Ekopedia:Lumière/03 2007

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Thermomètre au mercure
Le mercure est connu depuis l'Antiquité comme un métal de couleur argent brillant. Les alchimistes l'appelaient parfois le « vif-argent » et le représentaient grâce au symbole de la planète Mercure, d'où son nom actuel. Son symbole Hg est quant à lui issu du mot latin, lui-même emprunté au grec, hydrargyrum qui signifie « argent liquide ». On trouve le mercure sous forme naturelle ou oxydée. Ce métal a eu de tout temps de nombreuses utilisations.
Effets du mercure sur l'environnement.

Le mercure est un métal présent naturellement. Il pénètre dans l'environnement lors de la rupture naturelle des minéraux dans les roches et le sol exposé au vent et à l'eau. La dispersion de mercure provenant de sources naturelles est resté à peu près la même au cours des ans. Pourtant la concentration en mercure dans l'environnement ne cesse d'augmenter, ceci est à attribuer aux activités humaine.

Une fois que le mercure a atteint les micro-organismes, ils peuvent le transformer en éthyl de mercure, une substance qui peut être absorbée rapidement par la plupart des organismes et dont on sait qu'elle cause des dommages aux nerfs. Les poissons absorbent des quantités importantes de méthyle de mercure des eaux de surfaces tous les jours. Par conséquent le méthyl de mercure peut s'accumuler dans les poissons et les chaînes alimentaires auxquelles ils appartiennent. Les effets du mercure sur les animaux sont des problèmes aux reins, une perturmation de l'estomac, des problèmes aux intestins, des échecs de reproductions ou une altération de l'ADN.

Vista-licq.png
Portail Écologie – Articles d'Ékopédia concernant écologie et écosystèmes.