Comment monter un projet d'écolieu

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps locale.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Vivre ensemble...


L'Éphéméride du jour
Calendriers
Noël
Animaux de compagnie
Cultures associées
Donner (Portail)
Décroissance
Économies alternatives
Entreprise autrement (Portail)
Activités coopératives
Sociétés alternatives
Écologie (Portail)
Écovillages
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Énergie (Portail)
Énergies renouvelables
Naturisme
Organismes (Portail)
Politique
Publicité
Sciences humaines et sociales
Transports en commun (Portail)



Vivre ensemble (Catégories)
Vivre ensemble (Portail)

Qu'est ce qu'un écolieu ?... Les définitions sont nombreuses, et parfois contradictoires...
De l’habitat groupé à l’éco quartier, en passant par la coopérative d’habitants, le cohabitat, la communauté intentionnelle, l’écovillage ou l’éco hameau, ces termes renvoient à une diversité d’initiatives portées par des individus, des groupes ou des collectivités qui ont en commun de repenser le rapport à l’habitat, à l’urbanisme. Et plus largement, ils ont le besoin d’expérimenter d’autres projets de société en mettant en œuvre un mode de vie collectif, écologique et solidaire. Autant de définitions qui tendent à diviser plus qu'à relier. Que ce soit en milieu rural ou urbain, en rénovation ou en construction, en autopromotion ou par le biais d’un promoteur, toutes ces initiatives, qu'elles aient vu le jour ou échoué, enrichissent une histoire commune des démarches participatives d’habitat.

Suite à une vague initiée dans les années 70, dans le Nord de l'Europe, au Québec et dans biens d'autres pays, on assiste aujourd'hui à un regain d'intérêt partout dans le monde. En France historiquement hérité du mouvement ouvrier de la fin du 19ème siècle, puis des expériences d'après-guerre comme les Castors (autoconstruction) et HLM (habitat coopératif), ce mouvement était en stand-by depuis les années 1970. Un mouvement se réveille depuis 10 ans, il s’organise, intéresse et se professionnalise à mesure que les multiples crises s’accentuent. Des réseaux et des structures d’accompagnement apparaissent, et ces concepts sont progressivement intégrés par les professionnels du bâtiment (architectes, promoteurs, aménageurs, bailleurs sociaux…). Aujourd'hui, il y a environ une centaine de projets identifiés d'habitat groupé en France et une quinzaine d'associations qui proposent sensibilisation et accompagnement dans ce domaine.

Cette page à pour but de présenter succinctement les fondements communs de ces approches différentes, et de renvoyer le lecteur vers les différentes structures compétentes.

Enjeux[modifier]

Depuis une dizaine d'années, le contexte économique et social voit une convergence de plusieurs facteurs favorables au développement de ces initiatives : un étalement urbain croissant via les lotissements (coût économique, écologique, perte de lien social, conflits d'usage) et le mitage des zones rurales (conséquence notamment du transport individuel et de l'agriculture intensive), l'émergence du secteur de l'écologie et de l'éco-construction (actuellement un tremplin pour le monde du bâtiment), le besoin de recréer du lien social et de la participation citoyenne autour des politiques d'habitat. Ces initiatives sont donc autant de réponses à un modèle idéologique fondé sur un mode de vie individualisé et matérialiste, exaltant la notion de propriété privée, renforçant la privatisation des biens communs (espace, énergie, eau…) et les rapports de domination entre les humains, les inégalités sociales, la concentration des richesses et la destruction de l’environnement. Cette situation est renforcée par la spéculation immobilière et foncière qui rend l’accès au logement de plus en plus difficile pour une tranche croissante de la population, par la séparation de plus en plus complète des fonctions du bâti (logement vs bureaux et commerces) qui appauvrit la cohérence et la richesse de l’espace urbain ou rural, et par l’utilisation croissante de matériaux et de techniques de construction nocifs pour la santé des habitants et pour l’environnement.

Ces initiatives ont en commun :

  • De faire cohabiter le privé et le collectif
  • Le partage de valeurs communes autour d'un projet de vie
  • La coopération entre les membres du projet dans une recherche "du vivre ensemble"
  • La participation des membres à la création, la réalisation et la gestion du projet
  • La réalisation d’économie par la mutualisation des moyens et des espaces
  • Un engagement sur la durée

D’autres sources de motivation existent :

  • La responsabilité des membres à l’égard de la société et de l’environnement, en s’appuyant notamment sur l’éco construction
  • La qualité de vie : espace sain, voisinage convivial et solidaire., retour à la terre...
  • Vivre ensemble : mixité inter-générationnelle et sociale, accueil, entre-aide, solidarité, vie plus conviviale (rapports sociaux plus profonds)
  • Prendre en main sa vie en accord avec ses valeurs et se préparer au changement (idéal d'écologie et d'autonomie)
  • Repenser la notion de travail (frontière entre le travail et la vie, faire ensemble, pluri-activité…), et le politique (responsabilisation, rupture des dépendances…)
  • Une recherche personnelle : construction identitaire, démarche spirituelle…
  • Accéder à un logement de qualité et adapté aux besoins de chacun en économisant moyens et espaces

Résultats, impacts[modifier]

Noia 64 apps kfm home.png
Cet article fait partie du
Thème Se loger

Autoconstruction
Construire son habitat
Coopérative d'habitation
Entretenir son habitat
Gestion de l'eau
Gestion des déchets
Maçonnerie
Menuiserie: Outils / Matériaux
Rénover son habitat
Se chauffer
Utilisation de l'énergie


Catégorie:Se loger


Un écolieu est un lieu physique (à la campagne : ferme, hameau, village, ou en ville : friche industrielle, terrain nu, bâtiment ou quartier) sur lequel des individus ont choisi de se regrouper pour vivre ou travailler ensemble. Ces groupes partagent en commun des valeurs, des espaces (salle commune, chambres d’amis, jardins/potagers, ateliers, espaces pour enfants…), des temps (repas partagés, jeux, garde d’enfants…) et dans certains cas les revenus. Chaque habitant dispose d’espaces privés siège de son intimité.

Chaque écolieu a son orientation, sa sensibilité et son fonctionnement propre. Il est le résultat de la vision d’un groupe fondateur et de l’adhésion de nouveaux individus.

Ce qui définit un écolieu et détermine son appartenance à l'un ou l'autre des types listés en introduction sont : sa structure organisationnelle, son mode de financement, son niveau d’autogestion, l’articulation entre les sphères privés et collectives (niveau de mise en commun), son mode d'intégration (ou non) de nouveaux membres, son ouverture et la nature de ses échanges avec la société extérieure, la définition ou non d'objectifs communs et le mode et les règles de vie adoptés.

Voici des exemples d’activités économiques que peut générer un écolieu :

  • Agriculture biologique, biodiversité, permaculture ;
  • Arts, artisanats et métiers manuels ;
  • Pépinière d'entreprises à critères éthiques ;
  • Écoles alternatives, chantiers, réinsertion, recherche ;
  • Production / transformation ;
  • Accueil, ressourcement, centre de formation ;
  • Entraide, Écoute, Soins ;

Mise en œuvre[modifier]

Ne sont présentées ici que les étapes clés caractérisant les projets d’écolieu issus de groupes de personnes se constituant autour d’un projet commun (et non les projets portés par une collectivité ou un promoteur privé).

La création d’un écolieu est un projet ambitieux et complexe, qui demande du temps et de la motivation. "C’est une sorte de très gros puzzle, dont on n’a pas connaissance de la totalité des pièces au départ.[…]C’est un sport d’équipe qui demande de l’échauffement, [de l’endurance], de se connaître, de se mesurer, d’évaluer ses forces et celles de l’équipe, de s’entraîner. La taille de l’objectif évoluera en fonction de cette préparation." (Tour d'horizon des démarches participatives - Atelier Blanc - Copyleft 2008)

Voici les étapes qui seront rencontrées avant la construction.

Se rassembler et se connaître[modifier]

  • Constitution du groupe
  • Réalisation d’un travail d’introspection personnel
  • Confrontation des projets personnels
  • Définition d’une culture commune et d’une vision partagée (charte)
  • Définition du fonctionnement (règles de communication : mode de régulation et de prise de décision, répartition des rôles)

Se structurer et s’outiller[modifier]

  • Production du pré-programme par le Groupe (= les besoins)
    • Confrontation des besoins aux moyens disponibles
    • Mise en lumière des manques
  • Atelier d’urbanisme (=les moyens)
    • formation des futurs usagers (choix techniques, répartition des espaces publics et privés, collectifs et individuels, habitats et activités)
  • Production de l’avant-projet et chiffrage par la maîtrise d’œuvre (= les limites)
    • Étude du contexte (études paysagère, climatographique, sociologique, topographique, étude du bâti existant et des réseaux de voirie)

Il peut être nécessaire à ce stade là de se former sérieusement à la gestion des conflits, du pouvoir dans un groupe, de la communication interpersonnelle, aux prises de décisions,... sans quoi le projet risque d'échouer assez rapidement[1]. Lire la Catégorie "Se Former au Vivre Ensemble dans le portail Vivre ensemble, différentes formations y sont mentionnées.

Agir[modifier]

  • Définition de la structure juridique adaptée en fonction des besoins et des valeurs (lotissement, copropriété, association, indivision, SCI, SCIC, GFA…)
  • Montage financier et recherche de financements, de partenaires
  • Démarche opérationnelle:
    • Production des plans en concertation avec la maîtrise d’œuvre
    • Chiffrage du projet
    • Dépôt du ou des permis de construire ou arrêté de lotir
    • Achat du terrain

Là commence la construction du lieu et plus tard son fonctionnement (sa vie et ses règles, l’entrée et la sortie d’individus, ses inévitables conflits…) Une partie de ces éléments peuvent être envisagés en amont mais tout ne peut être maîtrisé. Seule la confrontation avec la réalité peut permettre d'adapter, de réévaluer le projet et d'avancer.

Mise en garde[modifier]

Beaucoup de projets tombent à l’eau avant d’éclore pour différentes raisons connues (relation humaine, problème financier, délais importants…)

  • 6 moyens de désamorcer les conflits structurels sont listés par Diana Leafe Christian dans son ouvrage Vivre Autrement : écrire une vision commune partagée, claire et précise (aucun conflit n’est plus dévastateur qu’une divergence de vision), choisir un processus de prise de décision équitable et participatif convenant à votre groupe, établir des ententes claires par écrit, développer de bonnes aptitudes en communication et en processus de groupe, choisir des fondateurs et des nouveaux membres en fonction de leur maturité effective, décider et formaliser un processus d'intégration de nouveaux membres, cultiver les habiletés mentales et émotionnelles requises.
  • Bien que ces conflits soient connus, chaque groupe est unique et doit se faire sa propre expérience.
  • Par leur dimension collective, ses initiatives nous confrontent à notre être profond et notre relation aux autres, elles questionnent nos modes de communication et notre niveau d’individualisme. Ces initiatives comportent donc un important travail personnel. Il faut être conscient que ses problèmes personnels ne seront pas résolus dans le groupe et dans le projet. Cette prise de conscience est une des conditions fondamentales de pérennité.
  • Se lancer dans une telle initiative relève du même engagement que celui de créer une entreprise et de se marier à la fois. Ainsi le défis pour un groupe fondateur est de trouver un juste équilibre entre habilités techniques (organisation, planning, comptes rendus, rigueur, analyse juridique, plan de financement,...) et compétences humaines (écoute, attention, divertissement, empathie...). Les deux étant à la fois intimement liés et profondément différenciées.

Il est conseillé de ne pas sauter les étapes et d’envisager rapidement de se faire accompagner ou de se former collectivement aux techniques de communication adaptées à notre groupe (consensus, CNV, sociocratie).

Voir aussi[modifier]

  1. Lire l'interview de Diana Leafe Christian dans le n°46 de la [Revue Passerelle Eco] [1]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Réseaux Français[modifier]

  • Réseau Inter Régional Habitat Groupé
  • Habicoop : accompagner la création et le développement des coopératives d’habitants. Le site de l'association regorge d'informations notamment sur les aspects juridiques.
  • Eco Habitat Groupé (ex : MHGA = Mouvement pour l'Habitat Groupé Autogéré)
  • Mouvement des Oasis en Tout lieux
  • Ville en transition :
  • Réseau Permis de Vivre : regroupement de divers collectifs et association pour une reconnaissance des modes de vie simple, des habitats alternatifs, yourtes, tipis, cabanes...
  • Halem France : Association des Habitants de Logements Ephémères ou Mobiles
  • Ma Cabane.info : Mouvement autogéré des chercheurs(cheuses) en habit autonome novateur et écologique...
  • Blog du Collectif Vie et Habitat Choisis : Association revendiquons le droit de défendre, de promouvoir et d’expérimenter, des manières alternatives de vivre et d’habiter éco-responsables et solidaires.
  • Terre de Liens : propose de changer le rapport à la terre, à l’agriculture, à l’alimentation et à la nature, en faisant évoluer le rapport à la propriété foncière.
  • EcoQuartiers : Site créé par le Ministère français de l'Écologie, destiné aux acteurs locaux, et visant à rassembler informations et conseils pour les projets d'écoquartiers.
  • RELIER (Réseau d'Expérimentation et de Liaison des Initiatives en Espace Rural)est une association nationale d’éducation populaire. Son but est de créer et d’animer des lieux d’échanges et de mise en réseau des personnes qui font le choix de s’installer pour vivre en milieu rural.
  • Intergénérationnel : Ensemble 2 Générations --> un réseau de mise en relation de jeunes avec des personnes âgées.

Structures d’accompagnement ou réseaux locaux[modifier]

  • (http://www.ecovillage82.fr) : création d'un écovillage près de Montauban ouvert aux entreprises et associations écologiques.
  • Ecoquartier-strasbourg : Faciliter l’émergence de projets de constructions sur le territoire de l’agglomération strasbourgeoise répondant aux attentes d’un nombre croissant de citoyens, particuliers et professionnels ne trouvant pas réponse sur le marché de l’immobilier tel qu’il est constitué actuellement.
  • Toits de Choix : Conseil et accompagnement dans le midi pour des collectifs souhaitant réaliser des projets d’habitat groupé écologique en Autopromotion.
  • Paradigmes : Aide à la création de lieu de vie alternatif...
  • Archiutop.com : L'association "l'Archipel des Utopies" fonctionne en mécénat privé et a pour objet d'aider financièrement au démarrage de projets d'intérêt général dans le domaine social ou psychologique.
  • dASA – Auvergne : accompagnement/formation habitat groupé et écoconstruction
  • Regain, Marseille
  • Mouvement des Oasis en Tout lieux – Ardèche
  • Ecohabiter 30 : L'habitat groupé écologique en autopromotion dans le Gard
  • HEP, Lille
  • Eco Attitude : écovillage urbain - projet de quartier écologique à Genève (avec plein d'articles et de liens intéressants)
  • GRT Ouest, Le Groupement de Ressources Territoriales de l’Ouest - promouvoir et développer la participation des habitants dans la conception et la gestion de leur habitat, sur les différents territoires de l’ouest et de soutenir d’autres formes d’habitat.
  • Parasol (PARticiper pour un hAbitat SOLidaire) – Rennes
  • L’Écho Habitants
  • Réseau BRUDED - réseau de collectivités bretonnes qui s'engagent dans des réalisations concrètes de développement durable et solidaire
  • Atelier Blanc, Toulouse – accompagnement, sensibilisation, interventions dans les domaines de l’autoconstruction et des démarches participatives d’habitat
  • Oïkos, Rhône - Association d'information, de formation et d'éducation à l'écoconstruction
  • Katipik : collectif de lutte contre les expulsions des cabanes en Ariège
  • B.A.balex : association de promotion de la citoyenneté par l'accompagnement administratif et juridique des associations. Elle s'intéresse actuellement activement aux enjeux juridiques de l'habitat groupé.
  • Habiter Autrement Auvergne - Promouvoir l'habitat groupé en Auvergne - UPC, 3 rue Gaultier de Biauzat 63000 Clermont-Ferrand

Revue et ressources internet[modifier]

  • Passerelle Eco : site ressource et revue mensuelle pour les écolieux et les alternatives écovillages en France
  • Cohabitat.fr : Portail d'informations et de ressources sur l'habitat groupé
  • Habiter Autrement : Ressources et liens commentés sur des initiatives d'habitats et de modes de vie différents
  • Écolieux de France : un site présentant des écolieux et écovillages de France + source de réflexion intéressante
  • Site des rencontres Nationales de l'Habitat Participatif de Strasbourg 2010
  • La revue Aube : revue du Québec sur les écovillages et les alternatives de vie
  • Ecoclash : Réseau pour la promotion de mode de vie alternatif
  • Habitats-différents.net : Dernier site national créé pour la promotion des nouvelles forme d'habitat.
  • Olduvai : Site consacré à l'anticipation et à la gestion des risques majeurs (déplétion des énergies fossiles, changement climatique, épuisement des ressources ...)
  • Revue Silence : Revue alternative mensuelle abordant régulièrement des sujets liés à cette thématique (tel que : le numéro 358)
  • Ou-Vert-Tour : Un tour de France commenté de 12 initiatives d'hommes et de femmes qui unissent leurs forces et mettent à profit leurs compétences et savoir-faire pour développer des modes de vie alternatifs respectueux de l'environnement et de l'humain.
  • Forum "On Peut le Faire" : 4 articles bien documentés

International[modifier]

Canada:

  • www.cohabitat.ca : organisme à but non lucratif dont l'objectif est de promouvoir le concept de cohabitat au Québec.

« Pôle ressources » en matière de cohabitat (cohousing) au Québec : quantité importante d’informations.

  • Communautés en fête - Répertoire de communautés du Canada (écovillages, cohabitats...)
  • Ecoquebec - Projets d'écovillages et d'alternatives écologiques

Belgique:

  • Cohabitats en Belgique - Pôle ressources en matière d'habitats groupés (cohousing, écoquartiers,...)
  • Habitat et Participation : Association Belges de promotion des processus participatifs décisionnels interactifs en particulier dans les domaines de l'habitat, de la gestion des territoires et du développement urbain et rural.
  • samenhuizen - Site généraliste en Flandres sur l’habitat groupé. (en Néerlandais)

UK:

  • Diggers and Dreamers : The Guide of Communal Living in UK
  • Radical Routes : A Network of radical co-ops whose members are committed to working for positive social change

Suisse:

  • EcoAttitude - Association genèvoise pour les écovillages et écoquartiers (Suisse)
  • la CoDHA - Association rassemblant des personnes souhaitant un autre type d'habitat, une autre qualité de vie, un autre rapport au logement, basé sur la participation, la convivialité et la solidarité
  • Monpetitcoin,com - Coopérative suisse avec charte, statuts,… Téléchargeable.

Nomades :

  • EYFA.org (European Youth For Action) : Liens sur la rencontre ecotopia, une caravane à vélo rejoint chaque année la rencontre ecotopia.
  • Nomadbase.org : Réseau de nomades et de bases, plate-formes pour activistes, nomades, couchsurfers...

Inventaires/bases de données/carthographies/Réseaux internationaux[modifier]


Formations[modifier]

  • dASA – formation des professionnels (1ère promotion, automne 2010)
  • GEN – formation EDE (Ecovillage Design Education)
  • Arche St AntoineFormation FEVE – formation et Expérimentation au Vivre Ensemble[2]
  • Oïkos – Module de 5 jours sur le montage d'un projet d'habitat groupé, organisé chaque année
  • Compagnonnage REPAS - Formation à la culture coopérative qui prend la forme d’un "compagnonnage alternatif et solidaire" (bien que cette formation s'écarte de la porte d'entrée habitat, elle apporte des compétences essentielles en terme de gestion de projet collectif).

Documents vidéo[modifier]

Bibliographie[modifier]

  • Le numéro 358 de la revue Silence est consacré au Thème Vivre en habitat Collectif écologique. Il est épuisé et donc téléchargeable ici. Merci à eux.
  • "Vivre autrement, Ecovillages, communautés et cohabitats", de Diana Leafe Christian, Ed. Ecosociété.
  • "Faire Ensemble, Outils Participatifs pour les Collectifs" de Robina Mc Curdy, traduit et adapté par Vincent Audoin (sept 2013). Présente des outils participatifs et concrets pour les collectifs, les associations et notamment les porteurs d’habitat groupé. Plus de renseignements sur le site de l'éditeur Passerelle Eco
  • "Guide Pratique de l'autopromotion" - à commander auprès d'EcoQuartier Strasbourg
  • "Etude d'Oïsa sur la diversité du mouvement de l'habitat participatif en France" sur le site d'Oïsa
  • "Livre Blanc sur l'Habitat Participatif" téléchargeable sur le site du réseau Interégional de l'habitat groupé
  • "Habitat Groupé : écologie, participation, convivialité ", Christian Lagrange, Ed. Terre Vivante, novembre 2008
  • "L'habitat groupé participatif", Yves Connan, Ouest France, septembre 2012
  • "Cohabiter pour vivre mieux" Marthe Marandola, Geneviève Lefebvre, Ed. JC Lattès, 2009, 230 pages, ISBN 978-27096-3079-5
  • "Autopromotion,habitat groupé, écologie et liens sociaux - Comment construire collectivement un immeuble en ville ?" Bruno Parasote - éditions Yves Michel - 240 p - 24 €
  • "Les coopératives d'habitants, méthodes, pratiques et formes d'un autre habitat populaire", sous la direction de Yann Maury, Emile Bruylant, 2009
  • "Habitats autogérés", Christian Bonin, MHGA, Syros, Ed. Alternatives , 1983
  • "Mobiliser le foncier au profit de l’habitat social", Ed. ARECOOP.
  • "Vivre ensemble autrement - Ecovillages, écoquartiers, habitat groupé" Pascale d' Erm et Pierre Lazic, 2009
  • "Ecosamfund i Danmark", Ed. Reseau écovillage danois.
  • "Réussir un projet d’urbanisme durable", ADEME, Ed. Le Moniteur.
  • "Changer la vie, les classes moyennes et l'héritage de mai 68", Marie-Hélène Bacqué et Stéphanie Vermeesch, Editions de l'Atelier, octobre 2007
  • "Ecoquartiers en Europe", Philippe Bovet, Collection Citoyen du monde, Panorama
  • "Ecoquartier mode d'emploi", Catherine Charlot-Valdieu , Philippe Outrequin
  • "Proposition de loi de M. MAMÈRE, COCHET et de RUGY" (2009)
  • "Éduquer au vivre ensemble", de Chantal De Mey-Guillard, Ed. Chronique Sociale.
  • "Godin, inventeur de l’économie sociale", de Jean françois Draperi, Ed. Repas.
  • "Chantier ouvert au public", de Béatrice Barras, Ed. Repas.
  • "Chez les bâtisseurs d'utopies : Des pays de Cocagne, phalanstères, communautés, ashrams, aux éco-villages et autres alternatives post-new-age", d'Emmanuel-Yves Monin, éd. Yves Monin, 2009.
  • "Ecovillage Living, Restoring the Earth and Her People", de Hildur Jackon et Karen Svensson, Ed. Gaia Trust.
  • "Ecovillages: a practical guide to sustainable communities", de Jan Martin Bang, New Society, 2005.
  • "Cohousing: A Contemporary Approach to Housing Ourselves", Kathryn McCamant, Charles Durrett, Ellen Hertzman, ISBN 0898155398
  • "Reinventing Community: Stories from the Walkways of Cohousing" David Wann. ISBN 1555915019
  • "Voices from the farm - Adventures in Community Living" by Rupert Fike.
  • "Ecoquartiers : secrets de fabrication" par Taoufik Souami, éd. Les Carnets de l’Info
  • Liste remise à jour de livres anglais relatifs à l'élaboration de communautés intentionnelles : Site du FIC
  • "Sur la route des utopies" - Christophe Cousin - Ed Arthaud - Aventure romancé à la quête des utopies
  • "Low Impact Development" - un bel ouvrage détaillant the what, why and how of Low Impact Development (téléchargeable gratuitement ici mais donations bien venues !)


A COMPILER AVEC LA LISTE CI DESSUS

Bibliographie issue de www.habitatparticipatif-paca.net [3]


Ouvrages généraux :

  • Bacqué Marie-Hélène & Stéphanie Vermeersch, Changer la vie ? Les classes moyennes et l’héritage de mai 68, Les Éd. De L’Atelier-Les Éd. Ouvrières, 2007 (Ouvrage de sociologie basé sur l'histoire du projet d'habitat groupé "Habitat différent" à Angers, qui perdure depuis plus de 20 ans).
  • Baumelle Christianne, Manuel de Survie des Séniors en collocations, ed. Tournez la page, 2012 (pas lu, mais thématique qui intéresse beaucoup de monde)
  • Bidou Catherine, Les aventuriers du quotidien, Puf, 1984
  • Lietard Mathieu (dir.), Le cohabitat. Reconstruisons des villages en ville !, ed. Couleur livres (Belgique), 2012, 158 p. + DVD intégré (18 petits articles sur expériences Europe du Nord, GB et France. Bon tour d'horizon pour une première approche méthodo)
  • Marandola Marthe & Geneviève Lefebvre, Cohabiter pour vivre mieux, JC Laatès, 2009, 234 p. (surf un peu sur la vague)
  • Maltcheff Ivan, Les nouveaux collectifs citoyens, Collection société civile, 2011 (réflexion qui dépasse l'habitat participatif sur les nouvelles formes de mobilisation citoyennes)
  • MHGA, Habitats autogérés, mouvement pour l'habitat groupé autogéré (MHGA), éd. Alternatives, 1983 - (+++ épuisé, mais ouvrage fondateur de la première vague d'habitats groupés dans les années 70 - 80)
  • Parasote Bruno, Autopromotion, habitat groupé, écologie et liens sociaux. Comment construire collectivement un immeuble en ville ? Ed. Yves Michel, fevrier 2011 (+++ excellent ! L'auteur est l'un des moteurs du groupe Ecologis à Strasbourg, pionnier de l'autopromotion, où il habite depuis 2010).


Beaux livres, études de cas :

  • Connan Yves, Archi actuelle : Habitat groupé participatif, ed. Ouest France, 2012, 144 p.
  • D'Erm Pascal (préface Pierre Rabhi), Vivre ensemble autrement. Ecovillages, habitat groupés, écoquartiers, éd. ULMER- coll. Les nouvelles utopies, 2009, 144 p. (6 études de cas vivantes et bien illustrées, orientées alternatives rurales)
  • Greboval Pascal, Vivre en habitat participatif, Alternatives, 2013, 191 p. (+++, 17 belles études de cas actuelles et françaises, très bien documentées, belles photos, pourrait aussi être classé à la rubrique méthodologie)
  • Lagrange Christian, Habitat groupé, écologie, participation, convivialité, Terres vivantes, 2008, 141 p. (l'un des premiers livres sortie lors du renouveau du phénomène à la fin des années 2000. Approche méthodologique des projets et nombreux encarts très axés manuel d'écologie pratique...)


Méthodo habitat participatif :

  • Biau Véronique, Bacque Marie Hélène, Habitats alternatifs : des projets négociés ?, Paris, Puca, novembre 2010 (pas lu)
  • Christian Diana leaf (trad. de l'anglais), Vivre autrement : écovillages, communautés et cohabitats, écosociété - guides pratiques, 2006 pour l'édition française (2003 pour l'édition originale - Canada), 381 p. (+++ excellent ouvrage méthodo sur la vie en communautés !!!)
  • Devaux Camille, Accompagner les projets d'habitat coopératif et participatif, FNCHLM, 2011. (Epuisé mais téléchargeable ici, en cours de réédition. Un guide de référence pour les collectivités et bailleurs sociaux)
  • Fortin Christine, Je coopère, je m'amuse, 100 jeux coopératifs à découvrir, édition Chenelière éducation, 1999, 128 p. (pour faciliter l'animation de groupe)
  • Guide pratique de l'autopromotion... à l'attention de ceux qui souhaitent construire ensemble un habitat collectif écologique, Association Eco-quartier Strasbourg & CAUE du Bas-Rhin, 2011, 229 p. (+++ mais épuisé, nouvelle édition en cours prévue pour 2015 : cf. http://www.ecoquartier-strasbourg.net/index.php/autopromotion/ouvrages.html)
  • Van Stappen, Petit cahier d'exercices de Communication Non Violente, edition jouvence, 2010, 64 p. (une introduction concise et directement applicable de la CNV)


Ouvrages scientifiques :

  • Biau Véronique & Michael Fenker et Elise Macaire (dir.), L'implication des habitants dans la fabrication de la ville. Métiers et pratiques en question, Cahiers Ramau n°6, Réseau activités et métiers de l'architecture et de l'urbanisme, nov. 2013, 359 p. (+++ une mine d'or !... plutôt pour les professionnels ou les étudiants faisant un mémoire de recherche...)
  • Maury Yves (dir.), Les coopératives d'habitants. Méthodes, pratiques et formes d'un autre habitat populaire, edition Bruylant, 2009, 432 p. (nombreuses et intéressantes études de cas sur des expériences italiennes, du Nord de l'Europe et du continent américain).


Urbanisme participatif :

  • Hannoyer François (dir.), Animer un projet participatif, adels - revue territoires, coll. Modes d'emploi, 2004, 140 p. (très pédagogique)
  • Verdier Philippe, Le projet Urbain Participatif. Apprendre à faire la ville avec ses habitants, Yves Michel / adels - revue territoires, coll. Modes d'emploi, 2009, 264 p. (+++ développement à partir du précédant : pédagogique, illustré et intelligent. Plutôt à destination d'étudiants en urbanisme.)


Dans les revues : Beaucoup de choses, mais 3 numéros spéciaux à signaler :

  • Alternatives Economiques poche HS n°39 (en partenariat avec la revue urbanisme), La ville autrement, juin 2009, 144 p.
  • Territoires n° 508 (mai 2010) Habitat coopératif : une troisième voie pour l'accès au logement ?
  • Terra Eco n°52 (nov. 2013) Habitat partagé. et si on vivait ensemble ?


Et par ailleurs, en 2014 plus de 40 thèses achevées ou en cours dans toutes disciplines et une centaine de mémoires de master offrent une littérature grise très abondante !


Noia 64 apps kfm home.png Portail Se loger – Tous les articles Ékopédia concernant le logement.
Logo colibris2.png Portail Colibris – Partage de savoir-faire local pour une société fondée sur l'autonomie, l'écologie et l'humanisme
Noia 64 apps locale.png Portail Vivre ensemble – Les articles Ékopédia sur « comment vivre ensemble ».