Aconit

Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.
Aller à : navigation, rechercher


Caduceo7colori.jpg
•   Avertissement   •    Les espèces d'algues, champignons ou plantes peuvent fortement se ressembler...
De tout végétal récolté pour consommer ou se soigner, il faut se poser la question : COMESTIBLE ou TOXIQUE ?
Au moindre doute, il faut impérativement faire contrôler la flore cueillie par un pharmacien ou un herboriste agréé.

Aconit
190px

Fleur bleu-violet de l'aconit


Nom latin : Aconitum napellus
Famille : Renonculacées
Exposition :
Multiplication :
Utilisation :
Avertissement
Avertissement important.gif
Toutes les parties de l'aconit sont très toxiques. Plante pouvant être protégée.
Liens
Nuvola apps kuickshow.png  Portails : Cultiver  •  Permaculture  Fruit-cherries.svg.png
FloreListe de plantesPlantes utiles

L'aconit est un plante mesurant 1 à 1,50 mètre faisant partie des Renonculacées.

Autres noms de l'aconit (Aconitum Napellus)[modifier]

  • Char de Vénus
  • Napel-petit navet
  • Aconit faux navet
  • Coqueluchon
  • Tue-loup

Description[modifier]

Tige dressée, feuilles pétiolées, palmées, ayant 5 à 7 lobes étroits, découpées plus ou moins profondément. Ses fleurs très caractéristiques en forme de ’’casque de Minerve’’, de couleur bleu-violacé, sont disposées en grappes. Sa racine est tubérisée en forme de petit navet. Ses feuilles et ses racines sont utilisées pour des usages pharmaceutiques.

Floraison[modifier]

Floraison bleu-violet de juillet à septembre.

Habitat[modifier]

Plante herbacée assez élevée des lieux humides de la zone alpine, rare en plaine. Nombreuses espèces ornementales.

Toxicité[modifier]

  • Tous les organes sont extrêmement toxiques, en particulier les racines. Les circonstances des empoisonnements relèvent de plusieurs cas: consommation de racines confondues avec des racines alimentaires (2 à 4 g de cet organe représentent une dose mortelle pour un adulte), récolte des parties aériennes en vue de préparation de bouquet et contamination des doigts ou d’un couteau par le suc de la plante, absorption d’eau dans laquelle a séjourné un bouquet de tiges d’aconit, surdosage de préparations à but pharmaceutique. Les principes toxiques sont des alcaloïdes dont l’aconitine.
  • Symptômes: fourmillement et engourdissement de la muqueuse de la bouche ressentis immédiatement, vomissements et diarrhées, torpeur avec sudation, troubles de l’équilibre et de la vue, mydriase, dépression cardiaque pouvant aboutir au collapsus.
  • Réaction à avoir: évacuation d’urgence du toxique par vomissements provoqués ou lavages d’estomac, hospitalisation d’urgence pour assurer la réanimation cardio-respiratoire.[réf. souhaitée]

Références[modifier]


Noia 64 apps kcmdrkonqi.png
Portail Prendre soin qui présente des articles sur : « Prendre soins des autres et de soi-même. »