Rouler à l'huile végétale/Adaptation du véhicule

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps galeon.png
Cet article fait partie du
Thème Se déplacer

Autobus
Déplacement alternatifs
Moteurs
Moteurs alternatifs
Propulsions musculaires
Transport en commun
Vélocipèdes
Véhicules à carburants alternatifs


Catégorie:Se déplacer
Catégorie:Voyager

Ce texte a pour objectif de vous donner les informations nécessaires afin de pouvoir adapter votre véhicule pour qu'il puisse rouler à l'huile végétale.

Avertissement : cet article a été réalisé par différents contributeurs ayant glané des informations ça et là sur Internet. Celles-ci ne sont souvent pas sourcées. Ékopédia ne saurait en aucun cas se porter garante de la véracité de ces informations, et ne pourrait être tenue pour responsable des dommages que vous pourriez infliger à votre véhicule si jamais vous aviez suivi les conseils de cet article.

Cet article ne concerne que les diesel de type ancien à injection basse pression , l'adaptation sur les diesel modernes haute pression, qu'ils soient à injecteurs pompe ou à rampe commune étant très risquée, l'utilisation d'huile sur ces moteurs est soumise a de grandes précautions (filtration, réchauffage, % de mélange avec du gazole et de l'essence et seules les huiles végétales les plus fluides (Colza) sont utilisables...

Jusqu'à 20% (diminuer à 10% l'hiver)[modifier]

Jusqu'à 20% d'huile ça fonctionne avec tous les modèles de véhicules à moteur diesel. Il n'y a aucune modification à faire, il suffit de remplir votre réservoir à 80% de gasoil et de compléter avec de l'huile. Ça c'est l'info que vous pouvez trouver partout. Effectivement ça marche très bien, sauf que l'hiver vous risquez d'avoir des problèmes de démarrage. Cela est dû au fait que l'huile a tendance à se figer avec le froid. Du coup, c'est la galère, surtout si vous habitez dans une zone où les hivers sont très rigoureux. Mais bon, ce n'est pas grave, on ne va pas se laisser embêter pour si peu. Si vous ne voulez faire aucune modification, continuez à rouler au gasoil l'hiver et ajoutez de l'huile l'été.

Mais non, je plaisante, il y a bien sûr une solution. Pour remédier à ça, soit vous pouvez vous rendre chez un accessoiriste automobile et acheter un bidon d'antifigeant. Il vous en coûtera 10€ la bouteille de 20 litres pour traiter 1000 litres, soit vous coupez votre huile avec 10% de pétrole de chauffage (appelé pétrole lampant) . Cela vous permettra de tenir jusqu'à -50°C l'hiver et ça fonctionne sans problème. Avec ça, vous êtes tranquille, même par grand froid. Avec ce procédé il y a des Canadiens qui font tourner sans problème leur moteur par moins trente degrés Celsius.

50% (diminuer à 30% l'hiver)[modifier]

Pour monter à 50%, la première chose à faire est de regarder la marque de votre pompe à gasoil. Si elle est de marque Bosch (ou compatible), c'est bon, vous pouvez y aller, sinon il faudra vous contenter de rouler à 20% ou bien remplacer votre pompe. Pour que ça fonctionne sans problème, le mieux est de rajouter des feuilles chauffantes sur la durite d'arrivée de carburant. Les explications et schémas seront fournis un peu plus loin. Et bien sûr, toujours l'antifigeant pour l'hiver. A savoir que si vous ne mettez pas d'antifigeant et que votre voiture ne démarre pas à cause du froid, il suffit juste de repasser au gasoil, de réamorcer le circuit et tout rentre dans l'ordre. A savoir aussi que l'antifigeant peut être remplacé par une bonne isolation du réservoir, ou même un réchauffeur électrique. A chacun sa méthode, pour l'instant on se contente des plus simples...

100% d'HVB[modifier]

Le bidouillage maison[modifier]

Etude d'un bi-réservoir disel ou huile

Il faut d'abord faire surtarer vos injecteurs à 185 bars et aussi ne pas oublier de faire modifier le réglage du calage de la pompe à injection. Il vous en coûtera une heure de main d'oeuvre (+/- 40 €), ou rien du tout si vous le faites vous-même. Cette méthode fonctionne à condition que vous ayez une pompe Bosch ou équivalent. Si vous n'avez pas de pompe compatible, tout n'est pas perdu pour autant, vous pourrez sans difficulté en trouver une qui convient à la casse, ça ne vous coûtera pas très cher si vous la remplacez vous-même. Ensuite c'est exactement pareil que pour monter à 50% : Antifigeant + feuilles chauffantes.

Le kit bicarburation[modifier]

C'est un investissement, mais si vous roulez beaucoup, il sera très vite amorti.

Le principe est simple: on démarre grâce au gasoil contenu dans un petit réservoir et, après quelques minutes, des électrovannes en coupent automatiquement l'arrivée pour ouvrir celle du réservoir d'huile. Pour couper le moteur, processus inverse, on s'arrête au gasoil pour bien redémarrer par la suite. C'est de loin le meilleur système. Il est compatible avec toutes les voitures, bus, camions... Le premier prix commence à 500€ sans le montage. Rajoutez environ 500 € pour payer un garagiste qui vous l'installera, ou moitié moins si c'est un copain qui vous le monte, ou sinon, zéro euro si vous faites le montage vous-même - une notice est toujours fournie avec les kits. A savoir que pour les bons bricoleurs, il existe sur le web des plans de kits à réaliser avec du matériel de récupération. A ce moment-là, votre kit vous reviendra à rien du tout. Vu que le but de ce dossier est de vulgariser l'usage du biodiesel, je ne vais pas me lancer dans l'élitisme mécanique pour l'instant. Si vous êtes intéressé par cette solution, à la fin de ce dossier vous pourrez trouver des liens où l'on aborde en détail cette possibilité. A noter aussi que ce système est utilisé depuis longtemps par de nombreux routiers des pays de l'Est pour faire rouler leurs poids lourds, c'est pour dire si ça fonctionne bien. Il existe plusieurs fabricants de kits, tous présents sur internet. Les modèles allemands, commandables directement chez le fabricant, ont un très bon rapport qualité prix.

Faire pression[modifier]

Faire pression sur les constructeurs automobiles pour qu'ils commercialisent des véhicules adaptés aux agrocarburants, ce n'est pas compliqué, ils sont en mesure de le faire très rapidement [Renault fabrique et commercialise en gros volume des voitures qui roulent à l'éthanol tiré de la canne sucre sur le marché brésilien et se garde bien de faire la même chose en France où l'on pourrait très facilement faire rouler les voitures à essence à l'éthanol tiré de la betterave. C'est moins polluant et moins cher que le sans plomb]. Mais bon, on ne va pas non plus vous sortir de votre sieste. Ça vous obligerait du même coup à sortir les politiques de la leur et après tout le monde serait énervé. Tranquillisez-vous, le bateau coule on ne peut plus normalement. Les gilets de sauvetage et les chaloupes sont, paraît-il, fournis par la mère patrie.

Montage des feuilles chauffantes[modifier]

Voila un des montages de base d'un réchauffeur électrique dit "pétalette" : une feuille chauffante (j'en mettrai 3) autour d'un tuyau de cuivre, insérée sur une durite (attention à ne pas trop rallonger les durites, le carburant peinerait encore plus):

Voici donc la fameuse feuille électrique 12 V:

Fichier:Hvb-adaptation-vehicule1.jpg

Elle a été commandée sur le net (chercher à "feuille chauffage"), 10€ 30x13cm, 3A (aussi, 10x13cm, 1A, 5€)

Schéma de Roule Ma Fleur:

Fichier:Hvb-adaptation-vehicule2.jpg

Sauf que je fais d'une pierre deux coups: je réchauffe à la fois en entrée de filtre GO et en entrée de pompe à injection.

Ainsi, mon système sur la voiture (une peugeot 405 1.9 TD) est ainsi:

Hvb-adaptation-vehicule3.jpg

Et c'est à peu près à ça qu'il faut aboutir:

Hvb-adaptation-vehicule4.jpg

Mais en cours de route, je me suis permis quelques modifications...

Fichier:Hvb-adaptation-vehicule5.jpg Fichier:Hvb-adaptation-vehicule6.jpg

Voici le moteur avant modification. Une fois le radiateur (A) du turbo soulevé, on voit la durite qui vient d'en bas à gauche du réservoir, passe très près de la culasse et va au filtre à GO (B), puis va à la pompe à injection (D), en passant par le petit récupérateur (C) - ensuite elle retourne au réservoir via la durite (bleu) en haut à gauche. L'opération peut commencer...

Je coupe la durite d'arrivée du GO juste avant le filtre (1), et celle qui va à la pompe juste après le récupérateur (2):

Fichier:Hvb-adaptation-vehicule7.jpg

En (1) je pose une durite gaz qui fera le tour de la culasse ju ste sous le radiateur (A) pour bien se réchauffer avant le réchauffeur électrique :

Fichier:Hvb-adaptation-vehicule8.jpg

Enfin, je monte le tuyau de cuivre qui sera enroulé par la feuille chauffante autour d'un tuyau de métal (pour éviter de "bleuir" l'huile, comme précédemment cité... et pour fixer les durites via les colliers, mais ce n'est pas obligatoire):

Fichier:Hvb-adaptation-vehicule9.jpg

Les deux tuyaux en cuivre montés avec les durites, la première de type gaz (blanche) à gauche vient du tour de la culasse, piquée au point (1) depuis le réservoir, puis retourne à ce point (1) pour aller au filtre à GO. La deuxième, vient à droite du point (2) après le récupérateur pour aller à la pompe à injection :
Fichier:Hvb-adaptation-vehicule10.jpg

J'enroule la feuille chauffante (dimensions des rétroviseurs - on en trouve d'ailleurs sur ceux qui sont dégivrants) autour du tuyau de cuivre, puis une protection calorifique:

Fichier:Hvb-adaptation-vehicule11.jpg Fichier:Hvb-adaptation-vehicule12.jpg

Mais je conseille vivement d'en mettre plusieurs : la feuille à 1A sur 12V produit 12W de chaleur. Pour monter à 100W ce qui est bien plus confortable, il faut trois feuilles à 3A soit 3x3=9A x 12=108W.

Voici le montage des réchauffeurs, une fois remonté:

Fichier:Hvb-adaptation-vehicule13.jpg

Enfin, je replace la bébête entre toutes les durites, je serre, je replace le radiateur, etc... Les fils électriques se récupèrent très bien. Il ne reste plus que le branchement à voir sur Oliomobile
Fichier:Hvb-adaptation-vehicule14.jpg

Puis la pompe de prégavage, alimentée sur la pompe à injection (borne protégée en caoutchouc) :

Fichier:Hvb-adaptation-vehicule15.jpg

... et l'indicateur de température, sonde accolée sur les tubes qui donne la température en direct ! le tout activable via un interrupteur:

Fichier:Hvb-adaptation-vehicule16.jpg

A suivre[modifier]

La régulation de température. Un montage électronique à 15 € qui ouvre/coupe un relais suivant une température détectée réglable... Sachant que l'on peut utiliser à la place d'une feuille chauffante tout un tas d'appareil tels que : chauffe-biberons, allume-cigares, bougies de préchauffage... tout dépend ce qu'on a sous la main. Voir sur le forum Oliomobile.org

Conclusion[modifier]

Bon ben c'est parti! Maintenant que vous savez où trouver votre vrai agrocarburant et adapter votre véhicule, il ne vous reste plus qu'à rouler à l'huile. N'oubliez pas que c'est économique et hautement subversif. Mais bon, ce n'est pas une raison pour acheter des gros 4x4 diesel...

Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

une expérimentation en milieu tropical qui marche: http://www.ecogwada.com [1]

puis cliquez sur frites

Liens externes[modifier]

Bibliographie[modifier]

  • Rouler à l'huile de tournesol édité 6€ port compris, par l'association Roule Ma Fleur 48220 Fraissinet de Lozère. + d'infos
  • LE BIODIESEL - écologique et révolutionnaire par Matt Lechien. + d'infos


Noia 64 apps galeon.png
Portail Se déplacer – Tous les articles Ékopédia concernant les déplacements.