Confiture

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps cookie.png
Cet article fait partie du
Thème S'alimenter

Cueillette sauvage
Agriculture
Permaculture
Apiculture
Potager et Verger
Alimentation
Aliments biologiques
Fruits et légumes de saison
Chasse
Pêche
Recettes de base
Végétarisme


Voir aussi :
Catégorie:S'alimenter
Portail:S'alimenter

La confiture permet d'agrémenter les tartines de pain, crêpes, gaufres, yaourts tout au long de l'année. Réalisée au fil des saisons avec les fruits du moment, la confiture est une technique de conservation des aliments qui fait la joie des gourmands.


Principe[modifier]

La confiture est classiquement cuite dans une bassine en cuivre évasée (à nettoyer avec du vinaigre et du sel, et rincer, avant utilisation). Mais il est également possible d'utiliser un autre type de récipient, sachant qu'il convient que celui-ci ait un diamètre suffisamment grand pour offrir une grande surface d'évaporation pendant la cuisson.

Les proportions sont généralement d'1kg de sucre pour 1kg de fruits. Faire cuire l'ensemble à découvert, à feu moyen (bouillons moyens), dans la bassine en moyenne de 15 à 30 minutes en fonction de la teneur en eau des fruits. Le volume de la préparation va diminuer avec l'évaporation de l'eau contenue dans les fruits. Lors de la cuisson, de l'écume peut se former : la retirer avec une écumoire; elle peut être utilisée sur les tartines du prochain petit-déjeuner. Pour savoir si la confiture est cuite, verser quelques gouttes de confiture sur une assiette très froide (mettre l'assiette au congélateur avant) : si la confiture solidifie la cuisson est terminée, si la confiture reste liquide il convient de poursuivre la cuisson. Certaines recettes conseillent de faire macérer les fruits dans le sucre durant une nuit avant de les faire cuire.

Confiture de fraise.

Lorsque la cuisson est achevée, verser la confiture dans des pots en verre préalablement correctement nettoyés (on peut les faire bouillir pour plus de sureté). Fermer les pots encore chauds avec leur couvercle et les retourner : cette technique permet de stériliser l'air enfermé dans le bocal et limite ainsi la formation de moisissures sur le dessus de la confiture. Les pots peuvent être redressés au bout de quelques minutes. Pendant le refroidissement, la confiture va finir de s'épaissir.

On peut également réduire la dose de sucre utilisée en utilisant de la pectine ou de l'agar-agar, (poudre d'algue déshydratée disponible dans les magasins bio). Dans ce cas, utiliser 1/2 cuillère à café d'agar-agar par kilo de fruits.

Il est également possible de réaliser des gelées sur le même principe, mais en utilisant le jus des fruits.

Idées de confitures[modifier]

Au-delà des classiques confitures de fraises, abricots, pêches..., la confiture offre de grandes possibilités d'association de saveurs, en mélangeant les fruits à la cuisson. Faites des tests en petites quantités et lancez-vous si le résultat vous plait.

  • Rhubarbe + melon + pêche.
  • Rhubarbe + pomme + banane.
  • Confiture de fraise avec des fleurs de sureau.
  • Confiture d'abricot (dont on aura cassé les noyaux pour prélever les amandes dépelliculées et ajoutées au milieu de la cuisson de la confiture).

Récup' des pots de confiture[modifier]

Les pots de confiture du commerce peuvent être récupérés pour servir de contenants. On peut les réutiliser pour y mettre ses propres confitures mais aussi des produits alimentaires (sucre, légumes secs, épices...), de la mercerie (boutons, rubans...) et toutes sortes de choses.

Pour cela on nettoie bien les pots. L'étiquette se décolle après trempage dans de l'eau savonneuse. Pour les étiquettes récalcitrantes, voir l'article Astuce de grands-mères.

Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Bibliographie[modifier]

Noia 64 apps cookie.png S'alimenter – Articles Ékopédia concernant alimentation et aliments.