Protection solaire

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps kcmdrkonqi.png
Cet article fait partie du
Thème Prendre soin

Hygiène de vie
Hutte de sudation
Hygiène de l'esprit
Relaxation
Reiki
Shiatsu
Sophrologie
Hygiène du corps
Bienfaits et méfaits du soleil
Soins du corps
Cosmétique
Fabriquer ses cosmétiques
Santé
Plante médicinale
Huile essentielle


Catégorie:Prendre soin (?)

Le soleil émet un rayonnement ultraviolet composés d'UVA et d'UVB. Les UVB (et dans une moindre mesure les UVA) peuvent causer le coup de soleil, les UVA provoquent un vieillissement prématuré de la peau, les UVA et surtout les UVB causent des cancers de la peau. Il est donc important de se protéger des effets nocifs du soleil.

Les vêtements et lunettes de soleil arrêtent une partie des UV.


Crème solaire[modifier]

Un produit solaire est composé de filtres UV dans une base qui peut être une huile ou plus fréquemment une émulsion (crème ou lait). Il contient généralement d'autres ingrédients : conservateurs, agents pour stabiliser l'émulsion, anti-radicaux libres (vitamine E ou C par exemple), épaississants, agents hydratants...

Les filtres ultraviolets[modifier]

Un filtre ultraviolet est une substance capable de filtrer certaines radiations pour protéger la peau contre les effets nocifs de ces radiations.

Il existe deux types de filtres ultraviolets : les filtres chimiques et les filtres minéraux. La plupart des produits solaires contiennent des filtres chimiques ou des filtres minéraux ou les deux.

  • Les filtres chimiques

Les filtres chimiques sont des composés chimiques organiques qui absorbent la lumière ultraviolette. Il existe un grand nombre de filtres chimiques. Chaque filtre chimique protège dans une gamme donnée de longueur d'ondes. Pour une protection contre tous les ultraviolets, il faut associer plusieurs filtres différents. Les filtres chimiques sont absorbés par l'épiderme. Certains filtres chimiques peuvent provoquer des allergies, des irritations ou des réactions photoallergiques (allergie en présence de soleil due au produit appliqué sur la peau).
Certains filtres chimiques imitent les hormones de la fertilité masculine. Ils sont mis en cause dans la diminution du nombre et de la qualité des spermatozoïdes.

  • Les filtres minéraux

Les filtres minéraux sont aussi appelés écrans ou filtres physiques. Ce sont des poudres inertes et opaques qui reflètent la lumière. L'oxyde de zinc (ZnO) et le dioxyde de titane (TiO2) sont utilisés dans les crèmes solaires. Ces pigments blancs reflètent et diffusent les radiations UV (UVA et UVB), mais aussi une partie de la lumière visible, en agissant comme un miroir.
Pendant longtemps, l'inconvénient des filtres minéraux a été les traces blanches formées sur la peau, dues à la réflexion de la lumière blanche. Ce problème a été résolu en réduisant les filtres minéraux en micropigments, particules de plus petite taille qui réfléchissent les UV mais pas la lumière visible. La taille des pigments atteint actuellement 10 à 50 nanomètres(Source: Laboratoire dermatologique Eucerin. Or on ne connait pas encore les effets de ces nanoparticules sur l'organisme ni sur l'environnement.
Les filtres minéraux ne provoquent pas d'allergies. On les retrouve donc dans les produits solaires destinés aux peaux sensibles et aux enfants. Les écrans minéraux ne pénètrent pas dans la peau mais restent à la surface. Par rapport aux filtres chimiques, ils sont plus difficiles à étaler.

Indice de protection[modifier]

Soleil2.jpg

L'indice de protection juge le pouvoir protecteur d'un produit contre les coups de soleil. Il concerne donc la protection anti-UVB.

L'indice de protection a la même signification dans tous les pays. Il est déterminé par des tests standardisés. Lors de ces tests, on applique une dose de produit solaire de 2 mg par cm2 sur une partie du dos de volontaires qui sont ensuite soumis à différentes doses d'UV. 24h après, on compare les réactions de la peau avec et sans protection solaire. On en déduit la Dose Erythémale Minimale (DEM), qui est la plus faible dose d'ultraviolet provoquant une rougeur de la peau. L'indice de protection est le rapport entre la DEM sur une zone de peau recouverte de crème solaire et la DEM sur une zone non protégée.

L'indice de protection est aussi le rapport entre le temps nécessaire pour obtenir un coup de soleil avec et sans la crème solaire. Plus l'indice est élevé, meilleure est la protection. Les peaux claires ont besoin d'une protection plus élevée contre les ultraviolets que les peaux mates.

Il faut savoir que la protection contre les UV n'est pas proportionnelle à la valeur de l'IP :
Un IP 2 arrête 50% des UVB
Un IP 15 arrête 93% des UVB (il laisse passer 1/15 soit 7% des UVB)
Un IP 20 arrête 95% des UVB
Un IP 30 arrête 97% des UVB
Un IP 50 arrête 98% des UVB

L'indice de protection IP ne fournit aucune information sur la protection contre les UVA. En effet, ces derniers ne causent des coups de soleil que pour des doses très fortes. Il n'existe pas d'indice de protection contre les UVA qui soit officiellement reconnu. Certaines crèmes donnent quand même un indice UVA mais, les méthodes utilisées étant différentes, il ne permet pas d'effectuer de comparaison entre des marques différentes.

L'indice de protection permet au consommateur de choisir un produit solaire adapté. Certains produits n'ont pas d'IP ou un IP de 0, ils ne protègent donc pas du soleil. C'est le cas des autobronzants, du monoï et des huiles "bronzantes".

Est-ce que les crèmes solaires sont efficaces?[modifier]

Les crèmes solaires protègent contre les UVB, et commencent à filtrer également des UVA. Mais elles ont un effet pervers : les personnes qui utilisent des crèmes solaires se croient protégées du soleil et ont tendance à s'exposer plus longtemps au soleil. De même, les crèmes solaires ne sont pas destinés aux bébés, qui ne doivent pas être exposés au soleil.

Les produits solaires sont utiles mais doivent être associés à des mesures de prudence : le port de vêtements, de lunettes de soleil et d'un chapeau, la non-exposition au soleil entre 11h et 16h (car le rayonnement UVB est à son maximum d'intensité) et la limitation de la durée de l'exposition.

Choix d'un produit solaire[modifier]

Les crèmes solaires bio contiennent souvent des filtres solaires minéraux comme le titanium dioxide et le zinc oxide, qui ne pénètrent pas dans la peau et protègent contre les UVA et les UVB. Leur inconvénient est parfois de laisser des traces blanches.

Le terme "écran total" est interdit pour les crèmes solaires car aucune crème solaire, même à haut indice de protection, ne peut bloquer 100% des UV.

On lit parfois que certaines huiles ont des vertus protectrices contre le soleil. Mais ce n'est pas suffisant pour s'exposer au soleil. Surtout qu'aucune huile végétale ne mentionne un quelconque indice de protection sur son emballage.


Antioxydants[modifier]

Certains antioxydants ont une légère action protectrice envers le soleil si on en prend régulièrement avant de s'exposer. On trouve ainsi des compléments alimentaires qui "préparent la peau au soleil". Ces gélules contiennent différents antioxydants et vitamines. Ces antioxydants s'obtiennent à moindre coût en consommant certains aliments.

  • Le lycopène est un pigment rouge antioxydant. La tomate contient du lycopène. Le lycopène est mieux absorbé après cuisson. La tomate cuite et la sauce tomate apportent du lycopène.
  • Le bêta-carotène est un pigment orange antioxydant. C'est une pro-vitamine A, c'est à dire qu'il est transformé en vitamine A dans l'intestin. Le bêta-carotène colore légèrement la peau. Quelques sources de betacarotène : les carottes, les épinards, le persil, les melons et les abricots.
  • le thé vert contient des antioxydants, les polyphénols.

Les antioxydants induisent une légère protection sur toute la surface du corps. Mais ils ne sont pas suffisants pour permettre de s'exposer au soleil sans autre protection.


Après-soleil[modifier]

L'huile essentielle de lavande et le gel d'aloé véra apaisent la peau agressée par le soleil et ont des propriétés cicatrisantes.

L'huile de millepertuis , de couleur rouge vermillon ( obtenue en laissant macérer les sommités fleuries dans de l'huile d'olive au soleil pendant trois mois ) a une action apaisante et cicatrisante sur les brûlures ( dues au soleil ou à la chaleur excessive ).

Une bonne recette de voyageur est également de se masser le coup de soleil avec des yaourts (Et autres produits laitiers de fermentation) ainsi que avec sa propre urine, qui contient de l'urée ( ingrédient principal des crèmes hydratantes pour la peau ), qu'on se le dise !

Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Voici des liens qui font état d'une enquête au sujet des produits utilisés dans les crèmes solaires commerciales :

Bibliographie[modifier]

Noia 64 apps kcmdrkonqi.png
Portail Prendre soin qui présente des articles sur : « Prendre soins des autres et de soi-même. »