Discussion Ekopedia:Le manifeste

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher

Questionnements[modifier]

Cher Jean-Luc,

Je suis nouveau sur ce site. À première vue je le trouve fort intéressant. Toutefois, je m'interroge: le site met un fort accent sur les techniques : «(...techniques du passé, techniques du présent...) (...Nous devons définir des techniques...) (...objectif: définir les techniques...) etc.

Le site me semble reposer sur un présupposé qui me laisse perplexe: il me semble fortement marqué et traversé par une des plus puissantes idéologies contemporaines: Le technicisme, c'est à dire la croyance qu'à des problèmes humains il pourrait y avoir des solutions d'ordre technique.

Est-ce qu'un tel présupposé ne va pas à l'encontre d'une des lois les plus fondamentales de la méthode scientifique? Peut-on expliquer le social par le non social? Rendre compte du politique par le non politique?

Une chose est la technique, une autre est l'usage de la technique, lequel usage est politique et ordinairement masqué par un discours économiste.

Constructivement,

                             Pierre

Réponse[modifier]

Salut Pierre,

Sincèrement je ne suis pas certain d'avoir réellement bien saisi le sens de ta question, alors pardonne moi si je réponds à côté.

Il est possible que se site dans ses origines soient marqué par le technicisme (je suis moi même technicien). Il est vrai cependant que les techniques ne s'appliquent pas à tout! Politique, social... Même si dans ces même domaines on peut parfois parler de techniques.

De quel loi parles tu?

Que veux tu dire par ta dernièrement phrase?

Amicalement, Jean-luc


Un pour tous, tous pour un[modifier]

Bonjour, et félicitations pour cette initiative intéressante. Je compte contribuer (dans la limite de mes connaissances) en espérant participer à une prise de consience globale.

Mais j'ai quand même une petite question pragmatique (à ne pas prendre comme un reproche) : pourquoi faire d'Ekopedia un projet autonome, alors qu'il pourrait tout à fait s'inscrire comme une grande catégorie de Wikipedia ? Ca aurait comme avantages une plus grande visibilité, plus de contributeurs potentiels (dans plein de langues) et surtout ca éviterait plein de redondances entre les deux sites. Notamment, il y a déjà un grand nombre d'articles couvrant le sujet dans Wikipédia, il me semble plus efficace de les compléter que d'en faire des nouveaux :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:D%C3%A9veloppement_durable

http://fr.wikipedia.org/wiki/Environnement

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cologie

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ressource_naturelle

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9chauffement_global

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_solaire

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_%C3%A9olienne

Peut-être s'agit-il de questions de droits, de ligne éditoriale, ou simplement historique ?

Réponse[modifier]

Avant toute chose, je te suggère de consulter la page suivante. Elle te donnera quelques réponses aux questions que tu poses.

  • C'est aussi une question de droits. À l'origine fut choisis la licence LAL; je n'y connais rien au niveau légal et tout ce que je peux dire c'est que wikipedia c'est du GFDL.
  • Une question de ligne éditoriale surtout! Wikipedia est une encyclopédie généraliste. Ekopedia (anciennement newlimits) n'a rien de généraliste. D'ailleurs, à l'origine, le projet ne portait même pas le nom d'encyclopédie.
  • Historique: C'est à force d'avancer dans le temps que nous nous sommes rendus compte que le terme le plus juste pour définir notre projet était "Encyclopédie pratique traitant des techniques alternatives de vie". Donc c'est une encyclopédie spécialisée sur un ensemble de techniques. Pour un peu plus d'histoire: Ekopedia:À propos. Et surtout à l'époque de création d'Ekopedia, je ne connaissait à peine Wikipedia; notre projet était un wiki, mais il fonctionnait sur le logiciel Twiki et non mediawiki.

Maintenant les articles que tu cites ont été récupérés soit en totalité, pour les grandes lignes, ou simplement en inspiration du projet wikipedia. Toutefois, il ne sont là (en générale) que pour illustrer des techniques et des articles plus techniques et distinct de l'information encyclopédique de wikipedia.

Pour illuster, la majorité des articles essayent de fournir des données pratiques pour pouvoir réaliser des techniques. Prenons par exemple l'article sur le vinaigre. Ekopedia étant toutefois une encyclopédie, j'ai donc récupéré des informations sur wikipedia sur ce qu'est le vinaigre. Mais j'ai ajouté un chapitre sur les étapes de la fabrication. Car notre "objectif de cette encyclopédie est de recenser, définir et expliquer les techniques alternatives de vie. Ceci, avec pour but premier de nous permettre de vivre d'une manière plus autonome." Donc l'objectif est de donner toutes les clés. Pas seulement des données "encyclopédiques"!

Maintenant tu dis: "pourquoi faire d'Ekopedia un projet autonome, alors qu'il pourrait tout à fait s'inscrire comme une grande catégorie de Wikipedia?" Le seule rapprochement que je vois possible est une intégration en tant que projet wikimedia autonome tels que le sont: http://www.wikinews.org/ http://wiktionary.org/ wikibooks, travel....

Car OUI comme tu l'indiques, cela permettrait une meilleure visibilité, donc plus de visiteurs, plus de contributions... donc très bénéfique!

En fait ma seule craite dans tout cela est que notre projet s'éloigne de ses objectifs! C'est pourquoi une intégration dans wikipedia (je parle de l'encyclopédie et non de la fondation mediawiki) ferait disparaitre le projet, ses origines mais surtout ses objectifs!


Amicalement, --jluc 16 avr 2005 à 20:17 (EDT)

Bien reçu ![modifier]

Merci d'avoir répondu aussi clairement et rapidement. Il est vrai que l'utilisation de MediaWiki par les deux sites incite aux rapprochements ... mais même si les informations se recouvrent, les objectifs sont bel et bien différents.

Concernant la recopie entre Wikipedia et Ekopedia (dans les deux sens), c'est une grande force des projets sous licences libres, un encouragement à l'échange de connaissances. Il serait toutefois bon de s'assurer que la GFDL et la LAL ne posent pas de souci de compatibilité (c'est peu probable entre deux projets libres, mais il serait tellement dommage de perdre de l'énergie et du temps avec des soucis de droits). Je suggère donc de privilégier l'échange de liens plutôt que la recopie, mais avant tout pour le gain de temps, d'espace disque, et de maintien à jour des articles liés.

Ainsi, on conserve l'indépendance tout en favorisant l'enrichissement mutuel.

Jimmy - 18 avr 2005 à 22:24 (EDT)

Message de 195.220.213.132[modifier]

Cher Jean-Luc, il n'y a plus de fautes ds ton article, mais la question qui se pose reste: t'as des solutions, gros malin??? ( CSN Module 2...!)

RTFM[modifier]

Chez étudiant inconnu de l'université de Versailles, vas voir la page d'accueil, tout est ici: http://www.newlimits.org Mais si tu as mieux... Fait nous signe!

Restons positif on a tout à y gagner[modifier]

Ok j'ai fait les choses à l'envers ... j'ai mis des pages ... et j'ai consulté ton manifeste.

Tous les jours nous prenons des décisions, nous sommes maîtres de notre vie.

Rien n'est acquis tout est possible.

Il y a des éléments qui sont ce qu'ils sont. A nous de construire demain.

Le passé n’est plus. Il nous reste QUE le futur.

Construisons. Ne nous lamentons pas. Ne préparons pas la crise (« A combattre le pire c’est le pire qui revient »). Préparons une autre façon de vivre et VIVONS MAINTENANT autrement. C’est tout autre. Nous sommes responsable ! La crise pétrolière c’est pas les autres c'est NOUS. Donc c’est a NOUS de trouver. « Prends-toi en main, c’est ton destin » ;-)


Aujourd'hui dans l'économie actuelle la notion de profit a remplacé celle de survie qui est le but de toutes espèces vivantes.
Personne ne peut nier le malaise économique général qui frappe au nivau mondial:
-chômage
-niveau de vie qui baisse sans cesse
-valeurs fondamentales oubliées
-L'accés à la proprièté va devenir un luxe,que va-t -on laisser à nos enfants ?
Ce tableau bien noir est le reflet d'une socièté qui a oublier les gestes simples de tous les jours.
Une société dite moderne dans laquelle les enfants ne sont plus en sécurité, dans laquelle les gens dépriment et meurent seuls.
Voltaire disait le travail eloigne de nous trois grands maux l'ennuis ,le vice et le besoin
Il faut donc agir! Travailler ce n'est pas qu'une activité rémunerée,c'est avant toutl'ensembles des activités,des efforts necessaires pour obtenir un résultat déterminé
Le mode de vie moderne est basé sur la précarité,sur des valeurs incertaines et fluctuantes.
Ils existe des pensées et des techniques alternatives qui mêmes si elles ne sont pas la panacée,ont fait leur preuves dans un passé pas si lointain; Des gestes,des comportements,des façons de penser qui ont été ceux et celles de nos ancêtres et qui font qu'aujourd'hui nous existons.

A nous de les retrouver et merci de votre aide à tous.

Sony --l'emerveillement est le premier pas vers le respect 20 mai 2006 à 09:03 (EDT) Catégorie:Accueil

Alternative à la "société de consommation" nécessitant un ordinateur ?[modifier]

Il me semble qu'il faudrait nuancer ou préciser l'idée que ce site promeut des "alternatives à la société de consommation". Alternative à la société centrée sur la consommation où on existe que dans la mesure où on participe à la consommation : d'accord. Alternative à la consomation tout court, pour ne pas dire préparation (?) d'une société "où l'économie s'est effondrée" (je cite)... Bien mais alors jetons d'abord nos ordinateurs : sans une société d'échanges complexes ou un petit nombre de personnes dispose de machines capables de produires des circuits intégrés complexes, plus d'ordinateurs ! Certains fondateurs d'Apple et Microsoft se ventent d'avoir commencé "dans un garage", mais ils n'ont pas fabriqué les circuits, fabriquer un circuit intégré n'est pas du bricolage : sans l'électricité, une série de matériaux, machines de précision, et... sans déjà avoir des appareillages électroniques, pas d'ordinateur, pas d'internet, pas de wiki, pas de wikipedia... Si un jour une bombe envoie toute la planète à l'age de la pierre et laisse juste un manuel de Suse Linux, et bien il faudra d'abord apprendre à faire un outil en métal avec les moyens du bord, façon âge bronze, sans même pouvoir demander à Google comment s'y prendre...

J'ai complété un article sur l'énergie solaire thermique, ce qui m'a amené à la rélfexion suivante : faut-il dénigrer les capteurs "haut de gamme", pourtant beaucoup plus efficaces dans les pays peu ensoleillés, au motif que leur fabrication ne peut se faire qu'à l'échelle industrielle avec de gros moyens, alors que des capteurs plus simples peuvent être construits "dans un garage" ? Chaque formule à ses avantages, mais la "consommation" à du bon ;-).