Ekopedia:Lumière/06 2012

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Écovillage: Panneaux photovoltaïques...

Le mot écovillage est né de la fusion des termes écologie et village. L'écovillage est un village offrant un impact écologique réduit sur l'environnement. Il s'agit d'un terme largement utilisé pour représenter plusieurs modèles de communautés.

Ce type de communauté humaine tente d'intégrer un environnement social d'entraide ayant un faible impact sur l'écosystème. Pour y arriver, les intervenants intègrent différents aspects comme la permaculture, les constructions de type écologique, la production verte, l'énergie renouvelable, l'agriculture en auto-suffisance, etc.

La difficulté de rassembler les projets vient du fait qu'aucun des écovillages ne fonctionne de la même manière. Certains ont une vocation politique, tandis que d'autres s'attachent surtout à la qualité de vie, ou développent la création artistique.

Les différences sont ainsi importantes entre un lieu rural alternatif, composé d'une population jeune et de passage, et une Société Civile Immobilière (SCI) ou un immeuble en construction partagée, créés par plusieurs couples retraités autour de valeurs écologiques. C'est pourquoi certains adeptes de ce type de communauté humaine vont parler de communauté intentionnelle, plutôt que d'écovillage.

Le point commun de toutes ces initiatives est un lieu de vie collectif (rarement totalement communautaire), écologique et solidaire.


En pratique : Vécus comme des laboratoires d'expérimentations alternatives, les écovillages peuvent accueillir une production potagère, des constructions écologiques, un centre de ressources, un espace d'accueil, ou encore des ateliers artistiques.

L'objectif d'un projet écovillage est de créer, ensemble, un mode de vie convivial et plus juste, le tout avec une empreinte écologique minimale. C'est l'aspect collectif qui constitue la plus grande des difficultés. Décider, construire, avancer ensemble est un véritable défi dans une société où l'individualisme prime. Derrière un projet avorté se trouve généralement un problème de relations humaines.

Mais la collectivité en écovillage est également un grand atout: échange de connaissances, mutualisation des savoirs, partage d'outils et machines (véhicules ou électroménager par exemple) et surtout, stimulation permanente pour approfondir la démarche éco-villageoise...

Note : À la conférence internationale des Nations Unies Habitat II de 1996 à Istanbul, le GEN présentait les écovillages comme des modèles positifs vivants de principes de développement durable alliant l'usage de technologies avancées et une spiritualité satisfaisante, tout en vivant harmonieusement avec la nature...