Paillage carton

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher

La technique du Paillage carton reprend les avantages du paillage, et ajoute d'autres interactions.

Cette dernière est souvent employée en permaculture.

Avantages[modifier]

  • Pas de labour : limiter les dépenses énergétiques, combiner des fonctionnalités, limiter les actions ;
  • Pas de perte de matière organique par un démottage : limiter les actions, limiter les dépenses énergétiques ;
  • Pas de désherbage : limiter les actions, combiner des fonctionnalités ;
  • Belle pomme de terre propre et facile à récolter : limiter les actions, combiner des fonctionnalités ;
  • Possibilité de surveiller ses pommes de terres : combiner des fonctionnalités ;
  • Apport de carbone : Valoriser un déchet ;
  • Retient l'eau : limiter les apports ;
  • Favorise la faune du sol : les lombrics aiment travailler sous les cartons : Augmente les interactions ;
  • Le système racinaire de la pomme de terre structure le sol et facilite la préparation du sol : augmente les interactions, combiner des fonctionnalités.

Matériaux[modifier]

  • Surface enherbée non labourée, débroussaillée ;
  • Grands cartons (de vélo, d'ameublement) ou n'importe quel carton nettoyé de ses liens : scotch, colle, agrafe ;
  • Gros couteau, serpe ;
  • Semence ou épluchure de pomme de terre ;
  • Paille ou débris végétaux secs sans graines et ligneux.

Mise en place[modifier]

Mise en place
  • La veille d'une pluie, disposer les cartons pour couvrir l'ensemble de la surface à planter. L'humidité de la pluie formera les cartons au relief de votre terrain. En pente, placer vos cartons de manière à ce que l'eau rentre, soit à l'inverse des tuiles.
  • Disposer pierres, terre, matière sèche pour éviter que cela s'envole et pour que cela soit plus beau.
  • Le jour de la plantation, à l'aide d'un objet coupant, créer une ouverture dans le carton pour le plant. Ce procédé est plus aisé avec un carton humide.
  • Par le trou dans le carton, poser votre patate sur l'herbe et recouvrir de 3 à 4 cm de débris végétaux. On s'interroge pour faciliter la levée à mettre un peu de terre sur la semence.

Entretien[modifier]

Butter
  • Laisser sortir les pommes de terres.
  • Butter très largement les pieds avec de la paille ou des débris végétaux secs sans graines, pour éviter le verdissement des pommes de terres.

Récolte[modifier]

Récolter
  • Couper les fanes et laisser sécher.
  • Soulever le carton et ramasser les pommes de terres.

Inconvénients[modifier]

  • Les mulots adorent aussi, un moyen de Contrôle des nuisibles devra être envisagé.
  • On s'interroge sur les polluants du carton : encre, colle, ruban adhésif...
  • Buttage à la paille est un peu plus long qu'à la terre.
  • Beaucoup de matière sèche à la récolte à réutiliser.

S'utilise aussi pour :[modifier]

Cucurbitacées : Potiron, courgette...[modifier]

Faire un trou, remplir de matière organique, remettre la terre dessus, poser le carton, faire un trou dans le carton, planter, poser des objets pour fixer le carton.

Tomate[modifier]

Idem

Voir aussi[modifier]

Nuvola filesystems folder image.png

La Base Ékopédia propose des documents multimédia libres pour illustrer les articles sur le thème :
« les différents types de paillis »

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]


Vista-licq.png Portail Permaculture – Créations de systèmes humains et agricoles imitant les inter-relations écologiques.