Kokopelli (association)

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
(Redirigé depuis Kokopelli)
Aller à : navigation, rechercher
Fichier:Association Kokopelli Logo.jpg
Logo de Kokopelli
Contexte général
Champs d'actionPréservation des semences
Zone d'influenceMonde entier
Fiche d’identité
FondateurDominique Guillet
Forme juridiqueAssociation loi de 1901
Fondation1999
Siège centralAlès, France
OrigineReprise de "Terre de Semences"
Personnage(s) clefJean-Marc Guillet (Responsable de Kokopelli à Alès).
Président(e)Dominique Guillet
Secrétaire
général
Joelle Casanova
Vice-président(s)Raoul Jacquin
TrésorierJocelyn Moulin
MéthodeÉducation, sensibilisation et vente de semences.
Employés14 + 5 ou 6 saisonniers en hiver[1]
Membres6000
SloganLibération des semences et de l'humus
Site internethttp://www.kokopelli.asso.fr

Créé en 1999, Kokopelli est une association française qui fait la promotion et la distribution de semences anciennes issues de l'agriculture biologique et biodynamique. Disposant d'un catalogue d'environ 3000 variétés (80 % de potagères, 10 % de céréales, en passant par les fleurs (10 %) aromatiques, médicinales et de décoration)[2][3], Kokopelli est la plus grande banque européenne de semences anciennes mise à disposition du public.

Elle distribue actuellement (chiffres 2007) 550 variétés de tomates, 300 variétés de piments, 130 variétés de laitues, 150 variétés de courges, 50 variétés d'aubergines, etc.

Description[modifier]

Basée à Alès (France), cette association qui compte 6000 adhérents (2008)[4] propose aux jardiniers amateurs ou institutionnels environ 3000 variétés de semences de plantes et variétés potagères à cultiver et à préserver de la disparition (semences de nombreuses variétés anciennes).

L'association milite et agit très concrètement pour :

  • contribuer à la sauvegarde de la biodiversité planétaire,
  • rendre accessible aux jardiniers européens des variétés anciennes de plantes et en particulier des variétés potagères, devenues rares,
  • redonner des semences traditionnelles aux paysans du Tiers monde (Inde, etc.),
  • favoriser la naissance de réseaux paysans pour préserver la culture de variétés anciennes et de semences traditionnelles dans le Tiers monde,
  • mettre en place des centres de ressources génétiques dans le Tiers monde,
  • préserver l'existence des semences non OGM et l'agriculture paysanne.

L'association, dirigée par Jean-Marc Guillet, Dominique Guillet et Raoul Jacquin, est notamment soutenue par Pierre Rabhi (vice-président de l'association), Jean-Pierre Berlan (économiste et ancien directeur de recherche à l'INRA), Jean Louis Gueydon (Fondation Terre Humaine), Maurice Chaudière et Isabelle Susini (Fondation Patagonia)[5].

Pressions judiciaires[modifier]

En 2003 et 2004, les services de la répression des fraudes ont établi des procès verbaux pour vente illicite de variétés non inscrites au catalogue officiel et défauts de marquages de noms de variétés[6].

Comme d'autres associations de préservation des semences anciennes, l'association Kokopelli, a fait l’objet de pressions des lobby (aidés par des lobbyistes implantés à Bruxelles...) :

L'association Kokopelli a été poursuivie aux motifs du Décret 81-605 :

  • le Groupement national interprofessionnel des semences et plants (GNIS) et la Fédération nationale des professionnels de semences potagères et florales (FNPSP) se sont constitués parties civiles.
  • Par ailleurs, le 9 décembre 2005, le semencier Baumaux a assigné en justice l'association Kokopelli pour concurrence déloyale.
  • En février 2008, Kokopelli a été condamnée à verser 12 000 euros au grainetier Baumaux et 23 000 euros à l’État et à la FNPSP...

Les antennes Kokopelli, à travers le monde[modifier]

Noia 64 apps cookie.png
Cet article fait partie du
Thème Cultiver

Haie
Apiculture
Agriculture : bio-dynamique ou naturelle
Jardinage : (Potager et Verger)
Potager en carrés
Cultures associées
Outils agricoles
Compost et Paillage
Plante (liste)
Liste de fleurs comestibles
Cueillette sauvage et domestique
Producteurs AMAP
Récolter les semences
Reproduire les plantes
Semis, graines Bio
Graines germées
Bouturage / Greffage / Marcottage
Calendrier (lunaire)


Voir aussi :
Catégorie:Cultiver
Portail:Cultiver

Angleterre[modifier]

L'Antenne de Kokopelli en Angleterre est gérée par Chris Baur qui

http://www.terredesemences.com

Belgique[modifier]

Rue Fontena 1
5374 Maffe
Tél/Fax: (0) 86.32 31 72
http://www.kokopelli-be.com
isabelle@kokopelli-be.com

France[modifier]

Association Kokopelli
Oasis. 131 impasse des Palmiers
30100 Alès
Tél: 04 66 30 64 91 ou 04 66 30 00 55
Fax: 04 66 30 61 21
http://www.kokopelli.asso.fr/
dominique@kokopelli.asso.fr

Québec[modifier]

125, rue Morgan
Coaticook
(819) 849-4803

Italie[modifier]

En Italie, Kokopelli est distribué par: Cristina Dell'Onte

Via papa Giovanni XXXIII, 37
61032 Fano (PU)
francesco@kokopelli.it

Publications[modifier]

Notes et références[modifier]

  1. « Notre équipe d'Alès », sur le site de Kokopelli.
  2. Campagne “Parrainage” de Kokopelli
  3. Kokopelli sauve les légumes de nos grands-mères
  4. Adhérents
  5. « Soutien de personnalités », sur le site de l'association Kokopelli.
  6. Le décret du 16 novembre 1932 (JO du 19 novembre 1932, p. 12006-12067) institue « un catalogue des espèces et variétés de plantes cultivées et d'un registre des plantes sélectionnées de grande culture ». Ce décret évoque pour la première fois la protection des obtentions. Il note : « Art.12- la mention “espèce ou variété” inscrite au registre des plantes sélectionnées est la propriété exclusive de l'obtenteur de la nouveauté. Il ne pourra en faire état qu'après l'inscription définitive. Le commerce des semences, tubercules, bulbes, greffons ou boutures d'une plante inscrite est subordonné à l'autorisation expresse de l'obtenteur. » Le Décret 81-605 du 18 mai 1981 (JO du 20 mai 1981) stipule que : « Le ministre de l'agriculture tient un catalogue comportant la liste limitative des variétés ou types variétaux dont les semences et plants peuvent être “mis sur le marché” sur le territoire national. L'inscription sur le catalogue est subordonnée à la triple condition que la variété soit distincte, stable et suffisamment homogène. » Ce décret est « pris pour l'application de la loi du 1er août 1905 sur les fraudes et falsifications en matière de produits et services, en ce qui concerne le commerce des semences et des plants ».

Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Logo colibris2.png Portail Colibris – Partage de savoir-faire local pour une société fondée sur l'autonomie, l'écologie et l'humanisme
Nuvola apps kuickshow.png Portail Cultiver – Accédez aux articles d'Ékopédia concernant l'agriculture.
Vista-licq.png Portail Permaculture – Créations de systèmes humains et agricoles imitant les inter-relations écologiques.