Houille

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps kfm home.png
Cet article fait partie du
Thème Se loger

Autoconstruction
Construire son habitat
Coopérative d'habitation
Entretenir son habitat
Gestion de l'eau
Gestion des déchets
Maçonnerie
Menuiserie: Outils / Matériaux
Rénover son habitat
Se chauffer
Utilisation de l'énergie


Catégorie:Se loger


La houille est un combustible minéral fossile solide provenant de la décomposition d'organismes du carbonifère, et composé principalement de carbone.


Histoire[modifier]

Utilisé depuis le XIe siècle, l'extraction de ce combustible dans les mines a rendu possible la révolution industrielle au XIXe siècle. Pendant des décennies, la houille constitua la principale source d'énergie.


Définition[modifier]

La houille est une qualité spécifique de charbon (terme générique qui recouvre trois catégories de combustibles solides de même origine), mais dont les gisements sont à différents stades de transformation: la tourbe, le lignite et enfin la houille (dont l'anthracite est une variété de qualité supérieure).

C'est un sédiment organique fossile naturel, de couleur noire, dont le pouvoir calorifique supérieur dépasse 23 860 kJ/kg (5 700 kcal/kg) sur échantillon exempt de cendres, ayant une teneur en eau correspondant à une température de 30°C et à un degré hygrométrique de 96 pour cent et dont l'indice moyen de réflectance de la vitrinite est au moins de 0,6.

Pour les besoins industriels et domestiques, un charbon se caractérise par:

  • sa teneur en matières volatiles (MV) exprimée en pourcentage par rapport à la masse totale. Celles-ci sont constituées principalement de méthane et d'hydrogène ; sous l'effet d'une élévation de température, les matières volatiles se dégagent du combustible, s'enflamment facilement, et accélèrent la combustion,
  • son pouvoir calorifique (exprimé en kJ/kg), quantité de chaleur fournie par la combustion d'un kg de charbon,
  • sa teneur en eau exprimée en pourcentage,
  • sa teneur en cendres exprimée en pourcentage. Les cendres sont les résidus solides de la combustion du charbon,
  • sa teneur en soufre exprimée en pourcentage ; la présence de dioxyde de soufre dans les fumées de combustion contribue à la pollution de l'environnement.
Produits Teneur en carbone
(en %)
Pouvoir calorifique
(en kJ/kg)
Anthracite 93 - 97 33 500 - 34 900
Charbon maigre et houille anthraciteuse 90 - 93 34 900 - 36 000
Charbon demi-gras ou semi-bitumineux 80 - 90 35 000 - 37 000
Charbon gras ou bitumineux à coke 75 - 90 32 000 - 37 000
Flambant 70 - 80 32 700 - 34 000
Lignite 50 - 60 < 25 110
Tourbe < 50 12 555
Comparaison de 5 types de houille avec le lignite, et la tourbe

Extraction[modifier]

Le charbon est formé par la carbonisation de plantes terrestres, particulièrement des arbres de l'ère carbonifère. Il se présentait sous forme de gisements en veines. Ses qualités varient selon le contenu de cendres, d'impuretés et de matière volatile. Le charbon représente 26% de la consommation mondiale d'énergie primaire. La production se situe à 2,35 Gtoe par an. Avec 500 Gtoe de réserves connues, à l'actuel niveau de consommation les réserves devraient durer 200 ans.

Voir aussi[modifier]

Webographie[modifier]

Bibliographie[modifier]

Wiki.png
Note : Une section ci-dessus est à corriger... Elle fait doublon partiel avec un contenu de Wikipedia. Les imports en copier-coller sont interdits sur Ekopédia.


Noia 64 apps kfm home.png
Portail Se loger – Tous les articles Ékopédia concernant le logement.