Répulsif

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps locale.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Vivre ensemble...


L'Éphéméride du jour
Calendriers
Noël
Animaux de compagnie
Cultures associées
Décroissance
Économies alternatives
Activités coopératives
Sociétés alternatives
Écologie
Écovillages
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Énergie
Énergies renouvelables
Naturisme
Politique
Publicité
Sciences humaines et sociales
Transports en commun



Vivre ensemble (Catégories)
Vivre ensemble (Portail)

Un répulsif est un produit destiné à repousser certains animaux et insectes

Description[modifier]

Il existe plusieurs sortes de répulsifs (chimiques ou naturels) pour se prémunir des invasions d'insectes ou d'animaux. Plusieurs produits sont en vente libre en étalage, mais beaucoup sont soit inefficaces ou nocifs pour la santé. Les répulsifs peuvent être utilisés dans le jardin, dans les boîtes à fleurs, sur le mobilier, etc.

Sachant que les "attaques" de la faune sont naturelles, il est de mise d'utiliser des produits qui repoussent, mais qui ne tuent pas. Il est facile de concocter des produits maisons qui s'avèrent être de bons répulsifs, sans être nocifs pour les êtres vivants.

Répulsifs chimiques[modifier]

Les répulsifs chimiques s'avère être efficaces, mais aussi très nocifs pour la santé. Voici une liste non exhaustive de ces produits en vente libre.

  • DMP (diméthylphtalate)
  • EHD (éthyl-hexanediol)
  • 35/35 (éthyl-butylacétylaminopropionate)
  • DEET (diéthylméthylbenzamide ou diéthyltoluamide)
  • KBR 3023 (pipéridine)

Répulsifs naturels[modifier]

  • Le géraniol chasse les moustiques, mouches, cancrelats, fourmis et tiques.
  • Les autres répulsifs d'origine végétale, dont l'essence de citronnelle, ont une durée d'effet très courte et sont donc considérés comme inefficaces. Les bracelets dits « antimoustiques » n'ont montré aucune efficacité. Les répulsifs à base d'huile de haricot de soja et d'IR3535 (éthyl butylacétylaminopropionate) présentent une protection de plus courte durée.
  • Le département de recherche de l'Iowa State University a constaté que l'huile essentielle extraite de la cataire (Nepeta cataria), appelée « essence de népéta » contient de la népétalactone et s'est avérée être presque 10 fois plus efficace pour repousser les moustiques que le DEET.
  • La rue officinale est un répulsif contre les insectes, notamment contre les pucerons.
  • Le marc de café et le poivre de cayenne sont également utilisés comme répulsifs.
  • Les pyréthrines extraites du pyrèthre sont insecticides à forte dose et répulsifs à dose plus faible.

En pratique[modifier]

Dans le jardin[modifier]

Répulsif à écureuils, raton-laveurs, chats et autres petits animaux
Voici une recette efficace de répulsif. Ainsi, vous n'empoisonnerez pas ces petits animaux, mais plutôt les décourager de visiter votre jardin. Pour y arriver de façon écologique, utilisez des ingrédients entièrement biodégradables.

  • Verser 2 cuillerées à soupe de poivre de Cayenne (substance irritante) dans deux tasses d’eau
  • Ajouter un peu de savons à vaisselle (substance adhérente)
  • Laisser reposer quelques heures afin de dissoudre le poivre de Cayenne et ajouter périodiquement
  • Verser le mélange dans un flacon vaporisateur
  • Vaporiser sur le feuillage et sur le terreau des plantes ciblées.

Dans l’éventualité où il s’agit de plantes en pots, vaporisez aussi sur les pots afin de maximiser le pouvoir irritant du répulsif. NOTE: Soyez prudent au moment de vaporiser, car ce répulsif est aussi efficace contre les humains.

À la maison[modifier]

Répulsif à fourmis
Il s’agit de concocter un répulsif à fourmis entièrement écologique et ne nécessitant aucun produit chimique.

  • Trouver le point d’entrée des fourmis
  • Y écraser un citron ou une lime en y laissant par la suite l’écorce

Dans le cas où il s’agit d’un point d’entrée ponctuel, par exemple un trou dans le plancher, il peut être très efficace d’y verser du poivre de Cayenne au lieu du citron ou de lime. Par contre, les fourmis ne traversent pas plus les lignes de citron ou de lime que celles de poivre de Cayenne.

Répulsif à mouche

Un bouquet de basilic ou de menthe repousse les mouches. Des menthes poivrée ou des menthes en épis cultivé dans des pots ou des jardinières (voir jardinage en balcon devant une fenêtre repoussent ces insectes volants.

Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Bibliographie[modifier]

Noia 64 apps locale.png
Portail Vivre ensemble – Les articles Ékopédia sur « comment vivre ensemble ».
Wiki.png
Note : Une section ci-dessus est à corriger... Elle fait doublon partiel avec un contenu de Wikipedia. Les imports en copier-coller sont interdits sur Ekopédia.