Céleri

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps cookie.png
Cet article fait partie du
Thème S'alimenter

Cueillette sauvage
Agriculture
Permaculture
Apiculture
Potager et Verger
Alimentation
Aliments biologiques
Fruits et légumes de saison
Chasse
Pêche
Recettes de base
Végétarisme


Voir aussi :
Catégorie:S'alimenter
Portail:S'alimenter

Le céleri (Apium graveolens) est une plante cultivée bisannuelle de la famille des Apiacées (Ombellifères). Sa forme sauvage est l'ache des marais.

Description[modifier]

Le céleri possède des feuilles vertes très découpées avec des pétioles rigides (les côtes). Ses petites fleurs blanches sont réunies en ombelle.

A l'état sauvage, on le trouve dans les lieux humides, souvent en bordure de ruisseaux et dans les marais saumâtres.

Partie comestible et période[modifier]

On consomme la racine, les côtes et les feuilles du céleri. Les graines germées du céleri sont également comestibles.

La floraison a lieu d'août à octobre.

Variétés[modifier]

  • Ache des marais (Apium graveolens var. graveolens) : plante sauvage dont on peut consommer les feuilles et les côtes. Attention, c'est une plante protégée dans le Nord de la France.
  • Céleri-branche ou céleri-côte (Apium graveolens var. dulce) : variété cultivée avec de grands pétioles ou côtes.
  • Céleri-rave (Apium graveolens var. rapaceum) : variété avec une racine très développée
  • Céleri vert ou céleri à couper (Apium graveolens var. secalinum) : variété à saveur piquante, on utilise ses feuilles comme aromate

Culture[modifier]

Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !

Utilisations[modifier]

En cuisine[modifier]

  • Les feuilles : elles doivent être bien vertes, on les utilise comme du persil
  • Les côtes : le cœur doit être bien blanc et elles doivent conserver une touffe de petites feuilles tendres d'un vert jaune. Pour les péparer on épluche les tiges et on retirer les fils, ensuite on les coupe en morceau dans une soupe ou un pot-au-feu. On peut également les émincer dans une salade composée.
  • La racine : elle doit être bien ferme, une fois pelée il faut la frotter avec un citron car elle s'oxyde rapidement. Elle se consomme cuite dans les soupes, purées ou gratins, ou crues râpées en céleri-rémoulade.

Propriétés médicinales[modifier]

Le céleri est diurétique et facilite la digestion. Il contient des vitamines B1 et C.

Certaines croyances lui prête également des propriétés aphrodisiaques.

Vista-vlc.png Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !

Voir aussi[modifier]

Liste des principales plantes sauvages comestibles

Cat - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Bibliographie[modifier]

Noia 64 apps cookie.png
Portail S'alimenter – Articles Ékopédia concernant l'alimentation et les aliments bio.