Rapport Brundtland

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher

Publié en 1987 par la Commission mondiale sur l’environnement et le développement, le Rapport Brundtland (ayant pour titre Notre Avenir à Tous) a été nommé ainsi du nom de la présidente de la commission, la Norvégienne Gro Harlem Brundtland. Ce rapport définit la politique nécessaire pour parvenir à un « développement soutenable » (communément appelé Développement durable).

Le rapport définit le concept ainsi[1] :

« Le développement soutenable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion :

  • le concept de « besoins », et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient d'accorder la plus grande priorité, et
  • l'idée des « limitations » que l'état de nos techniques et de notre organisation sociale imposent sur la capacité de l'environnement à répondre aux besoins actuels et à venir. »


Citation originale en anglais[2] :

« Sustainable development is development that meets the needs of the present without compromising the ability of future generations to meet their own needs. It contains within it two key concepts:

  • the concept of 'needs', in particular the essential needs of the world's poor, to which overriding priority should be given; and
  • the idea of limitations imposed by the state of technology and social organization on the environment's ability to meet present and future needs. »


Depuis cette date, l'expression développement soutenable (et plus communément développement durable) s'est répandue dans le monde entier.


Développement soutenable ou durable ?[modifier]

Il existe trois éditions francophones du rapport Brundtland.

  1. La première a été éditée par l’Oxford University Press en 1987 et ressemble à un manuscrit dactylographié.
  2. La seconde édition, préparée en 1988 par la maison d'édition québécoise Les Éditions du Fleuve, avec le soutien du ministère de l’Environnement du Québec, apporte de nombreuses améliorations au manuscrit et remplace développement durable par développement soutenable (un choix fait par l’équipe de linguistes et de traducteurs du Center for Our Common Future de Genève chargée de la traduction française du document[3])
  3. En 1989, Les Éditions du Fleuve impriment une édition révisée qui comprend une introduction écrite par Gro Harlem Brundtland (il s'agit de la traduction de la préface de l'édition anglaise publiée par l'Oxford University Press en 1987). L'éditeur québécois a pris la peine d'expliquer son choix du mot soutenable dans l'édition de 1989 : « L'éditeur, à la demande de la Commission, a traduit sustainable development par développement soutenable et non par développement durable.

Avec le temps, en français c'est l'expression « développement durable » qui a prévalu dans le langage courant. Pourtant, le verbe anglais "to sustain" se traduit en français par "soutenir", "supporter", ou encore "maintenir". Aussi sustainable development précise dans sa définition les "limitations" de notre environnement alors que faire du "développement durable" est souvent compris comme de faire de la croissance durable. Faire du "développement soutenable" indique explicitement qu'il faut tendre vers un équilibre entre nos besoins est les limitations de notre environnement.

Voici donc pourquoi nous préférons nous référer à l'expression "Développement soutenable".


Notes et références[modifier]

  1. Notre avenir à tous - Vers un développement soutenable Extrait de Notre avenir à tous, Commission mondiale sur l'environnement et le développement, Editions du FLEUVE.
  2. Our Common Future, Chapter 2: Towards Sustainable Development]
  3. 1987 - La parution de Notre avenir à tous Repères historiques sur le développement durable par le Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs du Québec


Voir aussi[modifier]

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Bibliographie[modifier]

  • Notre avenir à tous, Commission mondiale de l'environnement et du développement Brundtland, G.H. Khalid, M.Editions du Fleuve, 1989, 432 p. ISBN 2-89372-031-5


Noia 64 apps locale.png Portail Vivre ensemble – Les articles Ékopédia sur « comment vivre ensemble ».
Noia 64 filesystems exec.png Portail Penser – Accédez aux articles Ékopédia concernant la pensée.