Engrais

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher

Noia 64 apps cookie.png
Cet article fait partie du
Thème S'alimenter

Cueillette sauvage
Agriculture
Permaculture
Apiculture
Potager et Verger
Alimentation
Aliments biologiques
Fruits et légumes de saison
Chasse
Pêche
Recettes de base
Végétarisme


Voir aussi :
Catégorie:S'alimenter
Portail:S'alimenter

L'engrais est fait pour faire pousser mieux les plantes et donner des nutriments essentiels à leur croissance.


Description[modifier]

Les engrais sont des substances, le plus souvent des mélanges d'éléments minéraux, destinées à apporter aux plantes des compléments d'éléments nutritifs de façon à améliorer leur croissance et augmenter le rendement et la qualité des cultures et des matières bio-orgagniques.

Histoire[modifier]

En pratique[modifier]

NPK est un sigle qui signifie nitrate azote, phosphore et potasse, d'après leur symbole chimique. Ces éléments chimiques se retrouvent principalement dans les engrais, lesquels ont une composition variable.


Engrais organiques[modifier]

  • Déchets industriels d'origine animale ou humaine
    • Les déjections humaines , des stations d'épurations sont utilisé pour l'épandage en agriculture.[1][2] comme c'est le cas depuis longtemps dans tous les pays du monde. L'urine est plus facilement utilisé à petite échelle et ne pose pas de problème d'hygiène.
    • LE fumier des animaux voir après pour leur valeurs en NPK
    • Farine de viande
    • Farine de poisson
    • Os broyé
    • Corne torréfiée
    • Boues de station d'épuration
    • Lisier

Les engrais organiques sont généralement d'origine animale ou végétale. Ils peuvent aussi être synthétisés, comme l' urée.

Les premiers sont typiquement des déchets industriels, tels que des déchets d'abattoirs: sang desséché, corne torréfiée, déchets de poissons, boues d'épuration des eaux. Ils sont intéressants pour leur apport en azote à décomposition relativement lente, et pour leur action favorisant la multiplication rapide de la microflore du sol, mais n'enrichissent guère le sol en humus stable.

Les seconds peuvent être des déchets végétaux: résidus verts, compostés ou pas, et ils peuvent être constitués aussi de plantes cultivées spécialement comme engrais vert, ou préparées dans ce but, comme le purin d'ortie, ou les algues. Ce sont aussi des sous-produits de l'élevage, tels que les fumiers, composés pour la plupart de litière végétale et de déjections; celles-ci ne sont pas des matières animales, mais des végétaux plus ou moins digérés: lisier, fientes, etc.

Le principe de l'engrais vert reprend la pratique ancestrale qui consiste à enfouir les mauvaises herbes. Elle s'appuie sur une culture intercalaire, enfouie sur place. Quand il s'agit de légumineuses, telles que la luzerne ou le trèfle, on obtient, en plus, un enrichissement du sol en azote assimilable, car leur système radiculaire associe des bactéries, du genre Rhizobium, capables de fixer l'azote atmosphérique. Pour rendre cette technique plus efficace, on sème les graines avec la bactérie préalablement associée.

Composition en NPK de différents engrais organiques (à ne jamais apporter au sol la même année qu'un chaulage)

Engrais N P K
Fumier de boeuf 6 1 7
Fumier de vache 4 1 4
Fumier de cheval 6 1 5
Fumier de porc 4 1 5
Fumier de poule 23 10 17
Fumier de mouton 8 1 7
Fumier de lapin 24 5 0,5
Fumier de guano 10 13 2
Plumes 80 0 0
Cendres de bois 0 1 10
Sang desséché 12 1 1
Os 4 20 0
Corne 12 1 0
Farine de poisson 9 12 4
Déchets de peaux 10 0 0
Urée 46 0 0
Tourteau de ricin 6 0 0


Méthode d’ensemencement pour 800 litres :

1- Avec les engrais de labos (coopératives agricoles) :

  • Bicarbonate de Sodium : 12,8 kg
  • Nitrate de Potassium : 1,6 kg
  • Sel Marin : 800 g
  • Phosphate d’ammonium : 80 g
  • Sulfate de Fer : 8g mélangés dans 80 cl de thé vert fort (ce qui empêche la précipitation du fer)

2- Avec les engrais naturels auto-produits :

  • 400 litres de Lessive de Cendre
  • 400 litres d’Eau
  • 4 kg de Sel Marin (de Guérande)
  • 3,2 litres d’urine (ne pas fumer,ni boire d’alcool)
  • 104 g de Sirop de Fer, à diluer dans du thé fort

Remarques :

Pour fabriquer la lessive de cendre :

Il faut 26,6 kg de cendre blanche mélangée dans 400 litres d’eau. Laisser carbonater à l’air pendant 2 semaines en remuant de temps en temps. Rajouter ensuite 400 litres d’eau pour obtenir un total de 800 l.

Pour le sirop de fer :

Prendre une poignée de clous, ajouter du vinaigre (1 verre + 3 jus de citrons) et de l’eau pour un total de 1 litre. Laisser pendant 15 jours en remuant de temps en temps.

Engrais azotés[modifier]

Engrais phosphatés[modifier]

Engrais potassiques[modifier]

Engrais complexes[modifier]

  • Engrais binaires
    • binaires NP
      • Phosphate d'ammonium
      • Nitrophosphate
      • Superphosphate ammonié
    • binaires NK
      • Nitrate de potassium
    • binaires PK
      • Scories potassiques
      • Supers potassiques
      • Phospal potassique
      • Bicalcique potassique
  • Engrais ternaires NPK, obtenus par mélange physique (engrais composés) ou par combinaison chimique (engrais complexes)
    • Engrais complexes granulés (nombreuses formules)
    • Mélange en vrac ou bulk blending, formules à la demande
    • Ternaires liquides (solutions complexes)

Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Références[modifier]

  1. L'épandage agricole des boues de stations d'épuration d'eaux usées urbaines (inra)
  2. En Zambie, on fertilise les champs avec de l'urine humaine (rue89)
Noia 64 apps cookie.png S'alimenter – Articles Ékopédia concernant alimentation et aliments.