Amidon de maïs

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps locale.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Vivre ensemble...


L'Éphéméride du jour
Calendriers
Noël
Animaux de compagnie
Cultures associées
Donner (Portail)
Décroissance
Économies alternatives
Entreprise autrement (Portail)
Activités coopératives
Sociétés alternatives
Écologie (Portail)
Écovillages
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Énergie (Portail)
Énergies renouvelables
Naturisme
Organismes (Portail)
Politique
Publicité
Sciences humaines et sociales
Transports en commun (Portail)



Vivre ensemble (Catégories)
Vivre ensemble (Portail)


L'amidon de maïs est une matière première extraite du maïs qui représente une solution alternative à la matière plastique.


Une alternative au plastique[modifier]

Au fur et à mesure que l'on a pris conscience des effets désastreux de la pollution due à l'industrie pétrolière et à la production de produits dérivés dont les matières plastiques, on a cherché un autre matériau organique capable de rivaliser le plastique à un coût de production comparable.

Les sacs plastiques habituels sont fabriqués à partir de dérivés pétroliers et ne sont pas biodégradables. Le constituant essentiel à la base de la fabrication des sacs biodégradables est l'amidon de maïs, notamment le Mater-Bi. Ce matériau est 100 % compostable et biodégradable. En fonction de la méthode de compostage appliquée, il faut compter de 10 à 45 jours pour qu'un sac biodégradable se décompose.

Les sacs réalisés en Mater-Bi sont généralement certifiés OK COMPOST, conformément à la norme européenne EN 13432 qui est la norme la plus sévère en matière de certification de sacs biodégradables compostables. Le Mater-Bi est un matériau également certifié DIN CERTCO. L'Inspection norvégienne de l'agriculture a pour sa part certifié les sacs en Mater-Bi, notamment le Biosac, comme emballage agréé pour les déchets alimentaires provenant des collectivités et de la grande distribution, et qui sont recyclés pour l'alimentation animale. Le Biosac peut aussi être utilisé pour les besoins de l'industrie alimentaire puisqu'il est certifié pour répondre aux spécifications européennes en matière d'emballage alimentaire.

Fichier:Sachetsbiodegradables.jpg

L'amidon de maïs permet également de réaliser du bio-pak, c'est-à-dire des flocons de calage pour protéger des objets dans les cartons, remplaçant ainsi leurs équivalents réalisés en polystyrène expansé (les flo-pak). Le polystyrène n'est généralement pas recyclé.

La technique de fabrication du bio-pak est comparable à celle du pop-corn. Comme les sachets, le bio-pak est entièrement biodégradable et présente même quelques avantages supplémentaires par rapport au sac : il peut être comestible, il est facilement réduit au contact de l'eau, il se dégrade en moins d'une semaine.

Les objets réalisés en amidon de maïs sont donc tout à la fois biodégradables, compostables, recyclables et incinérables. Comme leur production implique une filière respectueuse de l'environnement, s'ils sont colorés ce ne sera qu'avec des colorants naturels biodégradables. S'ils sont imprimés, ce sera sans traitement de surface, par impression flexo.

Cependant, une utilisation de nombreux sacs biodégradables est moins écologique qu'une multiple utilisation d'un même sac, en raison de l'énergie utilisée pour les produire.

Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Bibliographie[modifier]

Noia 64 apps locale.png Portail Vivre ensemble – Les articles Ékopédia sur « comment vivre ensemble ».