Le MAPIC

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher

Le Mouvement « Appel pour une insurrection des consciences » a été créé en 2003 suite à la pré-campagne de Pierre Rabhi à la présidentielle. Depuis 2006, c’est un mouvement de la société civile qui rassemble, au sein de comités locaux, des personnes qui s’engagent pour un changement radical remettant la nature et l’humain au centre de la vie sociale… Il est présent dans le Nord, à Besançon, Pontarlier, Dijon, Grenoble, dans le Tarn-et-Garonne, à Roanne, Nice, en Corse, mais aussi avec des personnes-relais dans d’autres départements.

A l’heure où les outils de communication nous maintiennent « chacun chez soi », la vie des groupes est un lieu pour expérimenter et diffuser ce changement, en partageant nos prises de conscience et nos initiatives concrètes, en lien avec le tissu social et associatif. Notre Mouvement est un carrefour de l’écologie humaine, sociale et politique. Nous voyons la complémentarité entre les démarches d’évolution personnelle, les expériences alternatives locales et les prises de position pour un nouveau modèle de société.

Pour développer une parole citoyenne forte qui émane de la base, nous nous organisons en une fédération qui cultive « l’intelligence collective ». Notre fonctionnement est basé sur l’autonomie locale, la non-violence et la recherche du consensus. Le MAPIC est partie prenante du Mouvement pour la Terre et l’Humanisme lancé par Pierre Rabhi, en lien avec les autres associations partageant ces mêmes valeurs.

C’est une insurrection pacifique et déterminée qui a commencé, vous êtes nombreux à agir individuellement : pour la renforcer, relions-nous autour d’une vision globale, organisons-nous collectivement, faisons-nous entendre !

Liens externes[modifier]

Le MAPIC pour une insurrection des consciences