Prêle

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher
Prêle
Fichier:Equisetopsida.jpg

Grande prêle (Equisetum telmateia)


Nom latin : Equisetum Sphenophyta
Famille : ?
Exposition :  ?
Multiplication :  ?
Utilisation :  ?
Avertissement
Avertissement important.gif
Liens
Nuvola apps kuickshow.png  Portails : Cultiver  •  Permaculture  Fruit-cherries.svg.png
FloreListe de plantesPlantes utiles

La prêle (Sphenophyta synonyme de Equisetophyta, Équisétinées ou Arthrophyta, Articulées) est une plante très ancienne que l'on trouve de partout. Elle est utilisé tant pour ses vertus curatives, ses propriétés culinaires, ses intérêts pour l'agricuture biologique que pour sa forte teneur en silice.


Espèces[modifier]

Parmi ces taxons, il y a dix espèces présentes en France, neuf en Suisse, et sept en Belgique ainsi qu'un hybride présent dans les trois pays.

Utilisations[modifier]

Alimentation[modifier]

Au printemps les jeunes pousses de prèle des champs se consomment à la manière des pousses d’asperges sauvages, c’est-à-dire crues ou cuites, mais de préférence crues ou très peu cuites afin de ne pas nous priver de leur apport vitaminique et minéral.

La poudre de prêle (cueillette en fin de saison) peut se rajouter à la vinaigrette, dans la salade, la soupe, les pâtes.

Agriculture[modifier]

En purin, la prêle a un effet préventif et curatif sur plusieurs maladies cryptogamiques : cloque du pêcher, mildiou, monilia, oïdiums, tavelures, rouille, maladie des taches noires sur le rosier, botrytis...

Recette de la décoction de prêle : faire tremper 1 kg de tiges de prêle finement coupées dans 10 litres d'eau. Faire bouillir 30 minutes et laisser refroidir au moins 12 heures. Utiliser en pulvérisation diluée à 20%.

Si on trouve beaucoup de prêles sur un terrain, on peut sonder pour installer un puits : la prêle est indicatrice d'eau affleurante.

Cosmétique et santé[modifier]

C'est un excellent reminéralisant naturel, car elle est très riche en silice facilement assimilable par l'organisme. Elle aide à la régénération des tissus osseux et conjonctifs en améliorant leur résistance et leur élasticité et facilite la reconstitution du cartilage (consolidation des fractures, élasticité des tissus, souplesse des tendons).

On l'utilise sous forme de poudre pour la fermeté des tissus cutanés (anti-age, régéneratrice, raffermissante, reminéralisante).

Entretien divers[modifier]

La prêle réduite en poudre servait d’agent de lavage, pour les mains des ouvriers, mais aussi pour laver les outils, elle fut aussi utilisée comme polissoir du bois et du métal, du fait de la dureté de ses tissus chargés de silice.

La prêle était autrefois utilisée fraîche pour récurer les casseroles ou séchée comme abrasif fin pour poncer finement des pièces d'ébénisterie ou de métal. Cette action de ponçage avait pour verbe : prêler. Cette utilisation ne persiste qu'auprès de certains musiciens qui utilisent encore la prêle pour poncer finement les anches en roseau de leurs instruments à vent (hautbois, clarinettes, ..). Ces propriétés abrasives viennent de la forte teneur en silice de la plante.

Voir aussi[modifier]

Liste des principales plantes sauvages comestibles

Cat - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Liens internes[modifier]

Liens externes[modifier]

Bibliographie[modifier]