Discussion:La Dame de Condé

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher

Si le cercle n'en était pas un et que le représentant de la maison Elida ne devait d'argent à personne, il en aurait été de 500 Francs de sa poche.

Moralité, cette gentille histoire n'est qu'un exercice théorique qui ne peut être appliqué. En effet, les lois et la justice répriment la fausse monnaie et l'économie tout aussi fausse qu'elle engendre pour éviter que certains ne soient abusés par d'autres.

Si l'hôtelier ne devait d'argent à personne, il aurait gardé la caution et aurait peut-être dû refuser d'autres clients. Bref, il y aurait eu escroquerie.


Refonte[modifier]

Bonjour,

J'ai refait l'article suivant un nouveau plan (avant/après), qu'en pensez-vous ?

Kvardek du Diskutejo 8 novembre 2010 à 21:15 (CET)

bonjour,

En accord :-) peut-être juste un renommage pour un titre plus encyclopédique, encore que celui-ci ne me choque pas ; genre : Du rôle de l'argent virtuel en économie, on se croirait carrément chez Diderot :p --wibil 9 novembre 2010 à 04:56 (CET)

Bonjour,
Je pense que le renommage serait un peu déroutant, vu qu'ici, il y a seulement une histoire et son analyse. La Dame de Condé correspond bien à la fiction, et apparaît comme plus accessible pour évoquer l'économie.
Cordialement, Kvardek du Diskutejo 9 novembre 2010 à 19:23 (CET)

En accord vi ;-) l'essentiel est que cet article soit conservé, il aurait été dommage de se passer de cette histoire très pédagogique ; beau travail :-) cordialement--wibil 10 novembre 2010 à 08:00 (CET)

Explication archi-nulle, je donnerai mon avis sous peu. Quand on ne comprend pas ce que signifie la circulation monétaire et pas l'histoire de faux billet !