Résilience

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Vista-licq.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Écologie...


L'Éphéméride du jour
Calendrier du potager
Agriculture biologique
Auxiliaires
Biodiversité
Biologie
Colibris (Portail)
Conservation de la nature
Couche d'ozone
Cultures associées
Développement durable
Effet de serre
Empreinte écologique
Énergie (Portail)
Énergies renouvelables
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Naturisme
Permaculture (Portail)
Pollutions
Réchauffement climatique
Réduire, Réutiliser, Recycler
1001 trucs pour...



Écologie (Catégories)
Écologie (Portail)

La résilience désigne la capacité d'une personne, ou d'un système, à ne pas s'effondrer et à réagir, suite à une perturbation.



Ce concept, de plus en plus utilisé en écologie, est actuellement abondamment employé dans la pensée de la transition :

  • Face aux crises financières, aux pollutions, à la menace du pic pétrolier, etc... les populations entrent en résilience.
  • Et toute société se doit alors de développer des structures adaptées à la pauvreté, au réchauffement climatique, à une alimentation saine (bio), et à la pénurie d'énergie...









Définitions de résilience[modifier]

La résilience est la capacité de l'ensemble des systèmes à retrouver leur équilibre après une perturbation. Dans le cadre des villes, la résilience aboutie à une capacité intrinsèque à ne pas s'effondrer aux premiers signes d'une pénurie de pétrole ou de nourriture. On dira que cette ville a construit sa résilience, l’un des grands principes de la Transition.

Évolutions historiques[modifier]

  • En près d'un siècle d'économie libérale, le terme "résilience" a grandement évolué pour prendre son sens actuel:
    • à l'origine, la résilience est une notion de physique des matériaux... Elle est la capacité de ces matériaux à reprendre une forme initiale, après un choc ou une déformation (exemple des matériaux dit "à mémoire de forme").
    • dès 1939, la psychologie reprend le terme pour désigner une résistance psychique et psychologique face aux aléas de la vie, d'un système en place (prendre acte de l’évènement traumatique et réagir, pour ne plus vivre en dépression).
    • à partir des années 70, la notion est utilisée par l'écologie. C'est la capacité d’un écosystème à se régénérer après un choc brutal.
      • Par exemple, une communauté d'oiseaux mazoutés et décimés par une marée noire, qui augmente de nombre de ses naissances;
      • ou bien, un écosystème forestier qui a subit le passage d'un incendie, qui réagit en se diversifiant en faune et flore (biodiversité), en faisant naitre de nouvelles essences moins sensibles au feu.


On le voit, le terme de "résilience" est aujourd'hui utilisé par les écologues, les physiciens, les psychologues, les permaculteurs, et est repris aujourd'hui, avec succès le mouvement de la transition.

Résilience écologique et durabilité[modifier]

Noia 64 apps kdict.png
Cet article fait partie du
Thème Apprendre

Activités d'éveil
Astuce de Grands-Mères
Éducation
Réseau échanges savoirs
Ressources non libres de droits
Ressources libres de droits
Alternatives pour mieux apprendre
Neuroscience
Catégorie apprendre

  • La notion écologique de résilience est différente de celle de durabilité (dit aussi "soutenabilité") :
    • La durabilité, qui actuellement est la seule généralement mise en avant, est un terme de sociologie.
      • Il est employé, par exemple, dans l’expression "développement durable" (dit aussi développement soutenable).


La durabilité est une nouvelle conception de l'intérêt public à l'échelle mondiale:

  • la croissance économique est reconsidérée afin de prendre en compte les aspects environnementaux et sociaux d'une planète globalisée.
    • Par exemple, une communauté qui récupère les déchets pour les expédier au centre de tri réduit sa pression sur l'environnement. Elle fait du développement durable; donc de la durabilité ou soutenabilité.
      • Mais cette communauté ne devient pas plus résiliente, pour autant... Car elle pourrait diminuer davantage sa pression sur l'environnement : par exemple, en transformant localement ses déchets en matériaux d'isolation écologiques...

La notion de résilience en écologie[modifier]

La notion de résilience en écologie désigne la capacité d'un écosystème à tolérer une perturbation; mais sans se transformer au point d'être régi par des processus écologiques complètement différents[1].

Les écosystèmes résilient aussi[modifier]

Les écosystèmes sont naturellement résilients. Car la résilience sera nécessaire à la biodiversité (importante diversité des êtres vivants) de chaque écosystème.

  • Néanmoins cette capacité de résilience et de biodiversité des écosystèmes, peut être altérée; par exemple en cas de fortes pollutions chimiques...
    • Les fonctions d'un écosystème sont en réaction par rapport aux différents éléments qui compose cet écosystème. Normalement, la perte d'un élément ne provoque pas le bouleversement du système; mais une simple réaction de rééquilibrage.
      • Mais si la biodiversité venait à être réduite (trop d’éléments détruits), le système serait alors moins résilient. Il serait plus susceptible d'être gravement affecté par une perturbation...


En écologie, la biodiversité et la résilience sont indéfectiblement liés.
L'application sur le terrain, de la notion de résilience écologique suppose des modes spécifiques de gestion des écosystèmes. La notion de résilience est ainsi beaucoup mobilisée en biologie de la conservation (des milieux et des espèces). Et elle reste évidemment liée aux modes de vie et de consommation de la société humaine qui l'environne...

La notion de résilience dans le grand mouvement de la Transition[modifier]

Noia 64 apps locale.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Vivre ensemble...


L'Éphéméride du jour
Calendriers
Noël
Animaux de compagnie
Cultures associées
Donner (Portail)
Décroissance
Économies alternatives
Entreprise autrement (Portail)
Activités coopératives
Sociétés alternatives
Écologie (Portail)
Écovillages
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Énergie (Portail)
Énergies renouvelables
Naturisme
Organismes (Portail)
Politique
Publicité
Sciences humaines et sociales
Transports en commun (Portail)



Vivre ensemble (Catégories)
Vivre ensemble (Portail)

Notre société du 21ème siècle est entrée en résilience[modifier]

État de notre monde actuel[modifier]

(incomplet) :


Résilience de la population de notre planète[modifier]

Face à ces situations, face à cette vision de l'état de notre monde actuel, la population de la Terre entre en résilience (état de choc suivi d'une réaction). Cette population recherche de nouvelles solutions pour remédier à ces états de faits. Elle réfléchit sur un plan pratique. Puis, localement elle prend et applique sur le terrain des initiatives de transition...

Vista-xmag.png Consulter aussi l’article :   Catégorie:Résilience et Transition.


Recherches de solutions et initiatives...[modifier]

(incomplet) :

.                                            .





- Appel à témoignages ! -


Vista-xmag.png Consulter aussi l’article :   initiative de transition.


Références[modifier]

  1. http://www.resalliance.org/index.php/resilience

Voir aussi[modifier]

Wiki2.png

Wiktionnaire, le dictionnaire universel libre qui apporte des définitions, mots dérivés ou locutions, sur le thème :
« Résilience »

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

  • Site d'un groupe de recherche pluridisciplinaire sur la notion de résilience dans les systèmes socio-écologiques : http://www.resalliance.org/

Bibliographie[modifier]

  • (fra) Manuel de transition: De la dépendance au pétrole à la résilience locale, Rob Hopkins, traduction Michel Durand, ISBN 2923165667



Vista-licq.png Portail Écologie – Articles d'Ékopédia concernant écologie et écosystèmes.
Vista-licq.png Portail Permaculture Systèmes humains et agricoles imitant les inter-actions écologiques.