Cire perdue

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher


La technique de fonte à la cire perdue est très ancienne. Elle permet de créer des objets métalliques de tailles très diverses, du bijou le plus fin à la cloche pesant plusieurs tonnes, ainsi que des objets en verre. L'absence de dépouille permet des formes très variées, et la plasticité du moule autorise la reproduction de fins détails ; de plus la technique en est simple et peut être mise en œuvre avec peu de moyens.

Le principe[modifier]

On commence par créer une maquette en cire. On ajoute à cette maquette des tiges de coulée permettant à la cire de s'évacuer, et au métal d'être coulé. Puis on enrobe le tout de plâtre ou d'un autre matériau réfractaire. Lorsque celui-ci est sec, il ne reste plus qu'à faire fondre la cire en coulant directement le métal en fusion. Une fois refroidi, il ne reste plus qu'à casser le moule pour récupérer l'objet.


Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Nuvola apps package graphics.png
Portail Créer – Articles Ékopédia concernant la Création et les Arts.