Ozone

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher

Noia 64 apps locale.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Vivre ensemble...


L'Éphéméride du jour
Calendriers
Noël
Animaux de compagnie
Cultures associées
Donner (Portail)
Décroissance
Économies alternatives
Entreprise autrement (Portail)
Activités coopératives
Sociétés alternatives
Écologie (Portail)
Écovillages
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Énergie (Portail)
Énergies renouvelables
Naturisme
Organismes (Portail)
Politique
Publicité
Sciences humaines et sociales
Transports en commun (Portail)



Vivre ensemble (Catégories)
Vivre ensemble (Portail)


L'ozone (O3) est un gaz bleu pâle constitué de trois atomes d'oxygène. Relativement instable l'ozone se désagrège spontanément en quelques minutes pour former du dioxygène (O2) que nous respirons.

Dans la nature, l'ozone est présent essentiellement dans la stratosphère de notre planète. On trouve également ponctuellement ce gaz dans la troposphère. L'ozone est également produit industriellement pour servir de désinfectant ou d'agent blanchisseur.

L'ozone stratosphérique[modifier]

L'ozone est formé en continu dans la stratosphère de la Terre (entre 12 km et 50 km d'altitude) sous l'effet du rayonnement UV sur le dioxygène. Il protège alors la Terre contre ces rayonnements nocifs en formant la «couche d'ozone». C'est cet ozone qui donne sa coloration bleue au ciel.

Vista-xmag.png Consulter aussi l’article :   Couche d'ozone.

L'ozone troposphérique[modifier]

Dans la troposphère, l'ozone est normalement absent cependant 2 processus peuvent conduire à la formation locale et temporaire d'ozone : l'un naturel, l'autre causé par l'Homme.

La formation naturelle[modifier]

L'ozone troposphérique naturel se forme en très faible quantité lorsque des radicaux chimiques très réactifs attaquent le dioxygène. Ces radicaux peuvent être produit soit sous l'effet de l'a foudre lors de violents orages, soir lors d'incendies de forêt.

A noter que sous certaines condition de l'ozone peut se former de la même façon autour des lignes à haute tension, cela reste une quantité limitée rapidement dégradée.

L'ozone polluant[modifier]

L'essentiel de l'ozone troposphérique est formé aujourd'hui par les conséquences de diverses activités humaines. Il se forme au niveau du sol selon un processus complexe faisant intervenir d'autres polluants de l'air dits « précurseurs » comme les oxydes d'azote émis par l'automobile et certaines industries. Le déclenchement de la réaction nécessite un apport d'énergie via des rayons UV, l'ozone est donc un polluant qui se forme essentiellement en été. Lorsqu'il n'y a pas de vent pour le diluer dans l'air et accélérer sa décomposition, l'ozone se forme massivement en un point précis (souvent les grandes agglomérations), on parle alors de « pic d'ozone ». Cela correspond à une concentration dans l'air supérieure à 180 µg/m3.

Lors d'un pic de pollution à l'ozone, la respiration se fait plus difficile et irrite les bronches, il est déconseillé aux personnes sensibles (asthmatiques, personnes âgées) de sortir.

Les applications industrielles[modifier]

L'ozone est produit industriellement pour diverses applications, la principale étant l'utilisation de sont pouvoir désinfectant. En effet, il oxyde rapidement la matière organique ce qui permet de tuer les micro-organismes.

Le traitement de l'eau[modifier]

Il s'agit de la principale utilisation de l'ozone industriel, elle se développe fortement ces dernières années. L'avantage de l'ozone est son fort pouvoir désinfectant tout en étant pas dangereux puisqu'il se transforme en dioxygène très rapidement après l'ajout. De ce fait il ne laisse pas non plus de goût particulier comme le fait le chlore. L'inconvénient est que son effet est ponctuel et ne protège donc pas d'une contamination ultérieure dans les réseaux d'eau potable. Après l'ozonisation on ajoute donc souvent une petite quantité de chlore juste pour conserver une eau saine dans le réseau de distribution.

Parallèlement à la potabilisation, l'ozone est aussi parfois utilisé comme traitement tertiaire dans les stations d'épuration. Bien plus rapide que le traitement tertiaire par lagunage, cette méthode consomme cependant beaucoup d'énergie.

Autres utilisations[modifier]

Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !

Voir aussi[modifier]

Wiki2.png

Wiktionnaire, le dictionnaire universel libre qui apporte des définitions, mots dérivés ou locutions, sur le thème :
« Ozone »

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Bibliographie[modifier]


Vista-licq.png Portail Écologie – Articles d'Ékopédia concernant écologie et écosystèmes.
Noia 64 apps locale.png Portail Vivre ensemble – Les articles Ékopédia sur « comment vivre ensemble ».