Alternative pour mieux apprendre

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher

Noia 64 apps kdict.png
Cet article fait partie du
Thème Apprendre

Activités d'éveil
Astuce de Grands-Mères
Éducation
Réseau échanges savoirs
Ressources non libres de droits
Ressources libres de droits
Alternatives pour mieux apprendre
Neuroscience
Catégorie apprendre


Cet article présente des approches, méthodes, techniques qui peuvent aider quand apprendre est devenu difficile.

Les approches classiques[modifier]

Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !

L'orthophonie[modifier]

La psychomotricité[modifier]

La psychologie[modifier]

Les approches alternatives[modifier]

L'ostéopathie crânienne[modifier]

L'ostéophatie dite "crânienne" est une découverte de W.G. SUTHERLAND, un ostéopathe américain. Elle part du principe que les os du crâne sont mobiles et que leurs mouvements sont essentiels pour la bonne santé. Des tensions au crâne vont affecter le SNC (Système Nerveux Central) et freiner notre capacité à apprendre. De telles tensions peuvent êtres comparées à une épine dans le pied pour marcher.

L'ostéopathie crânienne pourrait être considérée comme la première démarche alternative à effectuer quand un apprenant (enfant comme adulte) rencontre des difficultés d'apprentissage. On s'assure en premier lieu de l’absence de tensions.

Ces tensions sont souvent dues à un accouchement difficile.

L'Éducation Kinesthésique[modifier]

L'éducation Kinesthésique est une approche qui se propose de stimuler les compétences par des activités:

  • mouvements de Brain Gym® [1] [2] pour améliorer l’apprentissage (enfants à l’école, travail au bureau...)
  • artistiques (crayonnage en miroir, dessin, jeux de rôle)
  • éveil et expression corporelle (danse, musique, coordination, motricité)
  • visuelles (mouvements de Gym Visuelle très efficaces devant l’ordinateur et pour conserver une vision saine)
  • développement personnel
  • réintégration des réflexes archaïques et posturaux
  • gestion du stress et des tensions

L’Éducation Kinesthésique s’appuie sur des travaux entrepris depuis des décennies sous la direction de Paul Dennison, docteur en sciences de l’éducation, et de sa femme Gail (danseuse et artiste). Ces influences sont nombreuses:

  • danse, gymnastique douce, technique Alexander, Yoga...
  • shiatsu, énergétique chinoise
  • technique cranio-sacrée
  • Touch For Health
  • pédagogie (M. Montessori, A. Gesell...)
  • l’intégration sensorielle de J. Ayres
  • la théorie des intelligences multiples de H. Gardner
  • l’optométrie comportementale (visiologie) et la méthode Bates
  • travail sur les réflexes primitifs

L’Éducation Kinesthésique est une approche éducative théorique et pratique qui se propose d’aider chacun à explorer sa manière d’apprendre et à se développer. Elle se focalise sur le potentiel de la personne en utilisant le mouvement (kinesthésie).

Éducation: mise en œuvre des moyens propres à assurer la formation et le développement d’un être humain [3].
Kinesthésique: qui se rapporte à la kinesthésie (le sens du mouvement): sensation interne du mouvement des parties du corps assurées par le sens musculaire (sensibilité profonde des muscles - proprioception), par la vision et par l’oreille interne (équilibre, labyrinthe).

L’Éducation Kinesthésique est donc une approche éducative qui utilise des mouvements et des activités motrices et artistiques pour développer notre potentiel.

Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Références[modifier]

  1. http://braingymfrance.org/ Site officiel français
  2. http://braingym.org/ Site officiel américain
  3. Dictionnaire Petit Robert 1979

Bibliographie[modifier]

Noia 64 apps kdict.png Portail Apprendre – Accédez aux articles Ékopédia concernant les pédagogies.