Terre & Humanisme

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher


Fichier:LOGO Terre-et-Humanisme.jpg
Logo de Terre & Humanisme
Contexte général
Champs d'actionPromotion de et formation à l'agroécologie.
Fiche d’identité
FondateurPierre Rabhi
Forme juridiqueAssociation loi de 1901
Fondation1994
Siège centralMas de Beaulieu (Lablachère, Ardèche, France)
Employés10 permanents
Site internethttp://www.terre-humanisme.org

Terre & humanisme est une association française fondée en 1994 ayant pour activité la promotion et la transmission de l'agroécologie.

Historique[modifier]

L'association loi 1901 a été fondée en 1994 par Pierre Rabhi sous le nom des « Amis de Pierre Rabhi». En 1998, elle a été rebaptisée « Terre & Humanisme », nom évoquant mieux ses activités[1].

Présentation[modifier]

L'association puise son nom dans l’attention portée au lien entre les hommes et la "Terre-Mère" nourricière. Elle défend la place de la solidarité dans l'écologie au travers de l’agroécologie, une alternative globale à l'agriculture intensive et au mode vie actuel, conjuguant une pratique agricole et une éthique de vie. Face aux cruels constats d’une terre épuisée, elle propose des solutions naturelles pour la régénérer dans le respect du vivant, humains inclus. Elle intègre tous les aspects sociaux, sanitaires, économiques et environnementaux[2].

Depuis le Mas de Beaulieu, lieu d’expérimentation, de démonstration et de production en Ardèche du sud, Terre & Humanisme pratique l’agroécologie et la transmet : accueil de bénévoles, formations tous publics (potager, cuisine, apiculture...), formations d’animateurs, etc. Elle mène parallèlement des programmes à l’international, qui constituent un chapitre important de ses activités. C’est par des partenariats locaux et des formations de formateurs qu’elle accompagne les populations de villages africains vers l’autonomie et la souveraineté alimentaire[2].

Avantages de l'agroécologie défendus par l'association[modifier]

Terre & Humanisme promeut et forme à l'agroécologie en raison de divers avantages que celle-ci apporte. Selon l'association, ce sont les suivants :

Avantages écologiques[modifier]

L'agroécologie permet :

  • l'entretien et la régénération des sols,
  • la fourniture d’humus garant de leur bonne fertilité,
  • l'optimisation de l’usage de l’eau,
  • le respect et sauvegarde de la biodiversité,
  • la lutte contre l’érosion et la désertification, applicable sur terre aride.

Avantages économiques[modifier]

Elle permet aussi :

  • une réduction considérable des coûts de production due à l’inutilité des intrants chimiques (engrais, pesticides, etc.) nuisibles et onéreux : alternative adaptée à la précarité des moyens des pays du Sud,
  • la relocalisation de l’économie par la valorisation des ressources locales : réduction des transports générateurs de dépendance énergétique et destructeurs des espaces naturels.

Avantages sociaux[modifier]

Ce sont :

  • l'autonomie alimentaire des individus et collectivités locales tout en maintenant des échanges complémentaires, facteurs d’ouverture et de convivialité : réduction des flux migratoires et de l’émigration de la misère
  • la production quantitative d’une alimentation de qualité, garante de bonne santé.

Références[modifier]

  1. Site de l'association
  2. a  et b Présentation de l'association sur le site Internet de Colibris


Nuvola apps kuickshow.png Portail Cultiver – Accédez aux articles d'Ékopédia concernant l'agriculture.
Nuvola apps kuser.png Portail Organismes – Accédez aux articles d'Ékopédia concernant les organismes.
Logo colibris2.png Portail Colibris – Partage de savoir-faire local pour une société fondée sur l'autonomie, l'écologie et l'humanisme