Entropie

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher

L'entropie est en quelque sorte la mesure du désordre d'un système. C'est à l'origine un concept de thermodynamique qui a été généralisé à beaucoup d'autres domaines. C'est donc une notion que l'on croise souvent au travers des sujets en relation avec l’écologie.


Entropie et Énergie :[modifier]

Le fait qu'il y a toujours conservation de l’énergie et le fait que l’énergie s’épuise ne sont-t-ils pas deux faits contradictoires ? La réponse est non : il y a toujours conservation de l'énergie mais on ne peut utiliser l'énergie que dans un seul sens, le sens de l'augmentation de l'entropie. Ainsi quand l’énergie est trop "diluée", elle devient inutilisable.

Entropie et Temps :[modifier]

En physique, les équations sont réversibles, on peut les faire tourner dans un sens ou dans l'autre. Dans la vrai vie l'axe du temps n'a qu'un seul sens. Il se trouve que l'entropie est la notion physique qui ne va aussi que dans un sens : un système va toujours dans le sens de l'augmentation de son entropie. La notion d'entropie et la flèche du temps sont indubitablement liées.

Entropie et Biologie  :[modifier]

La vie semble aller dans le sens inverse de l'entropie vers des systèmes toujours plus complexes, plus ordonnés. Pour cela toute vie a besoin d'un flot d’énergie continu (apport solaire ou nourriture) pour lutter contre l'entropie, qui est alors synonyme de dégradation, vieillissement, mort.

Entropie et Economie :[modifier]

Comme dans tous les domaines évoqués précédemment, plus un système se complexifie, plus il nécessite un flot continu d’énergie d'ou l’idée que mondialisation et sobriété énergétique sont incompatibles et qu'inversement pic pétrolier = dé-mondialisation.

Entropie et écosystème[modifier]

Entropie et histoire[modifier]

Joseph Tainter dans son livre "Collapse of Complex Societies" place la notion de complexité qui est liée a la notion d'entropie au coeur de l'histoire et plus particulièrement au coeur de l'effondrement des grandes civilisations disparues. Selon lui, la complexité permet au société de résoudre leur problèmes, mais a cause de la loi des rendements décroissants, chaque couche de complexité nouvelle apporte de moins en moins d'avantage jusqu’au moment ou aucune nouvelle couche de complexité ne puisse résoudre les nouveaux problèmes et cette civilisation s'effondre.


Noia 64 filesystems exec.png
Portail Penser – Accédez aux articles Ékopédia concernant la pensée.