Gestion de l'énergie

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
(Redirigé depuis Utilisation de l'énergie)
Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps locale.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Vivre ensemble...


L'Éphéméride du jour
Calendriers
Noël
Animaux de compagnie
Cultures associées
Donner (Portail)
Décroissance
Économies alternatives
Entreprise autrement (Portail)
Activités coopératives
Sociétés alternatives
Écologie (Portail)
Écovillages
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Énergie (Portail)
Énergies renouvelables
Naturisme
Organismes (Portail)
Politique
Publicité
Sciences humaines et sociales
Transports en commun (Portail)



Vivre ensemble (Catégories)
Vivre ensemble (Portail)

Une bonne gestion de l'énergie est une série de mesures permettant d'économiser argent et environnement.































Modèle:Énergie

Utilisation raisonnée de l'énergie[modifier]

Isolation de la maison[modifier]

Compteur électrique[modifier]

Les nouveaux compteurs numériques permettent :

  • D'évaluer votre consommation d'énergie (en Wh ou kWh)sur une période avec une remise à zéro.
  • De connaître la puissance consommée (en W ou kW) à un instant donné

Chauffage de la maison[modifier]

voir chauffage.

Eau chaude[modifier]

  • Régler votre chauffe-eau à 60 °C. Une température plus basse est associée à un risque bactériologique et microbien. Cela s'applique surtout aux boilers dans lesquels l'eau sanitaire stagne, moins aux chauffe-eau instantanés et boilers dans lesquels l'eau sanitaire ne circule que dans un serpentin échangeur de chaleur. Ce dernier cas s'applique à une partie des boilers solaires, qui capteront mieux l'énergie si la température à laquelle l'appoint (chaudière ou électricité) s'enclenche est plus basse (ex. 45 C).
  • Installer un chauffe-eau solaire. Il en existe dans diverses gammes de prix, correspondant à différentes gammes de performance. La fraction de l'année pouvant être couverte de façon rentable dépend de l'ensoleillement local, mais une partie des besoins peut être couverte partout.
  • Prendre une douche (20 à 60 litres d'eau) plutôt qu'un bain (100 à 150 litres)
(se laver au lavabo économise encore plus d'eau mais le procédé de lavage est moins simple et moins rapide).
  • Un mitigeur permet de régler plus facilement la température de l'eau.
  • Mini "robinet" (arrêt/marche) à visser sur le pommeau de douche, très pratique.
  • Préférer un chauffage au bois avec une bonne vieille bouilloire toujours prête.
  • Éviter les fuites d'eau : un robinet qui goutte, c'est 4 litres d'eau par heure, soit 35 000 litres d'eau en plus par an ! S'il s'agit d'eau chaude, la fuite aura de plus une incidence sur votre facture d'électricité.

Architecture bioclimatique[modifier]

Noia 64 apps kfm home.png
Cet article fait partie du
Thème Se loger

Autoconstruction
Construire son habitat
Coopérative d'habitation
Entretenir son habitat
Gestion de l'eau
Gestion des déchets
Maçonnerie
Menuiserie: Outils / Matériaux
Rénover son habitat
Se chauffer
Utilisation de l'énergie


Catégorie:Se loger


Afin de réduire de façon significative la consommation en énergie, il convient de:

  1. En période froide, favoriser les apports de chaleur gratuite et diminuer les pertes, tout en permettant une ventilation suffisante.
  2. En période chaude, diminuer les apports calorifiques et favoriser une ventilation fraîche.

L'architecture bioclimatique s'appuie donc sur un choix de matériaux adéquats, une bonne étanchéité à l'air (infiltrométrie) et une bonne aération, une inertie thermique importante, une orientation conjuguant un maximum d'apports solaires et une exposition aux vents minimum (ouvertures face sud, pas ou peu d'ouvertures face nord, etc.).

Les «Passivhaus» ou maisons passives sont appelées comme cela car elles fonctionnent grâce à l'énergie solaire et à celle dégagée par les appareils ménagers et les habitants de la maison. Les radiateurs ne servant qu'au chauffage d'appoint. Les deux principes de base des maisons passives peuvent être ainsi décrits: capter au maximum la chaleur et réduire au minimum la perte de la chaleur ainsi récoltée.

Appareils électriques[modifier]

Les constructeurs ont la détestable habitude de pourvoir leurs appareil de LED veilleuses. Une LED seule ne consomme presque rien, mais les petits ruisseaux font les grandes rivières, ainsi toutes ces loupiotes ensemble consomment, pour la France seule, la puissance d'une centrale nucléaire !

Ce gaspillage ahurissant pourrait être évité avec des multiprises à interrupteur (hélas elles-mêmes pourvues de LEDs...). Ces dernières seront l'unique certitude que l'appareil ne consomme plus de courant.

Habitudes à prendre[modifier]

  • Éteindre les lumières d'une pièce que l'on quitte.
  • Ne pas laisser les appareils en veille mais les éteindre. 20 h de veille sont équivalentes à 4 h d'utilisation.
  • Acheter des appareils à faible consommation (A+) et fiables.
  • Ajouter des multiprises avec interrupteur afin de couper tous les appareils. En effet, de nombreux appareils utilisent un transformateur qui consomme quelques watt seulement, mais 24h/24 et 7j/7 ! Une télévision consomme en moyenne entre 10 et 30 W à l'arrêt, un ordinateur et son écran entre 20 et 50W, une chaîne hifi entre 15 et 30W. Ces trois appareils non débranchés consomment donc entre 400 et 1000 Kwh/an à l'arrêt, ce qui représente entre 40 et 100 Euro sur une facture d'électricité. L'achat d'une multiprise à interrupteur est rentabilisé en quelques semaines.

Réfrigérateur[modifier]

  • Ne placez jamais de plats chauds dans le réfrigérateur. Laissez-les d'abord refroidir à température ambiante.
  • À l'inverse, les surgelés peuvent être mis à décongeler dans le réfrigérateur quelques heures avant de les consommer.
  • Le dégivrer régulièrement : avec 3mm de givre, la consommation d'énergie augmente de 30%.
  • Réglez le thermostat de manière à avoir entre 5 et 7°C à l'intérieur.
  • Éloignez-le des sources de chaleur (cuisinière, four, radiateur etc.).
  • Dépoussiérez le radiateur situé à l'arrière
  • Essayez de ne pas trop plaquer le réfrigérateur au mur : le radiateur situé à l'arrière est là pour dissiper la chaleur produite par le fonctionnement. Il a besoin d'air.
  • Optez pour le dégivrage manuel plutôt qu'automatique.
  • Lors de longues absences (plusieurs jours), essayez de le débrancher dans la mesure du possible.
  • Ne laissez pas la porte du réfrigérateur trop longtemps ni trop souvent ouverte.
  • Un réfrigérateur de type "Américain" consomme une quantité d'énergie bien plus importante qu'un réfrigérateur "classique", particulièrement pour avoir de l'eau fraîche et un distributeur de glaçons (nécessaires ???).
J'ai un vieux réfrigérateur[modifier]
  • Je le garde, je consomme 10 fois plus d'électricité qu'avec un A++
  • J'en rachète un autre… combien d'énergie est-nécessaire pour en fabriquer un autre ?
  • si je le garde, il finira par perdre ses fluides frigorigènes (10 000 fois plus générateurs de gaz à effet de serre que le CO2 pour les modèles les plus anciens ; les plus récents utilisent des fluides moins générateurs d'effet de serre). Donc il vaut mieux le faire reprendre par votre vendeur d'électroménager où ces fluides seront récupérés

Donc si vous possédez un frigo de plus de 10 ans, vous pouvez réfléchir à le changer , de préférence pour un A++

Congélateur[modifier]

  • Réglez le thermostat de manière à avoir environ -18°C à l'intérieur du congélateur.
  • Éloignez-le des sources de chaleur (cuisinière, four, radiateur etc.).
  • Ne laissez pas la porte du congélateur trop longtemps ni trop souvent ouverte.
  • Le congélateur doit être dégivré régulièrement.
  • Ne placez jamais des plats chauds dans votre congélateur. Laissez-les d'abord refroidir à température ambiante.
  • À l'inverse, les surgelés peuvent être mis à décongeler dans le réfrigérateur quelques heures avant de les consommer.
  • Mettre des bouteilles en plastique remplies d'eau dans les espaces vides, permet de réduire la consommation.

...

Machine à laver le linge[modifier]

Il existe des modèles de machine à laver avec 2 arrivées d'eau. La première est raccordée sur l'eau froide, la deuxième sur l'eau chaude. De cette manière la machine à laver en question n'a plus besoin de chauffer son eau avec une résistance électrique très gourmande en électricité. Et ce quelle que soit la température de lavage choisie. La machine réalise le mélange idéal entre l'eau froide et l'eau chaude qui lui sont fournies afin d'atteindre la température de lavage demandée.
Avec ce type de machine à laver, l'énergie utilisée pour chauffer l'eau de lavage est celle utilisée par votre chauffe-eau. Donc si votre chauffe-eau est plus économique en énergie qu'un chauffe-eau électrique, vous avez tout intérêt à utiliser ce type de machine à laver.

Cependant, pour ne pas utiliser du tout d'eau chaude et avoir du linge propre, on peut démarrer la machine en cycle froid jusqu'à ce que la cuve soit remplie et le linge bien imprégné d'eau lessiveuse et stopper le cycle pendant une heure ou deux, de manière à faire tremper le linge, pour ensuite reprendre ce cycle normalement. Cela permet par ailleurs une économie de poudre à laver. L'eau chaude a été une trouvaille des lavandières car le linge d’antan était beaucoup plus longtemps que de nos jours porté (une chemise était portée minimum une semaine, sinon même un mois !). Aujourd'hui, que l'hygiène nous convainc de changer plus souvent de vêtement, elle n'est plus vraiment nécessaire, même pour les draps : un bon trempage et un bon brassage suffisent amplement.

Une idée consiste à faire chauffer l'eau par le soleil.

Autre idée : une ou deux balles de tennis au milieu du linge augmentent le brassage. On peut alors utiliser des programmes plus économiques.

Sèche-linge[modifier]

Essorer le linge avant de le mettre au sèche-linge.

Le sèche-linge consomme beaucoup d'énergie. En général, 5 minutes de séchage ne sont pas suffisantes pour sécher intégralement le linge mais elles peuvent servir de "pré-séchage" pour ensuite terminer celui-ci pendant quelques heures sur un fil ou un étendage.

Machine à laver la vaisselle[modifier]

  • Si vous avez un réseau d'eau chaude utilisant un système de chauffe plus écologique que le chauffe-eau électrique, utilisez cette eau chaude pour alimenter le lave-vaisselle.
  • attendre que le lave-vaisselle soit bien rempli avant de le faire tourner

Éclairage[modifier]

  • Les ampoules basse consommation permettent de faire des économies d'électricité. Pour la même quantité de lumière fournie, elles consomment 5 fois moins d'électricité que les ampoules incandescentes classiques. Néanmoins ce genre d'ampoule produit de faibles champs électromagnétiques qui pourraient perturber la santé et l'environnement. , et contient du mercure (très nocif s'il vient à s'échapper, en cas d'ampoule défectueuse ou brisée par exemple).
  • Les ampoules à leds restent la référence en matière de faible consommation. On peut ainsi trouver des "ampoules" constituées de 5 ou 7 LEDs qui seront équivalentes aux petits spots halogènes utilisés pour des éclairages directionnels (bibliothèque, vitrine, ...). Les deux avantages principaux sont la consommation, de 1 à 3 watts au lieu des 50 à 60 watts habituels et leur durée de vie, 80000 à 100000 heures soit plus de 50 années de fonctionnement à raison de 4 heures d'utilisation par jour. Ces ampoules du futur, très économiques, écologiques et parfaitement saines pour la santé, évoluent avec rapidité et aujourd'hui il est possible de s'en procurer plus facilement (faisant petit à petit leur apparition dans les grandes surfaces) et l'on peut s'en servir pour tout type d'éclairage, qu'il soit d'appoint, fantaisiste, à usage domestique ou d'extérieur!
  • Dépoussiérer régulièrement les ampoules pour ne pas perdre de luminosité
  • Éteindre les lumières d'une pièce que l'on quitte. (c'est moins vrai si la durée d'absence est très courte (5 à 30 minutes) pour les ampoules basses consommation fluorocompacte, qui perdent une certaine durée de vie si elles sont fréquemment éteintes et allumées)
  • Privilégier la lumière naturelle du soleil.
  • Pour les bricoleurs remplacer les halogènes par deux lampes basse consommation de puissances différentes logées dans la vasque de l'halogène commandées par un interrupteur double: on garde le bénéfice d'une luminosité variable tout en consommant beaucoup moins dans des pièces où ce genre de luminaire est utilisé pendant de longues périodes. Aujourd'hui, on commence même à trouver des solutions intégrant déjà une à deux lampes basse consommation dans la vasque.

Cuisson[modifier]

  • Utiliser un wok, qui permet un gain de temps( donc d' énergie) et permet de préserver la saveur des aliments (répartition de la chaleur).
  • Utiliser des casseroles de diamètre supérieur au diamètre de la plaque de cuisson
  • Utiliser un couvercle sur la casserole
  • Éteindre le feu un peu avant la fin de la cuisson
  • La cuisson en cocotte-minute consomme 50 % de courant de moins que la cuisson dans une casserole normale
  • Éviter d'ouvrir la porte du four pendant la cuisson
  • Envisager d'utiliser une haybox après le premier bouillon pour la cuisson du riz et des légumineuses.
  • Utiliser une marmite norvégienne pour la cuisson des soupes et autres plats bouillis.
  • Les plaques électriques consomment beaucoup plus d'énergie que celles à vitrocéramique qui, déjà elles, en consomment plus que celles dites à induction...
  • Pour les plaques à induction, toujours les éviter quand une personne utilise un pace-maker (la fameuse "pile au cœur") : les dysfonctionnements ne sont pas exclus !!!

Équipement informatique[modifier]

  • Éteindre ou mettre en « veille prolongée » (parfois « hiberner ») l'ordinateur ou au moins l'écran lorsqu'on ne l'utilise pas.
  • Ne laissez pas l'imprimante, le scanner ou les haut-parleurs branchés en permanence,
  • Une multiprise est souvent requise, choisissez en une avec un interrupteur centralisant l'arrêt de tous les appareils,
  • Choisir des composants de faible consommation en consultant la notice pour constater la consommation allumé ou en veille

( parfois pour des éléments aux caractéristiques techniques équivalente, la consommation peut varier du simple au double ex : http://www.it-wars.com/?article16/consommation-des-disques-durs )

  • penser à activer les options d'économies d'énergie qui existent en de multiples endroits : BIOS, système d'exploitations etc.
  • un ordinateur portable peut consommer jusqu'à 30 fois moins d'énergie qu'un ordinateur de bureau pour le même travail rendu.
  • en 2005, plusieurs chercheurs s'accordent à dire que dans le coût total d'un ordinateur la part de la consommation d'énergie devient supérieur à l'achat initial.

exemple: un ordinateur de bureau dernier génération de type Core2 Duo "éteint" consomme encore 25W, un écran plat en veille consomme 8W.

plus économiques que l'Atom, et dont 2 modèles http://www.clubic.com/actualite-141762-processeur-nommera-nano.html[le U2300 (1 GHz) et le U2400 (1,2 GHz)] ont un TDP (Thermal Design Power) suffisamment bas (5 et 6,8W) pour fonctionner sans ventilateur.

  • les serveurs auto-hébergés peuvent utiliser des machines à base de processeur ARM, comme les Plugcomputer, Sheevaplug, Guruplug ou Seagate DockStar

Imprimante[modifier]

  • Si on n'imprime pas énormément, il n'est pas nécessaire d'avoir une imprimante :
    • On peut en partager une entre personnes.
    • On peut se rendre dans une salle multimédia pour y faire ses impressions.
    • Il existe des services en ligne (La Poste, etc) qui, à partir d'un fichier, impriment le courrier au bureau de destination, l'enveloppent et le distribuent. Existe aussi pour les recommandés.
  • Imprimante Jet d'encre : Réutiliser le papier, ne pas hésiter à activer l'option « recto verso » si la machine le permet ou prendre le temps de retourner la feuille dans le bac. C'est écologique et pratique ! (deux fois moins de place).
  • Imprimante laser : Une imprimante laser allumée consomme au minium 80W car elle maintient la température de l'encre prête pour la prochaine impression. Il vaut donc mieux l'allumer uniquement en cas de besoins et la laisser éteinte le reste du temps.
  • Utiliser des imprimantes non jetables où l'on peut changer les cartouches et les têtes d'impressions séparément (4 têtes séparées et 4 cartouches séparées).
  • Cartouche d'encre : Investir dans un kit pour recharger vous mêmes vos cartouches, ou les faire remplir, ça revient environ 2 fois moins cher en volume.
  • Utiliser des ramettes de papier recyclé qui consomment beaucoup moins d'énergie à produire, pour un coût 10% plus élevé environ.

Se déplacer[modifier]

  • Modes de déplacement alternatifs
  • Diminuer sa consommation de carburant en voiture. Éviter la conduite "sportive" qui fait descendre la jauge du réservoir à une vitesse phénoménale.
  • Immobilisé dans les files, coupez le moteur. Laisser tourner à vide pendant 4 secondes consomme autant de carburant qu'il en est nécessaire pour redémarrer.
  • Vérifiez la pression des pneus régulièrement. Un pneu sous-gonflé augmente la surface de contact avec le sol, demandant plus d'énergie et donc plus de carburant pour avancer.
  • Fiez vous au classement ADEME des véhicules propres avant de choisir votre véhicule : entre deux véhicule de même prestation et de même prix, la différence de pollution et de consommation peut être très importante.
  • Gardez en tête que "la résistance aérodynamique croit comme le carré de la vitesse" c'est à dire que rouler à 90 au lieu de 130 représente une très nette diminution de consommation, pour une perte de temps négligeable sur des trajets de moins de 100 km.

Utilisation des énergies renouvelables[modifier]

  • Si on ne peut pas avoir ses propres moyens de captation et de transformation en électricité des énergies renouvelables, on peut demander à être fourni en électricité d'origine renouvelable, via le réseau habituel, grâce à Enercoop.

Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Bibliographie[modifier]

  • Guide raisonné de la construction écologique (fournisseurs/fabricants - Électroménager, Eclairage control, Gestion Technique et Énergétique de Bâtiment GTEB, isolation, etc) Table des matiéres

Français[modifier]

Allemand[modifier]



Nuvola apps cache.png Portail Énergie – Tous les articles Ékopédia concernant l'Énergie.
Noia 64 apps locale.png Portail Vivre ensemble – Les articles Ékopédia sur « comment vivre ensemble ».
Noia 64 apps kfm home.png Portail Se loger – Tous les articles Ékopédia concernant le logement.