Amours plurielles

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
(Redirigé depuis Amours pluriels)
Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps locale.png
(?) Cet article fait partie du
Thème
Vivre ensemble...


L'Éphéméride du jour
Calendriers
Noël
Animaux de compagnie
Cultures associées
Décroissance
Économies alternatives
Activités coopératives
Sociétés alternatives
Écologie
Écovillages
Environnement
Gestion des déchets
L'Homme qui plantait des arbres
Énergie
Énergies renouvelables
Naturisme
Politique
Publicité
Sciences humaines et sociales
Transports en commun



Vivre ensemble (Catégories)
Vivre ensemble (Portail)


Les amours plurielles constituent la possibilité de vivre plusieurs relations amoureuses, en même temps, et avec le consentement des partenaires amoureux. On parle également de polyamour. En d'autres termes, il s'agit de vivre une vie amoureuse qui soit éthique mais qui ne soit pas forcément basée sur l'exclusivité.

Les difficultés[modifier]

Vivre les amours plurielles entraîne le plus souvent des sentiments de jalousie (chez une personne qui a peur d'être abandonnée, par exemple) et de culpabilité (chez la personne qui « rend » jaloux(se) l'autre). Un fort sentiment de confiance en soi, et une grande capacité à communiquer sont nécessaires pour surmonter ces sentiments parfois très douloureux.

Autre inconvénient, la relation amoureuse existante est surement plus exposée au risque de rupture. En effet, dans les amours plurielles, les partenaires amoureux qui sont attirés par de nouvelles personnes auront certainement tendance à ne pas essayer de rester à distance de ces nouvelles personnes. Or, la naissance d'une nouvelle relation comporte un risque de voir les anciennes relations devenir moins importantes... À l'inverse, le principe d'exclusivité amoureuse amène souvent les amoureux à ne pas tenter de revoir les gens qu'ils avaient trouvé attirants.

L'entourage a parfois des réactions violentes ou humiliantes lorsqu'il découvre cette façon de vivre. Cela est particulièrement vrai pour les femmes qui peuvent être considérées comme des « salopes », par exemple.

Enfin, il y a les frustrations liées aux rencontres de personnes attirantes mais qui ne veulent pas d'une relation amoureuse sans principe d'exclusivité.

Évidemment, la liste n'est pas exhaustive...

Les avantages[modifier]

Les amours plurielles permettent d'une part de changer la nature de la relation amoureuse : une relation plus fluide, avec moins de pression, moins d'exigences déguisées en demande, un jeu de séduction toujours renouvelé, etc.

D'autre part, ils permettent de vivre les autres relations sans limite pré-établie, et sans besoin d'étiqueter. Ce n'est pas parce qu'une personne vit déjà une relation amoureuse qu'elle ne peut pas partager avec une autre de la tendresse, du sexe, des émotions romantiques, etc.

Les amalgames courants[modifier]

Les amoureux pluriels ne sont pas (forcément) des libertins[modifier]

Beaucoup d'amoureux pluriels ne veulent pas faire de sexe sans sentiments. Ils ne sont donc pas du tout libertins. D'ailleurs, tous les libertins ne sont pas amoureux pluriels, puisque beaucoup d'entre eux acceptent de remettre en question l'exclusivité sexuelle, mais pas l'exclusivité amoureuse : ils peuvent faire du sexe en dehors du couple, mais pas vivre des sentiments amoureux en dehors du couple.

Les amoureux pluriels ne sont pas (forcément) des gens qui ont peur de s'engager[modifier]

Les amours plurielles ne sont pas incompatibles avec l'implication et l'engagement. Les amoureux pluriels peuvent même choisir une personne avec qui se marier ou encore avoir des enfants...

Les amoureux pluriels ne sont pas (forcément) des polygames[modifier]

La polygamie, c'est la reconnaissance (par une autorité comme l'état) de l'union d'un homme avec plusieurs femmes, ou d'une femme avec plusieurs hommes (dans la polygynie, seule l'homme peut s'unir à plusieurs femmes, et c'est l'inverse dans la polyandrie). Les amoureux pluriels ne sont pas forcément intéressés par une reconnaissance légale de leur(s) union(s).

Les amoureux pluriels ne vivent pas (forcément) plusieurs relations amoureuses[modifier]

Les amours plurielles n'imposent pas de vivre plusieurs relations amoureuses. Il s'agit juste de remettre en question l'exclusivité amoureuse. Un(e) célibataire ou un(e) amoureux(se) qui ne vit qu'une relation amoureuse peut tout à fait être pleinement dans les amours plurielles !

Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Noia 64 apps locale.png
Portail Vivre ensemble – Les articles Ékopédia sur « comment vivre ensemble ».