Troc

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Ceci est une version archivée de cette page en date du 28 août 2012 à 21:30 et modifiée en dernier par 90.25.210.103 (discussion).
Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps locale.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Vivre ensemble...


L'Éphéméride du jour
Calendriers
Noël
Animaux de compagnie
Cultures associées
Décroissance
Économies alternatives
Activités coopératives
Sociétés alternatives
Écologie
Écovillages
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Énergie
Énergies renouvelables
Naturisme
Politique
Publicité
Sciences humaines et sociales
Transports en commun



Vivre ensemble (Catégories)
Vivre ensemble (Portail)


Le troc est l'échange réciproque entre 2 individus ou 2 groupes humains de biens jugés comme étant de valeur équivalente


Histoire

Le troc dans les sociétés "primitives"

Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !

Le passage à une "économie monétaire"

Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !

Le troc dans les sociétés modernes

Les utopies du 19e siècle: en même temps que la société industrielle s'étendait à l'Europe puis au monde depuis l'Angleterre, des "socialistes utopistes" qui espéraient régler le problème de la "question sociale" par des expériences de troc : owen et les bons d'échange, Proudhon et la banque de troc.

Organiser un troc est assez simple : il suffit de faire une liste d'objets qu'on veut donner et une liste d'objets que l'on recherche. Des sites internet permettent de mettre en contact des personnes intéressées par un troc.

On peut aussi organiser des trocs avec ses amis et sa famille. Le troc est pratiqué par exemple par les jardiniers amateurs qui échangent des graines de variétés différentes, par les collectionneurs et par les adeptes de loisirs créatifs qui échangent des fournitures.


Le troc de vêtements, écologique et économique

La tendance en France est à la bonne affaire! Selon les chiffres de l'institut français de la mode (IFM), les Français cherchent à faire des économies pour ce qui est de leur magasinage. D'après les résultats de l'étude Ipsos-Marques Avenue 2008, le prix est pour la première fois le principal critère d'achat d'un vêtement des Français, devant le style et la qualité du vêtement. Qui dit bonne affaire, dit plus de vêtements pour moins cher et donc vêtements de premier prix. "De plus en plus avertis, les parents recherchent les bonnes affaires dans des circuits de distribution entrée de gamme, voire discount, pour pouvoir se faire plaisir ou faire plaisir à leurs enfants en achetant ponctuellement des marques haut de gamme", note Precepta.

Le problème, c'est que ces vêtements sont fabriqués en Chine, en Thaïlande, enfin, très loin de chez nous. Les faire venir jusque qu'ici rejette un maximum de CO2! En plus, cette frénésie d'articles en plus grand nombre demande un niveau de production supérieur, lui aussi, source de pollution, surtout dans certaines parties du globe où les normes environnementales au niveau de l'industrie textile ne sont les mêmes qu'en Europe.


Troquez vos fringues, c'est écolo!

  • Vous l'aurez compris, échanger vos habits et/ou vos bijoux avec ceux de vos copines, c'est écologique :
  • Pas de CO2 en plus pour les faire venir de très loin,
  • Pas de reproduction des articles…


Mais pas seulement :

  • On profite de vêtements de meilleure qualité que des vêtements bas de gamme, d'autant que des bébés ne portant pas très longtemps les habits,
  • On recycle les cadeaux que l'on n'aime pas, après tout, c'est mieux que de jeter,
  • C'est économique !


Les journées « Broc'tes fringues » ou « Troc-party »

Mais comment s'organiser ? Organisez des journées « Broc'tes fringues » :

  • Des filles « de confiance » qui se retrouvent chez l'une d'entre elles,
  • Chacune arrive avec ses fringues qu'elle ne met plus (en bon état et propres, avec des cintres pour les exposer),
  • On expose les vêtements sur des cintres pendus sur une barre en bois posée entre deux chaises, on peut même penser à un système de gommettes par « gamme de prix »,
  • On s'échange ou on se vend les fringues en question,
  • Autour d'un bon gâteau, d'un bon thé et autres « trucs de filles »…


Vous l'aurez compris, l'écologie peut aussi être source d'échanges et de plaisir…

Nb : Cela s'applique aussi aux fringues de mamans, mais attention, compte tenu de mes expériences, il faut être relativement « nombreuses », mais pas trop nombreuses non plus ; il faut aussi que les tailles des fringues et les goûts-styles des filles concordent !

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Bibliographie

Noia 64 apps locale.png
Portail Vivre ensemble – Les articles Ékopédia sur « comment vivre ensemble ».