Réchaud burkinabé

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps cookie.png
Cet article fait partie du
Thème S'alimenter

Cueillette sauvage
Agriculture
Permaculture
Apiculture
Potager et Verger
Alimentation
Aliments biologiques
Fruits et légumes de saison
Chasse
Pêche
Recettes de base
Végétarisme


Voir aussi :
Catégorie:S'alimenter
Portail:S'alimenter

Cet article espère vous expliquer pourquoi et comment réaliser ce petit bricolage à la portée de tous, qui vous offrira une alternative écologique au réchaud de camping à gaz ou à pétrole.


Origine[modifier]

Le ou les inventeurs du réchaud Burkinabé sont originaires d’Afrique de l’ouest. Peut-être même du Burkina Faso.

Principes de fonctionnement[modifier]

Le principe est assez simple : Il s’agit d’un petit panier métallique (réalisé à l’aide d’une roue de vélo et d'un peu de fil de fer) dans lequel il est possible de réaliser un feu de très petite taille, à partir de petits bouts de bois et de brindilles.

L’air passe aisément à travers les mailles en fil de fer du foyer, et les cendres sont évacuées par le trou situé au coeur du pied du réchaud (le moyeu de la roue de vélo). Une anse permet de le déplacer, ou de le faire balancer/tourner autours de lui-même afin de raviver le feu.

Utilisation comme réchaud de camping écologique[modifier]

Avantages par rapport au réchaud classique à gaz :[modifier]

  • combustible disponible partout en suffisance
  • bon rendement énergétique (économe)
  • ne contribue pas à l’effet de serre (sauf si on le fait marcher au charbon bien entendu)
  • pas de déchets lors de l’utilisation (ex : bonbonnes vides ou bouteilles de pétrole,...), et pas de pollution générée par l’exploitation et le transport de combustible fossile.
  • demande un peu plus de temps, d efforts et de savoir-faire pour fonctionner, ce qui ne peut que faire du bien ;-)
  • bonne alternative à un feu de camp traditionnel (sécurité et économie en bois. En effet, bien qu’il demande a être alimenté de manière plus régulière [4], le rechaud burkinabais diffusera plus de lumière et de chaleur pour une petite quantité de bois. Comme le foyer est place en hauteur, lire ou écrire peut se faire de manière plus confortable qu’avec un feu traditionnel. Enfin, il est possible de le déplacer, et les moustiques n’aiment pas.
  • est joli
  • peut-être construit soi-même, avec des matériaux de récupération.


Conseils d’utilisation[modifier]

Allumage[modifier]

Fichier:RechaudBurkinabe.jpg

Allumer son réchaud demande un peu de préparation et de savoir-faire. Pour éviter de bloquer à cette étape, ce qui serait quand même bien dommage, voici quelques trucs pour allumer votre réchaud (ou n’importe quel feu) :

  • Récoltez des écorces de bouleau lorsque vous en voyez, en prévision de votre pause. C’est un excellent allume-feu naturel ! Les pommes de pin sont aussi très efficaces : une ou deux pommes de pin suffisent pour allumer un feu en quelques secondes.
  • Récoltez les brindilles mortes à la base des conifères plutôt que par terre, elles seront souvent plus sèches.
  • Préparez, avant d’allumer, vos brindilles en petits tas du même diamètre et d’une longueur raisonnable, pour alimenter facilement une fois et augmenter progressivement la taille.
  • Allumez votre feu progressivement, en ajoutant des brindilles de plus en plus grosses.
  • Si vous avez du charbon, introduisez-le dès que le feu a gagné en vigueur.
  • Plutôt que de souffler, prenez votre réchaud par l'anse, soulevez-le et faites-le balancer doucement pour le raviver. Quand vous êtes plus à l’aise, vous pouvez même le faire tourner autour de vous quelques tours, bras tendu. La force centrifuge maintiendra le feu dans le panier.

Sécurité[modifier]

Les mesures de sécurités à prendre sont les mêmes que pour un feu :

  • Allumez de préférence votre réchaud sur une large pierre naturelle ou une zone ininflammable, à l’abri du vent, des pompes à essence, des bonbonnes de gaz et des herbes sèches, et vous éviterez déjà pas mal de risques.
  • Pensez a bien s’assurer que tout est éteint lorsque vous quittez l’endroit.
  • Prévoyez de l'eau (1 litre) à proximité.
  • Restez attentif et à proximité [6]

Construisez votre réchaud burkinabé[modifier]

Le matériel nécessaire :

  • Une roue de vélo. Si vous n’avez pas de roue de vélo, il est toujours possible de s’en sortir avec n’importe quel support, mais la roue de vélo a l'avantage de disposer d'un trou en son centre qui évacue les cendres, d'être assez légère, d'avoir des trous tout autour qui aide au tricotage... ;
  • Du fil de fer de 0,5 à 1 mm d'épaisseur, à choisir en fonction du coefficient solidité/poids (du réchaud) désiré ;
  • Des pinces coupantes, pliantes ;
  • Un après-midi ensoleillé.

Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Bibliographie[modifier]

Noia 64 apps cookie.png
Portail S'alimenter – Articles Ékopédia concernant l'alimentation et les aliments bio.