Fabriquer ses cosmétiques

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher

Noia 64 apps kcmdrkonqi.png
Cet article fait partie du
Thème Prendre soin

Hygiène de vie
Hutte de sudation
Hygiène de l'esprit
Relaxation
Reiki
Shiatsu
Sophrologie
Hygiène du corps
Bienfaits et méfaits du soleil
Soins du corps
Cosmétique
Fabriquer ses cosmétiques
Santé
Plante médicinale
Huile essentielle


Catégorie:Prendre soin (?)

Cet article présente les généralités sur la fabrication des cosmétiques.

Ingrédients[modifier]

Quelques ingrédients que l'on retrouve dans les recettes de cosmétiques :

Conservation[modifier]

Le point faible des produits de beauté que l'on fait soi-même est la conservation. Le problème des crèmes est la contamination par des micro-organismes. Le problème des huiles est le rancissement.

Quelques précautions à prendre :

  • Faire un peu de produit à la fois.
  • Garder les crèmes ou pommades au réfrigérateur ou à l'abri de la chaleur dans des pots et autres flacons opaques et fermés hermétiquement.
  • Tout ce qui touche la crème doit être désinfecté (ustensiles et contenants).
  • Utiliser de préférence une petite spatule pour se servir, que l'on nettoie après chaque utilisation.
  • Surveiller tout changement d'apparence ou d'odeur du produit qui indique qu'il ne doit plus être utilisé.
  • Les masques utilisant des fruits ou légumes frais sont à utiliser immédiatement, car ils ne se conservent pas.

Les ingrédients qui améliorent la conservation :

  • Certaines huiles essentielles sont antiseptiques comme la rose, le clou de girofle, le romarin ou la lavande.
  • L'alcool.
  • La vitamine E (vendue en pharmacie) est un antioxydant qui évite aux huiles de rancir.
  • L'huile de germe de blé est riche en vitamine E.
  • Quelques gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse permettent de conserver les huiles et crèmes maison.

On peut ainsi augmenter la durée de conservation des produits, mais sans atteindre la durée de conservation des cosmétiques du commerce.

OU ALORS, sachant que les bactéries proviennent d'éléments contenant de l'eau, le mieux est de ne pas mettre d'eau (hydrolat, eau florale) dans la composition d'une pommade ou d'une crème. Ainsi, il peut se conserver au moins un mois (à température ambiante) sans aucune altération. L'astuce est de l'appliquer sur la peau après avoir vaporisé celle-ci d'eau pure, d'eau florale, ou d'hydrolat), ce qui permet une bonne hydratation et une application très agréable.

Matériel[modifier]

On peut faire la préparation dans un récipient en verre ou en pyrex.

Le bain-marie permet de chauffer en douceur le mélange. Les huiles essentielles ne doivent pas être chauffées, on les ajoute en dernier hors du feu.

Éviter les ustensiles en bois. Pour mélanger, on peut utiliser un fouet électrique, un fouet manuel ou un mélangeur en verre.

Dosages[modifier]

Les dosages d'huiles essentielles se font en nombre de gouttes. 3g dans une recette signifie 3 gouttes et non pas 3 grammes.

Équivalences des unités :

  • 1 once = 28,35 grammes
  • 1 US gallon = 3,78 litres

Contenants[modifier]

On peut récupérer différents contenants pour y mettre les cosmétiques faits maison :

  • les anciens pots de crèmes
  • des minis pots à confiture
  • des petits pots pour bébé
  • pots pour préparations de pharmacien
  • On peut récupérer une bouteille de parfum pour y mettre de l'eau florale.
  • les pots en grès

Il vaut mieux ne pas utiliser de contenants de plastique pour des produits contenant des huiles essentielles, car elles risquent d'attaquer le plastique.

Le contenant doit être lavé soigneusement avec du savon ou du liquide vaisselle. Pour les bouteilles et flacons dont l'intérieur est difficilement accessible, on verse du bicarbonate de soude (ou à défaut du sel) et de l'eau chaude puis on secoue énergiquement. Enfin, le contenant et le couvercle sont désinfectés :

  • À l'eau bouillante pour le verre.
  • À l'alcool pour le plastique (le plastique ne doit pas être mis dans l'eau bouillante, car il risquerait de fondre).

Ensuite, on les laisse sécher tête en bas, sans essuyer l'intérieur.

En évitant de plonger les doigts dans le pot de crème, on améliore sa conservation. Pour cela, on peut récupérer la crème avec une spatule provenant d'un pot de crème du commerce, une cuillère en plastique, une cuillère à moutarde ou une mini-cuillère en plastique venant d'un pot de gelée royale.

Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Bibliographie[modifier]

  • "Créez vos cosmétiques bio", par Sylvie Hampikiam - 192p - illustrations en couleurs - Éditions Terre vivante - [1]. ISBN 2914717288
  • "La vérité sur les cosmétiques", par Rita Stiens aux Editions Leduc.s, ISBN 2878455223
  • Les meilleures recettes de beauté naturelle, par Rita Stiens aux Editions Leduc.s Web


Noia 64 apps kcmdrkonqi.png Prendre soin – Articles sur « comment prendre soins de soi et des autres ».