Le Monde selon Monsanto

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Le monde selon Monsanto
Fichier:Cinefiche Monsanto fr.png
Affiche du film

Titre original Le monde selon Monsanto: De la dioxine aux OGM, une multinationale qui vous veut du bien
Réalisation Marie-Monique Robin
Musique Olivier Auriol
Photographie Guillaume Martin
Arnaud Mansir
Bernard Cazedepats
Frédéric Vassort
Étienne Carton de Grammont
Montage Françoise Boulègue
Animation 6ixdegrés
Production Amélie Juan
Christilla Huillard-Kann
Yves Fortin
Christian Medawar
Thierry Garrel
Pierrette Ominetti
Christian Medawar
Yves Bisaillon
Société de production Arte France
Image et Compagnie
Productions Thalie
Office national du film du Canada
WDR
Société de distribution ARTE France
Genre Documentaire
Durée 109 minutes
Sortie 11 mars 2008
Langue(s) originale(s) français, anglais, allemand
Pays d’origine France


Le Monde selon Monsanto : De la dioxine aux OGM, une multinationale qui vous veut du bien est un film documentaire réalisé par Marie-Monique Robin, au sujet de la multinationale américaine Monsanto et des organismes génétiquement modifiés produits par cette compagnie.

Ce documentaire est une coproduction Arte France, Image et Compagnie, Productions Thalie, Office national du film du Canada, WDR. Il dure 108 minutes, a été diffusé sur Arte le 11 mars 2008 (soirée thématique avec la présence de José Bové, du lanceur d'alerte Christian Vélot, et de la députée européenne Renate Sommer) et rediffusé la même semaine.

"Le Monde selon Monsanto : De la dioxine aux OGM, une multinationale qui vous veut du bien" est aussi un livre d'enquête sur le même sujet de Marie-Monique Robin sorti le 6 mars 2008.

Le documentaire[modifier]

Avec 17 500 salariés, un chiffre d'affaires de 7,5 milliards de dollars en 2006 et une implantation dans 46 pays, Monsanto est le leader mondial des OGM et l'une des entreprises les plus controversées de l'histoire industrielle. Production de PCB (polychlorobiphényles, vendus en France sous le nom de pyralène), de polystyrène, d'herbicides dévastateurs comme l'agent orange utilisé lors de la guerre du Vietnam ou d'hormones de croissance bovine (interdites au Canada et en Europe), la firme a accumulé les procès en raison de la toxicité de ses produits, depuis sa création en 1901. Pourtant, aujourd'hui, Monsanto se présente comme une entreprise des « sciences de la vie », récemment convertie aux vertus du développement durable. Grâce à la commercialisation de semences transgéniques, conçues notamment pour résister aux épandages de Roundup, l'herbicide le plus vendu au monde, elle prétend vouloir résoudre le problème de la faim dans le monde tout en réduisant la détérioration de l'environnement. Qu'en est-il exactement ?

Le monde selon Monsanto retrace l'histoire de la compagnie de St. Louis (Missouri), en s'appuyant sur des documents inédits, mais aussi sur le témoignage de scientifiques, de représentants de la société civile, de victimes de ses activités toxiques, d'avocats, de politiciens, de représentants de la Food and Drug Administration ou de l'Environmental Protection Agency des États-Unis. Après une enquête de trois ans, en Amérique du Nord et du Sud, en Europe et en Asie, le film reconstitue la genèse d'un empire industriel, qui, à grand renfort de rapports mensongers, de collusion avec l'administration américaine, de pressions et tentatives de corruption, est devenu l'un des premiers semenciers de la planète. Il montre comment, derrière l'image de société propre et verte que décrit la propagande publicitaire, se cache un projet hégémonique menaçant la sécurité alimentaire du monde et l'équilibre écologique de la planète.

À propos de la réalisatrice[modifier]

Lauréate du prix Albert-Londres, en 1995, la journaliste et réalisatrice française Marie‑Monique Robin a signé plus d'une trentaine de documentaires dont plusieurs ont été primés à des festivals et événements internationaux. Spécialiste des questions de société et des enjeux politiques, elle a démontré ses qualités d'investigatrice à titre de grand reporter pour des agences telles que CAPA et Point du Jour, en plus d'avoir réalisé de nombreuses émissions ou reportages pour les plus grands télédiffuseurs francophones. Également auteure de plusieurs livres, elle vient de publier "Le monde selon Monsanto, De la dioxine aux OGM, une entreprise qui vous veut du bien", en parallèle au lancement de son film sur le même sujet.

Critiques[modifier]

« Travail de journaliste d'investigation clair, édifiant et courageux. Pour tous ceux qui ont des doutes sur le bien-fondé de la lutte contre les Organismes Génétiquement Modifiés, là ils ne pourront plus dire qu'ils ignoraient la réalité : des stratégies internationales de colonisation du vivant, par éradication des espèces naturelles pour survivance des seuls OGM ; asphyxie financière et ruine des agriculteurs ; baîllonnements, licenciements menaces des scientifiques indépendants ; soudoiement des représentants politiques, noyautage des structures politiques, corruption ou intimidation de journalistes et juristes... Le capitalisme triomphant dans toute son horreur. Et la résistance lucide et d'autant plus héroïque qu'elle reste isolée de poignées d'irréductibles. Pas de neutralité possible dans ce conflit. Où vous situez-vous ? » -- sur allocine

Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Bibliographie[modifier]

  • Le monde selon Monsanto : De la dioxine aux OGM, une multinationale qui vous veut du bien, de Marie-Monique Robin, ISBN 2707149187


Noia 64 devices dvd mount.png Portail Cinéma engagé – Les articles Ékopédia concernant le cinéma engagé.
Noia 64 apps cookie.png
Portail S'alimenter – Articles Ékopédia concernant l'alimentation et les aliments bio.