École publique expérimentale

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Noia 64 apps kdict.png
Cet article fait partie du
Thème Apprendre

Activités d'éveil
Astuce de Grands-Mères
Éducation
Réseau échanges savoirs
Ressources non libres de droits
Ressources libres de droits
Alternatives pour mieux apprendre
Neuroscience
Catégorie apprendre

Une école publique expérimentale est une école alternative qui a un statut public.

Elle est dite expérimentale en raison de pratiques pédagogiques qui diffèrent de la plupart des fonctionnements traditionnels.

Description[modifier]

Les écoles publiques expérimentales ont une perspective de démocratisation du système scolaire, de respect des différences individuelles et collectives et optent pour une plus grande participation des enfants et des adolescents dans leur processus d'éducation, ainsi que des parents à la gestion des institutions scolaires. Elles visent à créer un milieu de vie communautaire au sein duquel l’école et le milieu familial sont vécus en continuité, un milieu où les parents participent activement comme coéducateurs et coadministrateurs. L’école évolue et s’adapte en fonction des personnes qui la composent.

La gamme des expériences pédagogiques commence de l’enseignement précoce des langues au décloisonnement des matières en passant par l’apprentissage selon certaines méthodes de l’éducation nouvelle (Montessori, Freinet, pédagogie de projet...etc.).

Mise en pratique[modifier]

En France[modifier]

En France, il existe peu d'écoles publiques expérimentales au niveau de l'enseignement primaire. Les principales sont à Paris l'école Decroly et l'école Vitruve, ainsi que l'école Freinet de Vence (06).

Par contre, il existe tout un réseau d'enseignants pratiquant la méthode Freinet dans leur classe; il est plus rare que ce soit généralisé au niveau d'une école.

Au niveau de l'enseignement secondaire, il existe une dizaine d'établissements bénéficiant d'un statut dérogatoire permettant des pratiques pédagogiques innovantes. Certaines travaillent en autogestion, comme le lycée autogéré de Paris (LAP) ou le lycée expérimental de Saint-Nazaire.

Voir aussi l'article Lycée expérimental sur Wikipédia

Au Québec[modifier]

Le Québec bénéficie d'un réseau d'écoles alternatives intégrées au système public le REPAQ, créé en 2001. Il fait suite à l'association Goéland, créée autour de l'école alternative Jonathan.

Le réseau rassemble 32 écoles alternatives québécoises.

Certaines s’inspirent de la pédagogie Freinet, ou des travaux de John Dewey. D'autres travaillent avec les outils de la pédagogie ouverte et interactive de Claude Paquette.

D'autre part, depuis 2000, le programme de formation de l'école québécoise base l'enseignement sur l'expérimentation et la pédagogie de projet. Ce programme est mis en place à partir de l'enseignement primaire et doit progressivement s'étendre à tous les cycles.

Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Exemples en France :

Exemples au Québec :

Bibliographie[modifier]


Noia 64 apps kdict.png Portail Apprendre – Accédez aux articles Ékopédia concernant les pédagogies.