Crapaud

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher

Fichier:Crapaud.jpg

Le crapaud est sensible à de nombreux facteurs environnementaux. Le principe de base de la permaculture est de cultiver en accord avec la nature plutôt que contre elle.

Nous ne procédons pas ici à l'introduction d'une nouvelle espèce, mais bien à faciliter sa réintégration.

Espèces menacées ou en forte voie de régression[modifier]

Comme, la plupart des autres amphibiens (hormis pour quelques espèces invasives comme le crapaud buffle), les crapauds semblent en voie de régression sur toute la planète. Les raisons sont mal comprises et sans doute multifactorielles, elles pourraient associer :

  • un affaiblissement de leur système immunitaire dû à la pollution généralisée de l'atmosphère et des pluies ;
  • une perte de diversité génétique (-> dérive génétique) due à la réduction de leurs populations victimes de phénomènes d'insularisation écologique ;
  • une destruction, une dégradation et une fragmentation écologique de leur habitat (écologie) ; Marécages et tourbières sont asséchées pour en faire des terres agricoles depuis des siècles.
  • la circulation de microbes et champignons microscopiques pathogènes ;
  • le trou de la couche d'ozone (évoqué par certains auteurs pour expliquer la disparition d'amphibiens dans des zones très isolées et apparemment les plus épargnées par les pollutions) ;
  • le réchauffement climatique, dont les premiers effets (sécheresses, incendies de forêt, désynchronisation biologique…), pourrait localement expliquer certaines régressions ou disparitions d'espèces ;
  • généralisation de l'usage des pesticides ;
  • diffusion dans leur environnement de perturbateurs endocriniens, ne les tuant pas, mais nuisant au succès de leur reproduction en affectant la fécondité des mâles (délétion de la spermatogenèse, dysgénésie testiculaire, etc.).

Tous les crapauds (au sens large du terme) sont des espèces menacées et catégorisées comme espèces protégées dans de nombreux pays (hormis quelques espèces introduites devenues invasives).

Problématique limaces[modifier]

On ne peut donc s'étonner de la prolifération des limaces sans cet auxiliaire.

Les canards ou poules sont d'excellents mangeurs de limaces, mais ces animaux peuvent consommer des plantes et détériorer notre potager. Ils demandent donc à être parqués ou introduits sous surveillance pour conduire à la stabilité du système.

Une fois l'équilibre trouvé, on pourra compter sur le maintien de cet équilibre par le crapaud et le crabe.

Proposer un abri au crapaud[modifier]

Fichier:Abris Crapaud.jpg On peut proposer deux sortes d'abri à notre hôte.

Hôtel principal 3 étoiles[modifier]

Il est placé à côté du compost, voire intégré à celui-ci.

On place un pot de fleurs retourné dans le compost avec un accès de 4 cm de hauteur et 8 cm de largeur. On creuse un trou où l'on placera un bac ou bâche en tissu, de l'argile( ou matière azoté que l'on laisse 3semaines sous du carton, qui imperméabilisera le fond de la mare ) et gros cailloux au fond, pour créer une petite mare avec plante aquatique comme le cresson, nénuphar ect ... Cette mare aura pour fonction de diversifier le menu de notre hôte, car le crapaud ne vit pas dans l'eau. L'ensemble sera hombragé. Un goutte à goutte alimente le tout ( butte potagere) en humidité constante. N'oubliez pas d'y planter des potirons.

Hôtel secondaire[modifier]

Placer des tuiles rondes sur votre jardin. Le crapaud pourra y passer une journée et vous pourrez y récolter les limaces au matin. Fichier:Accouplement de crapauds.jpg

Autonomie[modifier]

Peu ou pas de surveillance ni de soins ne seront nécessaires.
Cela favorise une conduite sans pesticide et l'observation de son environnement.

Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Nuvola apps kuickshow.png Portail Cultiver – Accédez aux articles d'Ékopédia concernant l'agriculture.
Vista-licq.png Portail Écologie – Articles d'Ékopédia concernant écologie et écosystèmes.
Vista-licq.png Portail Permaculture – Créations de systèmes humains et agricoles imitant les inter-relations écologiques.