Discussion:Gestion de l'eau

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher

Réutilisation des eaux grises[modifier]

j'ai entendu parlé de systèmes qui utilisent par exemple le eaux grises pour les toilettes. gaetan lehuic 27 avril 2006

en effet ça existe, j'occupe de vérifier si une page en parle et/ou de la créer/compléter si nécessaire
MarcHeko 22 mai 2009 à 06:14 (EDT)

Cas du Mitigeur ...[modifier]

Je ne vois pas en quoi un mitigeur permet d'économiser de l'eau, de mon point de vue, au contraire, bien souvent avec un mitigeur on utilise sans s'en apercevoir de l'eau chaude alors qu'on a besoin uniquement d'eau froide car bien souvent le mitigeur est laissé en position centrale. De plus, je trouve plus difficile de régler un débit faible avec un mitigeur. Un robinet classique mélangeur avec des têtes céramiques me semble beaucoup plus pratique pour gérer les débits d'eau chaude et froide. Philippe 17 novembre 2006

cela dépend fortement de l'utilisateur. Ouvrir le robinet avant de régler la température est un gaspillage dont le mitigeur n'est pas responsable :) Sans mitigeur, si tu ouvres le robinet d'eau chaude quand tu veux de l'eau froide, cela ferrait le même gaspillage. Si les conventions sont respectées (eau chaude à gauche, eau froide à droite), l'automatisme s'attrape rapidement.
Pour le réglage des débits, les bons mitigeurs ont 2 têtes : l'un pour la température, l'autre pour le débit : il me semble plus facile de choisir sa température, puis son débit en ne tournant qu'une tête de robinet à la fois, plutôt que devoir tourner 2 têtes de robinets dans les mêmes proportions si on veux modifier le débit tout en conservant la même température : En pratique on augmente le débit, ce qui modifie la température, puis on rectifie par approximation; De plus un mitigeur thermostatique régule de lui même la température en fonction des contraintes extérieurs (on évite la douche glacée lorsqu'on prend de l'eau chaude à la cuisine)
MarcHeko 22 mai 2009 à 06:14 (EDT)

Récupération d'eau de pluie[modifier]

je suis une formation de gestionnaire de chantier dans le secteur de l'eau et cherche le maximum de renseignement et de documentation sur les systèmes de récupération d'eau de pluie. 22 janvier 2007

la page Récupération_de_l'eau_de_pluie vous explique les grandes lignes.
Si elle ne vous suffit pas, n'hésitez pas à y poser vos questions.
MarcHeko 22 mai 2009 à 06:14 (EDT)

Cas d'un immeuble[modifier]

Je trouve que la réutilisation des eaux de pluie est très intéressante (écologiquement et financièrement parlant). Je me suis donc lancé dans de rapides calculs pour le cas d'un immeuble parisien de 12 étages : Voici les faits : à Paris, la moyenne annuelle est de 650 L/m²/an Le toit de mon immeuble avoisine les 300m² + une "terrasse" de 600m² = 900m² on obtient donc 585m3 d'eau de pluie par an récupérable

Sur chaque palier, il y a 6 appartements (En moyennes, il s'agit de familles de 4 personnes) consommation d'eau pour wc : 60m3 /an pour 4 personnes * 6 = 360m3/an/étages On pourrait donc, pour deux étages seulement, utiliser uniquement de l'eau de pluie pour les WC En supposant qu'il s'agit de familles plus réduites et écolos (20m3/an), on passe à 6 étages environ Ce qui est particulièrement restreint.

Pour pouvoir rendre autonome cet immeuble, il faudrait multiplier la surface de récupération par un facteur 2 à 4 en réutilisant les eaux de pluie d'autres bâtiments (commerces, écoles, entrepôt, ...) 13 mai 2007

le fond du problème est la surface du toit par rapport au nombre de personne qu'elle abrite : : dans votre cas, il y a 3m2 de toit par personne cad 2m3/an d'eau de pluie par personne !
On ne peux pas faire de miracle avec si peu mais voici quand même 2 idées de pistes pour améliorer les choses :
* celle que vous proposiez : n'alimenter en eau de pluie qu'une partie de l'immeuble (il est plus facile d'alimenter la moitié des appartements avec une quantité d'eau suffisante plutôt que de les alimenter tous et devoir gérer le complément d'eau de ville nécessaire)
* poursuivre la logique : l'eau de pluie est encore "trop bonne" pour alimenter les wc, il y a mieux à faire !
** l'eau de pluie alimente les machines à laver (cela permet 3 machines / semaine / appartement) : gros avantage : plus besoin d'anti-calcaire et on peux réduire la quantité de poudre (le savon est nettement plus efficace dans une eau non calcaire)
** les eaux grises (au minimum les bains/douches mais éventuellement aussi les machines à laver) alimentent les wc (une douche de 70 l permet 7 chasses de 10 l, il n'y a peu de risque de pénurie) : avantage : le savon des eaux grises nettoient les wc.
j'occupe de vérifier si une page en parle et/ou de la créer/compléter si nécessaire
MarcHeko 22 mai 2009 à 06:14 (EDT)

Témoignage d'utilisation économe de l'eau[modifier]

Nous appliquons le système de remplacer les douches de tous les jours par un lavage de chacun au lavabo. Nous avons instauré le principe de 2 douches par semaine. Pour info à ceux qui trouverait cela restrictif : au lavabo, on peut aussi se laver intégralement le corps. Pour les cheveux, soit on met la tête au-dessus de la baignoire (si on veut les laver souvent), soit on les lave quand on prend nos deux douches. Economie de la facture d'eau assurée (nous sommes 6) et un grand geste pour l'environnement. PS. Pour les deux plus petits, un fond de bain tous les 2 jours pour se laver ensemble et jouer en même temps = économie de temps, côté ludique pour le jeu, économie d'eau. Voilà pour les idées (en plus de la récupération pour les toilettes). Stéphanie 14 janvier 2008