Ekopedia:Lumière/2012

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Voir ] - [ Discuter ]

Mois 01 (Janvier 2012)

Entomophagy Flickr 01.jpg

L'entomophagie désigne la consommation d'insectes (ou d'arachnides) par l'être humain. Plus de 2,5 milliard de personnes consomment quotidiennement des insectes. Dans la société occidentale actuelle, cette pratique est victime de nombreux préjugés, considérée comme "dégoutante".
Pourtant, les qualités nutritionnelles et gustatives de certains insectes sont inégalées.

Selon une équipe de chercheurs néerlandais, les insectes finiront par remplacer la viande dans nos assiettes, en tant que source de protéine meilleure pour la santé et l'environnement. Avec dix kilos de végétaux, on produit six à huit kilos d'insectes, contre un kilo de viande seulement[1].

Lire la suite...

  1. Journal le Monde.fr - Planète « La quiche aux vers, une alternative à la viande », publié en janvier 2011
Voir ] - [ Discuter ]

Mois 02 (Février 2012)

Un animal de compagnie est un animal recevant la protection de l'Homme en échange de sa présence, sa beauté, sa jovialité, ou pour ses talents (oiseaux chanteurs, pigeons voyageurs...), par opposition aux animaux de production tels les vaches (lait) ou les poules (œufs). En raison de leur très longue présence au côté de l'Homme, ils ont fait l'objet d'une domestication. Dans les pays occidentaux, les principaux animaux de compagnie sont les poissons, les chats et le chiens. Les effets bénéfiques de nos animaux de compagnie sur l'homme ne sont plus à démontrer (bien-être, santé, éducation...), cependant, ils ont aussi un impact sur notre environnement (pollution, invasion...).
Voir ] - [ Discuter ]

Mois 03 (Mars 2012)

L'éthologie est l'étude du comportement des diverses espèces animales. Créée en 1854 par le naturaliste Isidore Geoffroy Saint-Hilaire, cette branche zoologique de la biologie a beaucoup évoluée, notamment avec les travaux du biologiste et zoologiste Autrichien Konrad Lorenz (1903 - 1989) et de ses disciples.  Pour l'exemple, l'étude éthologique de ce Phodopus sungorus, un hamster nain d'Asie centrale, montre que ce rongeur de la famille des Muridés semble fors friand de matières grasses. Mais son régime alimentaire est principalement constitué de graines et de céréales. Ses abajoues situées sous son ventre lui permettent d'emmagasiner sa nourriture. Particularités : Il adore prendre des "bains" de poussière ou de sable, qui le rendent doux et soyeux. De plus, cet adorable et gentil rongeur nocturne est l'un des petits mammifères les plus intelligents... Phodopus sungorus peut devenir un petit animal de compagnie idéal, notamment pour nos enfants, à conditions qu'ils le respectent et lui donnent beaucoup d'amour...  - Photo de "Spring" «Le Printemps» (né en Italie, un 21 mars chez Phodopus.Sungorus) -

L'éthologie est l'étude du comportement des diverses espèces animales.
Créée en 1854 par le naturaliste Isidore Geoffroy Saint-Hilaire, cette branche zoologique de la biologie a beaucoup évoluée, notamment avec les travaux du biologiste et zoologiste Autrichien Konrad Lorenz (1903 - 1989) et de ses disciples.

Pour l'exemple, l'étude éthologique de ce Phodopus sungorus, un hamster nain d'Asie centrale, montre que ce rongeur de la famille des Muridés semble fors friand de matières grasses. Mais son régime alimentaire est principalement constitué de graines et de céréales. Ses abajoues situées sous son ventre lui permettent d'emmagasiner sa nourriture.
Particularités : Il adore prendre des "bains" de poussière ou de sable, qui le rendent doux et soyeux. De plus, cet adorable et gentil rongeur nocturne est l'un des petits mammifères les plus intelligents...
Phodopus sungorus peut devenir un petit animal de compagnie idéal, notamment pour nos enfants, à conditions qu'ils le respectent et lui donnent beaucoup d'amour...

- Photo de "Spring" «Le Printemps» (né en Italie, un 21 mars chez Phodopus.Sungorus) -

Voir ] - [ Discuter ]

Mois 04 (Avril 2012)

Thermomètre au mercure

Le mercure est connu depuis l'Antiquité comme un métal de couleur argent brillant. Les alchimistes l'appelaient parfois le « vif-argent » et le représentaient grâce au symbole de la planète Mercure, d'où son nom actuel. Son symbole Hg est quant à lui issu du mot latin, lui-même emprunté au grec, hydrargyrum qui signifie « argent liquide ». On trouve le mercure sous forme naturelle ou oxydée. Ce métal a eu de tout temps de nombreuses utilisations.

Le mercure est un métal présent naturellement. Il pénètre dans l'environnement lors de la rupture naturelle des minéraux dans les roches et le sol exposé au vent et à l'eau. La dispersion de mercure provenant de sources naturelles est resté à peu près la même au cours des ans. Pourtant la concentration en mercure dans l'environnement ne cesse d'augmenter, ceci est à attribuer aux activités humaine.

Une fois que le mercure a atteint les micro-organismes, ils peuvent le transformer en éthyl de mercure, une substance qui peut être absorbée rapidement par la plupart des organismes et dont on sait qu'elle cause des dommages aux nerfs. Les poissons absorbent des quantités importantes de méthyle de mercure des eaux de surfaces tous les jours. Par conséquent le méthyl de mercure peut s'accumuler dans les poissons et les chaînes alimentaires auxquelles ils appartiennent. Les effets du mercure sur les animaux sont des problèmes aux reins, une perturmation de l'estomac, des problèmes aux intestins, des échecs de reproductions ou une altération de l'ADN.
Voir ] - [ Discuter ]

Mois 05 (Mai 2012)

Cherchez l'erreur...

La marche à pied est vitale pour une bonne sante et intéressante à bien des égards !

La marche à pied est :

  • pratique : elle permet de se déplacer en toute occasion ;
  • simple : il suffit de mettre un pied en avant, puis l'autre, et de recommencer ;
  • économique : aucun matériel spécifique n'est requis ;
  • écologique : ne pollue pas ;
  • bénéfique pour la santé : elle raffermit le corps, tonifie le cœur, les artères et développe le souffle.

En plus d’être un moyen de locomotion, c'est un sport qui peut être pratiqué par tous ; et il est bon pour la santé.

C'est le moyen de transport le moins coûteux et le plus sûr (puisqu'on ne risque pas de tomber en panne ou d'être bloqué par une grève...). Néanmoins, en terme d'énergie humaine dépensée, la marche est un moyen de locomotion moins performant que le skateboard, le roller, la bicyclette ou même le vélo porteur...

La randonnée est un loisir qui permet de s'évader mentalement. Elle ne nécessite que peu de matériel, à part de bonnes chaussures.

Conseil du kiné: Ne marchez pas les mains dans les poches, les mains servent en cas de chute, le balancement des bras est très important pour une marche ergonomique équilibrée et une dépense énergétique minime.
Voir ] - [ Discuter ]

Mois 06 (Juin 2012)

Écovillage: Panneaux photovoltaïques...

Le mot écovillage est né de la fusion des termes écologie et village. L'écovillage est un village offrant un impact écologique réduit sur l'environnement. Il s'agit d'un terme largement utilisé pour représenter plusieurs modèles de communautés.

Ce type de communauté humaine tente d'intégrer un environnement social d'entraide ayant un faible impact sur l'écosystème. Pour y arriver, les intervenants intègrent différents aspects comme la permaculture, les constructions de type écologique, la production verte, l'énergie renouvelable, l'agriculture en auto-suffisance, etc.

La difficulté de rassembler les projets vient du fait qu'aucun des écovillages ne fonctionne de la même manière. Certains ont une vocation politique, tandis que d'autres s'attachent surtout à la qualité de vie, ou développent la création artistique.

Les différences sont ainsi importantes entre un lieu rural alternatif, composé d'une population jeune et de passage, et une Société Civile Immobilière (SCI) ou un immeuble en construction partagée, créés par plusieurs couples retraités autour de valeurs écologiques. C'est pourquoi certains adeptes de ce type de communauté humaine vont parler de communauté intentionnelle, plutôt que d'écovillage.

Le point commun de toutes ces initiatives est un lieu de vie collectif (rarement totalement communautaire), écologique et solidaire.


En pratique : Vécus comme des laboratoires d'expérimentations alternatives, les écovillages peuvent accueillir une production potagère, des constructions écologiques, un centre de ressources, un espace d'accueil, ou encore des ateliers artistiques.

L'objectif d'un projet écovillage est de créer, ensemble, un mode de vie convivial et plus juste, le tout avec une empreinte écologique minimale. C'est l'aspect collectif qui constitue la plus grande des difficultés. Décider, construire, avancer ensemble est un véritable défi dans une société où l'individualisme prime. Derrière un projet avorté se trouve généralement un problème de relations humaines.

Mais la collectivité en écovillage est également un grand atout: échange de connaissances, mutualisation des savoirs, partage d'outils et machines (véhicules ou électroménager par exemple) et surtout, stimulation permanente pour approfondir la démarche éco-villageoise...

Note : À la conférence internationale des Nations Unies Habitat II de 1996 à Istanbul, le GEN présentait les écovillages comme des modèles positifs vivants de principes de développement durable alliant l'usage de technologies avancées et une spiritualité satisfaisante, tout en vivant harmonieusement avec la nature...
Voir ] - [ Discuter ]

Mois 07 (Juillet 2012)

Le végétarisme
Le végétarisme est une pratique alimentaire qui exclut d'un régime la majorité, voire tous les éléments provenant des animaux et les produits qui en sont dérivés (comme le lard, le suif, la gélatine, la cochenille, le caviar). La plupart des régimes végétariens contemporains incluent le miel ainsi que le lait de vache et les autres produits laitiers. Certains incluent les œufs. La doctrine végétarienne s'est enrichie d'arguments écologiques et économiques très importants. La thèse de Mme Lappé démontre, statistiques à l'appui, que l'élevage du bétail entraîne un gaspillage inacceptable de céréales et de terres cultivables. Aux États-Unis, plus de la moitié des récoltes de céréales servent à nourrir le bétail. Avec ces millions de tonnes de soja et d'avoine, on pourrait fournir chaque jour, à chaque être humain de la terre, une tasse de céréales cuites ! Non seulement le bétail consomme de quantités astronomiques de céréales, mais encore il en gaspille une proportion importante. Ainsi, un bouvillon moyen doit consommer 7,25 kg de céréales pour produire 0,45 kg de viande, ce qui revient à dire que l'industrie de la viande engloutit les protéines végétales à un rythme effarant. Avons-nous les moyens et le droit moral de gaspiller de précieuses protéines pour fournir de la viande aux privilégiés des pays riches pendant que la moitié du monde meurt de faim ? Et que penser de la pollution produite par les milliers de tonnes de déchets provenant du bétail ? Pour toutes ces raisons écologiques, économiques et humanitaires, il semble évident que la consommation de viande, telle qu'elle existe actuellement, est un facteur de déséquilibre au niveau des ressources alimentaires de la planète.
Voir ] - [ Discuter ]

Mois 08 (Août 2012)

Voir ] - [ Discuter ]

Mois 09 (Septembre 2012)

Fichier:Lingette microfibre.JPG

Il existe plusieurs techniques alternatives, ainsi que des accessoires de nettoyage pour entretenir son habitat sans nuire à l'environnement et surtout à la santé.

Par exemple, une microfibre est une lingette réutilisable fabriquée en fibre synthétique. Les microfibres agrippent la saleté sur toutes les surfaces. Il suffit de les humidifier, sans mettre de détergent. Les microfibres peuvent servir au nettoyage des vitres. Elles sont également très absorbantes et sèchent rapidement une surface propre pour éviter les traces d'eau.

Voir d'autres accesoires sur l'article Accessoires de nettoyage.
Voir ] - [ Discuter ]

Mois 10 (Octobre 2012)

Une pièce humide met plus de temps à chauffer qu'une pièce sèche. Afin de lutter contre l'humidité outre le fait de bien aérer chaque jour il est également possible d'utiliser un déshumidificateur. Il est facile de s'en fabriquer un avec de l'argile naturelle concassée et un vieux chiffon en coton.


Noia 64 apps kfm home.png
Portail Se loger – Tous les articles Ékopédia concernant le logement.
Voir ] - [ Discuter ]

Mois 11 (Novembre 2012)


Notre société du 21ème siècle est entrée en résilience...

Depuis le début du 21ème siècle, les villes en transition, les écovillages et d'autres habitatss sont entrés en résilience...

Leurs populations sont, en effet, devenues de plus en plus résilientes (chocs et réactions), face aux crises financières, au chômage et à la pauvreté, au pic pétrolier, aux pollutions, au changement climatique, etc...


Ainsi un nombre de plus en plus important de villes et villages transitent vers une politique et des actions, en faveur des énergies renouvelables, des transports en commun, de la protection de l'environnement, des médias alternatifs, de médecines alternatives, d'une agriculture biologique, des économies alternatives, etc...

Faites votre bilan Carbone Personnel et votre empreinte écologique, puis consulter la suite...

Voir ] - [ Discuter ]

Mois 12 (Décembre 2012)

Coopérative à Ottawa, Canada

Une coopérative d'habitation est une forme de société immobilière fondée sur le principe de la coopération. Comme tous les autres types de coopérative, elle a pour objectif de servir au mieux ses participants (salariés ou usagers) et repose sur le principe démocratique « un homme, une voix » pour les prises de décision. Les salariés ou usagers sont ainsi égaux en droit.

Dans certains pays, elles portent aussi les noms de "coopérative immobilière" (Belgique), "société coopérative d'habitation" (Suisse), "housing cooperative" (pays anglosaxons). Le fonctionnement peut différer légèrement d'un pays à l'autre, mais en général les préceptes sont les mêmes, ainsi que le financement.

Une coopérative d'habitation, c'est un logement ordinaire pour plusieurs personnes (généralement un immeuble), petit ou grand, neuf ou ancien, où habitent des personnes qui sont à la fois locataires de leur logement et collectivement propriétaires du bâtiment.
Archives

Archives et à venir

En cours •  Année 2007 •  Année 2008 •  Année 2009 •  Année 2010 •  Année 2011 •  Année 2012