les rangs de :
  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),



  • Fenouil - Foeniculum vulgare - Famille ? Genre ?


une solitaire ou presque qui est nuisible à la plupart des plantes




  • Fève famille légumineuses


Comme les autres légumineuses elle libère de l'azote lors de la décomposition de ses racines (un engrais naturel pour le sol et les autres plantes...)





Comme les autres légumineuses, elle libère de l'azote lors de la décomposition de ses racines (un engrais naturel pour le sol et les autres plantes...)


  • [[ ]](*),



  • Figuier - Ficus carica - Famille , Genre ?


Un Arbre fruitier dont les fruits sont consommables frais ou séchés ou cuits pour agrémenter de délicieux plats ou de succulentes confitures


  • dans les rangs de :
  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),



  • Fraisier - Fragaria - Famille ? genre ?



aux côtés de : Ail(***) qui évite les champignons, Bourrache(*), Epinard(**), Haricot(*) qui apportera de l'azote au fraisier, Haricot à fève(*), Laitue(***), Nectarine(*), Oignon(***) qui évite les champignons, Pécher(*), Phacélie(*) qui est une plante mellifère qui améliorera la fructification des fraisiers en attirant les insectes pollinisateurs…, Poireau(**) qui évite les champignons, Pois(**), Sauge(*), Thym(*),











  • Haricot, ou haricot commun (Phaseolus vulgaris), famille des Fabaceae (Papilionacées), du genre Phaseolus, espèce vulgaris [[25]] // [26]


Prof maxi de semis: 3 cm Le haricot est une espèce de plante annuelle couramment cultivée comme légume. On en consomme soit le fruit (la gousse), haricot vert ou « mange-tout », soit les graines, riches en protéines. Le terme « haricot » désigne aussi ces parties consommées, les graines (haricots secs) ou les gousses. Haricots secs comme haricots verts peuvent soit être nains (et c'est la forme privilégiée en grande culture), soit être à rames donc grimpants avec nécessité de tuteurs.

Cette plante, originaire d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud (Andes), joue un rôle important dans l'alimentation humaine comme source d'amidon (féculent) et de protéines.

Elle appartient à la famille des légumineuses ou Fabaceae qui libère de l'azote lors de la décomposition de leur racines (un engrais naturel pour le sol et les autres plantes...)


Sans précision de variété:




Il appartient à la famille des légumineuses, qui libèrent de l'azote lors de la décomposition de ses racines (un engrais naturel pour le sol et les autres plantes...). Le haricot fève éloigne le doryphore.

Sans précision de variété:





est une variété de haricot grimpants avec nécessité de tuteurs artificiels ou naturels (une plante haute). Il appartient à la famille des légumineuses, qui libèrent de l'azote lors de la décomposition de ses racines (un engrais naturel pour le sol et les autres plantes...)




  • Haricot nain Haricots secs (à grains) ou Haricots verts non grimpant et de petite taille


qui appartient à la famille des légumineuses qui libèrent de l'azote lors de la décomposition de leur racines (un engrais naturel pour le sol et les autres plantes...)





Il appartient à la famille des légumineuses, qui libèrent de l'azote lors de la décomposition de ses racines (un engrais naturel pour le sol et les autres plantes...)

On mange la gousse verte (non sèche) de ce type de haricot. On distingue plusieurs espèces de haricots verts qui diffèrent par la taille des gousses, leur couleur et leur volume, ce dernier dépendant à la fois de la taille des grains et du caractère plus ou moins charnu de la gousse:

   * les filets (ou fins ou aiguilles) sont les plus communs en France. Leur gousse est longue et verte. La saison s'étale de juin à septembre.
   * les haricots mange-tout fins sont verts et plus courts,
   * les haricots mange-tout verts sont verts et ont une gousse plus grosse.
   * les haricots mange-tout jaunes (ou beurre), ont une gousse blanc-jaune,
   * les cocos plats, sont plats et assez larges. La récolte débute en juillet et s'achève fin octobre, mais le plus pic de la saison est fin août-début septembre


  • aux côtés de : [[ ]](*),
  • dans les rangs de :
  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),




La vesce, légumineuse annuelle fourragère dont les feuilles à nombreuses folioles sont terminées par une vrille simple ou ramifiée. Le genre vesce comprend cent quarante espèces. Il est originaire des régions tempérées et couramment cultivé comme aliment et comme fourrage, mais aussi comme engrais vert, avant une culture de céréales.


Parmis toutes les variètées, il existe:

  1. La vesce cultivée a pour nom latin Vicia sativa originaire d'Europe, porte des fleurs pourpres et rosées, qui se présentent par paires ou sont solitaires. La gousse ressemble à celle d'un haricot, d'ou sont surnom de Haricot vesce.
  2. La vesce de Hongrie, ou vesce de Pannonie Vicia pannonica, est une vesce d'hiver adaptée aux sols lourds et humides.
  3. La vesce de Cerdagne Vicia varia (petites graines) est aussi une vesce d'hiver très rustique.
  4. La féverole Vicia faba est cultivée pour ses graines, riches en protéines et donc comme fourrage pour les animaux de ferme.

La vesce appartient à la famille des légumineuses (Fabaceae), qui libèrent de l'azote lors de la décomposition de ses racines (un engrais naturel pour le sol et les autres plantes...)


  • dans les rangs de :
  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),



  • Hysope - Hyssopus offinalis - Famille ? Genre ?



  • aux côtés de : Nombreuses plantes, Chou(*), Vigne(*),
  • dans les rangs de :
  • éviter: Radis(*),
  • [[ ]](*),




-- Les Cultures Associées par noms de plantes - SUITE - (de ...I à Q...)[modifier]

Vandalisme
Vandalisme

>>>> INDEXATION AVEC LES ÉTOILES ACTUELLEMENT EN CONSTRUCTION <<<<






Qui est...


Plante légume



  • Prof maxi de semis: 1 cm
  • dans les rangs de : Artichaut, Asperge, Carotte, Chou rave, Radis,
   * éviter: Tournesol(*), [[  ]](*), 




Qui est un anti-pucerons...


Plante haute qui est réputée pour sa senteur, ses fleurs, son aromathérapie.


  • Aux côtés de : Rosier(*), [[ ]](*),


  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: [[  ]](*), 




Qui est un anti-doryphores qui augmente la saveur de la pomme de terre, qui stimule sa croissance...


Plante utilisée en pharmacopée.



  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: [[  ]](*), 




Qui stimule la croissance de presque toutes les plantes légumes...


Plante condiment ressemblant à une sorte de céleri vivace et est utilisé en aromate.


  • Aux côtés de : Chou pommé(*), Persil(*), Carotte(*), [[ ]](*),


  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: Laitue(*), [[  ]](*), 




Qui est...


Plante sauvage et légumière



  • Prof maxi de semis: 1 cm
  • dans les rangs de : Tomate, Chou, Cardon,
   * éviter: [[  ]](*), 



  • Maceron - - Famille Ombellifères, Genre ?


Qui attire plusieurs espèces de guêpes parasitoïdes utiles pour détruire certains insectes ravageurs (elle pond sur l'insecte et sa larve se nourrit avec, jusqu'à le tuer)


Plante haute sauvage qui est une culinaire du moyen age, malheureusement en voie de disparition sur nos côtes d'où elle est issue.



  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: Fenouil(*), [[  ]](*), 




Qui est...


Plante céréalière et légume



  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter : Betterave(*), Céleri(*), Tomate(*), [[  ]](*), 



  • Marjolaine - Origanum majorana - Famille ? Genre ?


Qui a un effet répulsif sur beaucoup de ravageurs... C'est une des plantes les plus bénéfiques au jardin...


Plante condimentaire et de phytothérapie.



  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: Thym(*), [[  ]](*), 




Qui est...


Plante légume



  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: Concombre(*), Courge(*)???, Courgette(*), [[  ]](*),  




Qui éloigne les pucerons.


Plante de phytothérapie (Tisane qui favorise la digestion).



  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: [[  ]](*), 



  • Menthe - Mentha - Famille Lamiacées, Genre Mentha


Qui est un anti piéride du chou, un anti-puceron et anti-mouche.


Les menthes sont des plantes herbacées comestibles de la famille des Lamiacées, aromatiques et de phytothérapie (Tisane ou huile essentielle qui favorisent la digestion). Très employée dans la préparation de rafraichissantes boissons telles que alcools, sirops, ou thés. Elle aromatise aussi différents plats et différents produits cosmétiques (dentifrices, savons, etc).


Il existe de nombreuses espèces de menthes dont certaines sont cultivables ou ont des propriétés médicinales.

Principales espèces:


   * Menthe aquatique
   * Menthe des champs
   * Menthe douce également appelée Menthe en épi ou Menthe verte]]
   * Menthe odorante également appelée Menthe à feuilles rondes
   * Menthe poivrée
   * Menthe pouliot
   * Menthe sylvestre 


Sans précision de variété:

   * éviter: Persil(*), [[  ]](*), 




Qui est un anti piéride du chou. Amies de certaines plantes-légumes, et plantée à leurs cotés, elle améliore la digestibilité de celles-ci...


Plante employée fraiche dans des plats culinaires, en thé glacé ou en tisanes chaudes, la menthe fait digérer.



  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: Persil(*), [[  ]](*), 




Qui est...


Plante


  • Aux côtés de : [[ ]](*),


  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: [[  ]](*), 




Qui est...


Plante arbustive fruitière


  • Aux côtés de : Vigne(*), [[ ]](*),


  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: [[  ]](*), 




Qui est...


Plante sauvage arbustive fruitière.



  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: [[  ]](*), 




Qui est...


Plante légume



  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: [[  ]](*), 




Qui est...


Arbuste



  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de : Pécher,
   * éviter: [[  ]](*), 




Qui est...


Arbre dont l'ombre apporte beaucoup de fraicheur.


  • Aux côtés de : Haricot(*), [[ ]](*),


  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: [[  ]](*), 




Qui est très utile car attirant les pucerons et les limaces, et repoussant les nématodes. Et par conséquent, qui les empêchent d'aller sur vos autres plantes...


Plante florale - NON COMESTIBLE -


  • Aux côtés de : [[ ]](*),


  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: [[  ]](*), 



  • Oignon famille des liliacées'


Qui est, par sa forte odeur, un repousse: pucerons, mouches de la carotte, piérides du chou, charançons, acariens, etc


Plante légume très intéressante sur le plan phytosanitaire (protège de certaines maladies).



Prof maxi de semis: Graine: 2 cm // Gousse: cm

  • dans les rangs de : Artichaut, Carotte, Poirée,
   * éviter: Asperge(*), Haricot(*), Haricot fève(*), Haricot à rame(*), Pois(*), Pomme de terre(*), sauge(*), [[  ]](*), 



  • Origan - - Famille ? Genre ?


Qui est un plante auxiliaire qui a un effet répulsif sur beaucoup de ravageurs...


Plante condimentaire et de phytothérapie.



  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: Thym(*), [[  ]](*), 




Qui est...


Plante légume au goût fort, excellente dans certains plats culinaires (en omelette par ex.)...



  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: [[  ]](*), 



  • Panais - - Famille ? Genre ?


Qui est...


Plante légume ressemblant à la carotte, mais au gout différent.



  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: [[  ]](*), 




Qui est...


Plante légume


  • Aux côtés de : Tout ou presque, [[ ]](*),


  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: [[  ]](*), 



  • Pécher - Prunus persica - Famille ? Genre ?


Qui est...


Arbre à fruits



  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: [[  ]](*), 



  • Persil - Petroselinus crispum - famille ? Genre ?


Qui est...


Plante condiment très utilisée en cuisine, plutôt fraiche



  • dans les rangs de : Asperge,
   * éviter : Céleri rave(**), Chou(*), Haricot(*)???, Laitue(*), Menthe(*), Pois(*), [[  ]](*), 




Qui est une mellifère qui favorise la pollinisation des autres plantes et donc la productivité


Plante sauvage



  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: [[  ]](*), 




Qui est...


Plante fleurale


  • Aux côtés de : [[ ]](*),


  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: [[  ]](*), 




Qui est...


Plante condimentaire



  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: [[  ]](*), 



  • Poireau - - Famille des liliacées, Genre ?


Qui est si odorante qu'il repousse pucerons, mouches de la carotte, piérides du chou, charançons, acariens, etc''


Plante légume



  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: Ail(*), Fève(*), Haricot(*), Haricot féve(*), Poirée(**), Pois(**), [[  ]](*), 



  • Poirée appelé aussi Bette ou Blettes


Qui est...


Plante légume



  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de : Oignon,
   * éviter: Poireau(**), [[  ]](*), 



  • Poirier - Pyrus communis - Famille ? Genre ?


Qui est...


Arbre fruitier



  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
   * éviter: [[  ]](*), 




Qui est...


Plante légume


qui appartient à la famille des légumineuses qui libèrent de l'azote lors de la décomposition de leur racines (un engrais naturel pour le sol et les autres plantes...)


Prof maxi de semis graine: 3 cm





  • aux côtés de : [[ ]](*),
  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),




Superbe plante grimpante annuelle non consommable qui attirent les pollinisateurs et permet donc de meilleures récoltes sur les plantes à laquelle on l'associe.


  • aux côtés de : haricot à rame(*),
  • Prof maxi de semis: cm
  • dans les rangs de :
  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),



Potirons - Curcubita maxima -


Qui est...


Plante légume aussi appelé citrouille, giraumon, courge, grosse courge. Mais il ne faut pas confondre les potirons avec les citrouilles, courges et courgettes qui appartiennent à deux espèces différentes.

Sa valeur nutritionnelle en fait un légume à consommer régulièrement dans le cadre de la prévention des cancers ou des maladies cardio-vasculaires.


On peut distinguer trois sortes de variétés (Bien séparer les variétés plantées car risque d'hybridation [36]...) :


   * Le potiron classique: un gros fruit côtelé, orange ou rouge (le Rouge vif d'Étampes par ex).
   * Le potimarron piriforme (en forme de poire), couleur rouge brique ou jaune ou bleu ou vert, à la chair jaune orangé, farineuse, au goût de châtaigne. Il était d'ailleurs appelé « courge châtaigne ».
   * Le giraumon, à la forme et aux couleurs typées.
  • Aux côtés de : [[ ]](*),


  • Dans les rangs de : ?
  • Prof maxi de semis: cm dès le: début avril sur couche tiède et châssis froid // Plantation ou repiquage dés : fin mai // Récolte au(x) moi(s) de: 09 et 10 //

// Produit de saison sur marchés les mois de: 09,10,11,12,01 // Conservation: 6 mois à 1 an endroit frais et sec // Congélation: ne se congèle pas bien; le cuisiner avant // // Culinaire: Graines grillées puis salées en apéritif et Chair cuisinée en beignets, gratins, risotto, soupes, tartes...

   * éviter: [[  ]](*), 








La pomme de terre éloigne le coléoptère du haricot à grains...




  • Pommier - Malus pumila - Famille ? Genre ?



*Prof maxi de semis:  cm 





-- Les Cultures Associées par noms de plantes - Suite et FIN - (de ...R à Z)[modifier]

Vandalisme
Vandalisme

>>>> INDEXATION AVEC LES ÉTOILES ACTUELLEMENT EN CONSTRUCTION <<<<





  • Radis - ? - Famille ? Genre ?


Prof maxi de semis graine: 1 cm



Sans précision de variété :

  • dans les rangs de : Artichaut, Cardon, Carotte, Chou rave, Laitue, Tomate,





Prof maxi de semis graine: 2 cm

  • aux côtés de : Fenouil(*) qui adouci le radis noir,
  • dans les rangs de :


  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),




qui est plutôt une plante solitaire en raison de sa grandeur. Réputée pour réaliser de succulentes confitures.


  • aux côtés de : seule ou presque, [[ ]](*),
  • dans les rangs de :


  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),



  • Romarin - Rosmarinus officinalis - Famille ? Genre ?


qui est une plante condimentaire et de phytothérapie (tisane appareil hépatique et intestinal) qui a des pouvoirs exceptionnels de désengorgement/désintoxication de l'organisme. Cuisinée, elle est condimentaire. En tant que plante auxiliaire, elle a un effet répulsif sur la mouche de la carotte...


  • dans les rangs de :






  • aux côtés de : Nombreuses plantes hautes, Chou(*) pour son ombre,
  • dans les rangs de :


  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),



  • Rosier - ? - Famille ? Genre ?



  • dans les rangs de :


  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),



  • Rue - Ruta graveolens - Famille ? Genre ?


- NON COMESTIBLE -



  • aux côtés de : Rose(*),
  • dans les rangs de :





Plante qui fixe l'azote dans le sol (engrais naturel)


  • aux côtés de : plantes hautes, Chou(*)pour son ombre,
  • dans les rangs de :


  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),



  • Salade - ? - Famille ? Genre ?



  • dans les rangs de :






  • dans les rangs de :


  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),




Plante qui sert à faire de la farine. Elle attire les pucerons et les éloigne ainsi des autres plantes. Ses fleurs attirent beaucoup d'insectes utiles pour votre jardin.


  • aux côtés de : [[ ]](*),
  • dans les rangs de :


  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),




qui est une plante condimentaire et de phytothérapie (tisane appareil digestif). Cuisinée, elle est condimentaire.


  • dans les rangs de :


  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),



  • Sauge - Salvia officinalis - Famille ? Genre ?


Plante officinale de phytothérapie (tisane appareil hépatique et intestinal) qui a des pouvoirs exceptionnels de désengorgement/désintoxication de l'organisme. Cuisinée, elle est condimentaire. Et en tant que auxiliaire odoriférante, elle éloigne la plupart des ravageurs. Elle exerce un effet répulsif sur la piéride du chou et les mouches de la carotte et du chou...


  • dans les rangs de :






  • dans les rangs de : Chou fleur, Artichaut, Asperge,


  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),





  • dans les rangs de :


  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),



  • Soja - ? - Famille ? Genre ?



  • dans les rangs de :




  • Souci ou Calendula - ? - Famille ? Genre ?


Plante officinale de phytothérapie qui a des pouvoirs exceptionnels pour la peau (excellent baume)... Elle est non mangeable mais dite auxiliaire, car très utile: elle attire pucerons et limaces. Et par conséquent elle les empêchent d'aller sur vos autres plantes...


  • dans les rangs de :


  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),



  • Tagète appelé aussi Œillet ou rose d'inde - ? - Famille ? Genre ?


De la famille des Composées, les roses d'Inde, vivaces ou annuels selon le climat sont des plantes de grande valeur décorative, qui assurent une floraison continue du mois d'août jusqu'aux gelées. Plante non mangeable mais dite auxiliaire, très utiles donc car attirant les pucerons et les limaces. Et par conséquent qui les empêchent d'aller sur vos autres plantes...


  • dans les rangs de :


  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),



  • Tanaisie - Tanacetum vulgare - Famille ? Genre ?


- NON COMESTIBLE -



  • dans les rangs de :


  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),





  • aux côtés de : tout ou presque
  • dans les rangs de : tout


  • éviter : rien
  • [[ ]](*),



  • Thym - Thymus - Famille ? Genre ?


Plante officinale de phytothérapie (tisane appareil digestif et pulmonaire qui a des pouvoirs exceptionnels de désinfection/désintoxication de l'organisme. Elle est condimentaire. Et en tant que auxiliaire, elle éloigne les ravageurs du choux...


  • aux côtés de : [[ ]](*),
  • dans les rangs de : Toutes plantes ou presque


  • éviter : rien
  • [[ ]](*),



  • Tomate - ? - Famille ? Genre ?


Plante qui en plus de sa production de fruits, tue le Chiendent...



Sans précision de variété :

  • dans les rangs de : Mâche, Radis,





un anti-piéride du chou qui appartient à la famille des légumineuses. Il libère de l'azote lors de la décomposition de leur racines (un engrais naturel pour le sol et les autres plantes...) Et qui est un anti piéride du chou


  • aux côtés de : [[ ]](*),
  • dans les rangs de :


  • éviter: [[ ]](*),
  • [[ ]](*),




Comme les autres légumineuses, elle libère de l'azote lors de la décomposition de ses racines (un engrais naturel pour le sol et les autres plantes...)


  • [[ ]](*),



  • Vigne - Vitus vinifera - Famille ? genre ?


Plante liane dont les fruits servent peuvent être dégustés frais ou servir à la fabrication du vin, de confitures ou de plats cuisinés.


  • aux côtés de : Hysope(*), Murier sauvage(*), Rosiers(*) placé en tête des rangs de vignes, il sert de détecteur précoce de maladies de la vigne.,
  • dans les rangs de : Toutes plantes ou presque




Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Bibliographie[modifier]

  • Mariages réussis : Associations écologiques au jardin d'ornement de Brigitte Lapouge-Dejean, Virginie Klecka, et Serge Lapouge, Broché - 2 novembre 2005, éditions Terre Vivante.
  • Cultures associées de Haase Magda, Ulmer, 1991.
  • Les tomates aiment les carottes de Riotte Louise, Edisud, 1997.
  • Le poireau préfère les fraises de Wagner Hans, Terre Vivante, 2001, ISBN 2-904082-88-3.

Références[modifier]

  1. Site: [1]- Jardinage biologique - C'est un type de jardinage consistant à...


Catégorie:Agriculture Catégorie:Potager Catégorie:S'alimenter


Nuvola apps kuickshow.png Portail Cultiver – Accédez aux articles d'Ékopédia concernant l'agriculture.
Noia 64 apps cookie.png
Portail S'alimenter – Articles Ékopédia concernant l'alimentation et les aliments bio.