Faune auxiliaire/Bloc-notes

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher

Bulle.png Prise de notes et documentations de travail sur l'article :   Faune auxiliaire


Vous avez découvert des renseignements sur le sujet annoncé ci-dessus ?
Vous désirez contribuer à cet article sans travail de rédaction ?
Vous désirez apporter des éléments bruts de votre savoir en la matière ?
Vous venez de découvrir une, ou plusieurs, pages web contenant un passage digne d’intérêt ?

Le but des pages Bloc-notes est de réactualiser, d'apporter de nouvelles informations dans l'article en question.
Vos informations brutes seront reprises sur la page article, mais sous forme rédigée, par des rédacteurs de l'encyclopédie.



- Marche à suivre (facile) pour écrire vos notes -


  • Si la page est déjà existante :
  1. Cliquez sur son MODIFIER
  2. Ajoutez simplement vos textes, photos et liens dans les lignes "infos"
  3. Après prévisualisation (pour vérification), PUBLIER.
  4. C'est fait !
  
  • Si la page n'est pas existante :
  1. Entrez dans sur la page Modèle:Bloc-notes
  2. Cliquez sur "Modifier" pour ouvrir sa page en modification
  3. Sélectionnez tout (Ctrl + A), puis Copiez le contenu (Ctrl + C)
  4. En case RECHERCHER : tapez le nom de l'article visé + ajoutez /Bloc-notes (Entrée)
  5. Exemple de page créée ainsi : Faune auxiliaire/Bloc-notes
  6. Collez (Ctrl + V) le modèle copié sur la page ouverte
  7. Ajoutez vos textes, photos et liens. Et après prévisualisation : PUBLIER.





- GROUPES D'INFOS sur le sujet -

Ajoutez vos infos brutes à votre convenance (classées ou non) après les étoiles :



  • Info N°1
      • Certaines espèces animales sont dites « auxiliaires ». Ces prédateurs permettent de se défendre contre les ravageurs (tels des espèces comme les pucerons et les escargots qui en excès sont nuisibles à vos cultures) et rétablissent la chaîne alimentaire d'un écosystème.


        • Les coccinelles se nourrissent de pucerons et sont très efficaces dans la lutte contre ces derniers.

Je me souviens d'avoir eu une agréable surprise en rabattant une touffe d'herbe de la pampa, cette plante ornementale aux feuilles coupantes et qui donne des sortes de plumeaux. Au coeur de cette plante une quarantaine de coccinelle y avait trouvé refuge. Les tiges de l'herbe de la pampa ressemble à du roseau. Un fagot de ces tiges dans une boite ferait sans doute un abri très apprécié de la bête à bon dieu.

        • Les araignées et les libellules sont des prédatrices efficaces qui dévorent de nombreuses mouches et moustiques.
        • Les carabes se nourrissent en une nuit de leur poids en insectes.
        • Les perce-oreilles se nourrissent de pucerons et d’insectes divers.


        • Les guêpes solitaires d'Ordre Hyménoptères et de Famille s Scolidés, Sphécidés et Euménidés: Scolie des jardins (Scolia hirta) / Ammophile des sables (Ammophila sabulosa) / Pemphrédon lugubre (Pemphredon lugubris))
        • Elles butinent pour se nourrir, mais chassent des proies pour leurs larves. Elles para­lysent leurs proies de leur aiguillon afin que ces nouvelles provisions restent fraîches.
          • Habitats pour ces guêpes solitaires:
            • ==> Bandes fleuries attirant les adultes et les nourrissant :
              • - Apiacées, anciennement Ombellifères (fleurs en ombelles et tiges creuses) :
                • en plantes alimentaires : Ache des marais, carotte, panais, céleri, fenouil cultivé...
                • en plantes condimentaires : Cerfeuil, persil, cumin, coriandre, livèche...
                • en plantes médicinales : Anis vert, fenouil sauvage, aneth, angélique...
                • en plantes ornementales : Laser (Laserpitium), panicaut...
              • - Astéracées (herbacées à fleurs serrées en capitules):
                • en plantes alimentaires : artichaut, chicorée, endive, laitue, pissenlit, salsifis, scarole, topinambour, tournesol...
                • en plantes condimentaires : l'Armoise, qui en compagnonnage, est connue pour être un répulsif des rongeurs...
                • en plantes médicinales : chardon, séneçon...
                • en plantes ornementales : aster, chrysanthème, centaurée, cirse, marguerite, et l'herbe aux moucherons, qui sèche, était étendue sous le blé par les grecs anciens pour éloigner les rongeurs.
            • ==> A défaut, on peut construire à la chrysope :
              • - des bûches de bois percés de trous, des chicots de tiges sèches creuses ou remplies de moelle tendre offrent aux femelles des endroits pour s’installer et procréer une nouvelle descendance.
              • - En solution d'urgence: du sable sec dans un grand pot de terre protégé de la pluie.


        • Les chrysopes d'Ordre  Névroptères et de Famille s Chrysopidés: Demoiselle aux yeux d’or (Chrysoperla carnea) et Chrysope commune (Chrysopa perla)
        • Si adultes, elles butinent les fleurs (miellat et pollen), elles se nourrit essentiellement de pucerons, petites chenilles, psylles, larves de doryphores, piérides du chou.
        • À l’état larvaire, chaque chrysope est exclusivement carnivore et mange durant son développement (deux semaines) des araignées rouges, thrips, cochenilles, et jusqu'à 500 pucerons et 12000 œufs d’acariens !
        • Note: Les larves de chrysope (les ) : elles se vêtissent grâce aux pucerons laineux... Elles se couvrent de poils arrachés aux cadavres de leurs proies ! Ont-elle froid ? A priori, non... En fait, ce stratagème leurs permet de duper les fourmis protectrices des pucerons qui ainsi les protègent au même titre que les vrais pucerons !
        • La chrysope verte (Chrysoperla carnea) est très utilisée comme auxiliaires en agriculture biologique. Les chrysopes pondent leurs œufs verdâtres sous les feuilles au bout d’une longue tige. Cycle annuel des chrysopes : Elles sont actives de avril (plus tôt que les coccinelles) à septembre, période pendant laquelle deux ou trois générations se succèdent...
          • Habitats pour les chrysopes:
            • ==> Bandes fleuries attirant les adultes et les nourrissant :
              • - A???cées, anciennement Ombellifères (fleurs en ombelles et tiges creuses) :
                • en plantes alimentaires : cerisiers, poirier, pommier...
                • en plantes condimentaires : ...
                • en plantes médicinales : ...
                • en plantes ornementales : ...
              • - A???cées (herbacées à fleurs serrées en capitules):
                • en plantes alimentaires : ...
                • en plantes condimentaires : ...
                • en plantes médicinales : ...
                • en plantes ornementales : lauriers, lilas, rosiers...
            • ==> La chrysope passe l’hiver à l’état adulte dans les haies, surtout si elles sont plantées en lisière de verger.
            • ==> Elle se réfugie aussi souvent dans les dépendances non chauffées, les greniers (derrière les volets) et les garages. Elle apprécie particulièrement les cabanes de jardin. Mais les chrysopes sont sensibles aux produits phytosanitaires qui les tuent. La cabane d'un jardinier bio sera donc idéale pour elle...
            • ==> A défaut, on peut construire à la chrysope :
              • - un totem
              • - une mini maison d'hivernage en bois à toit d'ardoise et à installer à 1,50 m du sol, en début septembre (dos aux vents dominants).
              • - En solution d'urgence: couper le fond d'une bouteille en plastique de 2 l - Enroulez un morceau de 1 m de carton ondulé. Glissez dans la bouteille - Bloquer le carton en faisant passer un fil de fer dans le fond de la bouteille - Fixez la bouteille dans une branche d'arbre avec une cordelette non synthétique (le fer étrangle la branche en croissance) - Fabriquer et suspendre plusieurs bouteilles -


        • Les oiseaux insectivores, se nourrissent principalement d’insectes, notamment des chenilles.


        • Le hérisson est omnivore, il se nourrit non seulement d’insectes mais aussi des escargots et des limaces.


          • D’autres espèces, telles que le ver de terre, sont dites « décomposeurs » car elles transforment la matière organique en matière minérale assimilable par les plantes.


  • Info N°2
      • Sélection d'espèces de plantes hautes pour attirer la faune auxiliaire et lui servir de refuges :
        • Achillée millefeuille - Aneth odorant - Ammi élevée - Anthémis élevé - Camomille romaine - Carotte sauvage - Centaurée bleuet (varié) - Coquelicot sauvage - Cumin des prés - Fenouil commun - Lotier corniculé - Matricaire inodore - Mélilot officinal - Moutarde blanche - Panais - Petite pimprenelle - Phacélie - Ray-grass italien - Sarrasin - Souci officinal - Trèfle blanc nain - Zinnia elegans dahlia


  • Info N°3
    • OISEAUX auxiliaires :
      • <<...Des mésanges, des fauvettes, des becs fins comme les hirondelles : ça détruit la vermine!...>> — (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
        • Insectivores, vermivores et frugivores : merle, troglodyte, accenteur mouchet et rouge gorge.


          • Les granivores ont un bec court, massif et solide qui leur permet de décortiquer les graines ou de briser les gros morceaux de nourriture dure.
          • ==> ex: chardonneret, moineau, pinsons, verdier...
            • Sur la mangeoire en hiver pour tous : Toutes sortes de baies sauvages séchées, raisins secs, raisins de Corinthe, flocons d'avoine, petits morceaux de fruits, viande séchée.
              • LPO : Pour nourrir un granivore affaibli : utilisez de la pâtée d'élevage ou du jaune d’œuf délayé dans de l'eau. Veillez à ne pas empâter le bec de l'oiseau, qui doit toujours rester propre. On peut lui donner quelques gouttes d'eau (une à une), en utilisant ses doigts. Ne jamais utiliser une seringue ou un verre.


          • Les insectivores ont un bec long, pointu, fragile et fin. Ils sont des avaleurs de nourriture molle.
          • ==> ex : accenteur mouchet, étourneau sansonnet, fauvette, hirondelle, merle, mésange, rouge-gorge, troglodyte mignon...
            • Les insectivores se nourrissent d'insectes, de limaces, d'araignées, de baies et de petites graines sèches.
              • 2 auxiliaires insectivores, mais granivores exceptionnels en absence d'insectes en hiver
              • Mésange' (Cyanistes caeruleus, anciennement Parus caeruleus): Petit oiseau passereau insectivore, actif, au bec court, de forme assez trapue, qui est remarquable par sa forme élégante et son plumage varié: Mésange à longue queue, mésange huppée, mésange bleue, mésange nonnette, mésange charbonnière…
              • 'rouge-gorge ( Erithacus rubecula ). C'est un oiseau insectivore qui peut attraper ses proies en plein vol. Plus timide que la mésange, c'est surtout en hiver que le rouge-gorge pénètre dans les jardins des villes et des villages.
                • Self service pour insectivores: un tas de fumier comme garde manger... Gorgebleues à miroir, Rougequeues noirs et Bergeronnettes grises se croisent en un incessant ballet où chaque oiseau repart le bec plein d'insectes glanés.
                • LPO : Pour nourrir un insectivore affaibli : Le plus simple pour nourrir un insectivore est de vous rendre dans un magasin de pêche ou une animalerie pour acheter des vers de farine. Donnez les vers en écrasant si possible la tête et en les trempant dans de l'eau. Vous pouvez compter 4 à 6 vers de farine par heure et par oiseau. N'utilisez jamais d'asticots, ils sont mortels. Vous pouvez aussi utiliser de la pâtée insectivore, du jaune d’œuf délayé dans de l'eau ou des croquettes pour chats réhydratées.


  • Info N°4


  • Info N°5


  • Info N°6


  • Info N°7


  • Info N°8


  • Info N°9


  • Info N°10







- PHOTOGRAPHIES et liens de PHOTOS sur le sujet -

Ajoutez des liens photos : Si elles sont libres de tout droit, elles seront intégrées à Base Ekopédia. Et si besoin, elles serviront à illustrer l'article...





L'abeille, insecte auxiliaire pollinisateur et apicole (Miel)

- Les 2 plus belles images de la galerie -










- Liens internes -
Liste de sections d'articles ou d'articles Ekopédia à consulter sur le sujet :


  





- Liens externes -
Liste de pages web à consulter sur le sujet :

  • Liens textes, citations et études sur le sujet :


  
  • Liens Photographies, dessins, croquis et tableaux sur le sujet :







- Nota Bene -

Wiki2.png

Wiktionnaire, dictionnaire libre vous donne des définitions, synonymes et citations sur le thème : « Définition de sourcer »

Commons-Logo.svg.png

La Médiathèque Commons propose des IMAGES et vidéos libres sur la thèmatique : « Sourcer avec Commons »

Si vous désirez apporter témoignage d'une expérience personnelle traitant du sujet en question :