Utilisateur:André Rognon

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher

Bonjour à tous !

Dans ce texte, au delà des critiques, j'espère que vous trouverez de bons conseils pour construire votre point de vue.

Mon credo...[modifier]

Le premier truc que j'aimerais dire c'est que sur Ekopédia je ne trouve pas mon compte.

Je ne tombe que sur des articles:

  • qui me parlent de devenir ascète, or je n'en ai pas l'intention. Edit: ascète est effectivement un mot un peu fort, mais il traduit juste le sentiment qu'on a quand on vous demande deux fois de suite de faire une croix sur votre confort: à la fois on vous demande de prendre les transports en communs au lieu de la voiture, avec comme argument qu'on peut en plus y lire des bouquins, mais qu'ensuite par souci d'économie la ville on diminue la luminosité dans ces mêmes transports en commun...
  • ou faits par des gens qui n'ont aucune connaissance en économie, ou qui n'ont jamais dirigé un projet, une association, etc.
Quand je dis aucune connaissance en économie, c'est qu'ils ne se sont 
vraiment jamais intéressés à comprendre pourquoi la société est ce qu'elle 
est. Lisez l'article sur la Monnaie fondante et vous y trouverez, sur 
certains points, une méconnaissance de l'économie...

Cependant je crois fermement qu'il y a des choses que l'on peut changer dans notre vie, et qu'il y a des gens qui viennent comme moi sur Ekopédia pour savoir comment faire.

Je crois fermement que des articles expliquant comment devenir indépendant de la société de consommation ne touchent pas les gens qui ont du pouvoir, ici, en France.

Je crois fermement que bassiner un économiste avec des propositions que cet économiste a déjà balayées avec succès vingt-cinq fois ne fait que creuser le fossé entre ceux qui ont des idées (les ékopédiens, les verts, les écolos, les sympathisants de ces thèses, etc.) et ceux qui ont le pouvoir de les appliquer.

Je crois fermement que vous avez une page de discussion pour me balancer des insultes du genre "toi t'es un connard de droite" ou "si t'es pas écolo tu dégages". Et si quelqu'un me balance ça, promis, j'arrête de m'intéresser à toute forme d'écologie, je rachète ma voiture et j'arrête de parler de logiciel libre à ma direction.

Mes projets[modifier]

Propositions[modifier]

En participant à Ekopédia j'aimerais lancer les ékopédiens sur des ateliers d'articles lisibles par des gens qui ont un travail du style "investisseur", "finance", "direction des systèmes d'information", "chef d'entreprise". Je sais que je vais me prendre des bâches et, tant qu'elles n'arrivent pas sur ma page de discussion je travaillerai dans ce sens.

Je pense aussi qu'il serait utile de créer un "parcours du combattant" qui mènerait le mec qui vient d'acheter un 4x4 à sa femme à l'écologie: il y aurait plusieurs étapes et chaque page serait affectée à une étape:

  • Niveau "Je suis un connard d'individualiste à mort"
  • Niveau Prise de conscience
  • Niveau Je tente de vivre en respect avec la nature
  • Niveau Citoyen responsable
  • Niveau Je vais plus loin
  • Niveau Je n'ai plus besoin du monde pour vivre.

Bien sûr l'axe de découpage reste à revoir.

Réalisations[modifier]


Le problème de la censure par l'abondance[modifier]

Sur ce, même si je ne participe malheureusement pas vraiment, sur cette page, au Wikilove, je voudrais juste que cette page soit un témoignage d'un problème auquel Ekopédia doit être attentive selon moi: parmi les idées d'amélioration du monde, il y a un sérieux tri à faire entre les idées-leurres (celles qui soulèvent l'intérêt du grand public mais qui auront du mal à s'appliquer dans le monde, tel qu'il est, pour des raisons que ce public ne peut pas comprendre si simplement) et les très bonnes idées (celles que nos gosses nous balanceront à la figure en nous disant: "tu savais et tu n'as rien fait").

La Transition Douce[modifier]

Je crois que pour parvenir à un monde optimal où nous vivrons mieux, nous devons utiliser une transition douce. Ma position est qu'il est inutile de critiquer le monde actuel, la façon dont il est organisé, etc. A mon avis, d'ailleurs, les gens qui émettent une critique totale sur l'environnement économique et qui proposent de "tout changer" sont ceux qui n'arriveront jamais à tout changer. Leur position est trop extrémiste pour parvenir à insuffler quoi que ce soit au monde.

A mon avis, les gens qui parviendront à changer le monde sont ceux qui au quotidien le font changer, lui apportent des améliorations. D'où le nom de la Transition Douce. Peu importe si au quotidien vous voyez des problèmes qui remontent à la création du monde: si vous participez au changement, vous aurez fait votre part. Voilà quelques ligne-guides pour cette théorie:

*Penser que la majorité des hommes, surtout jeunes, aimeraient améliorer
 le monde dans lequel ils vont vivre.
*Ayez une opinion complexe. N'adoptez pas des principes, ou donnez vous des principes
 mais avec une liberté d'adaptation. Considérez cela comme de l'intelligence. N'hésitez pas
 à adopter des points de vue contradictoires: oui, la règle doit être identique pour
 tous, et pourtant cette personne devrait avoir le droit de ne pas respecter
 cette règle.
*A chaque fois que cela est nécessaire, expliquez aux personnes qui ont le pouvoir
 ce qu'elles devraient faire pour l'améliorer.
*Par exemple, rédigez des dossier, notamment sur Ekopédia, sur un mode constructif (=10%
 pour dire ce qui est absurde, 90% pour dire comment il faudrait le changer), puis
 diffusez-le, donnez-le à votre manager (même sous couvert d'anonymat), parlez-en autour
 de vous.
*Même si vous vous dites que votre monde est pourri et qu'il ne s'améliorera jamais, vous 
 sous-estimez le pouvoir de ces petites transformations. Exemple: si vous parlez autour
 de vous d'améliorations de la démocratie, vous seriez surpris de vous aperçevoir que
 si vous avez réussi à convaincre vos potes par la qualité de votre proposition, ils la
 transmettront très vite et notre démocratie actuelle sera très vite (~5, 10 ans) modifiée.