Francesco Racanelli

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Francesco Racanelli
BASE d'images Ekopedia
Téléverser le portrait de cette personne
Importez le portrait de cette personne
Formations
Études universitaire, clinicienne
Diplômes maîtrise en droit
docteur en médecinemaîtrise en droit
docteur en médecine
Fiche d’identité
Surnom Ciccio
Date de naissance 1904
Lieu Sannicandro di Bari
Région des Pouilles
Italie
Nationalité Italienne
Conjoint(e) Rafaella
Lieu de résidence Italie
Profession médecin allopathique (allopathie)
médecin bioradiant
magnétiseur
guérisseur (magnétisme animal)
Activité
principale 
magnétisme (mesmérisme)
médecine bioradiante (medicina bioradiante)
thérapies alternatives
Autres activités 
 internationale
philosophe, spiritualiste, écrivain, chercheur, conférencier
Date de décès 1977
Lieu de décès Florence (Firenze)
Âge au décès 73

Francesco Racanelli est né à Sannicandro di Bari[1] (Pouilles) en 1904, et est décédé à Florence en 1977. Cet italien était un médecin, magnétiseur, philosophe, spiritualiste et écrivain.

Et il est aussi à l’origine d’une thérapie non conventionnelle[N 1], baptisée « médecine bioradiante[N 2] ».


















Biographie[modifier]

Francesco Racanelli naît en 1904, à Bari, dans les Pouilles.

Il se découvre un don particulier dans les mains, qu’il définit lui-même comme relevant d’une énergie curative « bioradiante[N 2] ».

Il teste initialement ses pouvoirs innés de thérapeute et de magnétiseur sur les animaux, qu’il parvient à soulager, voire guérir, par la seule imposition des mains.

C’est au cours d’un voyage à Florence qu’il commence à véritablement réaliser l’ampleur de ses facultés curatives, suite aux demandes récurrentes de malades, soucieux d’être allégés de leurs souffrances.

Il exerce son art dans le plus strict bénévolat, en toute bonne foi, sans jamais rien demander en retour.

Cette dévotion altruiste lui vaut d’être poursuivi par le Ordre Conseil de l’Ordre des médecins pour exercice illégal de la médecine.

Au cours du procès qui s’ensuit, il choisit de se défendre seul[N 3].

Au grand dam de ses détracteurs, il gagne la partie haut la main, en sus d’être absous de toute charge.

Nonobstant cet acquittement acquittement providentiel, il subira encore maints revers pluriels, dont d’incessantes persécutions juridiques et disciplinaires – perpétrées par les mêmes instances – à son encontre. Ce harcèlement procédurier durera sept longues années, au cours desquelles il frisera l’inculpation pénale, à cinq reprises.

Pourtant, ignorant délibérément les injonctions et l’acharnement administratif que la profession hippocratique[5] lui fait subir, il poursuit – bon gré mal gré – de brillantes études de médecine[N 4] ; il obtient ainsi, au final, un doctorat[6] et, qui plus est : avec mention[réf. nécessaire].

Dès lors, en sus de son activité thérapeutique, il devient maître de conférence à l’université[Laquelle ?] et chargé d’enseignement à la faculté de médecine[Où ?][Laquelle ?].

Il est également invité à participer, en qualité d’intervenant, à de nombreux congrès internationaux liés à la recherche médicale de pointe.

Francesco Racanelli exerce conjointement son activité de Heilpraktiker[N 2] et de conférencier à Florence, dans une résidence appelée « L’Aquario[7] », située à la via Pietro Carnesecchi[8]. Ses patients le surnomment affectueusement « Ciccio[réf. nécessaire] ». Son épouse, Rafaella, s'occupe de l’intendance, ainsi que de l’accueil des pensionnaires[précision nécessaire].

Francesco Racanelli meurt à Florence, en 1977, reclus et dans le quasi anonymat. Il laisse maintes questions sans réponse et des milliers de demandes en sursis[précision nécessaire][réf. nécessaire].

Plusieurs ouvrages demeurent en héritage, tous consacrés à son approche médicale novatrice[N 2].

À ce jour, son livre le plus connu a pour titre : « Mecicina bioradiante[2],[3],[4] ».

Typologie[modifier]

Noia 64 apps kcmdrkonqi.png
Cet article fait partie du
Thème Prendre soin

Hygiène de vie
Hutte de sudation
Hygiène de l'esprit
Relaxation
Reiki
Shiatsu
Sophrologie
Hygiène du corps
Bienfaits et méfaits du soleil
Soins du corps
Cosmétique
Fabriquer ses cosmétiques
Santé
Plante médicinale
Huile essentielle


Catégorie:Prendre soin (?)

La sémiologie existentielle incarnée par la prévalence, selon le docteur Francesco Racanelli, d’une « entité indissociablement binaire[N 5] », pourrait se condenser en cette citation :

« Aider l’homme à se développer : dans un corps et un esprit sain[N 5]. En cas de mal-être, mon rôle consiste à réinsuffler de l’énergie vitale là où elle vient à manquer, à dessein de rééquilibrer les zones fluidiques perturbées ; cet apport exogène permet ainsi au malade de recouvrer de lui-même sa faculté d’auto guérison endogène[réf. nécessaire] »

►  Francesco Racanelli, extrait d’une allocution donnée[Quand ?] à « l’Aquario[N 6] » di Firenze, Italia

Mesmérisme[modifier]

En Italie, le docteur Francesco Racanelli inaugure la première étude « zététique[10] » ayant trait au magnétisme animal[N 7] et impliquant un médecin[11]. Pourtant, après avoir été examiné et « scanné » sous toutes les coutures[11], le docteur Francesco Racanelli réussit allégrement à franchir la totalité des étapes inhérentes au scepticisme rationnel[11]. Les conclusions de l’investigation précitée évoquent la présence d’un « fluide hors pair[11]  », assorti de « pouvoirs curatifs surprenants[11] ».

Constat[modifier]

Le docteur Francesco Racanelli représente un cas d’école quasi unique, voire précurseur, au cours duquel la médecine allopathique et la médecine alternative[N 1] » se rejoignent harmonieusement, œuvrant – conjointement et « synergiquement » – à l’édification d’une cause convergente.

La collaboration entre la médecine allopathique et la « médecine bioradiante[N 1] » du docteur Francesco Racanelli semble avoir porté ses fruits ; elle aurait permis d’obtenir des résultats thérapeutiques qualifiés[Par qui ?] de « remarquables, inespérés, voire exceptionnels[réf. nécessaire] » ; les comptes-rendus[Lesquels ?], résultant de cette collaboration interactive, sont consignés dans la presse médicale spécialisée[réf. nécessaire] de l’époque ; leur essaimage est salué par la profession[précision nécessaire].

Philosophie[modifier]

Le message qui perdure, après la disparition du docteur Francesco Racanelli, pourrait être le suivant :

« Les prétendus mystères, qualifiés d’inexplicables (en l’état), ne sont pas forcément incompatibles avec la science pragmatique et/ou la recherche cartésienne. Ces deux hémisphères, opposés (de prime abord), requièrent – préalablement – une ouverture à l’indicible, à dessein de percer une brèche à travers l’incommensurable, favorisant ainsi l’émergence d’une communication viable entre deux mondes, certes antagonistes, mais permettant, au final, leur conjonction harmonieusement subséquente, en un substrat conglomératique évolutif[réf. nécessaire] »

►  Francesco Racanelli, extrait d’une allocution donnée[Quand ?] à « l’Aquario[N 6] » di Firenze, Italia

Citations, notes et références[modifier]

Citations[modifier]

« Si le ciel vous a octroyé le don magnifique d’une sensibilité et d’une perceptivité égales à celle d’un pétale de rose, c'est alors un challenge particulièrement ambitieux que de réussir à conjuguer cette vertu essentielle à celle d’un bouclier émotionnel, dont la structure intrinsèque serait constituée d’une « peau de rhinocéros », ne serait-ce qu’à l’encontre des flèches récurrentes qui pourraient s’acharner à lacérer la susceptibilité. En effet : sensibilité, susceptibilité, intégrité, loyauté, sens inné de la justice et idéalisme vont souvent de pair ; ils sont même enclins à former un groupuscule idiosyncrasique indissociable. C’est probablement ce qui incita Léonard de Vinci à écrire : – Plus grande est la sensibilité, plus grand est le martyre ! »

►  Francesco Racanelli, extrait d’une allocution donnée[Quand ?] à « l’Aquario[N 6] » di Florence (ville)

Notes[modifier]

  1. a , b  et c Selon les écoles ou wikt:fr:acception#Nom_commun
  2. a , b , c  et d « La médecine bioradiante[2],[3],[4] » constitue d’ailleurs le titre de l’un des ouvrages phares[réf. nécessaire] du docteur Francesco Racanelli.
  3. À l'époque où surviennent ses démêlés avec le Ordre professionnel
  4. À l’origine, les études de médecine entreprises par le docteur Francesco Racanelli visent essentiellement à « officialiser » son approche thérapie
  5. a  et b Le docteur Francesco Racanelli, perçoit le corps et l’esprit comme une forme d’agonisme & antagonisme perpétuels[9] « ubiquitairement » imbriqués – harmonieusement ou chaotiquement – l’un dans l’autre ; cette préhension intuitive l’amène à fréquemment se référer, durant ses conférences, à l’apophtegme de Socrate : Mens sana in corpore sano[trad 4],[trad 5],[trad 6].
  6. a , b  et c Francesco Racanelli exerce conjointement son activité de Heilpraktiker et de conférencier dans une résidence appelée « L’Aquario[7] », sise à Florence, à la via Pietro Carnesecchi[8]. Son épouse, Rafaella, s'occupe de l’intendance et de l’accueil des pensionnaires[précision nécessaire].
  7. Le magnétisme animal est aussi désigné par « mesmérisme », en référence à un médecin allemand, le docteur Franz-Anton Mesmer (1734 – 1815), qui postulait l’existence d’un fluide magnétique universel, dont on pourrait faire un usage thérapeutique.

Références[modifier]

  1. (ita) Francesco Racanelli, « Natura e anime », 1977, Vallecchi 1re édition. Consulté le 29 novembre 2011. « Le texte italien précise, in extenso : nato a Sannicandro di Bari, nel 1904. »
  2. a  et b En italien : « Medicina bioradiante »
  3. a  et b Racanelli 1951
  4. a  et b Racanelli 1973
  5. Hippocrate étant considéré comme étant le père fondateur de la médecine moderne, d’où le fameux serment d’Hippocrate – clé de voûte supposément inhérente à toute pratique médicale – dont l’un des alinéas décrète, in extenso : « Primum, non nocere[trad 1],[trad 2],[trad 3] »
  6. Doctorat obtenu dans la même branche que celle originellement conspuée par ses adversaires.
  7. a  et b En français : « Le verseau » !
  8. a  et b (eng)(ita) The ancient massage foundation
  9. (ita) La comprehensione spirituale sorgente perenne di salute psico-fisica, par Francesco Lamendola : « Note in margine ai pensieri di Francesco Racanelli »
  10. Une étude zététique véritablement « fiable » implique une série de modalités drastiques, dont les composantes se doivent d’être rigoureusement appliquées, sur divers plans conjoints et complémentaires, selon un protocole empreint de rationalité scientifique, de pragmatisme, de cohésion cartésienne, etc. Toute dérogation aux règles impérativement précitées entacherait la pertinence du résultat final d’un doute légitimement fondé.
  11. a , b , c , d  et e (eng) Francesco Racanelli, Heterodox therapy: Healers, vol. 1-3 : Rassegna Italiana di Ricerca Psichica, Database: PsycINFO, 1969 (réimpr. 2011 Association américaine de psychologie) [lire en ligne (page consultée le 12 décembre 2011)], p. 21-34 
    Studies the merits of healers, particularly in psychotherapy. “Healer” is defined as one who heals or pretends to heal by empirical, suggestive, mysterious ways which are not recognized by science and often illegal.

Traductions[modifier]

  1. (lat) « Primum non nocere »
  2. (fra) « Tu ne feras aucun mal »
  3. (eng) « You shall not do any harm »
  4. (lat) « Mens sana in corpore sano »
  5. (eng) « A sound mind in a sound body »
  6. (fra) « Un esprit sain dans un corps sain »

Bibliographie[modifier]

  • (ita) Francesco Racanelli, Il dolore e la sua medicina, Firenze, Giannini & Giovannelli, 1939 (OCLC 632666065) 
  • (ita) Francesco Racanelli, Terra di nessuno, terra per tutti, F. Le Monnier, 1948 (OCLC 122438578) 
  • (ita) Francesco Racanelli, Il dono della guarigione, Vallecchi, 1950 (1re éd. 1948?-1949? cf. OCLC 14662117) (OCLC 633988784) 
  • (ita) Francesco Racanelli, Medicina bioradiante, Vallecchi, 1951, 238 p. (OCLC 14649906) 
  • Dr Francesco Racanelli (trad. Alice Grisel), Le don de guérison [« Il dono della guarigione »], Neuchâtel, Paris, Delachaux & Niestlé, 1951, 198 p. (OCLC 459662763) (notice BnF no FRBNF325521787)  SUDOC [012983349]
  • (deu) Francesco Racanelli (trad. Sylvia Naegeli), Gabe des Heilens [« Medicina bioradiante »], München-Planegg, O. W. Barth Verlag, 1953 (1re éd. 1951), 159 p.  (OCLC 252603925 et 165044195)
  • Bernard Martin (pasteur), Le Ministère de la guérison dans l'Église, Genève, Labor et fides, 1953, 2e éd. (1re éd. 1952 cf. OCLC 492122755), Préface du Dr. Francesco Racanelli, 176 p. (OCLC 401489767) 
  • Francesco Racanelli, La souffrance vaincue, Neuchâtel ; Paris ; Bruxelles, Delachaux & Niestlé, 1954, Adaptation française par P. Siron. 199 (OCLC 81636495) 
  • (ita) Francesco Racanelli, Il dolore e la sua medicina, Vallecchi, 1970, 7e éd., 433 p. (OCLC 81730269) 
  • (ita) Francesco Racanelli, L'uomo agente terapeutico, 1970, 21 p. (OCLC 800991317) 
  • Alain Delapraz, Une rencontre..., Neuchâtel, Delachaux & Niestlé, 1970, poèmes consacrés à la rencontre de l'auteur avec le Dr Francesco Racanelli de Florence ; nombreuses illustrations ; dessin de couverture de André Ramseyer, 46 p. (OCLC 717788851) 
  • (ita) Francesco Racanelli, La via dell'amore, 1971, article, 7 p. (OCLC 800991412) 
  • Francesco Racanelli, L’autre médecine : les radiations humaines [« L’altra medicina »], Neuchâtel ; Paris ; Bruxelles, Delachaux & Niestlé, 1973, édition remaniée de l’ouvrage intitulé : Don de guérison. Précédemment paru en italien sous le titre : Medicina bioradiante et en français sous le titre : Don de guérison. Traduit en français par les amis de l’Aquario. 151 (OCLC 418403735) 
  • (ita) Francesco Racanelli, Il dolore e la sua medicina, Vallecchi, 1976, 7e éd. (1re éd. 1st. pub. Giannini & Giovannelli: 1939), ed. riveduta e accresciuta, cf. 1948, 1950, 1955, 1965, 1970 (OCLC 797509088) 
  • (ita) Francesco Racanelli, Natura e anime, Vallecchi, 1977 (OCLC 3849053) 
  • (ita) Francesco Racanelli, L’altra medicina, Vallecchi, 1978, 3e éd. (OCLC 4777902) 
  • Francesco Racanelli (trad. René Martin), Le problème du mal et la signification de la maladie [« Problema del male e significato della malattia »], Neuchâtel, R. Marti, 1978 (OCLC 718631225) 

Sujets apparentés[modifier]

  • Qi
  • Reiki
  • Prāṇa
  • Orgone
  • Holisme
  • Thaumaturgie
  • Quatre éléments
  • Magnétisme animal
  • Un don surnaturel
  • Expérience de hors-corps
  • État modifié de conscience
  • Expérience de mort imminente

Articles connexes[modifier]

Liens externes[modifier]




Nuvola apps bookcase.png
     Recherches extérieures d'informations et de sources dans 10 projets francophones de la Fondation Wikimedia
Commons-Logo.svg.png



Wikinews
Actualités francophones
Wikiquote
44.000 Citations
Wiktionnaire
Grand
Dictionnaire
Wikipédia
Encyclopédie généraliste
Wikicommons
44 millions
d'images libres
Wikispecies
Inventaire des êtres vivants
Wikibooks
500 livres
et ouvrages
Wikisources
Bibliothèque 100.000 textes
Wikiversity
Pédagogie :
1200 cours
Wikivoyage
Guide voyages
dans le Monde
Connaissances à contenus libres et gratuits    -    Codage inter-langues Wikidata    -    Moteur multi-recherches WikiWix
Noia 64 apps kdict.png
Portail Apprendre – Accédez aux articles Ékopédia concernant les pédagogies.
Noia 64 filesystems exec.png
Portail Penser – Accédez aux articles Ékopédia concernant la pensée.
Noia 64 apps kcmdrkonqi.png
Portail Prendre soin qui présente des articles sur : « Prendre soins des autres et de soi-même. »