Utilisation des restes

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher

L’'utilisation des restes consiste à ne pas jeter les aliments non consommés durant un repas et à les conserver pour un repas ultérieur.

Une habitude facile à prendre est de conserver les restes au réfrigérateur tous les jours et de décider que le samedi on met tout sur la table à la carte.

Cas d'un ingrédient inutilisé pour une recette[modifier]

Typiquement, le blanc d'oeuf! En dehors de la classique meringue, on peut tout simplement l'ajouter aux oeufs de la prochaine omelette, le cuire comme un oeuf au plat et le mélanger à des pâtes, le pocher à l'eau bouillante et le couper sur des crudités ou dans la soupe...

Cas des petits restes[modifier]

Il suffit de laisser libre cours à son imagination ! Certains trucs marchent toujours, comme les boulettes.

Les boulettes[modifier]

Un petit reste de purée ? Bien le laisser froidir, mélanger une quantité égale de farine ; faire des boulettes que l'on roule dans de la farine et frire. Servir avec la salade de saison.

À partir de cette base, on peut incorporer tout ce que l'on veut dans le mélange purée-farine : petits bouts de viande, de légumes.. Et on utilise ainsi tous les autres restes (carcasse de poulet, miettes de pot au feu, de poisson ou ratatouille)!

Les cakes salés[modifier]

On peut y incorporer tout ce qu'on veut dès lors que l'on a une base de gâteau pour qu'il cuise et soit ferme, même des flageolets écrasés feront l'affaire, on ajoute la quantité de farine nécessaire pour avoir la consistance voulue, les jaunes d'œufs, les blancs en neige et les épices au choix. On peut en profiter pour couper de petits restes de légumes de manière à faire des couleurs harmonieuses. Et pourquoi ne pas lancer un jeu de devinette pour savoir qui a le palais fin et retrouve tous les ingrédients?

Les tartes salées[modifier]

Même principe, il suffit d'avoir les ingrédients pour un appareil à flan. D'une manière générale, la plupart du temps, les légumes qui arrivent à maturité en même temps au jardin se marieront bien, agrémentés de quelques herbes aromatiques.

Petits trucs pour ne pas être en panne[modifier]

On n'a pas toujours le temps de cuisiner, on n'a pas toujours suffisamment de restes pour faire un plat, il suffit de stocker les restes au quotidien, même au congélateur, de façon à compléter une préparation ultérieurement.

Toujours avoir une base sous la main qui servira à donner le corps de la préparation qu'on imaginera : des féculents ou du pain rassis. À partir de là, avec du beurre et des oeufs ou du fromage blanc et on est sûr de pouvoir préparer un gâteau salé, une farce pour garnir un autre légume ou faire un soufflet.

Noia 64 apps cookie.png
Portail S'alimenter – Articles Ékopédia concernant l'alimentation et les aliments bio.