Fontaine à vent

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher


Noia 64 apps cookie.png
Cet article fait partie du
Thème S'alimenter

Cueillette sauvage
Agriculture
Permaculture
Apiculture
Potager et Verger
Alimentation
Aliments biologiques
Fruits et légumes de saison
Chasse
Pêche
Recettes de base
Végétarisme


Voir aussi :
Catégorie:S'alimenter
Portail:S'alimenter

Une fontaine à vent est un dispositif destiné à capter l'humidité de l'air (vapeur d'eau) pour en faire de l'eau liquide.

Généralités[modifier]

L'eau circule sur la terre principalement sous sa forme liquide et sous sa forme gazeuse. Cette forme gazeuse, la vapeur d'eau, est générée par :

  • l'évaporation des masses liquides (océans, lacs, rivières...)
  • la respiration et la transpiration des êtres vivants (animaux et plantes)
  • la combustion du gaz, du bois, du kérosène, etc.

L'air contient toujours une partie de vapeur d'eau ; il ne peut en contenir plus d'une certaine quantité, en fonction de la température. Lorsque cette quantité est atteinte, la vapeur d'eau se condense, entre autres sous forme de brouillard et de rosée. C'est cette dernière forme qui nous intéresse ici.

La rosée[modifier]

Comme la quantité de vapeur d'eau que peut contenir l'air dépend de la température, lorsque celle-ci baisse, l'air se retrouve saturé alors même que la quantité totale reste identique : on dit que l'humidité relative augmente.
C'est se qui se produit lorsque la nuit tombe : La vapeur d'eau se condense sur toutes les surfaces froides.

Conception de la fontaine à vent[modifier]

Il s'agit de concevoir un dispositif capable d'être plus froid que l'air ambiant et de recueillir la rosée, pour la diriger vers un réservoir. Il peut s'agir de dispositifs passifs ou actifs.

  • Passif : c'est le plus simple. Ce sera un matériau n'emmagasinant pas la chaleur du jour, ou la restituant très vite. Il devra posséder une très faible inertie thermique et être de grande surface. De simples toiles ou filets tendus verticalement, avec une gouttière pour recueillir l'eau ont étés utilisés avec succès à Chungungo au Chili.
  • Actif : un tel dispositif aura un rendement plus élevé et pourra aussi fonctionner de jour; On sait par exemple que les climatisations dévoreuses d'électricité produisent de l'eau, et que les frigos font du givre qui n'est que de la condensation gelée. Notre fontaine à vent pourra donc être dérivée d'un système de réfrigération classique à compression, alimenté par l'électricité, ou par un système à absorption de gaz (les frigos de caravane). Ce dernier système pourrait être alimenté par l'énergie solaire ou toute autre source de chaleur, ce qui le rend très intéressant dans les endroits éloignés du réseau électrique, et bien sûr plus écologique. Il reste encore d'autres possibilités, les systèmes d'échangeurs thermiques trop peu efficaces pour servir de réfrigération pouvant en revanche être utilisés à cette fin.


Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Fogquest[1]

Noia 64 apps cookie.png
Portail S'alimenter – Articles Ékopédia concernant l'alimentation et les aliments bio.