Groupement d'achats

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher


Noia 64 apps cookie.png
Cet article fait partie du
Thème S'alimenter

Cueillette sauvage
Agriculture
Permaculture
Apiculture
Potager et Verger
Alimentation
Aliments biologiques
Fruits et légumes de saison
Chasse
Pêche
Recettes de base
Végétarisme


Voir aussi :
Catégorie:S'alimenter
Portail:S'alimenter

Les groupements d'achats sont des regroupements de personnes désireuses de s'approvisionner auprès de producteurs locaux, grâce à des produits de qualité, généralement issus de l'agriculture biologique. Il s'agit d'un regroupement de consom'acteurs, pour qui consommer est un acte réfléchi. Ils achètent donc un ensemble de produits à plusieurs (bénéfice économique) et se redistribuent ensuite les produits selon les besoins de chacun.

Le concept du groupement d'achats n'est pas nouveau. À la fin du 19ème siècle les classes populaires s'organisent ainsi. Elles se redistribuent entre elles les denrées alimentaires. A cette époque, la formule convient particulièrement aux personnes exclues comme les malades ou les familles touchées par la pauvreté. Aujourd'hui, le concept reste le même, pourtant il touche tout les milieux sociaux. Les femmes sont un peu plus présentes dans les groupements d'achats que les hommes. La classe d'âge correspond à des personnes au-dessus de la trentaine, en moyenne.

Ce mode d’approvisionnement alternatif s'oppose au mode de consommation traditionnel. Les raisons pour lesquelles les consommateurs d'aujourd'hui utilisent le groupement d'achats sont nombreuses et variées:

  • se nourrir avec des aliments issus de l'agriculture biologique à moindre coût,
  • la convivialité créée par la distribution des colis, les retrouvailles entre amis, voisins, famille
  • utiliser un mode d'approvisionnement alternatif en opposition à la mondialisation du commerce. En effet le groupement d'achat préfère valoriser les petits producteurs locaux.
  • réduire son empreinte écologique en limitant ses déplacements en voiture. Si une seule personne va chercher la nourriture de plusieurs familles cela contribue à réduire les émissions de CO2.


On peut créer un groupement d'achats entre amis, membre d'une même famille, voisins, collègues... Le bouche à oreille fonctionne très bien. En achetant en grosse quantité, cela fait baisser le coût des produits. Une personne est chargée de réceptionner la marchandise. Les membres du groupement se redistribue ensuite les produits entre eux.

Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Noia 64 apps cookie.png
Portail S'alimenter – Articles Ékopédia concernant l'alimentation et les aliments bio.