Chauffage

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps kfm home.png
Cet article fait partie du
Thème Se loger

Autoconstruction
Construire son habitat
Coopérative d'habitation
Entretenir son habitat
Gestion de l'eau
Gestion des déchets
Maçonnerie
Menuiserie: Outils / Matériaux
Rénover son habitat
Se chauffer
Utilisation de l'énergie


Catégorie:Se loger



Différents types de chauffage[modifier]

1 - Le chauffage au bois

Les équipements pour le chauffage au bois :

Chaudière pour système centralisé, cheminée ouverte ou fermée, insert ou tout simplement un poêle à bois. Les systèmes de chauffage au bois sont multiples et variés. Néanmoins ils doivent êtres adaptés au type d’application et à la configuration des lieux. Comment bien choisir son bois de chauffage ?

Régulation du chauffage[modifier]

La température d'une pièce doit être adaptée au tempérament de ses occupants et ne pas varier trop avec la température extérieure ou à cause des apports de chaleur ou de froid indépendants du système de chauffage (rayon de soleil, cuisson des aliments, ouverture d'une porte...).

La puissance du générateur de chauffage doit être régulée en fonction de la température intérieure mais le système de régulation-. Pour la promotion de la QE des bâtiments, l’Association HQE travaille - doit aussi pouvoir anticiper les besoins en calories grâce à une mesure de la température extérieure à l'aide d'une sonde. Plusieurs thermostats en série sont permis sur la phase; ceux en parallèle sont interdits.

Stockage et distribution[modifier]

Mises à part la chaudière électrique et celle utilisant le gaz de ville, la chaufferie doit se trouver à la fois près du lieu de stockage de l'énergie et des points d'utilisation de la chaleur produite.

Le générateur de chauffage[modifier]

La production de chaleur destinée à maintenir la température souhaitée dans toute la maison peut être effectuée par une grande variété de moyens répartis dans chacune des pièces (poêle, ...) ou constituée par un seul générateur dont la chaleur est distribuée dans chaque pièce par un fluide circulant dans des radiateurs (chauffage central). La chaudière à bois (déchiqueté ou en bûches) doit être placée dans un local aménagé en chaufferie qui peut aussi servir de lingerie et accueillir le lave-linge, le sèche linge ou un séchoir intérieur.

Elle doit se trouver près d'un conduit de fumée et à proximité du lieu de stockage d'énergie: citerne, bûcher... L'air nécessaire à la combustion étant prélevé dans la pièce, il est nécessaire de prévoir une bouche d'aération.

Économies d'énergie[modifier]

  • Ne pas surchauffer les intérieurs. Mieux vaut mettre un pull avant d'augmenter le chauffage.
  • L'isolation est très importante : une bonne isolation permet des économies de chauffage. Envisagez une isolation extérieure des murs plutôt qu'intérieure. Vous profiterez ainsi de l'inertie thermique de votre logement (moins de variations de température) et supprimerez les ponts thermiques (moins de perte de chaleur). Isolez les combles et grenier, de préférence avec des matériaux naturels (lins, chanvre, cellulose, ...).
  • Si vous ne pouvez pas faire de grands travaux, vous pouvez quand même améliorer votre isolation :
    • Fermez les volets et les rideaux pendant la nuit.
    • Un boudin en tissu limite les courants d'air sous les portes et les portes-fenêtres.
    • Du mastic peut boucher les fentes qui laissent pénétrer l'air froid.
  • Le chauffage peut être éteint lorsqu'on est absent et diminué la nuit.
  • En hiver, il faut aussi aérer. Mais il suffit d'ouvrir en grand les fenêtres pendant 5 minutes, chauffage fermé, pour ne pas perdre la chaleur emmagasinée.
  • Installer des doubles rideaux aux fenêtres qui couperont le froid transmis par les vitres
  • Mettre une feuille d'aluminium derrière des radiateurs du chauffage central, le coté brillant contre le radiateur va renvoyer la chaleur dans la pièce.
  • Bien se couvrir : pull, grosses chaussettes, robe de chambre
  • Bouger : quand on se promène un peu dehors, on a moins froid en rentrant.
  • Utiliser les nouvelles chaudières sans veilleuse allumée en permanence.
  • Peu ou pas chauffer les chambres et utiliser une bouillotte ou brique dans journal + tissus.
  • Utiliser un ventilateur de plafond en vitesse lente de temps en temps : L'air chaud se trouve au dessus des pièces, et l'air froid en bas (souvent 5 à 10 ° de différence de température dans une pièce en hiver entre le haut de la pièce et le bas). En brassant doucement l'air, vous profiterez de la chaleur emmagasinée au plafond et aurez moins froid aux pieds, ce qui peut éventuellement vous permettre d'abaisser la température générale d'un ou deux degrés.
  • Entretenir régulièrement son système de chauffage. Un système bien réglé est plus économe en énergie et rejette moins de composés polluants.
  • Pour les systèmes avec chauffage central, installer un thermostat d'ambiance programmable (jour/nuit) et des vannes thermostatiques. Le thermostat doit être utilisé pour abaisser automatiquement la température de la maison la nuit et lorsque vous êtes absent. La température lorsque vous êtes présent doit être prise en charge par les vannes thermostatiques (donc la température du thermostat d'ambiance doit être réglée à une température supérieure à celle des vannes thermostatiques). Ce mode de réglage simple peut permettre d'économiser de l'ordre de 10 à 20 % d'énergie, sans aucune perte de confort. Attention : Dans la pièce principale, la ou est installé le thermostat d'ambiance, laisser les vannes thermostatiques ouvertes a fond. Regler les vannes thermostatiques uniquement dans les autres pièces.

Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Bibliographie[modifier]

  • Guide raisonné de la construction écologique (fournisseurs/fabricants - Systèmes solaires, Chauffage bois / biomasse, Chauffage gaz, fioul, Ventilation / chauffage air solaire, isolation, etc) Table des matières


Noia 64 apps kfm home.png Portail Se loger – Tous les articles Ékopédia concernant le logement.