1001 trucs pour protéger l'environnement

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps locale.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Vivre ensemble...


L'Éphéméride du jour
Calendriers
Noël
Animaux de compagnie
Cultures associées
Donner (Portail)
Décroissance
Économies alternatives
Entreprise autrement (Portail)
Activités coopératives
Sociétés alternatives
Écologie (Portail)
Écovillages
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Énergie (Portail)
Énergies renouvelables
Naturisme
Organismes (Portail)
Politique
Publicité
Sciences humaines et sociales
Transports en commun (Portail)



Vivre ensemble (Catégories)
Vivre ensemble (Portail)

Devenir plus respectueux de l'environnement n'est pas aussi difficile que nous pourrions le penser. Il y a de petites choses que l'on peut effectuer chaque jour pour aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre et notre impact négatif sur l'environnement. Prendre soin de la Terre n'est pas seulement une responsabilité, c'est un privilège, voire un vrai plaisir citoyen !

Cet article vise à proposer 1 001 gestes importants que tout un chacun peut mettre en œuvre simplement (on ne parle donc pas ici de centrales éoliennes ou encore nucléaires).

Sommaire

Acheter moins[modifier]

Avant d'acheter quoi que ce soit, il faut y réfléchir une, deux, trois fois... pour savoir si on en a vraiment besoin.
D'autres solutions existent : fabriquer soi-même, réparer, emprunter voire louer un objet peuvent éviter des dépenses inutiles et, surtout, le gaspillage des ressources.

Acheter d'occasion[modifier]

Acheter d'occasion permet de donner une seconde vie aux objets...

Réparer au lieu de jeter[modifier]

De nombreux objets peuvent être réparés au lieu d'être jetés.

  • Le cordonnier peut refaire la semelle de vos chaussures.
  • Les lave-linge, réfrigérateurs, etc. peuvent être réparés par une association spécialisée qui les revendra.
  • On peut repriser ses chaussettes, etc.
  • ...

Éviter la démesure[modifier]

La démesure a un coût énergétique. A-t-on réellement besoin d'une télévision 46 pouces (126 cm), de trois télévisions par foyer, d'un véhicule de type 4x4 ou encore d'un grand réfrigérateur américain ?

Les déchets[modifier]

Mettre ses déchets dans un endroit approprié n'est pas compliqué, il n'y a que quatre choix : le recyclage, la poubelle, le compost ou le magasin collectant les contenants de peinture.

Recyclage[modifier]

  • Recycler le papier et le carton,
  • Recycler ou consigner le verre,
  • Recycler les ampoules basse consommation et tubes fluorescents usagés[1],
  • Recycler les bouteilles et flacons en plastique,
  • Recycler les vêtements usagés,
  • Recycler son téléphone portable,
  • Donner les bouchons plastiques aux associations qui les collectent[2],
  • Rapporter les piles électriques dans les points de collecte,
  • Rapporter les cartouches d'encre dans les points de collecte,
  • Rapporter vos appareils électroménagers et nouvelles technologies au vendeur,
  • Participer au projet « 1 million de DVD pour la planète »
    Il n'est actuellement pas possible de recycler les CD et DVD, qui sont faits de multiples fines couches de matières difficiles à séparer.
    Ce projet vous invite à mettre de côté chez vous délibérément vos CD et DVD usagés et non utilisés en attendant qu'une technologie permette leur recyclage et qu'un circuit national de récupération et de valorisation soit créé[3],

Composter les déchets organiques et végétaux[modifier]

Acheter des produits avec peu d'emballages[modifier]

  • Acheter les fruits et légumes en vrac à l'étal plutôt que pré-emballés,
  • Acheter charcuterie, viande, fromage, poisson à la coupe plutôt que pré-emballés,
  • Amener au marché sa boîte à œufs vide, et acheter les œufs en vrac,
  • Choisir les produits emballés dans des formats familiaux
    Quelques exemples qui aident à la diminution de la quantité de déchets ménagers :
    • Plutôt que 8 yaourts individuels, choisir le pot de 1 kg,
    • Acheter une bouteille de 2 litres plutôt que deux bouteilles d'un litre,
    • Acheter du gel douche ou shampoing en flacons de 500 ml ou plus,
  • Acheter une seule fois une salière et une poivrière durables que l'on remplit en achetant du sel et poivre dans des conditionnements recyclables (carton...),
  • Choisir une savonnette plutôt qu'un gel douche en flacon,
  • Utiliser du shampoing solide
  • Utiliser des sacs réutilisables plutôt que des sacs plastiques jetables
    Pour faire ses courses, on peut utiliser des sacs solides, en tissu ou matières synthétiques ou des cartons plutôt que des sacs plastiques qui consomment de l'énergie et de la matière première pour être fabriqués, et qui sont rapidement jetés... pour finir incinérés, accumulés dans les décharges, ou même trop souvent abandonnés dans la nature,
    • Toujours avoir dans la poche de sa veste un sac plastique
      Ainsi, si on va de façon imprévue dans un magasin, on a déjà un sac que l'on peut réutiliser indéfiniment.

Compresser ses déchets[modifier]

Les emballages de type "tetra pak", les bouteilles, les cartons, etc. peuvent être compressés ou pliés de manière à ce qu'ils prennent le moins de place possible.
Ainsi, il faudra moins de camions pour les évacuer :

  • Amener les encombrants en déchèterie
    Plutôt que laisser les encombrants (gros cartons, polystyrène, ...) dans sa rue, il faut les emmener à la déchèterie, à moins qu'une collecte de ces déchets soit effectivement prévue,
  • Déposer les produits toxiques dans un lieu agréé,

Éviter au maximum les produits jetables[modifier]

  • Diminuer les doses des produits d'entretiens et d'hygiène qui sont souvent très concentrés.

Ainsi, pêle-mêle, de petites doses de liquide vaisselle, de dentifrice, de shampoing, de lessive, de nettoyant WC... sont suffisantes,

  • Utiliser des mouchoirs en tissu lavables plutôt que des mouchoirs en papier,
  • Éviter les lingettes de tous types,
  • Utiliser une éponge ou un tissu microfibre plutôt que du papier essuie-tout.
    Parce que leur structure extra-fine est naturellement électrostatique, absorbante, anti-calcaire, mais aussi dégraissante, les microfibres permettent un ménage sans détergent. En plus, elles sont lavables en machine et réutilisables, ce qui évite d'accumuler les déchets comme avec les lingettes jetables,
  • Acheter des éponges, lavettes, serpillières en matières biodégradables, renouvelables et biologiques,
  • Les machines à café de type Nespresso sont à éviter à cause de leurs dosettes en aluminium très consommatrices en énergie lors de leur fabrication, et pas ou peu recyclées,
  • Éviter le papier aluminium et lui préférer des boîtes réutilisables,
  • Au travail, utiliser une tasse plutôt que des gobelets en plastique ou en papier pour le café,
  • Utiliser une cuillère durable plutôt que des touillettes jetables,
  • Dans les soirées où l'on utilise des verres en plastique, chacun peut noter son nom sur son verre pour n'en utiliser qu'un seul,
  • Utiliser une brosse à dents à têtes interchangeables,
  • Privilégier les objets de qualité qui ont une longue durée de vie
    En général, il faut mieux choisir les objets de bonne qualité, même s'ils sont plus chers, car leur durée de vie est plus importante.

Utiliser moins de piles[modifier]

Les piles contiennent des produits toxiques très dangereux pour la nature. Elles doivent être recyclées. Pour cela, il existe des points de collecte dans de nombreux magasins et entreprises.
Dans la mesure du possible, il faut diminuer nos besoins en piles :

  • Utiliser des piles rechargeables,
  • Acheter une lampe-torche à DEL (diode électro-luminescente), et sans piles (à manivelle),
  • Acheter une radio sans pile (à manivelle ou solaire),
  • Acheter une montre sans pile (à remontage manuel ou solaire),
  • Acheter une télécommande sans pile (pour la télévision et autres appareils hi-fi ou vidéo).

Refuser les publicités dans sa boîte aux lettres[modifier]

  • Ne pas accepter les publicités dans sa boîte aux lettres. La quantité de papier utilisé pour ces publicités est énorme sur une année. En effet, la moyenne est en France de 40 kg par an et par foyer, ce qui, multiplié par les 25 millions de foyers, représente 1 million de tonnes de papier, soit 10 % de la production de papier annuelle française. Et l'énergie nécessaire à la fabrication de ce papier est de quelque 200 000 tep (tonnes équivalent pétrole), soit environ l'énergie transportée par 6 pétroliers du même type que l'Erika, et ce uniquement pour la fabrication du papier, qu'il faut ensuite imprimer, transporter, distribuer puis ensuite collecter, trier et recycler.
    L'Ademe propose des auto-collants "Stop Pub" à placer sur sa boîte aux lettres. Sinon une simple étiquette indiquant "Pas de publicité SVP" suffit[4]
  • Consulter les prospectus en ligne
    Si vous refusez les publicités papier dans votre boîte aux lettres, mais que vous souhaitez tout de même connaître les produits en promotion, il est possible de visualiser les prospectus sur le site web des grandes surfaces ou sur des sites spécialisés[5].

Lutter contre la distribution systématique de l'annuaire papier des Pages jaunes[modifier]

Depuis Internet, l'annuaire des pages jaunes n'est plus utile à la majorité de la population.
Dans certains pays il est impossible de refuser de recevoir l'annuaire, et ainsi des millions de bottins sont jetés dès leur réception chaque année. L'ensemble des annuaires est composé de milliers de tonnes de papier, et donc de bois.
Il faudrait que les pages jaunes mettent en place une liste des gens qui ne souhaitent pas recevoir l'annuaire. On s'inscrirait à cette liste par internet ou par courrier.
Des démarches ont été lancées contres les pages jaunes :* une pétition à signer[6], un groupe sur Facebook[7]
En France, la société PagesJaunes, éditeur des annuaires éponymes, a créé un site afin de choisir si l'on souhaite ou non recevoir l'annuaire[8].

J'arrête de fumer ou je réduis ma consommation de cigarettes[modifier]

La propreté des rues et des allées en est améliorée. L'air est aussi meilleur pour la santé de votre entourage (sans parler de la vôtre).

Ne pas jeter ses mégots de cigarettes et chewing-gum par terre[modifier]

Pour cela, il suffit de toujours avoir sur soi une petite boîte qui sert de mini-poubelle. Les mégots de cigarettes jetés par terre peuvent se retrouver dans l'océan en passant à travers les stations d'épuration.

Localiser et aider à nettoyer les décharges sauvages[9][modifier]

Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !

Le transport[modifier]

Noia 64 apps galeon.png
Cet article fait partie du
Thème Se déplacer

Véhicules à carburants alternatifs
Moteurs alternatifs
Modes de déplacement alternatifs
Propulsions musculaires
Transport en commun
Catégorie:Voyager


Catégorie:Se déplacer

Utiliser des modes de déplacement alternatifs[modifier]

Les solutions ne manquent pas :

Choisir un scooter électrique[modifier]

C'est plus écologique, pratique, propre pour la ville et l'environnement. Prendre un scooter électrique n'est pas seulement bien pour vous, mais aussi pour le monde, si chacun de nous en fait un peu, nous pourrions faire de ce monde, un monde meilleur.

Utiliser moins sa voiture[modifier]

Par exemple on peut se fixer une distance minimum : pas de voiture pour un déplacement de moins de 500 mètres (pain, enfants à l'école, lettre à la poste, etc.)...

Louer au lieu de posséder une voiture[modifier]

Louer une voiture uniquement lorsqu'on en a besoin permet de toujours utiliser une voiture récente qui consomme peu. Cela économise certains frais : pas d'entretien, pas de carte grise, pas de stationnement à longueur d'année... Des services de voiture partagée se développent dans les grandes agglomérations (Paris, Montpellier, etc.).

Faire appel à des taxis hybrides ou électriques[modifier]

Préférer des taxis propres[10]

Pratiquer le covoiturage[modifier]

Le covoiturage consiste à voyager à plusieurs dans une même voiture pour un trajet donné.

Choisir une voiture selon des critères écologiques[modifier]

Choisir sa voiture (lorsque l'achat d'une voiture vous parait indispensable) en fonction de son taux d'émission de CO2.

Le "guide top ten"[11] créé par le WWF-France et l'association CLCV proposent une sélection des voitures les moins polluantes de chaque catégorie (citadines, routières, monospaces...).

Choisir une voiture hybride[modifier]

Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !

Choisir une voiture avec filtre à particules[modifier]

Si votre voiture est à moteur Diesel, la présence d'un filtre à particules est très importante pour diminuer la pollution en sortie de votre pot d'échappement.

Choisir une voiture avec système "stop & start"[modifier]

Le principe de cette technologie est simple : dès que la vitesse atteinte est inférieure à 6 km/h, le moteur se met en veille, l'embrayage est alors ouvert. Le moteur reste alors en veille tant que la pédale de frein est enfoncée. Dès lors que celle-ci est relâchée, le moteur redémarre automatiquement, instantanément, en silence et presque sans aucune vibration. Lorsque l'accélérateur est à nouveau sollicité, l'embrayage se referme progressivement.

Ce système sert à faire des économies d'énergie, car au delà de trois secondes, l'arrêt du moteur est bénéficiaire.

Recycler l'huile de friture usagée en agrocarburant pour votre voiture diesel[modifier]

Recycler l'huile de vidange[modifier]

Si vous faites vous-même la vidange de votre véhicule, ramener l'huile usagée dans une déchèterie afin qu'elle soit recyclée.

En voiture, anticiper pour freiner le moins souvent possible[modifier]

Rouler « à la papa » : respecter des distances de sécurité importantes, lever le pied de l'accélérateur quelques centaines de mètres (sur route) avant un carrefour...

Réduire sa vitesse pour moins consommer[modifier]

Démarrer en douceur et passer sans attendre le rapport supérieur[modifier]

Ne pas mettre la climatisation lorsqu'elle n'est pas nécessaire[modifier]

Couper le moteur lors d’un arrêt de plus d'une minute.[modifier]

Entretenir régulièrement votre véhicule (vidange, gonflage des pneus...)[modifier]

Un véhicule régulièrement entretenu est moins polluant et a une durée de vie plus importante.

Préserver l'aérodynamisme de votre voiture[modifier]

Transporter les charges dans le coffre plutôt que sur une galerie ou dans une remorque, qui alourdissent le véhicule et détériorent son aérodynamisme.

Équiper votre voiture de pneus "verts"[modifier]

Certains fabricants de pneus proposent des pneus "verts" qui ont une résistance au roulement plus faible que les pneus classiques, tout en maintenant le même niveau d'adhérence. D'après un fabricant, sa technologie permet d’économiser près de 0,2 l de carburant aux 100 km en cycle mixte.

Ne pas laver trop souvent votre voiture[modifier]

Il n'est pas utile de laver votre voiture chaque semaine. Il suffit parfois de donner un coup d'éponge sur le pare-brise et les phares pour avoir une bonne visibilité.

Laver sa voiture sans eau[modifier]

Il existe des sociétés de nettoyage qui n'utilisent pas d'eau, mais qui lavent les voitures à la main avec des produits de nettoyage couplés à des chiffons micro-fibres. Il est possible de se procurer ces produits et chiffons. Leur utilisation nécessite toutefois un véhicule préalablement rinçé à l'eau lorsque celui-ci est très sale. Les produits en aérosol sont à éviter, car même si leurs contenants sont parfois recyclables, ils ont nécessité un transport et une fabrication qui auraient pu être évités.

Choisir un produit lave-vitre écologique pour sa voiture[modifier]

Utiliser par exemple du vinaigre de cidre avec du papier journal.

Choisir un logement proche de ses activités[modifier]

Choisir lorsque cela est possible, son logement en fonction de son travail, commerces, écoles, etc. pour diminuer le nombre de trajets, pouvoir en faire une partie à pied ou en vélo. Évitez les zones pavillonnaires où le moindre commerce se trouve à 5 km, l'école primaire et le collège à 10 km et le lycée plus loin encore. Vous gagnerez du temps pour vivre et vous économiserez des transports inutiles.

Au travail, privilégier les visioconférences par rapport aux déplacements[modifier]

Pour les réunions professionnelles, préférer les audioconférences ou visioconférences aux déplacements.

Aller faire ses courses à pied ou en transport en commun[modifier]

Éviter de prendre l'avion / Compenser les émissions de CO2[modifier]

L'avion est très consommateur en carburant.

Pour les courtes distances, le rail, l'autobus ont un impact environnemental bien inférieur. Pour les voyages indispensables, le paiement d'une compensation carbone à un organisme spécialisé permet de limiter l'impact de son voyage. On peut aussi tout simplement faire plus attention à son environnement et appliquer les conseils de cette page.

Le logement[modifier]

Noia 64 apps kfm home.png
Cet article fait partie du
Thème Se loger

Autoconstruction
Construire son habitat
Coopérative d'habitation
Entretenir son habitat
Gestion de l'eau
Gestion des déchets
Maçonnerie
Menuiserie: Outils / Matériaux
Rénover son habitat
Se chauffer
Utilisation de l'énergie


Catégorie:Se loger


Habiter en appartement plutôt qu'en maison[modifier]

L'appartement a des inconvénients par rapport à la maison en ce qui concerne le cadre de vie, mais du point de vue environnemental, à isolation comparable, l'appartement est le gagnant :

  • il est plus facile à chauffer puisqu'il y a moins de surfaces de l'habitation en contact avec l'extérieur, et donc moins de perte de chaleur.
  • il consomme moins de surface au sol par habitant qu'une maison, et donc cela préserve une plus grande surface de nature.
  • au niveau urbanistique, il évite l'étalement urbain.

Déménager dans un logement moins grand[modifier]

Cela permet entre autres de réduire les dépenses de chauffage, et de réduire la surface au sol occupée par habitant.

Vivre en colocation[modifier]

La colocation permet de mettre en commun l'électro-ménager (télévision, réfrigérateur, aspirateur, ordinateur...) , la salle de bain, la cuisine... et donc cela est bénéfique pour l'environnement puisque cela diminue la consommation de chaque colocataire.

Isoler son logement avec des doubles ou triples vitrages[modifier]

Les anciennes fenêtres qui laissent beaucoup passer la chaleur peuvent être remplacées par des doubles ou triples vitrages.

Installer des volets isolants[modifier]

Isoler son logement par l'extérieur[modifier]

L'isolation par l'extérieur, aussi bien pour les murs que pour la toiture, est une technique très efficace pour lutter contre les ponts thermiques[12].

Installer un toit végétal sur votre logement[modifier]

Les toits végétaux ont de nombreux avantages environnementaux, sociaux et économiques.

Installer une ventilation double flux[modifier]

Prendre en compte le bioclimatisme lors de la construction de votre maison[modifier]

Le recours à un architecte qualifié est conseillé à cette étape.

Baisser le chauffage[modifier]

En hiver, régler la température de votre chauffage au minimum que vous pouvez supporter. Baisser la température de votre logement de 1 degré vous fait économiser jusqu'à 7 % sur votre consommation d'énergie. En s'habillant suffisamment, on peut laisser la température à 19°C, voire moins.

Baisser les chauffages pendant la nuit. Lorsque vous n'êtes pas là, laissez-les en mode "hors-gel".

Ne chauffer que les pièces utiles[modifier]

Les pièces où vous n'allez que très rarement n'ont pas besoin d'être chauffées (sauf pour éviter les dégradations dues au froid).

Fermer les volets pour garder la chaleur lorsqu'il fait froid dehors[modifier]

Fermer les volets dès qu'il fait nuit pour conserver la chaleur de votre habitation.

Fermer les rideaux lorsqu'il fait froid dehors[modifier]

Se chauffer avec des énergies plus propres[modifier]

Il est possible de se chauffer de manière plus écologique :

Privilégier le poêle ou l'insert à la cheminée ouverte[modifier]

Préférer de se chauffer avec un poêle ou un insert plutôt qu'avec une cheminée ouverte. Le rendement est meilleur et l'air chaud de l'habitation ne s'échappe pas dans le conduit. Envisager une arrivée d'air frais extérieur directement dans le foyer, cela évite à l'air froid de pénétrer dans l'habitation.

Limiter l'usage de la climatisation[modifier]

En été, limiter l'usage de la climatisation. Une bonne gestion de l'ouverture et fermeture des volets peut aider à maintenir une température supportable. Bien faire attention à fermer les fenêtres lorsque la climatisation est en fonctionnement.

Boycotter les terrasses chauffées[modifier]

Depuis qu'en France il est interdit de fumer dans les restaurants et bars, de plus en plus de terrasses se sont dotées de chauffages extérieurs. Ces chauffages consomment énormément d'énergie qui pourrait être économisée... Un bon manteau et le tour est joué !

Chauffer l'eau avec des panneaux solaires thermiques[modifier]

L'eau pour la douche, la machine à laver le linge, la vaisselle... peut être chauffée par le soleil grâce à des panneaux solaires thermiques sur le toit. La géothermie peut également chauffer l'eau. En France (entre autres), des crédits d'impôts permettent de financer plus facilement ces installations.

L'eau[modifier]

Installer des toilettes sèches[modifier]

Ne pas tirer la chasse d'eau systématiquement[modifier]

Premier exemple le soir : avant d'aller se coucher, on peut aller tour à tour aux toilettes sans tirer la chasse. De cette façon, on ne la tire plus qu'une seule fois, quand tout le monde y est passé.

Installer une double commande pour votre chasse d'eau[modifier]

Placer une bouteille d'eau dans la chasse d'eau[modifier]

Cela permet d'économiser un litre et demi à chaque fois qu'on la tire.

Installer un récupérateur d'eau de pluie[modifier]

Alimenter les toilettes avec de l'eau qui ne provient pas du réseau d'eau potable[modifier]

Si votre habitation le permet, l'eau utilisée dans les toilettes peut être de l'eau de pluie, ou de l'eau issue d'un puits.

Débouchez les canalisations avec une ventouse plutôt que des produits chimiques[modifier]

Se doucher plutôt que prendre des bains[modifier]

Une douche consomme de l'ordre de 5 fois moins d'eau qu'un bain...

Prendre une douche de courte durée[modifier]

En immeuble, préférer un compteur d'eau individuel plutôt que collectif[modifier]

Dans les immeubles collectifs anciens le compteur d'eau est souvent unique et donc la facture est partagée par l'ensemble des habitants au prorata du nombre de mètres carrés et non en fonction de leur consommation réelle. Du coup, la dérive de "si tout le monde exagère, pourquoi pas moi?" vient vite ! et bien sûr comme tout le monde tient le même raisonnement dans l'immeuble la facture globale de tous les habitants augmente et personne ne fait attention !

Utiliser un pommeau de douche avec limiteur de débit[modifier]

Pour la douche, utiliser un pommeau de douche avec limiteur de débit. Il en existe qui font baisser la consommation à moins de 8 litres par minute, tout en assurant un confort de jet identique à un pommeau classique.

Équiper vos robinets de limiteurs de débit[modifier]

Ils sont aussi appelés aérateurs pour robinets : ces petits embouts très simples à poser injectent de l'air, ce qui limite le débit d'eau en gardant la même impression du débit habituel.

Utiliser un mitigeur thermostatique[modifier]

Un mitigeur thermostatique augmente le confort car il permet de stabiliser la température de l'eau. Par la même occasion, il évite de gaspiller de l'eau pour régler la température.

Utiliser un stop-douche[modifier]

Une alternative au mitigeur : le stop-douche permet d'arrêter l'eau tout en gardant le réglage de la température. Cela évite de perdre une nouvelle fois de l'eau le temps de régler la température quand on commence le rinçage.

Couper l'eau pendant le savonnage[modifier]

Ne pas laisser couler l'eau quand on se savonne sous la douche.

Se laver les mains à l'eau froide[modifier]

Il n'est pas utile de se laver les mains à l'eau chaude... D'ailleurs la plupart du temps, le lavage des mains est terminé avant même que l'eau chaude ait eu le temps d'arriver...

Surveiller les fuites des robinets[modifier]

Les fuites peuvent être à l'origine d'un gaspillage d'eau important.

Boire de l'eau du robinet[modifier]

Ne pas acheter d'eau en bouteille. Cela consomme de l'énergie pour fabriquer les bouteilles, les transporter et les recycler (quand elles sont recyclées...). De plus cela vous fera faire des économies considérables.

Pour éviter l'odeur et le goût du chlore de l'eau du robinet il suffit de placer une carafe d'eau du robinet dans le frigo. Lors de sa consommation: plus d'odeur, ni de goût.

Utiliser une carafe plutôt que de l'eau en bouteille[modifier]

Éviter les carafes à filtres qui produisent des déchets (filtres à changer et jeter).

Faire son eau gazeuse plutôt que l'acheter en bouteille[modifier]

Il existe des fontaines à eau gazeuse. Elles reviennent à moins cher que l'achat d'eau gazeuse en bouteille. De plus, cela limite la pollution liée au transport et à la fabrication des bouteilles.

Récupérer l'eau qui est perdue en attendant qu'elle soit chaude[modifier]

Cette eau peut servir à arroser les plantes par exemple. Il est tout à fait possible de poser un seau dans la douche, cela permet de visualiser la quantité d'eau qui a coulé avant même de prendre sa douche et incite à l'économie. Si le ballon d'eau chaude est loin de la salle de bains, cela peut représenter 1 litre, multiplié par le nombre de douches et le nombre d'habitants dans la maisonnée, cela fait une réelle différence sur un an !

Récupérer l'eau de cuisson de certains aliments[modifier]

L'eau de cuisson (des oeufs durs par exemple) peut être récupérée dans un bidon de cinq litres. Au bout d'un moment, vous avez de quoi laver votre sol. L'eau de cuisson des aliments est riche en sels minéraux et bonne pour les plantes, il suffit de la laisser refroidir et d'arroser ses plantes avec.

L'eau de cuisson des pommes de terre est efficace pour détruire les mauvaises herbes poussant, par exemple, entre les dalles d'une terrasse.

L'eau de cuisson des légumes (poireaux entre autres) est un exellent bouillon pour faire cuire des pommes de terre ou d'autres légumes, et leur donne encore plus de goût.

Retrouver l'usage de la bassine[modifier]

Laver un poireau à l'eau courante est tout à fait inutile. Avec une seule bassine d'eau, on peut laver tous les légumes de la soupe (en commençant par les moins terreux), ensuite l'eau de la bassine sert à arroser dans le jardin ; elle n'est pas sale (au sens biologique du terme) : la terre ou la limace qui sont tombées du pied de laitue sont de la vie, pas de la crasse!

Pareil pour la vaisselle à la main, si on a soin d'utiliser un produit naturel en petite quantité, cette eau n'abîmera pas la plante arrosée.

Le jardinage[modifier]

Arroser son jardin[modifier]

  • Au lieu d'utiliser l'eau potable du robinet pour arroser son potager ou son jardin, on peut utiliser de l'eau de pluie accumulée dans un récupérateur d'eau.
  • Arroser le soir pour limiter au maximum les pertes par évaporation
  • Griffer la terre entre les plantes permet une meilleure pénétration de l'eau dans la terre.
  • Mettre sur la terre entre les plantes des copeaux de bois, de cacao, herbes coupées... permet de
    1. diminuer la quantité d'eau nécessaire pour l'arrosage des plantes
    2. en se décomposant former une bonne source d'engrais.

Ne pas couper son gazon trop court[modifier]

La hauteur idéale pour la plus part des types de gazon se situe entre 5 et 7 cm. À cette hauteur le gazon nécessite moins d'eau, donc il sera plus vert et résistant durant les mois d'été.

Ne pas arroser son gazon en été[modifier]

En période de sècheresse, ne pas gaspiller d'eau en arrosant le gazon qui jaunit, car il redeviendra vert dès qu'il pleuvra normalement.

Tondre sa pelouse avec une tondeuse manuelle[modifier]

Pour tondre les petites pelouses, utiliser une tondeuse manuelle plutôt qu'une tondeuse électrique ou thermique. Pour une grande pelouse, réfléchir à acheter une tondeuse en commun avec vos voisins.

Choisir des plantes adaptées à la région[modifier]

Choisir des plantes adaptées à la région, par exemple des plantes résistantes à la sècheresse dans les régions qui manquent d'eau.

Laisser un espace de friche dans son jardin[modifier]

Un endroit en friche est propice au développement d’une flore locale diversifiée (les oiseaux, abeilles et papillons apprécieront).

Planter des arbres[modifier]

Les arbres peuvent absorber et emmagasiner de grandes quantités de dioxyde de carbone et produire du dioxygène, tout en purifiant l'air.

Planter des haies bocagères plutôt que des haies de conifères[modifier]

Il est péférable de planter des haies bocagères plutôt que des haies de conifères qui ne sont pas originaires de votre région[13].

Se procurer une plante dépolluante pour son intérieur[14][modifier]

Cultiver un potager[modifier]

Lorsque l'espace le permet, cultiver un potager est le meilleur moyen de consommer bio, local et de saison...

Limiter l'usage de pesticides dans votre jardin[modifier]

Éviter les engrais chimiques dans votre jardin[modifier]

Une bonne alternative à l'utilisation d'engrais chimiques est le compostage.

Déplanter / Replanter son sapin de Noël chaque année[modifier]

Si vous possédez un jardin, au lieu d'acheter et jeter chaque année un nouveau sapin, il est possible d'en planter un dans un coin et de le déplanter quand vous en avez besoin pour Noël.

L'alimentation[modifier]

Noia 64 apps cookie.png
Cet article fait partie du
Thème S'alimenter

Cueillette sauvage
Agriculture
Permaculture
Apiculture
Potager et Verger
Alimentation
Aliments biologiques
Fruits et légumes de saison
Chasse
Pêche
Recettes de base
Végétarisme


Voir aussi :
Catégorie:S'alimenter
Portail:S'alimenter

Consommer des produits locaux et de saison[modifier]

Acheter ses fruits et légumes par l'intermédiaire d'une AMAP[modifier]

Les AMAP (Associations pour le maintien de l'agriculture paysanne) font partie des alternatives aux modes de consommation actuels.

Manger bio[modifier]

Augmenter sa consommation de produits bio (et si possible de proximité). Leur impact sur l'environnement est inférieur aux produits non-bio. Il faut tout de même rester vigilant à la consommation dites "Bio" si l'achat se situe en magasin (épiceries, centre commerciales...). La supplantation du label AB par le label bio européen à ouvert la porte à une augmentation des fraudes chez les grandes firmes agricoles, mettant en avant le "Bio" Industriel pour se donner bonne conscience. Privilégier le local est la meilleure chose à faire. "Manger bio" ne veut pas forcément dire "Mangez sainement en respect de l'environnement".

Aller au marché[modifier]

Le marché est généralement proche de chez vous et permet un contact direct avec les producteurs, il peut aussi éviter les suremballages.

Aller dans les magasins bio[modifier]

Vous pouvez trouver les magasins biologiques proches de chez vous en cherchant "produits biologiques" ou "produits naturels" dans un annuaire. Il faut toutefois rester vigilant sur l'origine des produits et veiller à consommer local : une tomate bio en mars est une tomate qui a parcouru des centaines de kilomètres, son impact sur l'environnement est pire que celui d'une tomate non bio produite à proximité. Or les magasins bio proposent des produits importés et hors saison : ils sont une excellente solution quand on n'a pas d'AMAP ou de jardin mais le consommateur responsable ne dissocie jamais les 3 critères : consommer bio, local et de saison.

Aller dans les magasins équitables[modifier]

Il existe des magasins spécialisés dans la vente de produits issus du commerce équitable.

Aller dans des restaurants bio[modifier]

Il existe plus de 400 restaurants bio en France[15].

Manger moins de viande[modifier]

Diminuer sa consommation de viande. La part des émissions de gaz à effet de serre liée à l'élevage est plus importante que celle liée au trafic routier ! On peut également devenir végétarien en supprimant totalement la viande et le poisson de son alimentation.

Manger plutôt de la volaille, du lait ou des œufs que de la viande rouge[modifier]

La viande rouge est la plus consommatrice en espace, en eau et en céréales, et les animaux rejettent énormément de CO2.

Manger des aliments crus[modifier]

Cela évite la consommation d'énergie pendant la cuisson, et les pertes de vitamines.

Remplacer tout ou une partie de sa consommation de lait de vache par du « lait » végétal[modifier]

Il existe aussi des « laits » végétaux à base d'amande, de soja, ou de riz.

Remplacer le jus d'orange importé du petit déjeuner par du jus de fruit plus local[modifier]

Les oranges proviennent généralement de Floride, ou du Brésil. À moins d'habiter à côté, elles parcourent un kilométrage bien plus important que les fruits (comme les pommes) qui peuvent pousser localement. Du jus de pomme bon marché et produit dans son pays est disponible dans la grande distribution. L'idéal serait même de choisir du jus de fruit issu de l'agriculture biologique, et produit le plus près possible de chez vous...

Acheter des œufs ayant pour premier chiffre du code imprimé 0 ou 1[modifier]

En Europe, un code est obligatoirement imprimé sur la coquille des œufs.

  • Le premier chiffre désigne le mode d’élevage :
    • 0 pour les œufs issus de l’agriculture biologique.
    • 1 pour les œufs issus de poules élevées en plein air.
    • 2 pour les œufs issus de poules élevées au sol.
    • 3 pour les œufs issus de poules élevées en cage.
  • Les 2 lettres suivantes correspondent au code du pays :
    • FR pour la France,
    • BE pour la Belgique,
  • Les derniers caractères identifient le lieu de production des œufs

Le code n’est pas obligatoire quand on achète les œufs directement sur le lieu de production.

Acheter du poisson non surexploité, certifié MSC[modifier]

Des guides permettent de savoir quels poissons il est préférable d'acheter pour ne pas vider les océans... Pour être sûr de ne pas se tromper, il faudrait acheter du poisson certifié MSC[16].

WWF publie un guide du consommateur de poisson sur le site "Pour une pêche durable"[17].

Acheter des produits certifiés Max Havelaar[modifier]

Max Havelaar est une association de solidarité internationale qui représente le mouvement international Fairtrade. Son but : utiliser le commerce pour permettre à des paysans et employés de l’hémisphère sud de vivre de leur travail, en toute autonomie. Cepandant, il existe peu d'organismes de contrôle.

Acheter en vrac[modifier]

  • On trouve de nombreux produits en vrac : riz, pâtes, sucre, fruits et légumes secs, farine... Ceci permet d'éviter des gaspillages d'emballages.
  • Acheter du thé en vrac, associé à une cuillère à thé (avec tamis) plutôt qu'en sachets individuels.

Certaines boutiques permettent d'acheter du thé en vrac. Il est possible de réutiliser les sachets refermables que le magasin fournit.

Acheter du café bio équitable[modifier]

Acheter des filtres à café non blanchis à base de fibres recyclées[modifier]

Acheter du chocolat bio équitable[modifier]

Acheter du sucre non raffiné, bio et équitable[modifier]

Sucre complet (ou Rapadura), sirop d'agave...

Acheter du vin issu de raisins bio[modifier]

Boycotter l'huile de palme[modifier]

Cette huile se retrouve dans beaucoup de produits de consommation courante, entre autres alimentaires. Vérifier la composition d'un produit avant de l'acheter et boycotter tous ceux qui en contiennent. Les multiples raisons sont listées sur le site "danger-santé"[18] .

Couvrir les casseroles, utiliser un auto-cuiseur[modifier]

Lors de la cuisson d'aliments, l'utilisation d'un couvercle sur votre casserole permet de mieux conserver la chaleur, et donc d'économiser de l'énergie. L'utilisation d'un auto-cuiseur (aussi appelé cocotte-minute) est préférable à une casserole.

Éviter de jeter de la nourriture[modifier]

Quelques astuces :

  • Il vaut mieux acheter des fruits et légumes en petites quantités, mais plus souvent (excepté si le domicile se trouve très loin du lieu d'achat),
  • Utiliser une liste lorsque vous faites vos courses pour ne pas acheter quelque chose que vous avez déjà,
  • Le congélateur peut conserver des aliments dont vous auriez surestimé la quantité lors de vos achats,
  • Le pain sec peut être grillé au lieu d'être jeté, ou encore servir à la préparation de pain perdu, ou de pudding,
  • Il existe des multitudes de recettes pour utiliser les restes,
  • Donner libre cours à son imagination pour l'utilisation des restes.
  • ...

Décongeler au réfrigérateur[modifier]

Plutôt que d'utiliser un four micro-ondes, décongeler vos produits au réfrigérateur. La qualité des produits est conservée et le surplus de froid qu'ils dégagent en se dégelant permet de refroidir le frigo, qui doit donc utiliser moins d'énergie pour rester à la température adéquate.

Dégivrer son réfrigérateur et son congélateur régulièrement[modifier]

Le givre augmente la consommation de vos appareils. Par la même occasion, penser à aspirer l'arrière du réfrigérateur ou du congélateur : la couche de poussière qui s'accumule devient un isolant qui conserve la chaleur et augmente donc la consommation d'électricité.

Ne placez pas d'aliments chauds ou tièdes dans le réfrigérateur ou le congélateur[modifier]

Vérifier l'étanchéité de la porte du réfrigérateur[modifier]

Si le caoutchouc est en bon état, on ne doit pas pouvoir passer une feuille de papier entre l'appareil et la porte.

Les vêtements[modifier]

Noia 64 apps tux.png
Cet article fait partie du
Thème Se vêtir

Textile
Techniques de filage
Techniques de tissage
Entretenir ses vêtements


Catégorie:Se vêtir



Acheter des vêtements en coton bio ou en chanvre, lin, bambou...[modifier]

La culture du coton représente 2,4 % des surfaces agricoles mais nécessite 24 % des pesticides utilisés dans le monde. C'est pourquoi d'autres fibres telles que le lin, le chanvre ou le bambou sont plus avantageuses.

Des vêtements produits avec du coton bio et équitable existent également, ce qui diminue l'impact négatif de la culture du coton. De plus en plus de marques connues (et moins connues) en proposent à la vente.

D'autre part, repriser une chaussette sera toujours plus responsable que d'en acheter une nouvelle paire...

Ne pas céder aux modes éphémères[modifier]

Acheter le dernier vêtement à la couleur à la mode que l'on ne porte qu'un été ou une nouvelle paire de bottes parce que les talons des anciennes n'ont pas la forme in est un gaspillage monstrueux et participe à l'exploitation de populations démunies et asservies à la fabrication de colifichets et autres passades. L'achat de vêtements ou de chaussures fabriqués à partir de matériaux écologiques [19] est sans doute plus cher au départ mais parfaitement rentabilisé car les produits sont durables et de qualité.

Acheter des serviettes en fibres de bambou[modifier]

Le bambou a un impact sur la nature inférieur au coton.

Acheter des chaussures écologiques[modifier]

Il existe des marques plus respectueuses de l'environnement[20]

Porter des lunettes écologiques[modifier]

Choisir des lunettes fabriquées à partir de matériaux recyclés et recyclables[21].

Donner ses vieilles lunettes à des associations pour qu'elles soient réutilisées[modifier]

Par exemple, l'association Lunettes sans frontières.

Laver ses vêtements dans les pressings écologiques[modifier]

Des enseignes de pressing écologique se développent en France comme Nature et Propreté[22] (près de Lyon), Lav’Pro[23], Aqualogia[24] (en banlieue parisienne), Sequoia[25] (dans une dizaine de villes en France)[26].

Echanger, donnez, achetez de "vieux" vêtements[modifier]

Eviter de racheter des vêtements au magasins pour privilégier des échanges de pull, t-shirts etc. avec votre voisin, en donnez quelques uns à vos amis, en déposer dans des conteneurs relais, achetez ou donnez dans des structures associatives (Emmaus par exemple). Ces initiatives sont ainsi associés à un recyclage humain de nos vêtements, face à la consommation excessive.

L'énergie[modifier]

Mesurer sa consommation électrique[modifier]

"On n'améliore que ce que l'on mesure." Il est intéressant de relever régulièrement la valeur de son compteur électrique, afin de pouvoir comparer sa consommation par rapport à l'année précédente.

Choisir un fournisseur d'électricité verte[modifier]

Certains fournisseurs d'électricité proposent aux particuliers des offres 100 % électricité renouvelable à des prix intéressants. Par exemple, en France, plusieurs fournisseurs proposent de telles offres à des prix inférieurs ou égaux aux tarifs EDF (en prenant en compte l'abonnement). Voici un comparateur des fournisseurs d'électricité verte[27].

Attention toutefois aux tarifs déréglementés ! Et le fait que certains fournisseurs ne proposent que de l'électricité d'origine renouvelable n'en améliore pas forcément la proportion dans la production globale.

Installer des panneaux photovoltaïques sur votre toit[modifier]

Vous pouvez placer des panneaux photovoltaïques sur votre toit. C'est un investissement conséquent mais qui peut être rentable sur du long terme. Il est possible de se passer de batteries si votre installation est connectée au réseau d'électricité. C'est le fournisseur d’électricité qui assure la fonction de stockage : il vous achète l'électricité que vous produisez à tarif préférentiel (imposé par l'état) et il vous fourni l'électricité à tarif normal.

En France, EDF doit racheter l'électricité photovoltaïque au tarif de 57 centimes d’euro pendant 20 ans, ce qui est un tarif élevé. Jusqu’au 31 décembre 2009, sur une assiette maximum de 16 000 Euros pour un couple, l’achat d’une installation solaire en tuiles photovoltaïques ouvre le droit à un crédit d’impôts de 50% sur le prix TTC des fournitures, hors pose. Certaines régions soutiennent le développement de l’énergie solaire et de la tuile photovoltaïque par un système de subventions versées lors de l’achat.

Déplacer une partie de sa consommation électrique en heure creuse[modifier]

La consommation d'énergie est maximale pendant la journée. En déplaçant une partie de sa consommation de la journée vers les heures creuses (le soir après minuit ou le matin avant 8h), on lisse la consommation totale d'énergie, ce qui permet aux fournisseurs d'électricité d'utiliser moins de centrales, et on dépense moins... Par exemple, on peut

  • faire ses lessives la nuit,
  • faire en sorte que le chauffage des ballons d'eau chaude se fasse de nuit,
  • faire son repassage tard pour les couches-tard et tôt pour les lèves-tôt

Éviter de consommer de l'énergie au moment des pics de consommation[modifier]

Au moment des pics de consommation, toutes les centrales électriques sont mises en route, et en particulier les plus polluantes comme celles au gaz ou charbon. Si pendant ces pics, la production d'électricité ne permet pas de suivre la demande des consommateurs, cela impose la construction de nouvelles centrales...

Dans l'ouest de la France, il est possible d'être prévenu des pics de consommation par texto, email,... afin de diminuer la consommation d'électricité à ces moments cruciaux[28].

Diminuer la température du ballon d'eau chaude[modifier]

La température de votre ballon d'eau chaude n'a pas forcément besoin d'être à 65° ou plus. 50-55° peuvent suffire. Vous diminuerez ainsi votre consommation d'électricité.

Utiliser des ampoules fluocompactes ou à leds[modifier]

Dépoussiérer régulièrement abats-jour et ampoules pour ne pas perdre de lumière[modifier]

Bannir les lampes halogènes[modifier]

Choisir ses appareils électriques en fonction de leur consommation énergétique[modifier]

Pour tout achat d'appareil électrique, prendre en compte la consommation énergétique. Les ampoules, réfrigérateurs, congélateurs, lave-linges, lave-vaisselles, fours, ... doivent présenter une étiquette énergie A, A+ voire A++.

Diminuer le temps de préchauffage du four[modifier]

La plupart des produits à chauffer au four (plats surgelés, pizza, etc) nécessitent un préchauffage. Les indications de préparation recommandent souvent un temps de 10 à 15 minutes. Ce temps peut être réduit à 5 minutes pour économiser de l'électricité.

Couper complètement son compteur électrique quand on part en vacances[modifier]

Ainsi on économise l'électricité du ballon d'eau chaude, des veilles d'appareils, du radio-réveil... et on est sûr de ne pas avoir oublié un appareil allumé -> ceci éteindra la VMC qui est toujours allumée et qui ne vous sert à rien quand vous êtes en vacances. Attention toutefois si vous avez un congélateur ou un réfrigérateur qui n'est pas vide...

Ne pas éclairer les vitrines de magasins la nuit[modifier]

Si vous tenez un magasin, ne pas avoir d'enseignes lumineuses qui sont gourmandes en énergie.

Ne pas participer au concours d'illumination à Noël[modifier]

De plus en plus de maisons sont décorées de lumières à Noël. Une guirlande, c'est acceptable, mais quand on ne peut plus compter le nombre de décorations, cela pose problème... Les municipalités décorent déjà les villes... N'en rajoutons pas! Dans tous les cas, choisir des guirlandes à dels.

Prenez l'escalier au lieu de l'ascenseur[modifier]

Il parait que c'est bon pour le cœur !

Cuisiner solaire[modifier]

La cuisine au gaz ou à l'électricité coûte une centaine d'Euros TTC avec les abonnements liés chaque année pour un ménage moyen Français (2,3 personnes). C'est autant de résidus nucléaires (environ 30 grammes) et de CO2 (environ 120 kg) émis ! Cuisiner solaire c'est économiser tous les jours de beau temps et éviter ses rejets ! [29]

Les nouvelles technologies[modifier]

Nettoyer régulièrement son ordinateur pour augmenter sa durée de vie[modifier]

Entretenir régulièrement son ordinateur peut prolonger sa durée de vie. Le principal ennemi de l'ordinateur est la poussière qui rentre par les bouches d'aération. Si votre ordinateur n'est plus sous garantie, ouvrez-le et passez un coup d'aspirateur. C'est très efficace et sans danger. Sinon, contentez-vous d'aspirer à travers la grille de l'alimentation qui se trouve derrière.

Héberger ses sites web chez des hébergeurs "verts"[modifier]

Les hébergeurs verts font des efforts pour que leurs data-centers consomment moins d'énergie.

Exemples : Ikoula[30], e-host[31], hostpapa[32](pour le Cananda), 1and1

Renouveler moins souvent ses appareils "high tech"[modifier]

La durée de vie des téléphones portables, des ordinateurs, des lecteurs mp3, des appareils photos numériques, des consoles de jeux-vidéo est de plus en plus courte. Pourtant, même après plusieurs années, un appareil a les mêmes capacités que lors de son achat. Si ces capacités étaient autrefois suffisantes, pourquoi ne le seraient-elles pas encore aujourd'hui? Avant de renouveler son matériel, il faut donc se poser la question si cela est vraiment nécessaire.

Boycotter les cadres numériques[modifier]

Les cadres numériques consomment beaucoup d'énergie, ont une durée de vie limitée et contiennent des matières dangereuses pour l'environnement. Il ne semble pas indispensable d'en posséder un... Le cadre photo papier est moins néfaste pour l'environnement.

Ne pas changer de téléphone portable en permanence[modifier]

Aujourd'hui, la durée de vie des téléphones portables est très courte. L'amélioration de la technologie pousse sans cesse a l'achat d'un nouveau portable. Il faut apprendre à se contenter de son appareil jusqu'à ce qu'il ne fonctionne plus. Après tout, des années après son achat, un appareil est toujours capable de fournir le même service qu'au premier jour (la capacité de la batterie mise à part). Si vous n'avez besoin que d'appeler et d'envoyer des messages, un "vieux" téléphone encore en noir et blanc fera très bien l'affaire.

Installer une distribution Linux sur son ordinateur[modifier]

La plupart des distributions Linux sont gratuites, ce qui vous laisse un plus gros budget disponible pour acheter un ordinateur plus "écologique".

Si votre ordinateur est ancien, vous pouvez mieux adapter votre système d'exploitation à votre matériel. Exemple : Installer l'environnement de bureau XFCE qui est moins consommateur en mémoire vive que Gnome ou KDE[33].

Choisir ses appareils "high-tech" en privilégiant les fabricants qui prennent le plus leurs responsabilités en matière d'écologie[modifier]

Le classement Greenpeace "pour une high-tech responsable" permet de connaître les constructeurs qui ont la meilleure "green attitude" en ce qui concerne la consommation énergétique de leurs appareils, la politique en matière de substances chimiques et la gestion des déchets, le recyclage[34].

Si vous faites surtout de la bureautique, choisir un ordinateur portable ou un miniPC(tel que le que le raspberry pi qui ne consomme qu'entre 1 et 3 watts,le MK802 II ou le Mini Xplus)plutôt qu'un ordinateur de bureau[modifier]

Les ordinateurs portables et les miniPC consomme moins d'énergie, nécessite moins de matériaux et moins d'espace pour le transport.

Choisir un ordinateur avec une alimentation à rendement élevé[modifier]

Les alimentations avec des rendements supérieurs à 80% qui respectent les normes "80 plus", "80 plus bronze", "80 plus silver" et "80 plus gold" sont à privilégier [35].

Choisir un processeur à basse consommation pour son ordinateur[modifier]

Choisir une carte graphique basse consommation[modifier]

Si votre ordinateur ne vous sert pas pour jouer, vous pouvez sans doute vous contenter d'une carte graphique intégrée à votre carte mère, bien plus économe en électricité.

Choisir un disque dur à basse consommation(5400 tours minute)[modifier]

Certaines marques proposent des disques dur qui consomment moins d'énergie. Exemples :

  • Caviar Green de Western Digital
  • Samsung F1 DT EcoGreen
  • Seagate Savvio 10K.3 ou Savvio 15K.2
  • Toshiba MK4058GSX.

De plus, les nouveaux disques SSD constitués de mémoire flash se développent fortement et consomment encore moins d'énergie.

Configurer correctement la veille de son moniteur[modifier]

Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !

Éteindre le moniteur lorsqu'il n'est pas utile[modifier]

Par exemple quand vous avez lancé des traitements sur votre ordinateur mais que vous n'avez pas besoin de regarder l'écran.

Diminuer la luminosité de votre moniteur LCD ou télévision LCD[modifier]

Si votre pièce est sombre, vous pouvez diminuer la luminosité de votre moniteur. La consommation d'un moniteur LCD est directement liée à la luminosité[36].

Activer la fonctionnalité d'économie d'énergie de votre télévision LCD[modifier]

Certains modèles ont une fonctionnalité d'économie d'énergie (qui entre autres diminue légèrement la luminosité).

Débrancher le chargeur de votre téléphone mobile dès que celui-ci est chargé[modifier]

Même après la charge complète de votre téléphone, le chargeur consomme de l'énergie, c'est pourquoi il faut le débrancher[37].

Renouveler votre matériel ancien très énergivore[modifier]

Une vieille chaudière, un vieux réfrigérateur, un vieux congélateur, ou une vieille voiture consomment énormément. Il est parfois préférable de les renouveler même s'ils fonctionnent encore.

Ne pas laisser les appareils en veille[modifier]

Couper complètement ses appareils électriques à l'aide de multiprises avec interrupteurs : ordinateur, imprimante, boîtier adsl, scanner, enceintes, télévision, magnétoscope, lecteur DVD, chaîne hifi, four micro-onde ... Tous ces appareils ont une consommation non négligeable en veille. Une solution doublement commode : la réglette électrique multiprise avec protection contre la foudre : il suffit de couper cette réglette et tous les appareils sont coupés en même temps.

Débrancher sa Box ADSL lorsqu'elle n'est pas utilisée[modifier]

(À ne pas faire si votre Box gère aussi votre téléphone/téléviseur. Vous ne pourrez donc plus appeler si elle est éteinte) Aujourd'hui, la plupart des fournisseurs d'accès internet par ADSL fournissent une box (Free Box, Darty Box, Live Box, Neuf Box, ...). On a tendance à la laisser tout le temps allumée, alors qu'on devrait prendre l'habitude de la débrancher lorsqu'elle n'est pas utilisée. Pour éviter de rendre cette tâche encombrante puis délaissée, vous pouvez accoupler un minuteur qui éteindrait la box de 0H à 6H30 par exemple. Vous économiserez en moyenne 0.06KWh/jour soit 22KWh/an.

La sauvegarde des forêts[modifier]

Utiliser du papier toilette compact, et recyclé ou certifié FSC[modifier]

Il existe du papier toilette fabriqué à partir de papier recyclé, ce qui nécessite moins d'énergie que la fabrication à partir de nouveaux arbres. Le papier toilette compact prend moins de place. Cela permet de réduire la consommation d'énergie liée à son transport, et diminuer la quantité d'emballages. Il existe aussi du papier toilette compact fabriqué à partir de bois issu de forêts certifiées FSC.

Éviter au maximum d'imprimer[modifier]

Inutile d'imprimer toute une feuille de papier entière pour avoir seulement une adresse. Un simple petit carnet avec un stylo, qu'on garde sur soi en permanence dès qu'on sort, est largement suffisant. Sachons rester simple !

Ajouter dans la signature de vos courriels un message pour encourager à ne pas imprimer n'importe quoi[modifier]

Par exemple : Sauvez un arbre... N'imprimez ce message que si cela est indispensable.

Imprimer uniquement les photos qui en valent la peine. Mieux vaut les regarder sur son ordinateur.[modifier]

Imprimer recto-verso, paramétrer[modifier]

Penser à paramétrer l'impression et à ne sélectionner que les parties nécessaires.

Paramétrer les marges de nos documents à 1 cm seulement, sélectionner une taille de police à 9 ou 10, et des lignes non espacées (pas 1,5 mais 1).

Imprimer en qualité brouillon pour les impressions qui n'ont pas une vocation à être de "long terme".[modifier]

Utiliser des polices d'impression écologique[modifier]

La police ekofont permet d'économiser jusqu'à 20 % d'encre[38].

Utiliser du papier recyclé, ou fabriqué à partir de bois issu de forêts certifiées FSC.[modifier]

Acheter des enveloppes produites à partir de papier recyclé[modifier]

Recevoir ses factures par courrier électronique[modifier]

Pour les relevés de banque, les factures d'électricité, d'opérateur internet, d'opérateur téléphonique, choisir lorsque cela est possible de les recevoir par e-mail, et de les visualiser sur le site de l'opérateur et non plus de les recevoir par la Poste. Cela permet d'économiser du papier et du carburant qui est nécessaire à leur acheminement. Sur une année complète, cela n'est pas négligeable. Un bémol cependant: les factures électroniques sont stockées dans des datacenters qui sont alimentées en électricité toute l'année, 24h/24.

Payer ses impôts par Internet[modifier]

Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !

Ne pas demander de ticket au distributeur de billet si vous n'en avez pas besoin[modifier]

Planter des arbres grâce à des moteurs de recherche[modifier]

Privilégier les meubles en bois labellisé FSC ou PEFC[modifier]

Acheter des meubles fabriqués avec du bois certifié "FSC" ou "PEFC" afin de garantir une exploitation durable des forêts. Boycotter les bois précieux comme le teck pour ne pas contribuer à la destruction des forêts tropicales, lesquelles sont non seulement nécessaires aux systèmes climatiques mais sont aussi des habitats pour des espèces en péril comme le panda.

Acheter des fournitures de bureau écologiques[modifier]

Les soins du corps[modifier]

Choisir des produits cosmétiques bio[modifier]

Remplacer votre déodorant habituel par l'utilisation d'une pierre d'alun naturelle[modifier]

Remplacer les tampons ou serviettes hygiéniques par une coupe menstruelle[modifier]

Vista-xmag.png Consulter aussi l’article :   Menstruation.

Il existe d'autres possibilités.

Utiliser un cure-oreille réutilisable plutôt que des cotons tiges[modifier]

Frotter ses lames de rasoir pour en augmenter la durée de vie[modifier]

Se raser avec un rasoir de sécurité, où seule la lame est interchangeable, ou bien avec un coupe choux[modifier]

Utiliser du savon à barbe plutôt que de la mousse à raser[modifier]

Rapportez les médicaments inutilisés (même périmés) à la pharmacie[modifier]

Placer son savon dans un porte savon à double fond / à grille de façon à ce qu'il ne "baigne" pas dans l'eau[modifier]

Cela permet d'augmenter considérablement la durée de vie du savon.

Les produits d'entretien, le linge[modifier]

Pour un résumé des solutions écologiques, économiques et simples pour le ménage (produit lessive biodégradable...) : livret à téléchargeable [44].

Utiliser des produits d'entretien biodégradables[modifier]

Les liquides vaisselles, lessives et produits ménagers que l'on achète doivent être biodégradables... Les magasins commencent à avoir une gamme de produits plus respectueux pour l'environnement. Il n'est pas normal de rejeter dans la nature des produits chimiques qui sont dangereux pour la flore et la faune... De plus, le retraitement des eaux usées n'en sera que simplifié.

Abandonner l'eau de javel[modifier]

Contrairement à certaines idées reçues, ce n'est pas un produit inoffensif pour la planète.

Détartrer sa machine à laver au vinaigre blanc[modifier]

Le vinaigre blanc peut très bien détartrer, nettoyer et assainir votre lave-linge :

  • Versez 1 litre de vinaigre blanc dans le tambour de votre machine puis démarrez 1 cycle de lavage court (sans essorage) par exemple.
  • Pour un nettoyage plus complet de votre machine à laver, toujours avec 1 litre de vinaigre blanc, arrosez les joints, les bacs de détergent et le tambour. Laissez agir environ 1 journée puis démarrez un cycle de lavage court (sans essorage)[45].

Utiliser une lessive écologique[modifier]

Utiliser une lessive écologique telle que les noix de lavage (seulement si elles sont produites localement ; sinon penser au transport depuis l'Inde et aux Indiens pauvres qui ont une lessive pas cher dont le prix monte à cause de la demande des occidentaux !).

En plus d’être écologiques, les noix de lavage sont économiques... Ces écorces d’arbres contiennent de la saponine (nettoyant universel)… En contact d’eau, elles libèrent une lessive très savonneuse mais peu moussante. Les noix de lavage peuvent donc remplacer plusieurs produits d’entretien. L’eau usée peut être réutilisée pour arroser vos plantes. Ces composants sont totalement biodégradables. Les noix de lavage peuvent servir plusieurs fois (2 ou 3).

  • 4 à 5 écorces dans un petit sac (ou une chaussette esseulée) remplaceront votre lessive.
  • 2 à 3 écorces dans un petit sac remplaceront votre produit dans votre lave-vaisselle.
  • En décoction (10 écorces dans1.L d’eau bouillie 5mn), elles pourront remplacer détergents et autres savons.

Un kilo coute moins de 20 euro et permet 2 à 3 lessives par semaine pendant un an…

Faire sa lessive à 30°, voire à froid[modifier]

Les températures supérieures à 30° sont utiles uniquement pour le linge très sale.

Diminuer la température de lavage permet une économie très importante d'électricité par rapport à un lavage à 50° ou 60°.

Laver à pleine charge[modifier]

N'utilisez le lave-vaisselle ou le lave-linge que s'il est plein ou utilisez la touche demi-charge.

Faire sécher son linge au soleil[modifier]

Faire sécher le linge au soleil sur une corde à linge, plutôt que dans un sèche-linge électrique favorisant les bactéries en plus de consommer une grande quantité d'énergie.

Utiliser de l'eau déminéralisée pour son fer à repasser, de façon à le faire durer plus longtemps[modifier]

Ne pas porter de vêtements en vacances[modifier]

"Faire" du naturisme.

Les enfants[modifier]

Diminuer l'impact des couches de bébé[modifier]

Il existe des couches lavables qui ont un impact moins important sur l'environnement.

Dans certaines régions, il est possible de faire appel à un organisme qui se charge de nettoyer les couches lavables. Exemple : allocouches ou Mitsa.

A mi-chemin entre les couches lavables et jetables : les couches jetables écologiques, allemandes et difficilement trouvables en France, en dehors d'Internet. Elles sont un peu plus chères que les couches jetables classiques mais non blanchies au chlore, non-toxiques et emballées dans un plastique végétal biodégradable et compostable.

Allaiter son enfant[modifier]

Avantages : santé de l'enfant, économies, pas de déchets dus aux emballages du lait en poudre ...

Ne pas renouveler toutes les fournitures scolaires à la rentrée[modifier]

Avant de faire les achats de la rentrée en septembre, vérifier ce qu'il reste de l'année précédente et ne renouveler que le strict nécessaire.

Offrir des jouets écologiquement responsables[modifier]

Plutôt que des gadgets électroniques, il faut privilégier les jeux écologiquement responsables comme les jeux de sociétés, les jeux en bois FSC, et si possible fabriqués localement. On peut également acheter des jeux d'occasion.

Offrir des jouets sans piles[modifier]

Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !

Offrir des jouets d'occasion[modifier]

Il existe des bourses aux jouets pour trouver des jouets d'occasion.[46]

Fabriquer des jouets nous-mêmes[modifier]

Une poupée de chiffon et d'autres jouets simples peuvent être fabriqués par les parents. Il paraît que les enfants apprécient plus les jouets fabriqués par leurs parents que les autres. C'est aussi très valorisant pour les parents.

Le bricolage[modifier]

Utiliser des peintures sans plomb ni formaldéhyde[modifier]

Recherchez l'écolabel européen ou le label NF Environnement lorsque vous achetez de la peinture.

Papier-peint[modifier]

Choisir du papier peint issu de forêts certifiées FSC ou fabriqué à partir de papier recyclé[47]

Acheter des outils sans plastique[modifier]

Préférer les outils faits de bois et de métal, par exemple sans poignées en plastique.

Les loisirs[modifier]

Louer ou emprunter des DVD au lieu de les acheter[modifier]

Ou encore mieux,passez au dematerialisé.

Prendre un abonnement à un journal ou à une revue à plusieurs, et se les faire passer tour à tour[modifier]

En plus cela revient moins cher...

Lire en ligne plutôt que sur papier[modifier]

Si vous désirez vraiment lire des magasines de grande presse, il existe des offres d'abonnement intéressantes[48] Il faut tout de même être conscient, que contrairement au papier qui oblige à produire du bois, les ordinateurs fournissant ces documents, les équipements réseaux intermédiaire consomment de l'énergie. Votre ordinateur et votre écran lors pendant chaque lecture. A moins d'avoir un équipement très peu consommateur et une alimentation solaire, éolienne ou hydrolienne personnelle, cette énergie est majoritairement nucléaire, nécessite des guerres dans des pays possédant de l'uranium, comme le Niger et produisent des déchets non-recyclables.

Il existe aussi des alternatives gratuites bien plus écologiques pour l'information. En effet, les magasines vendus par Relay ont rarement une grande qualité éditoriales et ils sont remplis de publicités vendant des objets plutôt destructeurs pour la planète (grosses voitures, produits polluants, etc...), ils augmentent également par le cout de la publicité, le prix de vente des produits que vous ne trouvez qu'en rayon de supermarché. Mieux vaut se référer à des ouvrages spécialisés, en les empruntant en bibliothèque ou s'informer par des wikis ou des blogs, généralement plus à jour, plus pertinents et dénués de publicités. Il y a également de très bons ouvrages spécialisés dans un peu tous les domaines, qui sont passés dans le domaine publique et que l'on trouve sur les archives numériques de la BNF[49], du CNAM ou autres. Vous pouvez aussi participer à des projets documentaires libres afin d'améliorer ces ressources pérennes qui seront accessibles à tous.

Revendre ses DVD, livres, CD et en acheter d'occasion[modifier]

Libérez vos livres[modifier]

Acheter de la musique en ligne au lieu d'acheter un CD matériel[modifier]

S'abonner à une bibliothèque ou une médiathèque au lieu d'acheter des livres[modifier]

Acheter des livres d'occasion[modifier]

Acheter des jeux-video d'occasion[modifier]

Télécharger les jeux-vidéo au lieu d'acheter le support matériel[modifier]

Offrir des cadeaux immatériels / utiles[modifier]

Au lieu d'offrir des gadgets inutiles à Noël, aux anniversaires... il est plus judicieux d'acheter des cadeaux non matériels ou des cadeaux vraiment utiles...

Pratiquer le Couchsurfing[modifier]

Lorsque "CouchSurfing International Inc.", organisme à but non lucratif, a été créé, sa mission a été définie comme suit:

"CouchSurfing[51] a pour but de mettre en relation les gens et les lieux au niveau international, de créer des échanges culturels, de promouvoir la conscience collective ainsi que la tolérance et de faciliter la compréhension entre les différentes cultures."

Pratiquer un sport propre[modifier]

Faire du roller est moins polluant que du karting. Jouer à la pétanque est préférable au golf.

Aller sur le lieu de pratique de son sport en footing ou à vélo permet de s'échauffer sans nuire à notre environnement.

Il faut surtout éviter absolument les sports nécessitant un engin à moteur : ski nautique, karting, moto-cross, quad, parachutisme, etc.

Le footing, la natation, le vélo, la randonnée, la varappe, le foot, le hand, le basket, le tennis, le badminton, et beaucoup d'autres, sont des sports simples, assez ou très complets, et très respectueux de l'environnement.

Faire recycler les balles de tennis grâce à l'opération balle jaune[modifier]

La Fédération Française de Tennis et Coved, filiale propreté du groupe Saur, ont décidé de mettre en commun leurs compétences pour créer une filière de recyclage des balles de tennis usagées sous le label "opération balle jaune"[52]. Vous pouvez participer à cette opération en rapportant les balles de tennis usagées dans les clubs y participant.

Acheter une guitare en bois certifié FSC[modifier]

Guitare en bois certifié FSC, campagne soutenue par Greenpeace[53]

Construire une piscine écologique plutôt qu'une piscine classique[modifier]

Voyager moins loin[modifier]

Voyager en train plutôt qu'en avion[modifier]

Et voir la distance qui nous sépare de notre destination de ses propres yeux, prendre le temps de s'habituer au changement de paysage, de langue et de culture, rencontrer d'autres voyageurs...

Les animaux de compagnie[modifier]

Tantôt "collègues", tantôt "esclaves" certains animaux ont une longue histoire commune avec nous. Actuellement et en ville, c'est surtout par solitude et/ou égoïsme que des humains en "possèdent". Or la nutrition des ces animaux, particulièrement chiens et chats, coûte cher à l'environnement : sur-pêche, transport, transformation, produits chimiques de synthèse...

Ne pas avoir de chien (spécialement en zone urbaine)[modifier]

Un chien implique en général une consommation de produits carnés, or l'élevage engendre l'émission de gaz à effet de serre et consomme de l'énergie.

Adopter un animal de compagnie plutôt que d'acheter en animalerie ou en élevage[modifier]

Vous redonnerez sa chance à un animal et cesserez de participer à la reproduction intensive, massive et inutile des animaux, ainsi qu'à leur exploitation commerciale

Ne pas faire reproduire ses animaux[modifier]

Faites stérilisez vos chiens/chats. Faites attention si vous avez plusieurs rongeurs qu'ils soient bien du même sexe (attention aux vendeurs incompétents de certaines animaleries qui commettent des erreurs !)

En ville, nettoyer les déjections de votre chien[modifier]

Acheter de l'alimentation biologique pour votre chien / chat ou lui donner les restes de votre repas comme autrefois.[modifier]

Attention toutefois à ne donner à votre animal que les aliments pour lesquels il est génétiquement et naturellement conçu.

Acheter de la litière écologique pour votre chat[modifier]

L'argent[modifier]

Placer son argent dans des produits d'épargne alternative et solidaire[modifier]

La solidarité[modifier]

Noia 64 apps locale.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Vivre ensemble...


L'Éphéméride du jour
Calendriers
Noël
Animaux de compagnie
Cultures associées
Donner (Portail)
Décroissance
Économies alternatives
Entreprise autrement (Portail)
Activités coopératives
Sociétés alternatives
Écologie (Portail)
Écovillages
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Énergie (Portail)
Énergies renouvelables
Naturisme
Organismes (Portail)
Politique
Publicité
Sciences humaines et sociales
Transports en commun (Portail)



Vivre ensemble (Catégories)
Vivre ensemble (Portail)

Utiliser les services des CAT[modifier]

Les centres d'aide par le travail[54] proposent des services proches de votre domicile.

L'information[modifier]

Crystal Clear app linneighborhood.png
Cet article fait partie du
Thème Communiquer

Communiquer
Avant de communiquer
Espéranto
Morse
Internet
Catégorie:Penser Catégorie:Vivre ensemble


Catégorie:Communiquer

Ne pas rejeter la faute sur les autres mais agir soi-même[modifier]

Trop souvent on entend dire que les problèmes de la planète sont dûs aux pétroliers, aux industries polluantes, aux agriculteurs, à la Chine, aux États-Unis... Soyons honnêtes... C'est chacun d'entre nous qui participe aux maux de la planète. Arrêtons de rejeter la faute sur les autres, et montrons l'exemple... C'est comme cela que les choses évolueront positivement.

Communiquer, Informer[modifier]

Il est important de partager les bonnes idées auprès de son entourage pour faire évoluer toute la société dans le bon sens...

S'informer des nouveautés "vertes"[modifier]

  • Dans le domaine des technologies de l'information : "greenit"[55]
  • Dans le domaine automobile : "moteurnature"[56] et Autobloggreen[57]
  • Dans le domaine des produits de grandes consommation  : "mescoursespourlaplanete"[58]
  • Dans le domaine de l'habitat : "maison durable"[59]
  • Dans le domaine du développement durable et des éco-gestes[60]

Regarder les films qui traitent du thème de l'environnement[modifier]

S'informer sur les points de vente proches de chez vous de produits bio, équitables, alternatifs...[modifier]

  • Le marché citoyen[61]

Interpeller les décideurs[modifier]

Faire entendre sa voix auprès des élus sur les sujets liés à l'environnement.

Participer à des pétitions pour le respect de l'environnement[modifier]

Par exemple, l'association Greenpeace lance régulièrement des pétitions auxquelles il est possible de participer. [62].

On peut aussi s'inscrire à des sites consacrés aux pétitions tel le site de lobby (non restreint à l'environnement) Avaaz[63].

Voter pour des décideurs qui prennent en compte les problèmes environnementaux[modifier]

Participer à Ékopédia[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. Le site http://www.malampe.org/ propose un outil de géolocalisation permettant de trouver le point de collecte d'ampoules le plus proche de votre domicile.
  2. Par exemple les associations Les bouchons d'amour (site) ou Les ptitsbouchons (site).
  3. Site du projet 1 million de DVD pour la planète
  4. Voir pour plus de détails la page dédiée sur le site developpement-durable.gouv.fr.
  5. http://www.pubeco.fr , http://www.prospectuschezmoi.com/ , http://www.lesprixducoin.com, http://www.bonial.fr permettent de consulter des prospectus en ligne.
  6. Pétition contre la distribution systématique des annuaires.
  7. Stop au scandale de la distribution papier systématique des pages jaunes (groupe Facebook).
  8. Site pour recevoir ou pas l'annuaire en France : http://www.recevoirmesannuaires.pagesjaunes.fr .
  9. http://rubbishbusters.com/ : contre les décharges sauvages.
  10. Taxis propres
  11. Guide top ten
  12. Plus d'informations sur cette page de l'ADEME : http://www.ademe.fr/particuliers/fiches/isolation_thermique/rub4.htm et concernant la toiture, des infos sur cette page : http://www.mamaison-durable.com/isolationdestoituresparlext%C3%A9rieur-298.html
  13. http://jardihaie.free.fr/haies/conseil/conseil.htm
  14. http://www.aujardin.info/fiches/plantes-depolluantes.php
  15. Une sélection de restaurants bio : http://www.linternaute.com/restaurant/guide/restaurants-bio/
  16. http://www.msc.org/fr
  17. Pour une pêche durable
  18. danger-santé, huile de palme
  19. http://www.consoglobe.com/ac-shopping-equitable_3155_marche-chaussure-ecolo-perce.html
  20. Des exemples de marques plus respectueuses de l'environnement :
  21. Lunettes écologiques
  22. Nature et Propreté
  23. Lav’Pro
  24. Aqualogia
  25. Sequoia
  26. http://www.mescoursespourlaplanete.com/Actualites/La__lente__raevolution_verte_des_pressings_433.html , http://www.eco-life.fr/sequoia_des_pressings_plus_doux_pour_l_environnement.php
  27. [1]
  28. http://www.ouest-ecowatt.com
  29. cf. Atlas de la cuisine solaire
  30. ikoula
  31. e-host
  32. [2]
  33. De nombreuses autres raisons d'utiliser Linux sont décrites dans cette présentation "Linux et l'écologie" : http://free-electrons.com/doc/linux-ecology-fr/img0.html
  34. http://www.greenpeace.org/international/campaigns/toxics/electronics/how-the-companies-line-up
  35. 80plus
  36. http://www.erenumerique.fr/ecrans_toute_la_verite_sur_leur_consommation-art-1951-1.html
  37. http://www.nokia.com/A41041082
  38. [3]
  39. ecoogler
  40. ethicle
  41. ecocho
  42. [4]
  43. unbureausurlaterre
  44. Le grand ménage
  45. http://www.vinaigreblanc.com/detartrage/detartrer-sa-machine-a-laver-au-vinaigre-blanc.html
  46. Bourse aux jouets
  47. Papiers peints écologiques
  48. [5]
  49. BNF
  50. Passe-livre
  51. Couchsurfing
  52. Opération Balle Jaune
  53. Guitare en bois certifié FSC
  54. Centres d'Aide par le Travail
  55. Greenit
  56. Moteurnature
  57. Autobloggreen
  58. Mes courses pour la planete
  59. Maison durable
  60. Développement durable
  61. Le marché citoyen
  62. Greenpeace, get involved
  63. Avaaz

Liens internes[modifier]

Bibliographie[modifier]

Noia 64 apps kdict.png Portail Apprendre – Accédez aux articles Ékopédia concernant les pédagogies.
Vista-licq.png Portail Permaculture – Créations de systèmes humains et agricoles imitant les inter-relations écologiques.
Vista-licq.png Portail Écologie – Articles d'Ékopédia concernant écologie et écosystèmes.