Maison en terre

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher


Noia 64 apps kfm home.png
Cet article fait partie du
Thème Se loger

Autoconstruction
Construire son habitat
Coopérative d'habitation
Entretenir son habitat
Gestion de l'eau
Gestion des déchets
Maçonnerie
Menuiserie: Outils / Matériaux
Rénover son habitat
Se chauffer
Utilisation de l'énergie


Catégorie:Se loger


Une maison en terre est une maison construite en pisé, bauge, torchis, etc.


Les avantages d'une maison en terre[modifier]

Une maison en terre respire. Son ancienneté, les preuves qu'elle a données sont notables. Son coût de construction, de rénovation en autorénovation est faible (attention il peut grimper vite via des professionnels, du fait du peu d'artisans pratiquant ces techniques).

Contrairement aux idées reçues, la terre n'est pas un matériau fragile.


Quel type de maison en terre ?[modifier]

Rénover une maison en terre[modifier]

Vous venez d'acquérir une maison en terre et souhaitez maintenant la rénover. Voici les étapes à suivre, et ce que vous pouvez en faire.

Si vous souhaitez construire (ou faire construite) une maison en terre, voir la page spécifique.


Les étapes de rénovation d'une maison en terre[modifier]

Les erreurs à éviter[modifier]

Proscrire le ciment, les plastiques et tous les matériaux étanches : le principe d'une maison en terre est qu'elle doit respirer

Faire un relevé du terrain[modifier]

Voir faire un relevé du terrain

Faire un relevé précis des bâtiments[modifier]

Voir faire un relevé du bâti

Étudier et comprendre ce qui existe déjà[modifier]

Évaluer le désordre et ses causes[modifier]

Définir le projet[modifier]

Le projet[modifier]

Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !


L'eau[modifier]


Le chauffage[modifier]


La climatisation[modifier]

Si la maison possède des murs suffisamment épais (50 cm) et qu'elle est correctement rénovée, en respectant la respiration de la maison, c'est à dire en n'utilisant pas de matériaux étanches sur les murs et dans les sols (ciment, plastiques,…), une maison en terre n'a pas besoin de climatisation, même par temps caniculaire.


L'électricité[modifier]


Les travaux[modifier]

Le terrain[modifier]

Le drainage[modifier]

Le sol[modifier]

Une maison en terre nécessite une préparation particulière du sol. Inutile d'appliquer les techniques de construction conventionnelle qui ne sont pas adaptées.

Tout d'abord vous pouvez très bien (à l'ancienne) vous passer de changer quoi que ce soit et poser votre couverture de sol (carrelage, tomettes, parquet, etc.) directement sur la terre battue. Si une couverture de sol existe encore, qu'elle est dans un état correct, un simple nettoyage suffira donc.

Le pire est lorsque le sol est déjà recouvert d'une dalle en béton de ciment : il sera préférable de la faire sauter, puis de tout reprendre à zéro.

Le sol sera composé de bas en haut de : un hérisson, une dalle isolante associée à un plancher chauffant (facultatifs), une dalle et une couverture de sol. Ne pas mettre de ciment, de polystyrène, de polyane, etc.

Le hérisson[modifier]

Il est composé d'un lit de cailloux (taille 20/40) d'environ 25 cm d'épaisseur. Il a pour fonction d'éviter les remontées capillaires.

La dalle isolante[modifier]

Elle peux être réalisée en chaux-paille, liège ou billes d'argile expansé.

Le plancher chauffant (facultatif)[modifier]

Réalisé en PER ou en cuivre, il s'agit de faire courir des tuyaux au sol. Voir installer un plancher chauffant

La dalle[modifier]

Elle peut être réalisée en terre, en béton de chaux.

Couverture de sol[modifier]

Les murs[modifier]

Nettoyage[modifier]

Réparation[modifier]

Enduits[modifier]

Enduits de terre ou de chaux.

Comment fixer quelque chose dans un mur en terre ?[modifier]

  • Faites un trou puis insérez-y une pièce de bois (collée à la chaux). Vous pourrez alors planter vos vis ou clous directement dans le bois.
  • Faites un trou puis bouchez avec un béton de chaux. Vous devrez ensuite utiliser des chevilles adéquates.
  • Fixez par le plafond (aux poutres) plutôt que par le mur.

La toiture[modifier]

Elle peut être en ardoise, tuiles, … Vous pouvez la rénover telle quelle ou la modifier en bardeau, chaume, toit végétal

Les cloisons intérieures[modifier]

Vous pouvez les réaliser en terre, torchis, à colombage, en bambou, en béton allégé, etc.

Les étages[modifier]

Vous pouvez réaliser l'isolation des planchers en chanvre, cellulose, etc. et de manière facultative y couler une dalle en béton allégé (chaux-chanvre par exemple) servant d'isolant et de matériau technique à la fois.

Le local technique[modifier]

Local électrique, à eau, etc.

Les pièces techniques[modifier]

Atelier de bricolage, bûcher, garage, cabane à jardin.

Le four à pain[modifier]

Le four à pain peut être conçu comme un élément extérieur (surtout s'il existe déjà comme tel), généralement de grande dimension, ou comme un petit accessoire au sein même de la cuisine, éventuellement intégré au sein du poêle de masse. Dans tous les cas il peut être construit ou rénové en autoconstruction.

Voir construire un four à pain ou rénover un four à pain

La déco[modifier]

Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Bibliographie[modifier]

  • La Maison écologique
  • Traité de construction en terre
  • Maisons d'argile en Midi-Pyrénées, J.L Marfaing.
  • Terre crue, Techniques de construction et de restauration de Bruno Pignal, Eyrolles 2005.


Noia 64 apps kfm home.png
Portail Se loger – Tous les articles Ékopédia concernant le logement.